Marseille fut frappée par la peste en 1720, et c'était la même que 4 siècles plus tôt

Proposé par
le

La peste qui frappa Marseille en 1720 n'est pas venue du Proche-Orient par le navire Grand-Saint-Antoine comme on l'a toujours pensé. Elle est une résurgence de la grande peste noire qui frappa l’Europe 4 siècles plus tôt et tua la moitié de sa population. Le bacille a perduré tout ce temps dans des réservoirs de la faune naturelle, mais on ignore de quelles espèces.


Commentaires préférés (3)

Mouais je suis plutôt sceptique sur l'anecdote, quand on sait que les bateaux contaminés arrivaient quand même assez fréquemment jusqu'à Marseille (ou autres villes), je trouve que la probabilité de contamination par ce biais est plus probable qu'un éventuel bacille resté en sommeil pendant 4 siècles sur des epèces indéterminées...

L'article n'aurait il pas été rédigé par des professeurs MM. Estelle ou Chataud ? Ca expliquerait beaucoup :p

a écrit : Ils existe des foyers de peste inactifs partout où celle-ci a déjà sévi et parfois elle refait surface comme à Madagascar l'an passé par exemple.
Cela ne veut pas dire que ce fut le cas en 1720 à Marseille bien sûr.
Je suis conscient de cela, ce que je veux dire c'est qu'il y a des causes quand même plus probable que celle évoquée ici. TheCody a bien résumé ma pensée. Ca fait beaucoup de "si" pour une cause un peu bancale au final.
Mais pourquoi pas creuser dans ce sens, on va peut etre découvrir une espèce résistante à la peste et permettant une avancée scientifique.

Pour ce qui est de Madagascar, c'est un peu le problème annuel pour eux (ou presque) le bacille ne vagabonde pas pendant des dizaines, voire centaines d'années avant de ressurgir.
Il est là et on arrive pas à s'en débarasser (du moins on pense que c'est bon, et 5 ans après boup ! le revoilà).

a écrit : Je suis conscient de cela, ce que je veux dire c'est qu'il y a des causes quand même plus probable que celle évoquée ici. TheCody a bien résumé ma pensée. Ca fait beaucoup de "si" pour une cause un peu bancale au final.
Mais pourquoi pas creuser dans ce sens, on va peut etre découvrir une espè
ce résistante à la peste et permettant une avancée scientifique.

Pour ce qui est de Madagascar, c'est un peu le problème annuel pour eux (ou presque) le bacille ne vagabonde pas pendant des dizaines, voire centaines d'années avant de ressurgir.
Il est là et on arrive pas à s'en débarasser (du moins on pense que c'est bon, et 5 ans après boup ! le revoilà).
Afficher tout
Après, ce n'est pas l'auteur de l'anecdote qui met en doute l'origine de la peste, c'est une équipe de scientifiques de l'Institut Max Planck en Allemagne qui le dit, après avoir analysé le génome du bacille.

A la lecture de ton commentaire, j'étais plutôt d'accord avec toi et trouvais cette nouvelle hypothèse un peu fantaisiste, mais après avoir lu les sources, j'ai l'impression que cette fois-ci la démarche d'investigation scientifique est plutôt correcte.


Tous les commentaires (22)

Un peu comme d'autre maladie ou un porteur peut rester sain et donc véhiculer un virus et que cela se déclare quelque semaine ou années plus tard ?

Mouais je suis plutôt sceptique sur l'anecdote, quand on sait que les bateaux contaminés arrivaient quand même assez fréquemment jusqu'à Marseille (ou autres villes), je trouve que la probabilité de contamination par ce biais est plus probable qu'un éventuel bacille resté en sommeil pendant 4 siècles sur des epèces indéterminées...

