Le bouffon avait officiellement le droit de se moquer du roi

Proposé par
le
dans

Associé aujourd'hui à l’image de clown ou de larbin, le bouffon au Moyen Âge jouissait pourtant d’un privilège unique dans le royaume : il était le seul à pouvoir légitimement se moquer du roi, ce qu’il faisait souvent. Cela n’était toutefois pas sans risques et certains ont payé parfois de leur vie une plaisanterie mal supportée.


Commentaires préférés (3)

Ça me fait penser a la condamnation de Triboulet, ayant fait l'objet d'une autre anecdote sur SCMB : condamné a mort par François 1er, celui-ci lui laisse le choix de la manière dont il allait mourir, ceux a quoi Triboulet repondit : "Bon sire, par sainte Nitouche et saint Pansard, patrons de la folie, je demande à mourir de vieillesse".

Une fois, Triboulet s’était confié au roi, craignant qu'un des nobles de sa cour ne le pende, suite a une blague qui n’était pas a son gout. Le roi le rassura en disant que si une personne pends triboulet, celui-ci aurait la tête tranché dans le quart d'heure qui suit, Triboulet répliqua alors qu'il préfère que cette personne ai la tete tranchée un quart d'heure avant sa pendaison.

Dernière petite sottise faite par ce bon Triboulet, il avait fait une fessée au roi devant toute la cour. Demandant des explications, il s'excusa simplement en prétextant l'avoir confondu avec la reine.

Le fou se moquait souvent du roi pour ses décisions et, dans la littérature, il est traditionnel de présenter un fou raisonneur dont les moqueries sont censés faire réfléchir le roi comme dans Le Roi Lear, par exemple

a écrit : On muselle (et non "musèle") les humoristes en France ? Des exemples ?

Je trouve plutôt que les humoristes français sont très mauvais et surtout bien peu courageux. A part quelque-uns comme Jérémy Ferrari pour ne citer que lui, bien peu osent dénoncer les choses par l'humour. Et quand le ske
tch est bien écrit et que l'on comprend que c'est de l'humour, on peut clairement dire et dénoncer tout ce que l'on veut sans offenser personne. Afficher tout
Si je dis Dieudonné tu vas me traiter d'antisémite? On ne sait jamais.. Je me rends compte qu'il y a des mots ou des noms qu'on ne peut plus prononcer dans cette liberté d'expression sans attiser l'hystérie générale.


Tous les commentaires (53)

Ça me fait penser a la condamnation de Triboulet, ayant fait l'objet d'une autre anecdote sur SCMB : condamné a mort par François 1er, celui-ci lui laisse le choix de la manière dont il allait mourir, ceux a quoi Triboulet repondit : "Bon sire, par sainte Nitouche et saint Pansard, patrons de la folie, je demande à mourir de vieillesse".

Une fois, Triboulet s’était confié au roi, craignant qu'un des nobles de sa cour ne le pende, suite a une blague qui n’était pas a son gout. Le roi le rassura en disant que si une personne pends triboulet, celui-ci aurait la tête tranché dans le quart d'heure qui suit, Triboulet répliqua alors qu'il préfère que cette personne ai la tete tranchée un quart d'heure avant sa pendaison.

Dernière petite sottise faite par ce bon Triboulet, il avait fait une fessée au roi devant toute la cour. Demandant des explications, il s'excusa simplement en prétextant l'avoir confondu avec la reine.

Le fou se moquait souvent du roi pour ses décisions et, dans la littérature, il est traditionnel de présenter un fou raisonneur dont les moqueries sont censés faire réfléchir le roi comme dans Le Roi Lear, par exemple

N'est-ce pas la raison d'être de l'humour de nous faire réfléchir sur des situations ou sur nos choix afin que nous en saisissions parfois l'absurdité ?

Heureusement aujourd’hui on peut se foutre de la gueule de notre président sans problème

a écrit : N'est-ce pas la raison d'être de l'humour de nous faire réfléchir sur des situations ou sur nos choix afin que nous en saisissions parfois l'absurdité ? Une société où on musèle des humoristes et où on clame la liberté d'expression est une société paradoxale.
Et le pire c'est que les USA et la France, en ce moment...

a écrit : Heureusement aujourd’hui on peut se foutre de la gueule de notre président sans problème Oui, mais pas devant lui ^^
Enfin, disons qu'on ne risque pas de se faire couper la tête pour ça mais cela peut mener quand même à quelques ennuis si on va trop loin...

Pour l'anecdote, il y avait des limites à ne pas dépasser, mais bon, les limites n'étant pas bien claires, il y eut quelques accidents.
J'imagine... "Me touche pas tu va me salir"... ca par exemple, ca serait pas très bien passé, mais bon là c'était pas une moquerie, c'était une insulte.

a écrit : Une société où on musèle des humoristes et où on clame la liberté d'expression est une société paradoxale.
Et le pire c'est que les USA et la France, en ce moment...
On muselle (et non "musèle") les humoristes en France ? Des exemples ?

