Pavel Morozov, le héros soviétique qui dénonça sa famille

Proposé par
le
dans

Pavel Morozov, aussi connu sous le nom de Pavlik, était un jeune paysan sous le régime de Staline. Il aurait selon le mythe dénoncé son propre père, opposant à la collectivisation. Il est devenu un héros national après son assassinat, probablement orchestré par des membres de sa famille.

Une statue en son honneur est érigé devant la mairie de Guérassimovka, village rendu célèbre après l'affaire.


Commentaires préférés (3)

En réalité, il n'était ni pionnier ni brillant. Sans doute son père a-t-il falsifié des documents pour de l'argent. Mais si Pavlik l'a dénoncé, c'est sous la pression de sa mère, qui voulait se venger d'avoir été abandonnée pour une autre femme

Je cite la 2 eme source pour plus de clarté :

L'histoire officielle veut que ce brillant écolier, chef des pionniers de son village, ait surpris son père en train de falsifier des documents en faveur de koulaks. Il aurait averti les autorités, son père aurait été envoyé en prison, et les paysans se seraient vengés en le tuant. La Guépéou (l'ancêtre du KGB) avait alors arrêté ses grands parents, un de ses oncles et un de ses cousins. Accusés de "terrorisme contre l'Etat", tous quatre ont été fusillés.

Ah la belle époque de Staline où les élèves devaient régulièrement dénoncer des noms "anti-communiste" ou encore quand il ne fallait surtout pas être le premier à arrêter d'applaudir après un discour du petite père sinon aïe.

Ah la belle époque.


Tous les commentaires (14)

En réalité, il n'était ni pionnier ni brillant. Sans doute son père a-t-il falsifié des documents pour de l'argent. Mais si Pavlik l'a dénoncé, c'est sous la pression de sa mère, qui voulait se venger d'avoir été abandonnée pour une autre femme

Je cite la 2 eme source pour plus de clarté :

L'histoire officielle veut que ce brillant écolier, chef des pionniers de son village, ait surpris son père en train de falsifier des documents en faveur de koulaks. Il aurait averti les autorités, son père aurait été envoyé en prison, et les paysans se seraient vengés en le tuant. La Guépéou (l'ancêtre du KGB) avait alors arrêté ses grands parents, un de ses oncles et un de ses cousins. Accusés de "terrorisme contre l'Etat", tous quatre ont été fusillés.

Ah la belle époque de Staline où les élèves devaient régulièrement dénoncer des noms "anti-communiste" ou encore quand il ne fallait surtout pas être le premier à arrêter d'applaudir après un discour du petite père sinon aïe.

Ah la belle époque.

a écrit : C’est normal en Russie. Si on érige une statue pour lui, je pense que non, tortue géniale...

"probablement orchestré par des membres de sa famille"
Dans les sources, les révisionnistes pensent que c'est d'autres jeunes qui l'ont poignardé pour des disputes portant autour d'une histoire d'armes.

Les héros remplissent souvent les cimetières qu'il disait...

a écrit : Ah la belle époque de Staline où les élèves devaient régulièrement dénoncer des noms "anti-communiste" ou encore quand il ne fallait surtout pas être le premier à arrêter d'applaudir après un discour du petite père sinon aïe.

Ah la belle époque.
Staline? Bof! Mao surclassé lui mille fois.

a écrit : Je cite la 2 eme source pour plus de clarté :

L'histoire officielle veut que ce brillant écolier, chef des pionniers de son village, ait surpris son père en train de falsifier des documents en faveur de koulaks. Il aurait averti les autorités, son père aurait été envoyé en prison, et les paysans se s
eraient vengés en le tuant. La Guépéou (l'ancêtre du KGB) avait alors arrêté ses grands parents, un de ses oncles et un de ses cousins. Accusés de "terrorisme contre l'Etat", tous quatre ont été fusillés. Afficher tout
Aujourd’hui son nom fait référence à un personnage à connotation négative! On emploie la comparaison avec Pavlik dans le cas si on ne peut faire confiance à la personne car capable de trahir même un prochain!!! Personages extrêmement détesté par le peuple!!!

a écrit : Staline? Bof! Mao surclassé lui mille fois. Cela dépend du point de vue, en terme de nombre de morts Mao gagne, mais son pays était déjà largement plus peuplé que l'URSS. En terme d'horreur, Staline gagne car lui il le faisait exprès de faire mourir sa population de faim. En terme de statistiques, Pol-Pot l'emporte avec l'exécution planifiée d'un quart de la population de son pays. En terme d'efficacité dans l'horreur, c'est Hitler et ses p'tits copains qui gagnent avec la rationalisation de l'assassinat à grande échelle. En terme de sauvagerie, les seigneurs de guerre japonais gagne haut la main, en considérant que tout ce qui n'était pas nippon à l'époque ne valaient pas la balle qui allait leur traverser le crâne, y préférant largement trancher dans le vif à la baïonnette ... enfin bref, tout est relatif! ;)

a écrit : Staline? Bof! Mao surclassé lui mille fois. Mouai bof bof, faire un classement de l'horreur c'est pas facile.

a écrit : Si on érige une statue pour lui, je pense que non, tortue géniale... C'est une référence à une "émission" d'humour absurde qui est (malheureusement) arrêtée appelée WTC (What The Cut) d'Antoine Daniel sur youtube qui, dans son épisode spécial Russie, sort cette punchline après des vidéos insolites (exemple: un petit vieux qui arrête un bus avec une ak 47)

a écrit : C'est une référence à une "émission" d'humour absurde qui est (malheureusement) arrêtée appelée WTC (What The Cut) d'Antoine Daniel sur youtube qui, dans son épisode spécial Russie, sort cette punchline après des vidéos insolites (exemple: un petit vieux qui arrête un bus avec une ak 47) Ooooh...Oh.
Ok je savais pas, mea culpa! Un peu comme le meme "In Mother Russia, <inversion d'une situation normale>" , ok ok.