L'article n'aurait il pas été rédigé par des professeurs MM. Estelle ou Chataud ? Ca expliquerait beaucoup :p

"Vous savez cette cause ultra probable et fréquente de contamination ? C'était pas du tout ça, en fait on sait pas comment ça s'est passé exactement mais des animaux ont eu la peste 400 ans sans que l'Homme s'en aperçoive !"

a écrit : Mouais je suis plutôt sceptique sur l'anecdote, quand on sait que les bateaux contaminés arrivaient quand même assez fréquemment jusqu'à Marseille (ou autres villes), je trouve que la probabilité de contamination par ce biais est plus probable qu'un éventuel bacille resté en sommeil pendant 4 siècles sur des epèces indéterminées...

L'article n'aurait il pas été rédigé par des professeurs MM. Estelle ou Chataud ? Ca expliquerait beaucoup :p
Afficher tout
Ils existe des foyers de peste inactifs partout où celle-ci a déjà sévi et parfois elle refait surface comme à Madagascar l'an passé par exemple.
Cela ne veut pas dire que ce fut le cas en 1720 à Marseille bien sûr.

a écrit : Ils existe des foyers de peste inactifs partout où celle-ci a déjà sévi et parfois elle refait surface comme à Madagascar l'an passé par exemple.
Cela ne veut pas dire que ce fut le cas en 1720 à Marseille bien sûr.
Je suis conscient de cela, ce que je veux dire c'est qu'il y a des causes quand même plus probable que celle évoquée ici. TheCody a bien résumé ma pensée. Ca fait beaucoup de "si" pour une cause un peu bancale au final.
Mais pourquoi pas creuser dans ce sens, on va peut etre découvrir une espèce résistante à la peste et permettant une avancée scientifique.

Pour ce qui est de Madagascar, c'est un peu le problème annuel pour eux (ou presque) le bacille ne vagabonde pas pendant des dizaines, voire centaines d'années avant de ressurgir.
Il est là et on arrive pas à s'en débarasser (du moins on pense que c'est bon, et 5 ans après boup ! le revoilà).

a écrit : Je suis conscient de cela, ce que je veux dire c'est qu'il y a des causes quand même plus probable que celle évoquée ici. TheCody a bien résumé ma pensée. Ca fait beaucoup de "si" pour une cause un peu bancale au final.
Mais pourquoi pas creuser dans ce sens, on va peut etre découvrir une espè
ce résistante à la peste et permettant une avancée scientifique.

Pour ce qui est de Madagascar, c'est un peu le problème annuel pour eux (ou presque) le bacille ne vagabonde pas pendant des dizaines, voire centaines d'années avant de ressurgir.
Il est là et on arrive pas à s'en débarasser (du moins on pense que c'est bon, et 5 ans après boup ! le revoilà).
Afficher tout
Après, ce n'est pas l'auteur de l'anecdote qui met en doute l'origine de la peste, c'est une équipe de scientifiques de l'Institut Max Planck en Allemagne qui le dit, après avoir analysé le génome du bacille.

A la lecture de ton commentaire, j'étais plutôt d'accord avec toi et trouvais cette nouvelle hypothèse un peu fantaisiste, mais après avoir lu les sources, j'ai l'impression que cette fois-ci la démarche d'investigation scientifique est plutôt correcte.

a écrit : Après, ce n'est pas l'auteur de l'anecdote qui met en doute l'origine de la peste, c'est une équipe de scientifiques de l'Institut Max Planck en Allemagne qui le dit, après avoir analysé le génome du bacille.

A la lecture de ton commentaire, j'étais plutôt d'accord
avec toi et trouvais cette nouvelle hypothèse un peu fantaisiste, mais après avoir lu les sources, j'ai l'impression que cette fois-ci la démarche d'investigation scientifique est plutôt correcte. Afficher tout
Je n'ai pas parlé de l'auteur de l'anecdote, mais de l'article. Et c'était un trait d'humour...

J'ai aussi lu l'article, et d'autres, mais il ne laisse que peu d'espoirs quant à la découverte d'une potentielle espèce résistante, et encore moins un remède, le débat reste ouvert... Avec des "si"...

