La première victime des attentats du 11 septembre était un prêtre

Proposé par
le
dans

Le père Mychal F. Judge est la première victime officielle des attentats du 11 septembre 2001. Il était aumônier des pompiers New-yorkais et fut tué lors de l'effondrement de la première tour. Son certificat de décès porte le numéro 0001, faisant de lui le premier mort reconnu des attentats.


Commentaires préférés (3)

A noter aussi que les autorités ont brièvement considéré comme "suicidés", les sauteurs du World Trade Center...
Ces victimes ont finalement été comptés avec les "assassinés" au même titre que toutes les victimes de ces attentats. Principalement car leurs blessures étaient trop similaires à celles des "non-suicidés" (donc le tri était trop difficile)

Edit : d'ailleurs l'homme qui tombe "the Falling Man" apparaissant sur la très connue photo serait hypothétiquement Jonathan Briley, frère d'un des chanteur du groupe Village People (le 1er déguisé en GI)

En pratique ce monsieur est loin d'être la première victime de ces attentats.
Les premieres victimes chronologiques sont les passagers des avions ainsi que les victimes directes des collisions (personne qui sautent des fenetres, chute de débris, asphyxie due aux fumées...) .
Le pompier n'est donc la première victime que sur les papiers administratifs concernant les attentats.

a écrit : Ils sont carrément raides dingues ces ricains ! Considérer les premières victimes en suicidés ? Je défie quisuonque de ne pas se jeter dans le vide quand on est dans une pièce ou même l’acier se tord tellement la fournaise est intense !!!paix à leurs âmes ! J’ai rarement été aussi choqué devant ces images ...intense Je ne pense pas que ce soit propre aux américains, il y a eu un débat plutôt bref par rapport à ces morts (sur une semaine je dirais) et c'était surtout d'ordre religieux, donc pas seulement propre aux USA.

Le débat étant que si ils ont préféré sauté plutôt que d'attendre les secours (ce qui était encore possible au début de l'attentat) ils étaient considérés comme "jumpers" : sauteurs se suicidant par choix. Le suicide étant religieusement considéré comme déshonorant et un pêché vous envoyant en enfer.

La nuance fut apportée rapidement comme tu l'as souligné : ils n'avaient pas le choix. Donc la notion de suicide volontaire n'était plus valide.
De plus l'argument ayant le plus pesé fut celui de la raison : un vrai sauteur se lève le matin en se disant "aujourd'hui je me tue" ce qui n'est pas du tout le cas ici.

Néanmoins plusieurs familles de jumpers ont honte et ne précisent que rarement que celui a du sauté (par honte religieuse le plus souvent).

EDIT : d'autres bas-de-plafonds ont qualifiés les sauteurs de "manquant de courage" ce que je trouve complètement déplacé !

EDIT2 : Je suis aussi conscient que les suicidés ne se lèvent pas le matin en disant "c'est aujourd'hui", je voulais expliquer rapidement...


Tous les commentaires (29)

A noter aussi que les autorités ont brièvement considéré comme "suicidés", les sauteurs du World Trade Center...
Ces victimes ont finalement été comptés avec les "assassinés" au même titre que toutes les victimes de ces attentats. Principalement car leurs blessures étaient trop similaires à celles des "non-suicidés" (donc le tri était trop difficile)

Edit : d'ailleurs l'homme qui tombe "the Falling Man" apparaissant sur la très connue photo serait hypothétiquement Jonathan Briley, frère d'un des chanteur du groupe Village People (le 1er déguisé en GI)

Et malheureusement, On ne peut pas donner le nom de la dernière victime vu les conséquences sur le long terme de la poussière générée.

Ils sont carrément raides dingues ces ricains ! Considérer les premières victimes en suicidés ? Je défie quisuonque de ne pas se jeter dans le vide quand on est dans une pièce ou même l’acier se tord tellement la fournaise est intense !!!paix à leurs âmes ! J’ai rarement été aussi choqué devant ces images ...intense

Cette anecdote me laissé dubitatif, comment ont-ils pu considérer que cet homme fut la première victime alors qu'il y avait certainement des dizaines ou des centaines de morts avant que la première tour ne s'effondre.

En pratique ce monsieur est loin d'être la première victime de ces attentats.
Les premieres victimes chronologiques sont les passagers des avions ainsi que les victimes directes des collisions (personne qui sautent des fenetres, chute de débris, asphyxie due aux fumées...) .
Le pompier n'est donc la première victime que sur les papiers administratifs concernant les attentats.

a écrit : En pratique ce monsieur est loin d'être la première victime de ces attentats.
Les premieres victimes chronologiques sont les passagers des avions ainsi que les victimes directes des collisions (personne qui sautent des fenetres, chute de débris, asphyxie due aux fumées...) .
Le pompier n'est donc
la première victime que sur les papiers administratifs concernant les attentats. Afficher tout
C'est bien ce que dit l'anecdote...

Il y a un excellent reportage sur les pompiers de New-York lors des attentats du 11/09/2001, réalisé par les frères Naudet. Il est disponible sur YouTube.
Je cherche le lien et j'édite.

a écrit : C'est bien ce que dit l'anecdote... Pas de manière explicite.

a écrit : Ils sont carrément raides dingues ces ricains ! Considérer les premières victimes en suicidés ? Je défie quisuonque de ne pas se jeter dans le vide quand on est dans une pièce ou même l’acier se tord tellement la fournaise est intense !!!paix à leurs âmes ! J’ai rarement été aussi choqué devant ces images ...intense Je ne pense pas que ce soit propre aux américains, il y a eu un débat plutôt bref par rapport à ces morts (sur une semaine je dirais) et c'était surtout d'ordre religieux, donc pas seulement propre aux USA.

