Le métier disparu de trottin

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Au final les nouveaux trottins se sont les livreurs Delivroo, uber eat...

Sauf qu'ils sont à vélo. Doit-on les appeler les pédalos ?

a écrit : Métier disparu ? Ce ne serait pas plutôt l’équivalent de nos livreurs UberEat ? Plutôt l'équivalent de coursier. Il ne livrait pas que des vivres.

A l'époque, il n'y avait pas de livraison à domicile. Par exemple, le boulanger allait chercher lui-même sa farine au pied du wagon, ou ses oeufs dans la ferme et ainsi de suite,...
Je pense que ce metier est la base de conducteur routier. Quelqu'un qui livre la marchandise ne lui appartenant pas, contre rémunération.


Tous les commentaires (29)

Non Pédalos il y a trop de connotation sur l'eau

Je pencherais plus pour pedaleurs

Au final les nouveaux trottins se sont les livreurs Delivroo, uber eat...

Sauf qu'ils sont à vélo. Doit-on les appeler les pédalos ?

Et quand on avait la chance de faire ce métier de livreur avec une charrette, et non pas à pied, on appelait ce métier "roulier" ou encore "voiturier".

a écrit : Métier disparu ? Ce ne serait pas plutôt l’équivalent de nos livreurs UberEat ? Plutôt l'équivalent de coursier. Il ne livrait pas que des vivres.

Métier disparu ? Ce ne serait pas plutôt l’équivalent de nos livreurs UberEat ?

C’est pas vraiment disparu, maintenant ils ont des sacs cubiques dans le dos et il sont partout en ville

A l'époque, il n'y avait pas de livraison à domicile. Par exemple, le boulanger allait chercher lui-même sa farine au pied du wagon, ou ses oeufs dans la ferme et ainsi de suite,...
Je pense que ce metier est la base de conducteur routier. Quelqu'un qui livre la marchandise ne lui appartenant pas, contre rémunération.

Ce métier a tout simplement changé de noms pour devenir celui de livreur

Comme c'est déjà écrit dans plusieurs commentaires ce métier n'a pas disparu du tout, il a juste changé de nom.
Et c'est pas juste que des livreurs de nourriture, ils existent des livreurs qui vont chercher n'importe quoi pour le livrer n'importe où.

a écrit : Non Pédalos il y a trop de connotation sur l'eau

Je pencherais plus pour pedaleurs
J'ai mieux: les petits pédestres à vélo...
Non?

a écrit : J'ai mieux: les petits pédestres à vélo...
Non?
C'est de la Kaamelot, ton idée...

a écrit : Non Pédalos il y a trop de connotation sur l'eau

Je pencherais plus pour pedaleurs
Ou pédalins pour garder ce côté vieux métiers.

Le nom du métier a bien disparu, mais le métier en lui même est plus présent que jamais, comme plusieurs l'ont déjà dit, on appelle ça un coursier maintenant.

Mon frere est fontainier, le nom est resté mais le metier a bien changé, c'est encore le nom de ceux qui entretiennent les fontaines, mais le metier c'est élargi a d'autres domaines de l'eau, les canalisations qui alimente le reseau,
C'est des fontainiers qui s'en occupent, c'est etrange pour un poseur de canalisations

Et c'est parce qu'ils ont accéléré qu'on les appelle des coursiers maintenant?

Petite précision mais pas des moindres, ce terme serait exclusivement réservé aux jeunes femmes ouvrières et à connotation plutôt péjoratif.

« Employées ». Ce sont des ouvrières voyons ;)

a écrit : Petite précision mais pas des moindres, ce terme serait exclusivement réservé aux jeunes femmes ouvrières et à connotation plutôt péjoratif. Ce que tu dis semble vrai, c'est une appellation réservée aux femmes. Pour les hommes, on disait courantin (l'homme court, la femme trottine, il faut croire...). Mais je n'ai pas trouvé trace de la dimension péjorative du nom.