Plutôt d'accord avec Leolio84, c'est une étude assez récente, qui n'a pu être confirmé.
En quoi le simple génome de la peste suffit à établir d'une contamination locale ?
Le St Antoine ne pouvait-il pas ramener une souche européenne de la maladie même en venant d'Asie ? Les maladies voyages.

Comment expliquer la coïncidence, un bateau où 5 hommes meurent d'une fièvre pestilencielle avant l'accostage. Ce bateau ne respecte pas la quarantaine. Il survient ensuite une épidémie.

a écrit : Plutôt d'accord avec Leolio84, c'est une étude assez récente, qui n'a pu être confirmé.
En quoi le simple génome de la peste suffit à établir d'une contamination locale ?
Le St Antoine ne pouvait-il pas ramener une souche européenne de la maladie même en venant d'Asie ? Les maladie
s voyages.

Comment expliquer la coïncidence, un bateau où 5 hommes meurent d'une fièvre pestilencielle avant l'accostage. Ce bateau ne respecte pas la quarantaine. Il survient ensuite une épidémie.
Afficher tout
d'autant que les faits sont là, la peste s'est propagée à partir d'un port, d'une ville. Niveau biotope naturel c'est quand même limité, mais comme tu le dis, explorons cette autre voie, elle n'est pas impossible tant qu'on aura pas prouvé que c'était impossible.

Tout ça pour sauver le boulot des scientifiques et médecins afin de sauver leurs emplois durant minimum 400 ans... Le buzz... Pourquoi ? Tout bête... L excuse est tellement bidon que j' en aurait fait autant et j' aurais dit que la maladie est resté dans la pyramide ou la tour Eiffel mais je ne dirais pas où... Mais cette peste va revenir afin de faire peur aux citoyens et il continuent à promouvoir et conserver des échantillons des vieilles maladies et a conserver toujours et faire encore plus de recherches ; s il revient dans 400 ans les super scientifique sont toujours là pour sauver des millions de vies ? Cette technique est super connue dans le monde capitalisme moderne.

En gros ils y a des personnes qui font un certain nombres d’années d’études et autant d’années de recherches sur le sujet, pour que messieurs dames derrière leurs clavier désapprouvent complètement juste par “felling”.

Il y a quand même une différence entre les suppositions de l'étude et les affirmations de l'anectote... Le problème c'est bien souvent l'interprétation et les conclusions tirées, par les journalistes par exemple, de ces études qui sont elles-mêmes beaucoup moins affirmatives quant aux résultats

Bon, l’épidémie qui a massacré le plus d'êtres humains, c'est la grippe dite "espagnole" de 1918. On ne connait pas bien la durée de "survie" du virus, si on admet qu'un virus peut être considéré comme vivant. Mais ils y a des abrutis de chercheurs qui déterrent des cadavres pour retrouver ce virus afin de l'étudier... J'espère qu'on s'en sortira.

Alors là je suis scotché par les commentaires !! Mais quel manque d’humilité !
Est ce que le travail d’universitaires confirmés peut comporter des erreurs? Sans doute mais je vais quand même plutôt leur faire confiance par rapport à vos connaissances qui vous paraissent si probantes. Encore un complot sans doute!

a écrit : Bon, l’épidémie qui a massacré le plus d'êtres humains, c'est la grippe dite "espagnole" de 1918. On ne connait pas bien la durée de "survie" du virus, si on admet qu'un virus peut être considéré comme vivant. Mais ils y a des abrutis de chercheurs qui déterrent des cadavres pour retrouver ce virus afin de l'étudier... J'espère qu'on s'en sortira. Afficher tout A priori ils utilisent plutôt ceux stockés dans les labos de type P4 qui étudient les agents pathogènes les plus dangereux.
Cette anecdote en parlait :
secouchermoinsbete.fr/18607-des-laboratoires-securises-pour-la-recherche

a écrit : Mouais je suis plutôt sceptique sur l'anecdote, quand on sait que les bateaux contaminés arrivaient quand même assez fréquemment jusqu'à Marseille (ou autres villes), je trouve que la probabilité de contamination par ce biais est plus probable qu'un éventuel bacille resté en sommeil pendant 4 siècles sur des epèces indéterminées...

