Kim Peek inspira Rain Man

Proposé par
Invité
le

Kim Peek est un méga-savant, ayant inspiré le film Rain Man.Ses facultés exceptionnelles lui permettaient de lire un livre en une heure en se le rappelant parfaitement : il lisait la page de gauche avec son œil gauche et la page de droite avec son œil droit. Il aurait ainsi mémorisé plus de 12000 livres. Cependant, il lui fut impossible toute sa vie de boutonner sa chemise ou de comprendre efficacement l'humour.


Tous les commentaires (52)

a écrit : Tu dois aussi avoir le syndrome sans doute Où alors il sait utiliser un simple moteur de recherche …

a écrit : Effectivement, et on a trop souvent tendance à penser que tous les autistes développent des capacités extrordinaires ; sûrement parce qu'ils sont mis en avant, et on parle de ceux là seulement : les "autistes savants"...
En fait, il semblerait, selon une étude internationale, que même pas 10% le so
nt. Et encore, sur les témoignages des parents qui déclarent que leur enfant est très fort en ceci ou cela ; mais sans étude poussée du cas. La réalité est sûrement encore en dessous de ce pourcentage.
Et enfin quand ils le sont, leurs incroyables capacités sont le plus souvent limités à un ou deux thèmes ; leur mémoire est très sélective et d'une certaine manière ils se servent de ce "don" sélectif comme moyen pour eux de communiquer.
Tu as raison de dire que dans l'immense majorité des cas il s'agit d'un terrible handicap, pour le malade et aussi pour son entourage.
Le cas de l'anecdote est extraordinaire et extrèmement rare. Mais s'agit-il vraiment d'un autisme, tel qu'on le définit généralement ?
Afficher tout
Le spectre de l'Autisme est très large... Tellement large que l'on entend souvent :
"Il y a autant de types d’autisme que d'autistes."
Je n'ai pas trouvé de source sérieuse indiquant que Kim Peek était autiste. Beaucoup de sites à sensation en parlent car effectivement, les autistes savants sont très médiatisés, bien qu'ils ne correspondent qu'à une toute petite partie des autistes.

Peut-être ne s'était-il tout simplement jamais intéressé à un diagnostic ?

10%, c'est le nombre d'autistes avec des capacités extraordinaires (la plupart du temps, c'est une mémoire excellente ou une forte capacité de calcul mental).
Kim Peek avait des capacités plus qu'extraordinaires, on pourrait les qualifier d'incroyables ! Retenir 12.000 livres par cœur avec un taux d'erreur en restitution de 2%... Les personnes avec ce genre de "talent" en vie se comptent sur les doigts de quelques mains, comme tu dis :)

Mais effectivement, malgré d'incroyable prouesses dans quelques domaines, le handicap social est souvent très lourd.

a écrit : Ce n'est pas pour autant qu'il faut republier les anciennes anecdotes, celle-ci n'apporte absolument rien par rapport à l'ancienne.
Au cas où tu n'aurais pas remarqué, il y a une section "Non lues" dans le menu de l'application qui te permettra de découvrir les anecdotes publiées avant ton arrivée sur l'application.
Sais-tu si il y a cette option sur la version navigateur du site?

a écrit : "Kim Peek est un méga-savant"
Nous devons pas avoir la même définition du savant et encore moins un méga savant.
Certes, c'est un monsieur qui a des capacités hors normes donc je dirai plutôt un génie mais un savant est avant tout un monsieur qui a des connaissances dans domaines pluridisciplinaires.
À moins qu il ait lu 12000 livres de fiction ou traitant du même sujet, io est fort probable qu'il ait eu des connaissances pluridisciplinaires poussées

a écrit : Personnellement j'ai jamais réussi à faire un nœud correctement....
En revanche j'ai pas de don particulier.
Si t’essayes de fermer ta chemise en faisant des noeuds aussi....c’est mal barré.

a écrit : Sais-tu si il y a cette option sur la version navigateur du site? C'est bizarre, mais non, on ne retrouve pas cette option sur le site...

a écrit : Le spectre de l'Autisme est très large... Tellement large que l'on entend souvent :
"Il y a autant de types d’autisme que d'autistes."
Je n'ai pas trouvé de source sérieuse indiquant que Kim Peek était autiste. Beaucoup de sites à sensation en parlent car effectivement, les
autistes savants sont très médiatisés, bien qu'ils ne correspondent qu'à une toute petite partie des autistes.