Je trouve plutôt que les humoristes français sont très mauvais et surtout bien peu courageux. A part quelque-uns comme Jérémy Ferrari pour ne citer que lui, bien peu osent dénoncer les choses par l'humour. Et quand le sketch est bien écrit et que l'on comprend que c'est de l'humour, on peut clairement dire et dénoncer tout ce que l'on veut sans offenser personne.

a écrit : Le fou se moquait souvent du roi pour ses décisions et, dans la littérature, il est traditionnel de présenter un fou raisonneur dont les moqueries sont censés faire réfléchir le roi comme dans Le Roi Lear, par exemple Dommage que Sir Macron n est pas de bouffon attitré ;)

a écrit : On muselle (et non "musèle") les humoristes en France ? Des exemples ?

Je trouve plutôt que les humoristes français sont très mauvais et surtout bien peu courageux. A part quelque-uns comme Jérémy Ferrari pour ne citer que lui, bien peu osent dénoncer les choses par l'humour. Et quand le ske
tch est bien écrit et que l'on comprend que c'est de l'humour, on peut clairement dire et dénoncer tout ce que l'on veut sans offenser personne. Afficher tout
Si je dis Dieudonné tu vas me traiter d'antisémite? On ne sait jamais.. Je me rends compte qu'il y a des mots ou des noms qu'on ne peut plus prononcer dans cette liberté d'expression sans attiser l'hystérie générale.

a écrit : Si je dis Dieudonné tu vas me traiter d'antisémite? On ne sait jamais.. Je me rends compte qu'il y a des mots ou des noms qu'on ne peut plus prononcer dans cette liberté d'expression sans attiser l'hystérie générale. Si tu entend e'core parler de Dieudonné, c'est qu'il n'est pas tant muselé que ça. Le fait que certaines salles de spectacles n'aient pas toujours voulues de lui ne signifie pas qu'il est censuré par un état, la preuve il se produit encore régulièrement et tout à fait légalement

À ce sujet, lisez Escurial de Michel de Ghelderode ! Une pièce où bouffon et roi échange leur rôle...

a écrit : Si tu entend e'core parler de Dieudonné, c'est qu'il n'est pas tant muselé que ça. Le fait que certaines salles de spectacles n'aient pas toujours voulues de lui ne signifie pas qu'il est censuré par un état, la preuve il se produit encore régulièrement et tout à fait légalement Ça fait des années qu'on ne le voit plus sur les plateaux télé par exemple, que ce soit les chaines publiques ou bien les privées. Et si on parle de lui c'est pour le descendre sans sa présence. Des ministres et des hommes d'État sont intervenus pour qu'ils soit refusé dans certaines villes. C'est une forme de censure non?

a écrit : Si je dis Dieudonné tu vas me traiter d'antisémite? On ne sait jamais.. Je me rends compte qu'il y a des mots ou des noms qu'on ne peut plus prononcer dans cette liberté d'expression sans attiser l'hystérie générale. Pourquoi te traiter d'antisémite ?

J'aime beaucoup l'humoriste Dieudonné. Il reste d'ailleurs pour moi l'un des meilleurs de la scène française. Par contre, je ne partage pas les avis du politique Dieudonné, ni du philosophe Dieudonné, ni du youtubeur Dieudonné.

C'est d'ailleurs bien pour ça que la justice s'intéresse à son cas. Il est sorti du cadre de l'humour et ces propos peuvent donc être pris au premier degré.
Une blague qui se moque des juifs n'est pas antisémite. Un propos qui dénigre les juifs est antisémite. C'est simple. Il faut juste être assez bon humoriste (type Desproges) pour que l'essence humoristique du propos soit conservée entre l'émission et la réception du message.
Si l'essence se perd au cours de l'envoi du message, on est en droit de se poser la question du caractère raciste ou injurieux du message.

a écrit : Si tu entend e'core parler de Dieudonné, c'est qu'il n'est pas tant muselé que ça. Le fait que certaines salles de spectacles n'aient pas toujours voulues de lui ne signifie pas qu'il est censuré par un état, la preuve il se produit encore régulièrement et tout à fait légalement Oui, comme un clodo comme il le dit.
Interdit de salle illégalement. Il fait ses spectacles à côté du local poubelle de sa salle, où les spectateurs sont séparés par un cordon de policier sur le trottoir.. Il se bat surtout pour ne pas disparaître. Je ne partage donc pas entièrement votre discours.
Cependant, votre commentaire pourrait avoir plus de sens sur des personnes comme kev Adam et compagnie.

a écrit : Pourquoi te traiter d'antisémite ?

J'aime beaucoup l'humoriste Dieudonné. Il reste d'ailleurs pour moi l'un des meilleurs de la scène française. Par contre, je ne partage pas les avis du politique Dieudonné, ni du philosophe Dieudonné, ni du youtubeur Dieudonné.

