La grande famine irlandaise fut-elle due au mildiou ou aux Anglais ?

Proposé par
le
dans

Les Anglais ne sont pas intervenus lors de la grande famine qui décima l’Irlande au milieu du XIXe siècle, alors qu'ils disposaient des plus grandes réserves alimentaires. Le mildiou ravagea en effet les plants de pommes de terre, base de l'alimentation de l'époque. Mitchel, chef nationaliste écrivit en 1860 : «Le Tout-Puissant a envoyé le mildiou mais les Anglais ont créé la famine».


Commentaires préférés (3)

La famine dura de 1845 à 1852, et on estime qu’elle décima environ un million de personnes. Cette famine eut de grosses conséquences, notamment sur l’émigration irlandaise (vers les Etats-Unis essentiellement). Entre 1845 et 1950, ce sont 6 millions d’Irlandais qui émigrèrent.

Pour donner un ordre de grandeur de l'impact de cette famine, sachez qu'avant la famine l’Irlande comptait plus de 8 million d'habitants.
La famine et l'exode qui en résultat fit descendre progressivement la population jusqu’à 4 millions de personnes avant de remonter pour atteindre en 2017 5 millions d'individus.

Plusieurs initiatives de charité furent prises. En 1845, par exemple, le sultan ottoman Abdülmecit 1er déclara son intention d'envoyer 10 000 £ pour les paysans irlandais, mais la reine Victoria demanda que le sultan n'envoie que 1 000 £, car elle-même avait donné seulement 2 000 £. Le sultan envoya donc 1 000 £ et trois navires remplis de nourriture, que les soldats britanniques tentèrent de bloquer.


Tous les commentaires (27)

La famine dura de 1845 à 1852, et on estime qu’elle décima environ un million de personnes. Cette famine eut de grosses conséquences, notamment sur l’émigration irlandaise (vers les Etats-Unis essentiellement). Entre 1845 et 1950, ce sont 6 millions d’Irlandais qui émigrèrent.

Pour donner un ordre de grandeur de l'impact de cette famine, sachez qu'avant la famine l’Irlande comptait plus de 8 million d'habitants.
La famine et l'exode qui en résultat fit descendre progressivement la population jusqu’à 4 millions de personnes avant de remonter pour atteindre en 2017 5 millions d'individus.

L'ennui avec l'Irlande, c'est qu'elle est pleine d'Irlandais :p

a écrit : L'ennui avec l'Irlande, c'est qu'elle est pleine d'Irlandais :p LIBERTEEEEEEEEEEEEEE !
(si vous me sortez la suite du dessin animé, jme pend :)

Plusieurs initiatives de charité furent prises. En 1845, par exemple, le sultan ottoman Abdülmecit 1er déclara son intention d'envoyer 10 000 £ pour les paysans irlandais, mais la reine Victoria demanda que le sultan n'envoie que 1 000 £, car elle-même avait donné seulement 2 000 £. Le sultan envoya donc 1 000 £ et trois navires remplis de nourriture, que les soldats britanniques tentèrent de bloquer.

Et quel était l'intérêt pour les Anglais de créer cette famine ?

a écrit : Et quel était l'intérêt pour les Anglais de créer cette famine ? Ils n'aimaient pas les Irlandais.


Ce serait très longs de rappeler tous les griefs opposants Irlandais et Anglais, mais tu peux jeter un coup à cette page qui explicite le conflit nord irlandais (fr.wikipedia.org/wiki/Conflit_nord-irlandais), dont l'un des épisodes le plus connu reste hélas le Bloody Sunday...

a écrit : Et quel était l'intérêt pour les Anglais de créer cette famine ? Les "vieilles querelles de village" surement, les anglais n'ont jamais fait bon ménage avec leurs voisins.
Le fait qu'ils n'aient pas la même religion et que les irlandais aspirent/aspiraient toujours au nationalisme a dû aider aussi.

a écrit : Ils n'aimaient pas les Irlandais.


Ce serait très longs de rappeler tous les griefs opposants Irlandais et Anglais, mais tu peux jeter un coup à cette page qui explicite le conflit nord irlandais (fr.wikipedia.org/wiki/Conflit_nord-irlandais), dont l'un des épisodes le plus connu
reste hélas le Bloody Sunday... Afficher tout
En gros, les Anglais ont toujours considéré les irlandais comme une sous espèce.
Ce n'est pas par hasard que l'on appelait l'Angleterre "la perfide Albion", parce-que dans le classement des pays qui ont commis le plus de saloperies dans le monde, ils sont certainement très très très près de la tête.

a écrit : En gros, les Anglais ont toujours considéré les irlandais comme une sous espèce.
Ce n'est pas par hasard que l'on appelait l'Angleterre "la perfide Albion", parce-que dans le classement des pays qui ont commis le plus de saloperies dans le monde, ils sont certainement très très très près de la tête.
Quelle rigueur scientifique ! J'ai l'impression d'entendre Dédé au comptoir du Pmu...
Chaque pays défend ses intérêts et la France non plus n'est pas en reste.

