La première grève remonte à la construction de la pyramide de Kheops

Proposé par
le
dans

Les traces des premières grèves de l'Histoire sont égyptiennes et dateraient de la construction de la Pyramide de Khéops, soit il y a près de 4500 ans ! Cette grève, faite par les ouvriers construisant la pyramide, aurait eu lieu en raison de la suppression de l'ail dans leur repas, qui était un aliment important pour eux car ayant des vertus médicinales.


Commentaires préférés (3)

Les bâtisseurs de pyramides n'étaient pas des esclaves, mais des travailleurs volontaires, qu'on ne fouettait pas. Ils bossaient dans les champs durant la saison agricole, puis à la pyramide après les récoltes. Ils n'étaient pas payés, car à cette époque, la monnaie n'existait pas, par contre ils bénéficiaient d'une répartition de vêtements et de nourriture que leur travail agricole ne leur avait pas rapporté. Ces denrées provenaient d'une partie des impôts en nature que Pharaon prélevait sur les paysans et les commerçants les plus "riches" - le troc existait déjà, lui :D
Faire gréve pour avoir de l'ail, je n'y aurait pas pensé

Il me semble que la théorie des esclaves a été avancé par l'historien grec Hérodote au 5ème siècle av. J.C. et depuis reprise par nos historiens et bien entendu les film d'Hollywood.

Ces théories sont de plus en plus décriées car nous retrouvons des ossements d'ouvriers enterrés à proximité des pyramides et les exclaves n'auraient jamais eu cet honneur.

J'ai l'impression que le monde post-égypte antique n'a jamais réussi a accepter que les égyptiens aient réussi des chantiers titanesques sans avoir recours a du travail forcé.

Theoetjb, (ou Philipe si l'anecdote a été modifié), pourquoi utiliser le terme "esclave" alors que les sources parlent d'artisans et d'ouvrier ?

L'idée que les pyramides soient construites par des esclaves est totalement fausse : si il pouvait en effet y avoir des esclaves dans l’Égypte antique (prisonnier de guerre, ou esclave temporaire pour racheter une dette par exemple), la majorité des personnes travaillant pour des constructions tels que les pyramides étaient libres, et rémunérés. Il s'agissait plus ou moins d'une "corvée", des travaux servant le pays, qui se faisaient durant la crue du Nil, quand on ne pouvait plus travailler dans les champs. Et ces travaux ne servaient pas uniquement la mégalomanie des pharaons : des biens publics comme des canaux d'irrigation, des routes et bâtiments public étaient également construit et entretenu par l'ensemble des hommes libres. Cela permettait d'unir le peuple, de construire des bâtiments ou structures augmentant la prospérité du royaume, dans une période ou de toute façon, les agriculteurs (donc la majorité des personnes) ne pouvaient pas travailler comme d'habitude.

L’Égyptologie, et notamment la construction des pyramides, est l'objet de beaucoup de fantasmes, et certaines personnes comme Jacques Grimault en profitent pour sortir des théories farfelues, pourtant on connait désormais beaucoup de choses sur les méthodes de constructions des pyramides.

L'erreur présente dans l'anecdote peut paraître insignifiante, mais je trouve dommage qu'on continue a transmettre des fausses idées y compris dans ce site


Tous les commentaires (43)

Je croyais qu'il n'y avais pas eu d'esclaves sur le chantier des pyramides :/

J'avais cru comprendre qu'ils souhaitaient moins de coup de fouet!!

Moi qui croyait que les ancêtres des français étaient les gaulois... Bah non en fait, ils sont égyptiens...vive la grève :-))))

a écrit : Moi qui croyait que les ancêtres des français étaient les gaulois... Bah non en fait, ils sont égyptiens...vive la grève :-)))) Contrairement à ce que prétendent les gouvernements et patrons français, ce n'est pas en France qu'il y a le plus de gréves, de meilleures assurances maladie, de jours de congé etc etc

Les bâtisseurs de pyramides n'étaient pas des esclaves, mais des travailleurs volontaires, qu'on ne fouettait pas. Ils bossaient dans les champs durant la saison agricole, puis à la pyramide après les récoltes. Ils n'étaient pas payés, car à cette époque, la monnaie n'existait pas, par contre ils bénéficiaient d'une répartition de vêtements et de nourriture que leur travail agricole ne leur avait pas rapporté. Ces denrées provenaient d'une partie des impôts en nature que Pharaon prélevait sur les paysans et les commerçants les plus "riches" - le troc existait déjà, lui :D
Faire gréve pour avoir de l'ail, je n'y aurait pas pensé

Il me semble que la théorie des esclaves a été avancé par l'historien grec Hérodote au 5ème siècle av. J.C. et depuis reprise par nos historiens et bien entendu les film d'Hollywood.

Ces théories sont de plus en plus décriées car nous retrouvons des ossements d'ouvriers enterrés à proximité des pyramides et les exclaves n'auraient jamais eu cet honneur.

J'ai l'impression que le monde post-égypte antique n'a jamais réussi a accepter que les égyptiens aient réussi des chantiers titanesques sans avoir recours a du travail forcé.