Le débat étant que si ils ont préféré sauté plutôt que d'attendre les secours (ce qui était encore possible au début de l'attentat) ils étaient considérés comme "jumpers" : sauteurs se suicidant par choix. Le suicide étant religieusement considéré comme déshonorant et un pêché vous envoyant en enfer.

La nuance fut apportée rapidement comme tu l'as souligné : ils n'avaient pas le choix. Donc la notion de suicide volontaire n'était plus valide.
De plus l'argument ayant le plus pesé fut celui de la raison : un vrai sauteur se lève le matin en se disant "aujourd'hui je me tue" ce qui n'est pas du tout le cas ici.

Néanmoins plusieurs familles de jumpers ont honte et ne précisent que rarement que celui a du sauté (par honte religieuse le plus souvent).

EDIT : d'autres bas-de-plafonds ont qualifiés les sauteurs de "manquant de courage" ce que je trouve complètement déplacé !

EDIT2 : Je suis aussi conscient que les suicidés ne se lèvent pas le matin en disant "c'est aujourd'hui", je voulais expliquer rapidement...

Victime officielle.
Point de débat à faire, c'est juste le premier qui a été déclaré tué administrativement parlant dans cette catastrophe.

Techniquement, c'est le pilote qui a été tué en premier.

Pour ce qui est du suicide, ben entre être brûlé vif et me balancer par la fenêtre, je vous invite à vous renseigner sur l'incendie de 1911 d'une usine de textile à new york où les morts ont étés plus nombreux par défenestrations que par le feu, alors que l'immeuble ne faisait que 10 étages.

a écrit : Pas de manière explicite. "Première victime officielle" je ne sais pas ce qu'il vous faut de plus ça me paraît clair.

a écrit : "Première victime officielle" je ne sais pas ce qu'il vous faut de plus ça me paraît clair. Je t'assure que pour certaines personnes ça n'est pas assez clair.

a écrit : Victime officielle.
Point de débat à faire, c'est juste le premier qui a été déclaré tué administrativement parlant dans cette catastrophe.

Techniquement, c'est le pilote qui a été tué en premier.

Pour ce qui est du suicide, ben entre être brûlé vif et me balancer par la fenêtr
e, je vous invite à vous renseigner sur l'incendie de 1911 d'une usine de textile à new york où les morts ont étés plus nombreux par défenestrations que par le feu, alors que l'immeuble ne faisait que 10 étages. Afficher tout
Des hôtesses avaient été égorgées afin de forcer les pilotes à ouvrir l'accès au cockpit, donc ce seraient les premières victimes. Pour le WTC ce seraient les malheureux qui étaient dans les étages frappés par les avions.

Concernant les victimes il en reste plus d'un millier non identifiés à ce jour. Je doute qu'on ne les identifie jamais, la majorité ont été purement et simplement pulvérisés.
Beaucoup de New Yorkais passaient leurs dimanches dans la décharge de Fresh Kills ayant accueilli les débris du WTC afin d'y glaner des restes ou s'y recueillir.
Il y a un projet pour la transformer en parc.

Ça arrange bien les États Unis de mettre un prêtre pompiers première victime face aux terroristes d'Al Quaida.
C'est un message très fort qu'ils ont voulu faire passer là

a écrit : Il y a un excellent reportage sur les pompiers de New-York lors des attentats du 11/09/2001, réalisé par les frères Naudet. Il est disponible sur YouTube.
Je cherche le lien et j'édite.
Ce ne sont pas eux qui ont également fait le documentaire sur les attentats du bataclan ? (Fluctuat Nec Mergitur, dispo sur Netflix)

a écrit : Ça arrange bien les États Unis de mettre un prêtre pompiers première victime face aux terroristes d'Al Quaida.
C'est un message très fort qu'ils ont voulu faire passer là
En quoi cela les arrange ?

Après être retourné voir la photo « The Falling Man », j’ai vu que certains sites adeptes des théories du complot disent qu’il s’agit d’images trafiquées... C’est bien triste pour les victimes ainsi que leurs proches.

a écrit : A noter aussi que les autorités ont brièvement considéré comme "suicidés", les sauteurs du World Trade Center...
Ces victimes ont finalement été comptés avec les "assassinés" au même titre que toutes les victimes de ces attentats. Principalement car leurs blessures étaient trop similaires à ce
lles des "non-suicidés" (donc le tri était trop difficile)

Edit : d'ailleurs l'homme qui tombe "the Falling Man" apparaissant sur la très connue photo serait hypothétiquement Jonathan Briley, frère d'un des chanteur du groupe Village People (le 1er déguisé en GI)
Afficher tout
On ne le dira jamais assez : "I believe I can fly", ce n'est qu'une chanson. Ne pas essayer chez vous...

a écrit : En quoi cela les arrange ? Ça fais de lui un martyr de l'islam radical, le bon samaritain croyant qui vient aider sur place et qui meurt en premier, dans un acte héroïque. Loin de moi l'envie de dénigrer le travail incroyable des sauveteurs dans ces conditions, mais comme dis plus haut, il y a eu des morts dans les avions avant les crash, il y en a eu durant le crash et comme par hasard c'est ce pasteur le premier tué.