Il est intéressant de noter que les états unis, la France et d'autre (Je vous invite à chercher) ont voulu exploiter le mildiou comme arme biologique jusqu'au 26 mars 1975 (après c'était interdit)
bonne recherche à tous les curieux

a écrit : Quelle rigueur scientifique ! J'ai l'impression d'entendre Dédé au comptoir du Pmu...
Chaque pays défend ses intérêts et la France non plus n'est pas en reste.
Comment tu connais mon surnom toi?
Et comment tu sais que je fréquente un PMU, on se connaît?

a écrit : Quelle rigueur scientifique ! J'ai l'impression d'entendre Dédé au comptoir du Pmu...
Chaque pays défend ses intérêts et la France non plus n'est pas en reste.
Sans vouloir faire l'avocat du diable, il est de notoriété publique aux RU que tout ce petit monde ne s'apprécie pas vraiment : les Ecossais et Irlandais se sentent insultés si on dit "vous, les anglais...."
Coté anglais, faut voir la condescendance lorsqu'ils s'adressent à des irlandais (sous hommes) ou des gallois (alias les larbins)

a écrit : Quelle rigueur scientifique ! J'ai l'impression d'entendre Dédé au comptoir du Pmu...
Chaque pays défend ses intérêts et la France non plus n'est pas en reste.
Il ne faut pas oublier que les théories racistes modernes se sont développées en Angleterre.

La seconde guerre mondiale a un peu fait oublier tout ça, mais la culture de l’Angleterre est très axée sur la domination et l’exploitation d’une société sur les autres.

Là où la France a une volonté forte d’intégration de ses territoires, et de construction de solidarité. Ça fait partit des différences culturelles fondamentales entre l’Angleterre et la France.

Ce qui fait faire également à la France des trucs horribles. Comme les conversions forcées, ou de l’éducation de masse visant la destruction des cultures locales pour imposer /sa/ vision des choses (on appelle ça l’universalisme)


Les anglais profitent plus de la domination militaire et de l’imposition de règles de soumissions pour l’exploitation de leurs colonies.
Nous pour « uniformiser » nos territoires.

C’est ce qui fait que le pays de galles, l’écosses et l’Irlande sont encore des sortes de colonies améliorées. Alors qu’on ne considère pas la Bretagne ou la Corse comme autre chose que la France. Bien que l’acquisition de ces territoires est plus récente.

Pour répondre au titre de cette anecdote, je dirais : oui.

D'ailleurs de ce que j'en sais l'Irlande au meme moment produisait du blé, exporté par les colons Anglais. L'Irlande fut une colonie de l'Angleterre. Les puissants propriétaires terriens anglais, après avoir dépossédé de leur terres les paysans anglais, firent de même avec les Irlandais, qui constituèrent une main d'oeuvre bon marché non seulement aux US mais aussi au UK.

a écrit : Pour donner un ordre de grandeur de l'impact de cette famine, sachez qu'avant la famine l’Irlande comptait plus de 8 million d'habitants.
La famine et l'exode qui en résultat fit descendre progressivement la population jusqu’à 4 millions de personnes avant de remonter pour atteindre en 2017 5 millions d'individus.
Oui c’est ce que je voulais ajouter mais il y a des personnes trop rapides. En effet la démographie irlandaise ne s’est pas encore remise...

a écrit : Plusieurs initiatives de charité furent prises. En 1845, par exemple, le sultan ottoman Abdülmecit 1er déclara son intention d'envoyer 10 000 £ pour les paysans irlandais, mais la reine Victoria demanda que le sultan n'envoie que 1 000 £, car elle-même avait donné seulement 2 000 £. Le sultan envoya donc 1 000 £ et trois navires remplis de nourriture, que les soldats britanniques tentèrent de bloquer. Afficher tout Je trouve cela très charitable de la part de ce sultan et ce que tu dis m’intéresse beaucoup car je suis passionné d’histoire. Pourrais tu cependant nous mettre quelques liens si possible? Merci

a écrit : Ils n'aimaient pas les Irlandais.


Ce serait très longs de rappeler tous les griefs opposants Irlandais et Anglais, mais tu peux jeter un coup à cette page qui explicite le conflit nord irlandais (fr.wikipedia.org/wiki/Conflit_nord-irlandais), dont l'un des épisodes le plus connu
reste hélas le Bloody Sunday... Afficher tout
..et Bloody Sunday mener a Warrenpoint. What goes round, comes round. (..karma/ On récolte ce qu'on sème).