Peut-être ne s'était-il tout simplement jamais intéressé à un diagnostic ?

10%, c'est le nombre d'autistes avec des capacités extraordinaires (la plupart du temps, c'est une mémoire excellente ou une forte capacité de calcul mental).
Kim Peek avait des capacités plus qu'extraordinaires, on pourrait les qualifier d'incroyables ! Retenir 12.000 livres par cœur avec un taux d'erreur en restitution de 2%... Les personnes avec ce genre de "talent" en vie se comptent sur les doigts de quelques mains, comme tu dis :)

Mais effectivement, malgré d'incroyable prouesses dans quelques domaines, le handicap social est souvent très lourd.
Afficher tout
Oui c'est bien 10% de "savants" parmi les autistes, je me suis trompé. Le chiffre de 30% correspond au pourcentage d'autistes sans retard mental, ce qui est sacrément différent.

Pour le diagnostic, il ne serait pas impossible qu'il fut autiste. Certains signes comme la dyspraxie et la difficulté à interpréter les sous-entendus et les non-dits plaident pour cette hypothèse. Mais l'important c'était qu'il vive bien sa différence.

Schovanec a dit récemment que le regard sur l'autisme lui causait plus de tort que son autisme.

J'ai connu quelqu'un qui était un imbécile notoire, pas foutu de se faire un jambon-beurre sans foutre du beurre partout et qu'il fallait prendre par la main pour qu'il s'habille à peu près correctement mais qui était capable de démonter pièce par pièce, boulon par boulon, n'importe quelle moto gros cube, de la remonter sans aucun plan et de faire en sorte que l'engin fonctionne mieux qu'avant.
Ca rentre dans le même shéma non?
(je déconne pas la hein je précise)

a écrit : Oui et tout le monde n'a pas l'appli depuis si longtemps Tu devrais essayer de lire toutes les anecdotes, c'est long, mais très intéressant...
Après, j'avoue qu'il est difficile de se rappeler de tout !
(sauf si on s'appelle Kim Peek :-)

a écrit : "Aux tests de QI, Kim avait obtenu un score inférieur à la moyenne concernant des questions générales, mais avait obtenu d'excellents résultats dans des domaines plus spécifiques." Cf la source Wikipédia.

J'aimerais la mettre en parallèle avec cette célèbre citation :
" Tout
le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide."

Il ne faut pas oublier que le test de QI ne calcule pas l'intelligence, mais il détermine si un individu a grosso modo les mêmes capacités cognitives que la plupart de la population.
Afficher tout
Dans ce cas, qu'appelles tu l'intelligence...?
La culture générale ?

Mais il n'était pas Asperger. Pourtant, c'est l'image de Rain Man qui vient quand on parle de ce syndrome.

a écrit : Syndrome autistique non ? Pardon si on y a déjà répondu (je n'ai pas encore lu jusqu'en bas) mais ça s'appelle plus précisément "troubles du spectre autistique" car on considère globalement aujourd'hui qu'il y a autant de formes d'autisme que de personnes atteintes. Cela devrait permettre, de plus en plus, une prise en charge pour chacun selon sa "personnalité" et non plus selon la "maladie".
Source : ma formation CBMA

Pardon de pinailler mais il y a une (sérieuse) faute de français dans l'anecdote et il me semble important de la signaler pour ne pas propager l'idée que ce n'en est pas une (vous comprenez l'idée ? Aha). C'est une faute assez courante et les recueils de fautes de français regorgent de cet exemple.
"Se rappeler" est un verbe transitif direct, il s'emploie avec un COD. Contrairement à "se souvenir". On se souvient "de" quelque chose ou de quelqu'un ; mais on "se rappelle quelque chose ou quelqu'un". Ici on doit dire "en se le rappelant entièrement". C'est tout pour moi merci.

