A Tokyo, chaque station a sa musique de fermeture des portes

Proposé par
le

En prenant le métro de Tokyo, tendez l'oreille et attendez la musique de fermeture des portes des rames : vous ne trouverez pas deux stations aux musiques similaires. Minoru Mukaiya, compositeur japonais, s'est assuré de donner des mélodies différentes pour 110 stations, soit près de 200 compositions au total.

Avec plusieurs millions de voyageurs chaque jour, les musiques composées par Minoru Mukaiya doivent être parmi les plus écoutées dans le monde.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Je ne me rend peut être pas bien compte mais 110 stations de métro "seulement" ce n'est pas faible pour une aussi grosse ville ? En fait le métro de Tokyo possède effectivement plus de stations que ça, 285 exactement. Les stations ne doivent apparemment pas toutes posséder une mélodie de fermeture des portes différente.
À titre de comparaison, le métro de Paris compte 302 stations.

a écrit : Je ne me rend peut être pas bien compte mais 110 stations de métro "seulement" ce n'est pas faible pour une aussi grosse ville ? Les metros en Asie ont beaucoup plus d'espace entre les stations.
Le métro parisiens, par exemple, est très densément fourni en stations. Il n'est pas rare de juste tendre le cou sur un quai pour apercevoir la station suivante ou précédente. Ceci était un choix politique volontaire de la part des autorités. Il est à noter qu'à cause de cette configuration, la création/extantion de lignes est particulièrement compliquée à Paris.

Écoutées, peut-être pas, mais entendues, sans doute...


Tous les commentaires (25)

Je ne me rend peut être pas bien compte mais 110 stations de métro "seulement" ce n'est pas faible pour une aussi grosse ville ?

a écrit : Je ne me rend peut être pas bien compte mais 110 stations de métro "seulement" ce n'est pas faible pour une aussi grosse ville ? En fait le métro de Tokyo possède effectivement plus de stations que ça, 285 exactement. Les stations ne doivent apparemment pas toutes posséder une mélodie de fermeture des portes différente.
À titre de comparaison, le métro de Paris compte 302 stations.

a écrit : Je ne me rend peut être pas bien compte mais 110 stations de métro "seulement" ce n'est pas faible pour une aussi grosse ville ? Les metros en Asie ont beaucoup plus d'espace entre les stations.
Le métro parisiens, par exemple, est très densément fourni en stations. Il n'est pas rare de juste tendre le cou sur un quai pour apercevoir la station suivante ou précédente. Ceci était un choix politique volontaire de la part des autorités. Il est à noter qu'à cause de cette configuration, la création/extantion de lignes est particulièrement compliquée à Paris.

Écoutées, peut-être pas, mais entendues, sans doute...

a écrit : Les metros en Asie ont beaucoup plus d'espace entre les stations.
Le métro parisiens, par exemple, est très densément fourni en stations. Il n'est pas rare de juste tendre le cou sur un quai pour apercevoir la station suivante ou précédente. Ceci était un choix politique volontaire de la part des autori
tés. Il est à noter qu'à cause de cette configuration, la création/extantion de lignes est particulièrement compliquée à Paris. Afficher tout
La densité du metro parisien est en fait amplifié par la taille de la ville de Paris qui est ridicule comparé au villes asiatique. Le metro parisien ne désert que grosso modo 100km2 tandis que la taille de tokyo est d'environ 2000 km2.

Dans le même genre, à Paris, sur la ligne de tramway T3, le musicien Rodolphe Burger a enregistré les voix de centaines de personnes pour énoncer le nom des stations. Certaines sont des personnes célèbres, d'autres de parfaits inconnus, le but étant de rendre ce tram plus vivant et représentatif de la population. On peut y entendre par exemple la voix française de Bruce Willis ! (Patrick Poivey)
www.ladepeche.fr/article/2012/05/31/1365696-qui-se-cache-derriere-les-voix-du-tramway.html
fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_3b_du_tramway_d%27Île-de-France#Tramway_et_art_contemporain

a écrit : Dans le même genre, à Paris, sur la ligne de tramway T3, le musicien Rodolphe Burger a enregistré les voix de centaines de personnes pour énoncer le nom des stations. Certaines sont des personnes célèbres, d'autres de parfaits inconnus, le but étant de rendre ce tram plus vivant et représentatif de la population. On peut y entendre par exemple la voix française de Bruce Willis ! (Patrick Poivey)
www.ladepeche.fr/article/2012/05/31/1365696-qui-se-cache-derriere-les-voix-du-tramway.html
fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_3b_du_tramway_d%27Île-de-France#Tramway_et_art_contemporain
Afficher tout
Dans le tramway de Strasbourg aussi les noms des stations sont prononcés par des voix très diverses

Posté le

windowsphone

(15)

Répondre

Bon faut savoir que chaque station a son identité sonore. Cette personne n’a été en charge que des stations d’une des compagnies du métro de Tokyo.
Il y a les autres compagnies qui ont employé d’autres personnes pour faire l’identité sonore de leurs stations. On peut aussi noter certaines stations qui sont sponsorisé par des compagnies et qui ont par conséquent comme identité sonore celle de la compagnie. Par exemple Ebisu à comme identité sonore la marque de bière Yebisu.