Theoetjb, (ou Philipe si l'anecdote a été modifié), pourquoi utiliser le terme "esclave" alors que les sources parlent d'artisans et d'ouvrier ?

L'idée que les pyramides soient construites par des esclaves est totalement fausse : si il pouvait en effet y avoir des esclaves dans l’Égypte antique (prisonnier de guerre, ou esclave temporaire pour racheter une dette par exemple), la majorité des personnes travaillant pour des constructions tels que les pyramides étaient libres, et rémunérés. Il s'agissait plus ou moins d'une "corvée", des travaux servant le pays, qui se faisaient durant la crue du Nil, quand on ne pouvait plus travailler dans les champs. Et ces travaux ne servaient pas uniquement la mégalomanie des pharaons : des biens publics comme des canaux d'irrigation, des routes et bâtiments public étaient également construit et entretenu par l'ensemble des hommes libres. Cela permettait d'unir le peuple, de construire des bâtiments ou structures augmentant la prospérité du royaume, dans une période ou de toute façon, les agriculteurs (donc la majorité des personnes) ne pouvaient pas travailler comme d'habitude.

L’Égyptologie, et notamment la construction des pyramides, est l'objet de beaucoup de fantasmes, et certaines personnes comme Jacques Grimault en profitent pour sortir des théories farfelues, pourtant on connait désormais beaucoup de choses sur les méthodes de constructions des pyramides.

L'erreur présente dans l'anecdote peut paraître insignifiante, mais je trouve dommage qu'on continue a transmettre des fausses idées y compris dans ce site

a écrit : Theoetjb, (ou Philipe si l'anecdote a été modifié), pourquoi utiliser le terme "esclave" alors que les sources parlent d'artisans et d'ouvrier ?

L'idée que les pyramides soient construites par des esclaves est totalement fausse : si il pouvait en effet y avoir des esclaves
dans l’Égypte antique (prisonnier de guerre, ou esclave temporaire pour racheter une dette par exemple), la majorité des personnes travaillant pour des constructions tels que les pyramides étaient libres, et rémunérés. Il s'agissait plus ou moins d'une "corvée", des travaux servant le pays, qui se faisaient durant la crue du Nil, quand on ne pouvait plus travailler dans les champs. Et ces travaux ne servaient pas uniquement la mégalomanie des pharaons : des biens publics comme des canaux d'irrigation, des routes et bâtiments public étaient également construit et entretenu par l'ensemble des hommes libres. Cela permettait d'unir le peuple, de construire des bâtiments ou structures augmentant la prospérité du royaume, dans une période ou de toute façon, les agriculteurs (donc la majorité des personnes) ne pouvaient pas travailler comme d'habitude.

L’Égyptologie, et notamment la construction des pyramides, est l'objet de beaucoup de fantasmes, et certaines personnes comme Jacques Grimault en profitent pour sortir des théories farfelues, pourtant on connait désormais beaucoup de choses sur les méthodes de constructions des pyramides.

L'erreur présente dans l'anecdote peut paraître insignifiante, mais je trouve dommage qu'on continue a transmettre des fausses idées y compris dans ce site
Afficher tout
La fin du documentaire est son point de vue effectivement mais au debut il n'expose que des faits, ce qu'on nous explique dans les livres d'histoire me parait tout aussi farfelue.

Pas content !
Pas content !
Pas content !

a écrit : Les bâtisseurs de pyramides n'étaient pas des esclaves, mais des travailleurs volontaires, qu'on ne fouettait pas. Ils bossaient dans les champs durant la saison agricole, puis à la pyramide après les récoltes. Ils n'étaient pas payés, car à cette époque, la monnaie n'existait pas, par contre ils bénéficiaient d'une répartition de vêtements et de nourriture que leur travail agricole ne leur avait pas rapporté. Ces denrées provenaient d'une partie des impôts en nature que Pharaon prélevait sur les paysans et les commerçants les plus "riches" - le troc existait déjà, lui :D
Faire gréve pour avoir de l'ail, je n'y aurait pas pensé
Afficher tout
Maintenant on fait grève pour de l'oseille.

D'après la police, ils étaient moins nombreux que ce que laissent supposer les traces de cet événement...

a écrit : Les bâtisseurs de pyramides n'étaient pas des esclaves, mais des travailleurs volontaires, qu'on ne fouettait pas. Ils bossaient dans les champs durant la saison agricole, puis à la pyramide après les récoltes. Ils n'étaient pas payés, car à cette époque, la monnaie n'existait pas, par contre ils bénéficiaient d'une répartition de vêtements et de nourriture que leur travail agricole ne leur avait pas rapporté. Ces denrées provenaient d'une partie des impôts en nature que Pharaon prélevait sur les paysans et les commerçants les plus "riches" - le troc existait déjà, lui :D
Faire gréve pour avoir de l'ail, je n'y aurait pas pensé
Afficher tout
D'accord... Donc cette anecdote dit en partie du fèces ?

a écrit : Theoetjb, (ou Philipe si l'anecdote a été modifié), pourquoi utiliser le terme "esclave" alors que les sources parlent d'artisans et d'ouvrier ?

