Un aviateur français a réussi à se poser sur une piste de 20 mètres sur le Mont Blanc

Proposé par
le
dans

Le 30 juin 1960, l'aviateur français Henri Giraud réussit à poser son avion sur le Mont Blanc. Son avion, équipé de skis, se posa sur une piste de 20 mètres de long et il dédia cette victoire à la France. Il fit d'ailleurs avancer la législation car ses "exploits", peu appréciés par les autorités, conduisirent à une réglementation du vol en montagne en 1963.


Commentaires préférés (3)

Et pour info la piste d'atterrissage la plus longue du monde se trouve dans la zone 51.
Elle n'est plus utilisée à ce jour, mais mesurait environ 10km

Une figure du vol en montagne et surtout un symbole de l'aérodrome du Versoud près de Grenoble. Il a ouvert de nombreux altiports et altisurface en se posant sur de nombreux endroits insolites comme le mont aiguille, notre dame de la salette, le glacier de sarenne ou le plus engagé à son gout villard notre dame en face de l'alpe d'huez et bien d'autres.
Il est décédé dans son lit de l'hôpital en tournant le dos à la montagne refusant de la regarder faute de pouvoir y mettre à nouveau les pieds. C'était un homme apprécié de tous et surtout par les enfants (que j'étais à cette époque). Voler avec lui avait tout son sens. "Comme les choucas" il disait tout le temps. Je vous invite a trouver son livre. Des photos et des histoires incroyables.

Dixit les sources, le nombre d'heures de vols de Giraud est incroyable : 40 000 h ! C'est énorme, surtout de comprendre ce que ça représente avec un petit avion et des vols courts. Il a eu son brevet pilote en 1938 et a fait son dernier vol en 1999, soit 61 ans de pilotage. J'ai poussé un peu pour mieux comprendre sa vie : 650 heures de vols/an pendant 61 ans... 100 000 atterrisages en haute montagne (toujours les sources), soit 1 640/an ! Il en faisait donc une moyenne de 4.5/jour, en comptant tous les jours de sa vie pendant 61 ans (sans vacances ni maladie, rien...).
C'est ahurissant. Ce gars a passé sa vie dans son avion.


Tous les commentaires (10)

et 40 ans plus tard, Luc Besson a mis des skis sur un taxi...

L’altiport de l’alpe d’huez a d’ailleurs été baptisé en son honneur.

Il s’est par ailleurs posé sur le mont -aiguikke !

Et pour info la piste d'atterrissage la plus longue du monde se trouve dans la zone 51.
Elle n'est plus utilisée à ce jour, mais mesurait environ 10km

Une figure du vol en montagne et surtout un symbole de l'aérodrome du Versoud près de Grenoble. Il a ouvert de nombreux altiports et altisurface en se posant sur de nombreux endroits insolites comme le mont aiguille, notre dame de la salette, le glacier de sarenne ou le plus engagé à son gout villard notre dame en face de l'alpe d'huez et bien d'autres.
Il est décédé dans son lit de l'hôpital en tournant le dos à la montagne refusant de la regarder faute de pouvoir y mettre à nouveau les pieds. C'était un homme apprécié de tous et surtout par les enfants (que j'étais à cette époque). Voler avec lui avait tout son sens. "Comme les choucas" il disait tout le temps. Je vous invite a trouver son livre. Des photos et des histoires incroyables.

En 1946 des pilotes de l'armée suisse posèrent deux avions sur un glacier à 3350m d'altitude pour sauver l'équipage d'un Dakota C53 américain qui s'était écrasé... Donc bravo Monsieur Giraud, mais pour l'exploit on repassera.

Dixit les sources, le nombre d'heures de vols de Giraud est incroyable : 40 000 h ! C'est énorme, surtout de comprendre ce que ça représente avec un petit avion et des vols courts. Il a eu son brevet pilote en 1938 et a fait son dernier vol en 1999, soit 61 ans de pilotage. J'ai poussé un peu pour mieux comprendre sa vie : 650 heures de vols/an pendant 61 ans... 100 000 atterrisages en haute montagne (toujours les sources), soit 1 640/an ! Il en faisait donc une moyenne de 4.5/jour, en comptant tous les jours de sa vie pendant 61 ans (sans vacances ni maladie, rien...).
C'est ahurissant. Ce gars a passé sa vie dans son avion.

a écrit : Et pour info la piste d'atterrissage la plus longue du monde se trouve dans la zone 51.
Elle n'est plus utilisée à ce jour, mais mesurait environ 10km
La piste la plus longue de la base Edwards (Muroc Dry Lake de son ancien nom) est un ancien lac salé asséché et mesure 12,1km. Elle servait entre autres pour l'atterrissage de la navette spatiale américaine. ;-)

a écrit : Et pour info la piste d'atterrissage la plus longue du monde se trouve dans la zone 51.
Elle n'est plus utilisée à ce jour, mais mesurait environ 10km
Ça c’est ce qu’on veut te faire croire ! ;-)

Le 27 Août 1957 Henri Giraud a réussi un autre exploit, celui de se poser sur le mont-Aiguille! Une dent isolée du massif du Vercors qui présente une prairie sommitale de 800m par 250m entourée de falaises hautes de 300m. Je peux d’ailleurs dire avec fierté que mon grand-père a participé à la préparation du terrain pour permettre cet atterrissage!
Voir la vidéo:
youtu.be/hc1JO_lpcHk

a écrit : En 1946 des pilotes de l'armée suisse posèrent deux avions sur un glacier à 3350m d'altitude pour sauver l'équipage d'un Dakota C53 américain qui s'était écrasé... Donc bravo Monsieur Giraud, mais pour l'exploit on repassera. Mont Blanc 4807 mètres. La différence 1500 mètres a cette altitude compte énormément. Manque d'oxygène, donc moteur moins performant et raréfaction de l'air qui diminue la portance. Donc non c'est vraiment un exploit.