Les assurances ont leurs propres assurances

Proposé par
le

Vous avez certainement tous des contrats d'assurance. Mais les assurances aussi ont des contrats d'assurance auprès d'entreprises de réassurance, qui indemnisent en cas de sinistre les assurances. La réassurance est apparue au XIXe siècle en Allemagne, et les plus grandes entreprises de réassurance sont inconnues du grand public : Aon, Guy Carpenter, Willis RE etc.


Tous les commentaires (31)

AON et Guy Carpenter sont surtout connus comme courtiers (intermédiaires) en réassurance, les principaux réassureurs étant, comme cela a été dit, Munich Re, Swiss Re, les Lloyds ou pour la France SCOR ou la CCR. Et en effet, beaucoup ont leur nom composé du nom de leur localisation (souvent soit dans un pays "froid" (Europe du Nord..), soit dans un paradis fiscal (Bermudes,... ) suivi de "Re" (pour réassurance).

a écrit : Et ces réassurances appartiennent à des fonds qui possèdent déjà des assurances. Ce qui finit par faire des boucles, où les assureurs s'assurent entre eux. En cas de catastrophe, plus personne ne pourra payer. Je me trompe ? Oui, car même si certains groupes possèdent a la fois une filiale d'assurance et une filiale de réassurance, les assurances se réassurent hors du groupe, et les réassureurs ne se réassurent pas (pas de 'boucle'). L'idee générale est plutôt qu'en cas de gros sinistre, tous les acteurs seraient plus ou moins concernés (mutualisation des risques a l'échelle mondiale).

a écrit : Donc si je comprends bien, les assurances ne perdent jamais d'argent ??? Ce serait trop facile... En fait la réassurance permet de limiter les risques que prend une société d'assurance, que ce soit en terme d'impact (une grosse catastrophe), de type de risque (chaque assureur, surtout les petits, ne maitrisant pas forcément tous les types de risques sous-jacent a un contrat, et préférera se spécialiser et externaliser certains risques specifiques).
La réassurance n'etant pas gratuite, si un assureur se réassurait intégralement, non seulement il ne gagnerait pas d'argent (c'est le preneur de risque qui gagne -ou pas..) mais en plus il en perdrait systematiquement en payant des primes au réassureur.

a écrit : Fukushima n’a mis personne sur la paille chez les reassureurs ...
Pour la simple raison que la centrale n’était pas assurée pour ces risques là, le proprio ayant trouvé les coûts trop élevés.
Exact. Je ne sais plus où j'ai vu ça, peut être ici, peut être à la téloche, mais il est vrai qu'aucune société privée n'a jamais pris le risque d'assurer une catastrophe nucléaire, seuls les états le font (c'est à dire Bibi, qu'on le veuille où non) ce qui montre bien qu'il y a un problème de taille avec le nucléaire.

Pour l'anecdote, JLSD et j'ajouterai qu'en bout de chaîne, c'est souvent (pas toujours) encore Bibi qui paye la note. La crise de 2008 hein, qui a prété de l'argent aux banques pour que le système ne se casse pas la gueule comme en 1929?

a écrit : Et ces entreprises ont elles aussi des contrat de réassurance de réassurance ? Oui le contribuable.

a écrit : Oui il y a toi :) Non je parlais de l'autre bout. Moi j'assure mes arrières et c'est déjà pas mal.

A part Aon grâce au maillot de Manchester, je n'avais jamais entendu parler des autres...

A la nuance près que AON est un très célèbre cabinet de courtage et sponsor officiel de l'équipe de Manchester United depuis quelques années déjà ! Il n'y a qu'à regarder les maillots =)

Et quoiqu'il en soit la Réassurance concerne principalement les énormes risques qu'une seule société ne pourrait pas supporter seul quelqu'un soit sa taille. Exemple : les tours jumelles.

a écrit : Les assurances assurent environ tout le monde.

Les réassurances font très attention à l'étendue des risques (ex : si tu assures que la Floride et que y a un accident en Floride, tu fais faillite) et réassure surtout les accidents industriels.

Les réassurances n'ont pas de contrat d&#
039;assurance. Cela évite les boucles inutiles. Afficher tout
La page mis en source dit le contraire: "Il arrive souvent qu’un réassureur se réassure lui-même auprès d'autres réassureurs. Cela s’appelle la rétrocession. Le réassureur sera alors appelé rétrocédante et il rétrocède tout ou partie de son risque auprès d’un rétrocessionnaire."

a écrit : Et les réassurances se réré-assurent vers qui ? Envers des rétrocessionnaires. Ce sont aussi d'autres réassurances qui prennent des parts de risque dans les contrats des réassurances ( appelés rétrocedants dans ce cas là)

Oula... Il y a beaucoup d'erreurs dans ce sui est ecrit... Aon, guy carpenter et willis ne sont pas des réassureur mais des courtiers en réassurance. Aussi les réassureurs sont eux aussi assurés par des rétrocessionnaires et puis les débuts de l'assurance c'est pas en allemagne mais en italie et Angleterre. Il faut voir le prêt à la grosse aventure pour ca!