Les champignons de Paris sont surtout chinois

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

La formulation laisserait presque penser que les États-Unis et les Pays-Bas se trouvent en France.

J'aime bien.

a écrit : La formulation laisserait presque penser que les États-Unis et les Pays-Bas se trouvent en France.

J'aime bien.
En effet, avec la limite de mots j'ai dû trouver une formulation «qui passe». Mais arrêtons de chipoter ça reste compréhensible :D

Pour en revenir à l'anecdote, la culture champignonnère française (parisienne principalement) s'est effondrée avec la construction du métro au 19ème siècle ; les champignons devant pousser en sous-sol.

Les 6 cultivateurs restants ont, si je me souviens bien d'une émission qui est passée je ne sais plus où, du mal à trouver de la main d'oeuvre en raison des conditions de travail difficiles (sous-sol, humidité, odeur du fumier (nécessaire à la pousse dite de couche), etc).

De plus c'est un marché en perdition dû à la concurrence étrangère mais il est tjs possible d'en acheter auprès des asso Amap (Associations pour le maintien d’une culture paysanne) pour 3€/kilos ce qui reste assez abordable.


Tous les commentaires (34)

La formulation laisserait presque penser que les États-Unis et les Pays-Bas se trouvent en France.

J'aime bien.

J’ai bossé dans une champignonnière à bourré loir et cher. Toujours ouverte.

a écrit : La formulation laisserait presque penser que les États-Unis et les Pays-Bas se trouvent en France.

J'aime bien.
En effet, avec la limite de mots j'ai dû trouver une formulation «qui passe». Mais arrêtons de chipoter ça reste compréhensible :D

Pour en revenir à l'anecdote, la culture champignonnère française (parisienne principalement) s'est effondrée avec la construction du métro au 19ème siècle ; les champignons devant pousser en sous-sol.

Les 6 cultivateurs restants ont, si je me souviens bien d'une émission qui est passée je ne sais plus où, du mal à trouver de la main d'oeuvre en raison des conditions de travail difficiles (sous-sol, humidité, odeur du fumier (nécessaire à la pousse dite de couche), etc).

De plus c'est un marché en perdition dû à la concurrence étrangère mais il est tjs possible d'en acheter auprès des asso Amap (Associations pour le maintien d’une culture paysanne) pour 3€/kilos ce qui reste assez abordable.

En anglais, quand le champignon de Paris devient brun, il est nommé ‘Swiss brown mushroom’

a écrit : En effet, avec la limite de mots j'ai dû trouver une formulation «qui passe». Mais arrêtons de chipoter ça reste compréhensible :D

Pour en revenir à l'anecdote, la culture champignonnère française (parisienne principalement) s'est effondrée avec la construction du métro au 19ème siècle ; les
champignons devant pousser en sous-sol.

Les 6 cultivateurs restants ont, si je me souviens bien d'une émission qui est passée je ne sais plus où, du mal à trouver de la main d'oeuvre en raison des conditions de travail difficiles (sous-sol, humidité, odeur du fumier (nécessaire à la pousse dite de couche), etc).

De plus c'est un marché en perdition dû à la concurrence étrangère mais il est tjs possible d'en acheter auprès des asso Amap (Associations pour le maintien d’une culture paysanne) pour 3€/kilos ce qui reste assez abordable.
Afficher tout
Grâce à toi je viens de découvrir la signification d'Amap, merci bien, JMCMB.

Pour information les champignons de Paris ne viennent pas de Paris...

La production en cave à presque disparue au profit des chambres de cultures (particulièrement en Hollande... pas de cave chez eux.)

A titre indicatif le plus gros site de production de champignon de Paris d'Europe est en France.

a écrit : J’ai bossé dans une champignonnière à bourré loir et cher. Toujours ouverte. Il y a la champignonnière de la Perriere près de Soissons, toujours ouverte également. Ils produisent des champignons de Paris, blancs et roses, ainsi que des pleurotes. Ils sont cultivés en cave, dans un sol calcaire.

a écrit : J’ai bossé dans une champignonnière à bourré loir et cher. Toujours ouverte. Il y a dans le nord, en Vendée donc je pense que l anecdote est....incorrecte

a écrit : Il y a dans le nord, en Vendée donc je pense que l anecdote est....incorrecte Si je peux me permettre je crois juste que tu l'as mal comprise : il est précisé qu'il reste 6 champignonnières en région parisienne, certes, mais pas que ce sont les seules de France ! :)

a écrit : Si je peux me permettre je crois juste que tu l'as mal comprise : il est précisé qu'il reste 6 champignonnières en région parisienne, certes, mais pas que ce sont les seules de France ! :) En effet elle est mal rédigée. On sait qu’il y a des contraintes de nombre de caractères mais dire « où il reste 6 champignonières en région parisienne » donne vraiment l’idée qu’il n’en reste que 6 en france et qu’elles sont toutes en région parisienne. Ça aurait été mieux de dire « notamment 6 champignonières en région parisiennes », ça aurait été plus compréhensible.
Je remercie vivement les gens qui proposent des anecdotes c’est grâce à eux que le site vit mais depuis quelques temps, beaucoup d’anecdotes sont trés mal rédigées

a écrit : En effet elle est mal rédigée. On sait qu’il y a des contraintes de nombre de caractères mais dire « où il reste 6 champignonières en région parisienne » donne vraiment l’idée qu’il n’en reste que 6 en france et qu’elles sont toutes en région parisienne. Ça aurait été mieux de dire « notamment 6 champignonières en région parisiennes », ça aurait été plus compréhensible.
Je remercie vivement les gens qui proposent des anecdotes c’est grâce à eux que le site vit mais depuis quelques temps, beaucoup d’anecdotes sont trés mal rédigées
Afficher tout
"Il demeure en 2016 six champignonnières en région parisienne, dans le Val-d’Oise, dans l’Oise et dans les Yvelines." (Source Wikipedia)

Je pensais que l'Oise appartenait à Paris (comme les autres départements mentionnés). Donc effectivement en rédigeant l'anecdote j'étais persuadé (étant donné qu'il n'est pas précisé dans les sources pour le reste de la France) qu'il ne restait que des champignonnières dans Paris uniquement.

Mea culpa et merci d'avoir clarifié

a écrit : Si je peux me permettre je crois juste que tu l'as mal comprise : il est précisé qu'il reste 6 champignonnières en région parisienne, certes, mais pas que ce sont les seules de France ! :) Bien sûr que tu peux !! D'ailleurs...merci!

Est ce que les touristes chinois savent que les souvenirs qu ils achètent ici viennent de chez eux ?

a écrit : Les touristes silencieux. Effectivement, je valide !!
Je me suis aperçu de ça il y a quelques temps...

Est-ce que l'on peut avoir des effets secondaires plusieurs semaines après en avoir mangé ?