On doit la chair de poule au muscle horripilateur

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : Qu'en est-il de la chair de poule que l'on a quand on vit qqch de très sensitif ou de "prenant" ? Ce n'est ni de la peur ni du froid pourtant J'imagine que c'est le même phénomène, la peur et le froid doivent être les causes principales.

Ce mécanisme permet "d'emprisonner" une mince couche d'air entre les poils et la peau, et de la réchauffer rapidement.
C'est une transmission de nos ancêtres, à poils beaucoup plus longs.

a écrit : Ce mécanisme permet "d'emprisonner" une mince couche d'air entre les poils et la peau, et de la réchauffer rapidement.
C'est une transmission de nos ancêtres, à poils beaucoup plus longs.
Ton explication répond à la réaction du froid.
Pour la réaction de peur, j'imagine alors que cela permettait à nos ancêtres à poils longs de paraitre plus volumineux face à un agresseur (comme le font notamment les chats)


Tous les commentaires (25)

Qu'en est-il de la chair de poule que l'on a quand on vit qqch de très sensitif ou de "prenant" ? Ce n'est ni de la peur ni du froid pourtant

a écrit : Qu'en est-il de la chair de poule que l'on a quand on vit qqch de très sensitif ou de "prenant" ? Ce n'est ni de la peur ni du froid pourtant J'imagine que c'est le même phénomène, la peur et le froid doivent être les causes principales.

a écrit : J'imagine que c'est le même phénomène, la peur et le froid doivent être les causes principales. En effet, voilà ce que j'ai trouvé : "La chair de poule est le "symptôme" d'une émotion intense. Comme pour le froid, un signal est envoyé au cerveau et ce dernier engendre une batterie de réactions physiologiques"

" [...] ces récepteurs [thermorecepteur] vous avertissent en envoyant à l'hypothalamus un signal. S'en suivent une réaction en chaîne ultra-rapide : les synapses des neurones de votre moëlle épinière sécrètent alors la noradrénaline qui ordonne au muscle de se contracter, ce qui élève le poil."

Donc en cas d'émotion intense, les thermorecepteurs s'activent quand même.

Source :
sante.toutcomment.com/article/pourquoi-a-t-on-la-chair-de-poule-9346.html

La source n'a peut-être pas le même argument autoritaire que Wikipedia par exemple mais la raison semble logique.

Ce mécanisme permet "d'emprisonner" une mince couche d'air entre les poils et la peau, et de la réchauffer rapidement.
C'est une transmission de nos ancêtres, à poils beaucoup plus longs.

a écrit : Ce mécanisme permet "d'emprisonner" une mince couche d'air entre les poils et la peau, et de la réchauffer rapidement.
C'est une transmission de nos ancêtres, à poils beaucoup plus longs.
Ton explication répond à la réaction du froid.
Pour la réaction de peur, j'imagine alors que cela permettait à nos ancêtres à poils longs de paraitre plus volumineux face à un agresseur (comme le font notamment les chats)

Et ce système nous permet de conserver une légère couche de chaleur tout autour de notre corps.

Il y a aussi le frisson du pisseur...;-)

Je le savais déjà...snif...c'était un des supers sujets que j'avais justement pas potassé pour le cap "petite enfance ".
Ça et la méthode pour bien passer la serpillière (sérieux? Mais je voulais pas faire "Bac à linge mention bobonne " moi !!!)
Je m'étais "bêtement "cantonnée aux besoins indispensables (selon moi)des petits.
Geste d'urgence, maladie, repas,dodo,éveil dans cet ordre là.
Lorsque j'ai lu ma feuille, j'ai tout de suite levé le museau pour regarder autour de moi,des fois que je me sois encore planté de salle.
Bref du haut de ma grande expérience médicale issue de toutes les saisons du "Dr Housse"(hé whouai ! Je sais soigner un Lupus),je me suis donc attaquée au schéma.
J'ai fièrement marqué sur la légende représentant ce muscle,.......glandes sudoripares.
En plus j'avais le choix entre 3 réponses possibles.
Bref bosserais jamais en crèche
J'aurais aussi apprécié la parution de cette anecdote il y a 2 ans histoire de moins faire rigoler les correcteurs.
Merci quand même. ;)

a écrit : Ton explication répond à la réaction du froid.
Pour la réaction de peur, j'imagine alors que cela permettait à nos ancêtres à poils longs de paraitre plus volumineux face à un agresseur (comme le font notamment les chats)
Bien vu!!
Ma chienne à littéralement une crête qui se hérisse quand qqn approche de chez moi, plus qques aboiements, nul besoin de sonnette...

