Un sous-marin de sauvetage de sous-marin

Proposé par
le

Il existe des sous-marins pour le sauvetage d'autres sous-marins (DSRV en anglais). Par exemple, le Mystic et l'Avalon américains pouvaient descendre jusqu'à 1500 mètres de profondeur et secourir 24 personnes a la fois. Ils furent mis en service de 1970 à 2008 mais n'ont jamais été utilisés en mission réelle.


Commentaires préférés (3)

C’est toujours le paradoxe du problème de ce genre de mission. D’un côté t’aimerai pouvoir l’utiliser en réel et d’un autre l’utiliser signifie catastrophe avec possible morts d’équipage.

Probablement parce que les sous marins « victimes » étaient soit non localisable dans les temps, soit ont implosé ou bien tjrs pas retrouvé... l’océan ne pardonne pas

DSRV pour Deep Submergence Rescue Vehicle.
L'Avalon a été retiré plus tôt que le Mystic, en 2000.
L'US Navy n'est bien évidemment pas la seule à posséder des sous-marins de ce type, la Royal Navy, la Marina militare (Italie), les Forces japonaises d'autodéfense, la marine russe, la marine de Singapour, la ROK Navy (Marine de la République de Corée) et la marine royale Suédoise en possèdent.
La France, la Norvège et le Royaume-Uni partagent le NATO Submarine Rescue System (NSRS) de l'OTAN.


Tous les commentaires (26)

C’est toujours le paradoxe du problème de ce genre de mission. D’un côté t’aimerai pouvoir l’utiliser en réel et d’un autre l’utiliser signifie catastrophe avec possible morts d’équipage.

On en voit un qui est utilisé dans le film "octobre rouge"

Probablement parce que les sous marins « victimes » étaient soit non localisable dans les temps, soit ont implosé ou bien tjrs pas retrouvé... l’océan ne pardonne pas

C'est bien 1500m de profondeur pour une mer mais pour sauver un sous-marin au milieu de l'océan, c'est moyen.

Pour ceux que ça intéresse on en vois un bon exemple d'utilisation au début du film en eaux troubles

a écrit : C'est bien 1500m de profondeur pour une mer mais pour sauver un sous-marin au milieu de l'océan, c'est moyen. Qui te dit que les sous-marins naviguent généralement dans des endroits où la profondeur n'excède pas 1000 mètres (c'est une supposition) ?
Edit : le Koursk, par exemple, ne reposait à même pas 150 mètres de profondeur.

waah quel scoop, il exsite aussi des bateau pour le sauvetage d'autre bateau, et aussi des homme pour le sauvetage d'autres hommes !!!

DSRV pour Deep Submergence Rescue Vehicle.
L'Avalon a été retiré plus tôt que le Mystic, en 2000.
L'US Navy n'est bien évidemment pas la seule à posséder des sous-marins de ce type, la Royal Navy, la Marina militare (Italie), les Forces japonaises d'autodéfense, la marine russe, la marine de Singapour, la ROK Navy (Marine de la République de Corée) et la marine royale Suédoise en possèdent.
La France, la Norvège et le Royaume-Uni partagent le NATO Submarine Rescue System (NSRS) de l'OTAN.

Attendez,
En 2030 on aura peut-être même des sous-marin de sauvetage de sous-marin de sauvetage de sous-marin
Sous-marinception

a écrit : C'est bien 1500m de profondeur pour une mer mais pour sauver un sous-marin au milieu de l'océan, c'est moyen. C'est largement suffisant. En effet, les sous-marins militaires ne descendent pas en dessous de 600m (+ plusieurs centaines de tonnes au m²)
À 1500m, il n'y a plus rien à sauver

Une pensée pour l'équipage du Koursk

Ça aurait été bien utile pour le koursk...

a écrit : C’est toujours le paradoxe du problème de ce genre de mission. D’un côté t’aimerai pouvoir l’utiliser en réel et d’un autre l’utiliser signifie catastrophe avec possible morts d’équipage. Après faut comprend la problématique, certes avoir de telles engins qui dorment dans des hangars et qui coûtent de l'argent pour rien est vexant. Mais la formation de sous-mariniers compétents coûtent très cher aussi. Donc vaut mieux les sauver que de former des nouveaux.