a écrit : Dans le tramway de Strasbourg aussi les noms des stations sont prononcés par des voix très diverses C'est apparemment dû à M. Burger, auteur du même concept sur la ligne 3 du tram de Paris. Il est partout, ce monsieur !

a écrit : Les metros en Asie ont beaucoup plus d'espace entre les stations.
Le métro parisiens, par exemple, est très densément fourni en stations. Il n'est pas rare de juste tendre le cou sur un quai pour apercevoir la station suivante ou précédente. Ceci était un choix politique volontaire de la part des autori
tés. Il est à noter qu'à cause de cette configuration, la création/extantion de lignes est particulièrement compliquée à Paris. Afficher tout
Extension plutôt qu’«extantion »

À Lausanne en Suisse, les stations du M2 ont des bruits de claquettes, d'eau, de cloches ou autres bruitages en fonction des monuments ou compagnies se trouvant à proximité

a écrit : C'est apparemment dû à M. Burger, auteur du même concept sur la ligne 3 du tram de Paris. Il est partout, ce monsieur ! Un véritable artiste, bien connu ici en Alsace :-)

a écrit : Les metros en Asie ont beaucoup plus d'espace entre les stations.
Le métro parisiens, par exemple, est très densément fourni en stations. Il n'est pas rare de juste tendre le cou sur un quai pour apercevoir la station suivante ou précédente. Ceci était un choix politique volontaire de la part des autori
tés. Il est à noter qu'à cause de cette configuration, la création/extantion de lignes est particulièrement compliquée à Paris. Afficher tout
Ce n’est pas la densité du metro Parisien la seule raison de ce priblème d’extension de ligne... Paris est en effet un vrai gruyère : métro, égouts, galeries techniques, conduites d’électricité et de gaz, de téléphones, caves d’immeubles, anciennes carrières ... C’est un drôle de bazar sous terre !

a écrit : Les metros en Asie ont beaucoup plus d'espace entre les stations.
Le métro parisiens, par exemple, est très densément fourni en stations. Il n'est pas rare de juste tendre le cou sur un quai pour apercevoir la station suivante ou précédente. Ceci était un choix politique volontaire de la part des autori
tés. Il est à noter qu'à cause de cette configuration, la création/extantion de lignes est particulièrement compliquée à Paris. Afficher tout
Ce n’est pas la densité du metro Parisien la seule raison de ce priblème d’extension de ligne... Paris est en effet un vrai gruyère : métro, égouts, galeries techniques, conduites d’électricité et de gaz, de téléphones, caves d’immeubles, anciennes carrières ... C’est un drôle de bazar sous terre !

C'est génial, comme ça si tu entends la musique de fermeture de ta station, tu sais que tu viens d'oublier de descendre et tu peux essayer de bondir jusqu'à la porte avant qu'elle ne soit fermée, tel un Indiana Jones tokyoïte !

A Seoul, on a droit a une musique differente pour annoncer l'arrivee de la rame a la station et une autre dans le train. Ils ont aussi des ecrans ou on peut suivre la rame 2 ou 3 stations a l'avance. Chaque station a des portes bloquant l'acces a la voie. En plus de marquages au sol pour faire la queue, meme aux heures de pointe on ne se fait pas pousser.

a écrit : Dans le tramway de Strasbourg aussi les noms des stations sont prononcés par des voix très diverses Dédicace au vieux qui chante à Baggersee x)

a écrit : Ce n’est pas la densité du metro Parisien la seule raison de ce priblème d’extension de ligne... Paris est en effet un vrai gruyère : métro, égouts, galeries techniques, conduites d’électricité et de gaz, de téléphones, caves d’immeubles, anciennes carrières ... C’est un drôle de bazar sous terre ! Le gruyère n'a pas de trous...

a écrit : Les metros en Asie ont beaucoup plus d'espace entre les stations.
Le métro parisiens, par exemple, est très densément fourni en stations. Il n'est pas rare de juste tendre le cou sur un quai pour apercevoir la station suivante ou précédente. Ceci était un choix politique volontaire de la part des autori
tés. Il est à noter qu'à cause de cette configuration, la création/extantion de lignes est particulièrement compliquée à Paris. Afficher tout
La grande densité du réseau des métros parisiens n'est pas un choix politique arbitraire mais un choix adapté à la géographie de la capitale. Paris (intra muros je précise) est une vile à la densité de population extrême et aux activités économiques très concentrées.

Si l'on compare Paris, intra muros, et Tokyo, ville seule, on comprend mieux cela.
Tokyo est une ville très étendue, 2188 km2, alors que Paris c'est seulement 105km2. C'est 20 fois plus petit, mais ce n'est pas 20 fois moins peuplé mais seulement 4 fois moins.

Ce qui fait que Paris (intra muros) est, et on le sait peu, une ville plus densément peuplé que Tokyo.
Tokyo, ville seule: 3 800 hab/km2
Paris intra muros: 21 300 hab/km2

Il est donc normal que les stations soient aussi proches les unes des autres.