a écrit : Pardon de pinailler mais il y a une (sérieuse) faute de français dans l'anecdote et il me semble important de la signaler pour ne pas propager l'idée que ce n'en est pas une (vous comprenez l'idée ? Aha). C'est une faute assez courante et les recueils de fautes de français regorgent de cet exemple.
"Se rappeler" est un verbe transitif direct, il s'emploie avec un COD. Contrairement à "se souvenir". On se souvient "de" quelque chose ou de quelqu'un ; mais on "se rappelle quelque chose ou quelqu'un". Ici on doit dire "en se le rappelant entièrement". C'est tout pour moi merci.
Afficher tout
Merci. Je ne connaissais pas et ai toujours pratiqué cette faute.
D'ailleurs, je n'ai jamais su faire la différence un verbe transitif et les autres... ;-)

a écrit : Dans ce cas, qu'appelles tu l'intelligence...?
La culture générale ?
Sujet vaste et complexe...
Honnêtement, je ne sais pas trop. La plupart du temps, la définition d'intelligence est associée à la capacité à s'adapter à son environnement (ou à adapter son environnement à ses besoins).
Kim Peek n'était pas vraiment intelligent selon cette définition. Ses capacités surhumaines tournaient surtout autour de la gestion de la mémoire et de la restitution d'informations, mais pas dans la résolution d’énigmes complexes.
Ca n'enlève rien à son talent, bien sûr.

Je voulais surtout mettre en avant le fait que les tests de QI ne servent qu'à vérifier... Que tu as les mêmes capacités que les créateurs desdits tests !
Petite anecdote personnelle, j'en ai passé un plus jeune et je suis tombé sur une question :
"Qu'est ce qui a permit l'invention des ordinateurs miniatures ?"
Moi, ni une ni deux, je répondis "le transistor", qui en est l'invention pivot, car il a permit de remplacer les volumineux tubes électroniques dans les années 50.
La réponse correcte était "l'ordinateur portable"...
Ceci a donc baissé mon niveau de QI car je n'avait pas la même réponse que le créateur du test... Qui était lui-même dans une erreur plus que basique :
L'ordinateur portable est une conséquence, mais pas une cause de la miniaturisation des ordinateurs.

a écrit : Sujet vaste et complexe...
Honnêtement, je ne sais pas trop. La plupart du temps, la définition d'intelligence est associée à la capacité à s'adapter à son environnement (ou à adapter son environnement à ses besoins).
Kim Peek n'était pas vraiment intelligent selon cette définition. Ses cap
acités surhumaines tournaient surtout autour de la gestion de la mémoire et de la restitution d'informations, mais pas dans la résolution d’énigmes complexes.
Ca n'enlève rien à son talent, bien sûr.

Je voulais surtout mettre en avant le fait que les tests de QI ne servent qu'à vérifier... Que tu as les mêmes capacités que les créateurs desdits tests !
Petite anecdote personnelle, j'en ai passé un plus jeune et je suis tombé sur une question :
"Qu'est ce qui a permit l'invention des ordinateurs miniatures ?"
Moi, ni une ni deux, je répondis "le transistor", qui en est l'invention pivot, car il a permit de remplacer les volumineux tubes électroniques dans les années 50.
La réponse correcte était "l'ordinateur portable"...
Ceci a donc baissé mon niveau de QI car je n'avait pas la même réponse que le créateur du test... Qui était lui-même dans une erreur plus que basique :
L'ordinateur portable est une conséquence, mais pas une cause de la miniaturisation des ordinateurs.
Afficher tout
"Ses capacités surhumaines tournaient surtout autour de la gestion de la mémoire et de la restitution d'informations, mais pas dans la résolution d’énigmes complexes"
D'après wiki, il savait résoudre des énigmes complexes de tête:
"Ses facultés intellectuelles lui permettaient aussi de calculer, de tête, des opérations complexes; par exemple, il préparait dans sa tête des feuilles de calculs pour les salaires au centre de travail."

a écrit : Au moins, tu ne fais pas de fautes d'orthographe. Et peu importe que ce soit inné, ou que tu fasses attention en te relisant, ça devient suffisamment rare pour être souligné. Sauf qu'il faut écrire"je n'ai pas" et non "j'ai pas"

a écrit : Sauf qu'il faut écrire"je n'ai pas" et non "j'ai pas" Oh le rabat joie...