a écrit : Après faut comprend la problématique, certes avoir de telles engins qui dorment dans des hangars et qui coûtent de l'argent pour rien est vexant. Mais la formation de sous-mariniers compétents coûtent très cher aussi. Donc vaut mieux les sauver que de former des nouveaux. Même pas besoin de parler du coût de formation des sous-mariniers. C'est pour sauver des vies. Et donc, totalement justifié pour moi.

Savez-vous comment couler un sous-marin bèlge???



En frappant à la porte de l’écoutille...

a écrit : Ça aurait été bien utile pour le koursk... Il me semble que pour le Koursk, les Américains ont proposé leur aide, mais que les Russes ont refusé parce qu'ils craignaient que les Américains en profitent pour espionner la technologie du sous-marin.

Rien n'a été fait pour sauver le Koursk qui était à une profondeur ridicule. La raison de ce non sauvetage n'était pas technique mais stratégique et c'est évidemment un pur scandale (euphémisme) humain
On connaît aujourdhui les causes précises de ce naufrage et les raisons probables de ce non sauvetage (voir les reportages à ce sujet)
Pensées et hommages à ses sous mariniers dont j'ai peur que le sacrifice ne soit pas à la hauteur des manigances des ´grands' qui nous 'gouvernent'
De façon plus générale, que valent les sacrifices des soldats dans toutes les guerres que l'on aurait pu (dû) éviter
J'ai deux oncles morts à la ´dernière ´ guerre (39/45 - autant préciser) dont un abattu par méprise par un soldat américain (le jour de la libération du village allemand où il était prisonnier) donc je pèse mes mots...

a écrit : Après faut comprend la problématique, certes avoir de telles engins qui dorment dans des hangars et qui coûtent de l'argent pour rien est vexant. Mais la formation de sous-mariniers compétents coûtent très cher aussi. Donc vaut mieux les sauver que de former des nouveaux. Ton approche pragmatico financière traduit sans doute une réalité budgétaire militaire mais, excuse-moi, elle fait un peu froid dans le dos
C'est comme si l'on comparait le prix (l'investissement) d'un camion de pompier aux coûts des vies qu'il pourra sauver
Sans moi...

a écrit : Probablement parce que les sous marins « victimes » étaient soit non localisable dans les temps, soit ont implosé ou bien tjrs pas retrouvé... l’océan ne pardonne pas Connaissez vous des cas réels avec ce genre de situation catastrophique évoquées dans votre commentaire ? Merci du partage

a écrit : Rien n'a été fait pour sauver le Koursk qui était à une profondeur ridicule. La raison de ce non sauvetage n'était pas technique mais stratégique et c'est évidemment un pur scandale (euphémisme) humain
On connaît aujourdhui les causes précises de ce naufrage et les raisons probables de ce non sauve
tage (voir les reportages à ce sujet)
Pensées et hommages à ses sous mariniers dont j'ai peur que le sacrifice ne soit pas à la hauteur des manigances des ´grands' qui nous 'gouvernent'
De façon plus générale, que valent les sacrifices des soldats dans toutes les guerres que l'on aurait pu (dû) éviter
J'ai deux oncles morts à la ´dernière ´ guerre (39/45 - autant préciser) dont un abattu par méprise par un soldat américain (le jour de la libération du village allemand où il était prisonnier) donc je pèse mes mots...
Afficher tout
J’aurais mis ‘´´´´´´´´´´´´´´´´´´grand’´´´´´´´´´´´´´´
Pour ne pas dire que c’est peut être même les plus petits d’entre nous, qui sont prêt à tellement de charognerie pour s’accrocher à une once de pouvoir...

503 Service Unavailable

Error 503 Service Unavailable

Service Unavailable

Guru Meditation:

XID: 671089801


Varnish cache server