Dassault est un aptonyme

Proposé par
le

Le groupe Dassault a été fondé par Marcel Dassault, dont le nom de naissance est Marcel Bloch. Le nom Dassault est en réalité un aptonyme : il vient de son frère Paul qui, durant la Seconde Guerre mondiale, fut un héros de la résistance, et prit après la guerre le nom de son pseudonyme d'alors : Chardasso.

Un aptonyme est un nom ou un prénom qui possède un sens lié à la personne qui la porte, souvent par son métier.


Commentaires préférés (3)

Quelques autres aptnoymes,
les frères Lumières, Bertrand Cantat, l’humoriste Thiérry Le Luron, l’épéiste Laurence Épée, l’agronome Marc Dufumier, le cycliste Marco Velo, le philosophe Robert Grossetête, le basketteur Mickaël Gelabale, le danseur Marius Petipa, etc..

J'aurai pu m'appeler Leglandeur, c'est tout un art de savoir rester sans rien faire.

a écrit : Est-ce que ça marche si je suis infirmier et que je m'appelle BOUCHER? Selon les sens auxquels les patronymes renvoient, selon leur relation avec les activités des personnes qui les portent, on sépare les aptonymes, les contraptonymes et les antiaptonymes. Dans ce cas, on peut parler "peut-être" de contraptonyme.

Je trouve qu'il manque tout de même un élément à l'anecdote, c'est l'aspect involontaire de l'aptonyme. Il s'agit en théorie d'un pur hasard que telle personne s'appelle ainsi et embrasse une carrière correspondante. Même si on peut toujours s'interroger sur le fait que porter un nom influe sur son choix de métier.

Par contre, je m'interroge du coup sur les aptonymes "volontaires". Au Moyen-Age, les gens étaient souvent appelés par leur métier (letanneur, Leboucher, etc.) ou une caractéristique physique (Legros, Legrand, etc.). S'agit-il toujours d'un aptonyme ?
De la même manière, le surnom Chardasso fait tout de même référence au lexique de la guerre et de la résistance, il me parait donc volontaire.


Tous les commentaires (31)

Quelques autres aptnoymes,
les frères Lumières, Bertrand Cantat, l’humoriste Thiérry Le Luron, l’épéiste Laurence Épée, l’agronome Marc Dufumier, le cycliste Marco Velo, le philosophe Robert Grossetête, le basketteur Mickaël Gelabale, le danseur Marius Petipa, etc..

C'est un aptonyme si on donne notre nom a une de nos inventions ? Ou seulement si on change de nom ?

J'aurai pu m'appeler Leglandeur, c'est tout un art de savoir rester sans rien faire.

Est-ce que ça marche si je suis infirmier et que je m'appelle BOUCHER?

a écrit : Est-ce que ça marche si je suis infirmier et que je m'appelle BOUCHER? Selon les sens auxquels les patronymes renvoient, selon leur relation avec les activités des personnes qui les portent, on sépare les aptonymes, les contraptonymes et les antiaptonymes. Dans ce cas, on peut parler "peut-être" de contraptonyme.

Je trouve qu'il manque tout de même un élément à l'anecdote, c'est l'aspect involontaire de l'aptonyme. Il s'agit en théorie d'un pur hasard que telle personne s'appelle ainsi et embrasse une carrière correspondante. Même si on peut toujours s'interroger sur le fait que porter un nom influe sur son choix de métier.

Par contre, je m'interroge du coup sur les aptonymes "volontaires". Au Moyen-Age, les gens étaient souvent appelés par leur métier (letanneur, Leboucher, etc.) ou une caractéristique physique (Legros, Legrand, etc.). S'agit-il toujours d'un aptonyme ?
De la même manière, le surnom Chardasso fait tout de même référence au lexique de la guerre et de la résistance, il me parait donc volontaire.

a écrit : Quelques autres aptnoymes,
les frères Lumières, Bertrand Cantat, l’humoriste Thiérry Le Luron, l’épéiste Laurence Épée, l’agronome Marc Dufumier, le cycliste Marco Velo, le philosophe Robert Grossetête, le basketteur Mickaël Gelabale, le danseur Marius Petipa, etc..
J'ai connu un Manfroy : chauffagiste. (Dommage, il s'appelait pas Gérard, missed opportunité right here)

À niort, j'avais un ophtalmologue qui se nommait Dr Leborgne, pas mal aussi

a écrit : Selon les sens auxquels les patronymes renvoient, selon leur relation avec les activités des personnes qui les portent, on sépare les aptonymes, les contraptonymes et les antiaptonymes. Dans ce cas, on peut parler "peut-être" de contraptonyme.

Je trouve qu'il manque tout de même un élément
à l'anecdote, c'est l'aspect involontaire de l'aptonyme. Il s'agit en théorie d'un pur hasard que telle personne s'appelle ainsi et embrasse une carrière correspondante. Même si on peut toujours s'interroger sur le fait que porter un nom influe sur son choix de métier.