a écrit : Je le savais déjà...snif...c'était un des supers sujets que j'avais justement pas potassé pour le cap "petite enfance ".
Ça et la méthode pour bien passer la serpillière (sérieux? Mais je voulais pas faire "Bac à linge mention bobonne " moi !!!)
Je m'étais "bêtement
"cantonnée aux besoins indispensables (selon moi)des petits.
Geste d'urgence, maladie, repas,dodo,éveil dans cet ordre là.
Lorsque j'ai lu ma feuille, j'ai tout de suite levé le museau pour regarder autour de moi,des fois que je me sois encore planté de salle.
Bref du haut de ma grande expérience médicale issue de toutes les saisons du "Dr Housse"(hé whouai ! Je sais soigner un Lupus),je me suis donc attaquée au schéma.
J'ai fièrement marqué sur la légende représentant ce muscle,.......glandes sudoripares.
En plus j'avais le choix entre 3 réponses possibles.
Bref bosserais jamais en crèche
J'aurais aussi apprécié la parution de cette anecdote il y a 2 ans histoire de moins faire rigoler les correcteurs.
Merci quand même. ;)
Afficher tout
Repasse le ! J'ai passé le mien il y a 3 ans en candidat libre et il était déconcertant de facilité... Sur le dodo et l'éveil principalement, avec des questions auxquelles seul un extraterrestre aurait eu quelques difficultés à répondre...

Je ne sais pas si ça arrive à d'autres personnes ?
je peux déclencher le mécanisme d'hérissement quand je veux et la durée que je veux

C'est un vestige de nos ancêtres qui vivaient encore dans les grottes ! Le froid activait ces muscles et les poils se resserraient gardant ainsi la chaleur.. Je me demande si je n'ai pas déjà lu ça sur SCMB ?!

a écrit : Je ne sais pas si ça arrive à d'autres personnes ?
je peux déclencher le mécanisme d'hérissement quand je veux et la durée que je veux
J'allais dire exactement la même chose ! Et même que ça me fait aussi bouger les oreilles... Quelqu'un aurait une explication ?

Quelqu'un saurait m'expliquer pourquoi je sais le contrôler? Je sais me faire la chair de poule toute seule (sans penser à des choses emouvantes ou effrayantes, cest un vrai mécanisme). Idem pour les larmes que je fais sortir en les "activant", comme si je contractais un muscle. Je me suis toujours posé cette question comment des reactions incontrolees peuvent l etre.

a écrit : Je ne sais pas si ça arrive à d'autres personnes ?
je peux déclencher le mécanisme d'hérissement quand je veux et la durée que je veux
Regarde plus bas j ai posé exactement la meme question!

a écrit : J'allais dire exactement la même chose ! Et même que ça me fait aussi bouger les oreilles... Quelqu'un aurait une explication ? Bon moi qui croyais etre originale.. les.oreilles cest ub muscles volontaire. Les larmes et les frissons je les sors alors que cest censé relever du systeme sympathique, involontaire. Je vais faire des recherches sur internet

Je le savais déjà, grâce au dessin animé "il était une fois la vie". :-)

a écrit : Je ne sais pas si ça arrive à d'autres personnes ?
je peux déclencher le mécanisme d'hérissement quand je veux et la durée que je veux
Moi aussi! Justement je lisais les commentaires à la recherche de quelqu’un comme moi ahah XD

a écrit : C'est un vestige de nos ancêtres qui vivaient encore dans les grottes ! Le froid activait ces muscles et les poils se resserraient gardant ainsi la chaleur.. Je me demande si je n'ai pas déjà lu ça sur SCMB ?! Nos ancêtres n’ont jamais vécu dans des grottes. Ils étaient nomades, chasseurs cueilleurs.
www.museedelhomme.fr/fr/homme-cavernes-vivait-il-vraiment-caverne-0