L'article n'aurait il pas été rédigé par des professeurs MM. Estelle ou Chataud ? Ca expliquerait beaucoup :p
Afficher tout
En effet quand on lit la publication originale, l’avis n’est pas aussi tranché que cela, en gros on ne peut pas trancher entre les 2 hypothèses. D’ailleurs avant publication l’article a été modifié suite à des remarques faites par les relecteurs, qui semblaient voir un avis trop subjectif, avec des conclusions qui ne pouvaient aller au delà des hypothèses.
En revanche le titre de l’article n’a pas été modifié, probablement car il est plus accrocheur.
doi.org/10.7554/eLife.12994.001

Le lien de l’article pour ceux que ça intéresse

a écrit : Tout ça pour sauver le boulot des scientifiques et médecins afin de sauver leurs emplois durant minimum 400 ans... Le buzz... Pourquoi ? Tout bête... L excuse est tellement bidon que j' en aurait fait autant et j' aurais dit que la maladie est resté dans la pyramide ou la tour Eiffel mais je ne dirais pas où... Mais cette peste va revenir afin de faire peur aux citoyens et il continuent à promouvoir et conserver des échantillons des vieilles maladies et a conserver toujours et faire encore plus de recherches ; s il revient dans 400 ans les super scientifique sont toujours là pour sauver des millions de vies ? Cette technique est super connue dans le monde capitalisme moderne. Afficher tout Bah bien sur... Après si tu te sens plus malin que tous les autres, vas-y, personne ne t'en empêche ! Sauve le monde mon gars!

a écrit : Tout ça pour sauver le boulot des scientifiques et médecins afin de sauver leurs emplois durant minimum 400 ans... Le buzz... Pourquoi ? Tout bête... L excuse est tellement bidon que j' en aurait fait autant et j' aurais dit que la maladie est resté dans la pyramide ou la tour Eiffel mais je ne dirais pas où... Mais cette peste va revenir afin de faire peur aux citoyens et il continuent à promouvoir et conserver des échantillons des vieilles maladies et a conserver toujours et faire encore plus de recherches ; s il revient dans 400 ans les super scientifique sont toujours là pour sauver des millions de vies ? Cette technique est super connue dans le monde capitalisme moderne. Afficher tout Ouuuuuuuuuh... Ils sont là... Dans nos villes, dans nos campagnes... Tous ces vilains chercheurs et médecins...
Je sais pas ce que vous avez pris quand vous avez écrit ça, mais ça a l’air puissant.

Aujourd'hui, l'hôtel Dieu, centre mondialement connu pour les soins apportés aux patients victimes de la peste à Marseille, a laissé place à l'intercontinental

a écrit : Alors là je suis scotché par les commentaires !! Mais quel manque d’humilité !
Est ce que le travail d’universitaires confirmés peut comporter des erreurs? Sans doute mais je vais quand même plutôt leur faire confiance par rapport à vos connaissances qui vous paraissent si probantes. Encore un complot sans doute!
Et @Proxima51
Est ce qu'on a le droit de donner son avis ?
J'ai dit que j'étais sceptique et que si vraiment la cause de la peste n'était pas le Grand St Antoine, les scientifiques ne donnaient, pour l'heure, aucun espoir quand à la potentielle valeur de leurs recherches.
J'ai lu les sources et d'autres, et à part remettre en cause l'épidémie par bateau, ils nous disent juste que le bacille a probablement été transporté pendant 400 ans par une espèce porteuse saine ou un autre phénomène inconnu.

On ne remet pas en doute leurs capacités, années d'études et travaux, mais c'est un peu léger pour un article scientifique.