L'idée que les pyramides soient construites par des esclaves est totalement fausse : si il pouvait en effet y avoir des esclaves
dans l’Égypte antique (prisonnier de guerre, ou esclave temporaire pour racheter une dette par exemple), la majorité des personnes travaillant pour des constructions tels que les pyramides étaient libres, et rémunérés. Il s'agissait plus ou moins d'une "corvée", des travaux servant le pays, qui se faisaient durant la crue du Nil, quand on ne pouvait plus travailler dans les champs. Et ces travaux ne servaient pas uniquement la mégalomanie des pharaons : des biens publics comme des canaux d'irrigation, des routes et bâtiments public étaient également construit et entretenu par l'ensemble des hommes libres. Cela permettait d'unir le peuple, de construire des bâtiments ou structures augmentant la prospérité du royaume, dans une période ou de toute façon, les agriculteurs (donc la majorité des personnes) ne pouvaient pas travailler comme d'habitude.

L’Égyptologie, et notamment la construction des pyramides, est l'objet de beaucoup de fantasmes, et certaines personnes comme Jacques Grimault en profitent pour sortir des théories farfelues, pourtant on connait désormais beaucoup de choses sur les méthodes de constructions des pyramides.

L'erreur présente dans l'anecdote peut paraître insignifiante, mais je trouve dommage qu'on continue a transmettre des fausses idées y compris dans ce site
Afficher tout
Effectivement c'est moi qui ai parlé d'"esclaves". Je n'aurais pas dû, mon esprit est resté dans le cliché des vilains égyptiens :/

Merci de vos clarifications et j'espère que Philippe pourra changer le terme en ouvriers.

a écrit : Pas content !
Pas content !
Pas content !
C'est vrai, on en parle dans Astérix et Cléopâtre, une source sûre...

a écrit : Theoetjb, (ou Philipe si l'anecdote a été modifié), pourquoi utiliser le terme "esclave" alors que les sources parlent d'artisans et d'ouvrier ?

L'idée que les pyramides soient construites par des esclaves est totalement fausse : si il pouvait en effet y avoir des esclaves
dans l’Égypte antique (prisonnier de guerre, ou esclave temporaire pour racheter une dette par exemple), la majorité des personnes travaillant pour des constructions tels que les pyramides étaient libres, et rémunérés. Il s'agissait plus ou moins d'une "corvée", des travaux servant le pays, qui se faisaient durant la crue du Nil, quand on ne pouvait plus travailler dans les champs. Et ces travaux ne servaient pas uniquement la mégalomanie des pharaons : des biens publics comme des canaux d'irrigation, des routes et bâtiments public étaient également construit et entretenu par l'ensemble des hommes libres. Cela permettait d'unir le peuple, de construire des bâtiments ou structures augmentant la prospérité du royaume, dans une période ou de toute façon, les agriculteurs (donc la majorité des personnes) ne pouvaient pas travailler comme d'habitude.

L’Égyptologie, et notamment la construction des pyramides, est l'objet de beaucoup de fantasmes, et certaines personnes comme Jacques Grimault en profitent pour sortir des théories farfelues, pourtant on connait désormais beaucoup de choses sur les méthodes de constructions des pyramides.

L'erreur présente dans l'anecdote peut paraître insignifiante, mais je trouve dommage qu'on continue a transmettre des fausses idées y compris dans ce site
Afficher tout
Exact, c'est une légende, tout comme le prétendu meurtre, à la fin de la construction d'une pyramide, de son architecte et de tous ceux qui auraient connu les plans de l'édifice, pour qu'ils ne révèlent pas les secrets de la tombe du pharaon. Non seulement personne n'a jamais retrouvé dans les pyramides et les tombeaux des corps permettant d'étayer cette thèse, mais de plus, les architectes et maîtres d'ouvrage connaissant toutes les techniques de construction de ces monuments gigantesques que nous ont laissé les Egyptiens n'étaient pas si nombreux pour qu'on puisse se permettre de les sacrifier à chaque génération, surtout avant même qu'ils aient pu transmettre tout leur savoir à leurs successeurs...

Et sinon Moïse fuyant l'Egypte en tant qu'esclave, on a retrouvé des preuves ?

a écrit : Pas content !
Pas content !
Pas content !
Ah c'est Itineris qui dit ça:"vous avez un nouveau message".
Elle et Otis sont dans les meilleurs sketch du film.

a écrit : Et sinon Moïse fuyant l'Egypte en tant qu'esclave, on a retrouvé des preuves ? Pyramide et ouvriers : vers 4 500 ans avant J-C pour celle de Khéops la plus connue
Moise : vers 1250 avant J-C d'après le fantasme biblique

De plus, toujours d'après le fantasme biblique, Moïse s'enfuit d'Egypte après en avoir tué un (il s'étonne ensuite d'être poursuivi…). Il défend par la suite la cause des Hébreux qui n'était pas du tout des esclaves mais un peuple persécuté par les éqyptiens car ils ne partageait tout simplement pas la même religion. Donc pas d'esclaves, ni de pyramides avec Moïse dans l'hypothèse ou ce dernier a bel et bien existé.