Par contre, je m'interroge du coup sur les aptonymes "volontaires". Au Moyen-Age, les gens étaient souvent appelés par leur métier (letanneur, Leboucher, etc.) ou une caractéristique physique (Legros, Legrand, etc.). S'agit-il toujours d'un aptonyme ?
De la même manière, le surnom Chardasso fait tout de même référence au lexique de la guerre et de la résistance, il me parait donc volontaire.
Afficher tout
Si je comprends bien, ce nom n'étant pas du au hasard, ce n'est pas un aptonyme ?

a écrit : J'aurai pu m'appeler Leglandeur, c'est tout un art de savoir rester sans rien faire. Vu le pseudo , je t'aurais plus suggéré la voie de la coiffure.

a écrit : Vu le pseudo , je t'aurais plus suggéré la voie de la coiffure. Bien vu mais non.

a écrit : Si je comprends bien, ce nom n'étant pas du au hasard, ce n'est pas un aptonyme ? C'est justement la question que je me pose.
Et la définition Québécoise (aptonyme est un néologisme du Québec) est un peu flou :
Nom de famille d'une personne qui est étroitement lié à son métier ou à ses occupations.
Sans information supplémentaire, j'imagine que volontaire ou pas ce sont tous des aptonymes.

a écrit : Selon les sens auxquels les patronymes renvoient, selon leur relation avec les activités des personnes qui les portent, on sépare les aptonymes, les contraptonymes et les antiaptonymes. Dans ce cas, on peut parler "peut-être" de contraptonyme.

Je trouve qu'il manque tout de même un élément
à l'anecdote, c'est l'aspect involontaire de l'aptonyme. Il s'agit en théorie d'un pur hasard que telle personne s'appelle ainsi et embrasse une carrière correspondante. Même si on peut toujours s'interroger sur le fait que porter un nom influe sur son choix de métier.

Par contre, je m'interroge du coup sur les aptonymes "volontaires". Au Moyen-Age, les gens étaient souvent appelés par leur métier (letanneur, Leboucher, etc.) ou une caractéristique physique (Legros, Legrand, etc.). S'agit-il toujours d'un aptonyme ?
De la même manière, le surnom Chardasso fait tout de même référence au lexique de la guerre et de la résistance, il me parait donc volontaire.
Afficher tout
Un surnom est forcément volontaire, donné par des amis / ennemis la plupart du temps.

Dans une émission de "Delarue" sur les noms de familles surprenants, il y avait une femme qui avait épousé un homme qui s'appelait "Desplanches"
Elle, ayant voulu conserver son nom de jeune fille (Poncet) les époux s'appelaient: Poncet - Desplanches.
Amusant quand on sait que le mari était Menuisier.
Dans la même émission, un des invités fort sympathique mais avec une tête de gros buveur s'appelait "Mordesoif" Ça s'invente pas des trucs pareils.

Cette anecdote complète très bien celle du 24 mars 2014 :

Un aptonyme est un néologisme québécois désignant un patronyme lié à la personne qui le porte et qui correspond le plus souvent à son métier ou à une de ses qualités. Par exemple, le basketteur français Mickaël Gelabale ou l'érudit anglais Robert Grossetête. À l'inverse, un contraptonyme est un nom opposé à la qualité de la personne qui le porte : ainsi, Robert Bourlet est nutritionniste et Roselyne Bargeot est psychiatre.

a écrit : Est-ce que ça marche si je suis infirmier et que je m'appelle BOUCHER? Que dire de M. LEMINOU, gynécologue ?

Je connaissait un boucher avec comme nom cassagno, quand on partage sépare un agneau on dit qu'on casse l'agneau

a écrit : Est-ce que ça marche si je suis infirmier et que je m'appelle BOUCHER? Ça eut été top si tu avais embrassé la profession de chirurgien

a écrit : Selon les sens auxquels les patronymes renvoient, selon leur relation avec les activités des personnes qui les portent, on sépare les aptonymes, les contraptonymes et les antiaptonymes. Dans ce cas, on peut parler "peut-être" de contraptonyme.

Je trouve qu'il manque tout de même un élément
à l'anecdote, c'est l'aspect involontaire de l'aptonyme. Il s'agit en théorie d'un pur hasard que telle personne s'appelle ainsi et embrasse une carrière correspondante. Même si on peut toujours s'interroger sur le fait que porter un nom influe sur son choix de métier.

Par contre, je m'interroge du coup sur les aptonymes "volontaires". Au Moyen-Age, les gens étaient souvent appelés par leur métier (letanneur, Leboucher, etc.) ou une caractéristique physique (Legros, Legrand, etc.). S'agit-il toujours d'un aptonyme ?
De la même manière, le surnom Chardasso fait tout de même référence au lexique de la guerre et de la résistance, il me parait donc volontaire.
Afficher tout
Du coup, mon prof d'EPS au collège qui s'appelait mr Boitel serait une forme de contre-aptonyme ?

a écrit : Selon les sens auxquels les patronymes renvoient, selon leur relation avec les activités des personnes qui les portent, on sépare les aptonymes, les contraptonymes et les antiaptonymes. Dans ce cas, on peut parler "peut-être" de contraptonyme.

Je trouve qu'il manque tout de même un élément
à l'anecdote, c'est l'aspect involontaire de l'aptonyme. Il s'agit en théorie d'un pur hasard que telle personne s'appelle ainsi et embrasse une carrière correspondante. Même si on peut toujours s'interroger sur le fait que porter un nom influe sur son choix de métier.

Par contre, je m'interroge du coup sur les aptonymes "volontaires". Au Moyen-Age, les gens étaient souvent appelés par leur métier (letanneur, Leboucher, etc.) ou une caractéristique physique (Legros, Legrand, etc.). S'agit-il toujours d'un aptonyme ?
De la même manière, le surnom Chardasso fait tout de même référence au lexique de la guerre et de la résistance, il me parait donc volontaire.
Afficher tout
C'est tous ses noms:" boucher , tanneur, leger, le borgne, "qui deviendront les patronyme des francais quand le roi de france Henry IV decidera que son peuple devra etre inscrit sur les registres de baptême
Il fallait avoir un patronyme ils ont ete au plus court ....lepetit legros etc etc
La referance c'est, un métier, un defaut de caractère, un aspect physique, lieu dit, et bien d'autres
mon nom perso veut dire: le village