C�
39;est d'ailleurs bien pour ça que la justice s'intéresse à son cas. Il est sorti du cadre de l'humour et ces propos peuvent donc être pris au premier degré.
Une blague qui se moque des juifs n'est pas antisémite. Un propos qui dénigre les juifs est antisémite. C'est simple. Il faut juste être assez bon humoriste (type Desproges) pour que l'essence humoristique du propos soit conservée entre l'émission et la réception du message.
Si l'essence se perd au cours de l'envoi du message, on est en droit de se poser la question du caractère raciste ou injurieux du message.
Afficher tout
Votre pavé commence par une question totalement inutile, ou il ne faut pas connaître dieudo.
Pas vrmt dacor avec l'ensemble de votre réponse d'ailleurs.

a écrit : Votre pavé commence par une question totalement inutile, ou il ne faut pas connaître dieudo.
Pas vrmt dacor avec l'ensemble de votre réponse d'ailleurs.
Je te remercie pour l'abondante argumentation de ta réponse.

a écrit : Oui, comme un clodo comme il le dit.
Interdit de salle illégalement. Il fait ses spectacles à côté du local poubelle de sa salle, où les spectateurs sont séparés par un cordon de policier sur le trottoir.. Il se bat surtout pour ne pas disparaître. Je ne partage donc pas entièrement votre discours.
Cependan
t, votre commentaire pourrait avoir plus de sens sur des personnes comme kev Adam et compagnie. Afficher tout
Il n'est pas du tout interdit de salle illégalement mais les arrêtés municipaux légaux mis en place à chacune de ces représentations sont effectivement discutables. Par exemple, la salle est dangereuse car en travaux alors que les travaux sont terminés et seule la partie de la salle loué à Dieudonné est interdite par arrêté du maire. C'est vicieux mais certainement pas illégal.

Il s'agit surtout d'une question de réputation. C'est exactement la même histoire avec les personnes connues accusées de harcèlement sexuelle. Du jour au lendemain, elles perdent leurs contrats publicitaires, leurs rôles éventuelles et leurs invitations dans les galas ou les plateaux télés. Dieudonné n'est pas interdit d'antenne, il n'est juste plus invité car aucune chaîne ne veut prendre le risque d'être associé à un "soi-disant" antisémite (la justice tranchera et pas nous).

a écrit : On ne sait jamais. J'ai déjà entendu que même ceux qui aiment bien l'humoriste Dieudo sont aussi responsables de toute cette discorde et qu'au final ils sont un peu antisémites eux aussi.
Des sketchs sur les Juifs, sur les Arabes, sur les Chinois... y'en a toujours eu et je n'ai jamais
senti du dénigrement dans son humour.
Je ne suis peut être pas pour une liberté d'expression totale comme aux USA (qui peut donner le KKK) mais je vois souvent des propos à la télé ou dans les médias qui sont beaucoup plus choquants que ce que dit Dieudonné dans ses spectacles.
Ses combats politiques et des propos hors spectacle le concernent mais comme tu dis, ça reste un très bon humoriste.
Afficher tout
Pour moi, il me parait impossible d'avoir un message clair si le jour tu es humoriste et la nuit tu es un personnage politique. C'est, il me semble incompatible avec la clarté des idées que l'on veut faire passer.

Tu pourrais me citer Coluche mais son parti politique éphémère était une blague en soi. Je ne suis pas certain que le parti anti-sionniste de Dieudonné soit une blague et donc il brouille son propre message. C'est uniquement à partir de ce moment-là où on ne connait plus la limite entre la pensée réelle et le trait d'humour. C'est à l'humoriste de tracer la ligne clairement et certainement pas à l'auditoire. C'est d'ailleurs pour cela que certains perçoivent de l'antisémitisme dans tous ces propos et d'autres non car la frontière n'étant pas claire, chacun y va de sa perception personnelle.

a écrit : Pourquoi te traiter d'antisémite ?

J'aime beaucoup l'humoriste Dieudonné. Il reste d'ailleurs pour moi l'un des meilleurs de la scène française. Par contre, je ne partage pas les avis du politique Dieudonné, ni du philosophe Dieudonné, ni du youtubeur Dieudonné.

C�
39;est d'ailleurs bien pour ça que la justice s'intéresse à son cas. Il est sorti du cadre de l'humour et ces propos peuvent donc être pris au premier degré.
Une blague qui se moque des juifs n'est pas antisémite. Un propos qui dénigre les juifs est antisémite. C'est simple. Il faut juste être assez bon humoriste (type Desproges) pour que l'essence humoristique du propos soit conservée entre l'émission et la réception du message.
Si l'essence se perd au cours de l'envoi du message, on est en droit de se poser la question du caractère raciste ou injurieux du message.
Afficher tout
On ne sait jamais. J'ai déjà entendu que même ceux qui aiment bien l'humoriste Dieudo sont aussi responsables de toute cette discorde et qu'au final ils sont un peu antisémites eux aussi.
Des sketchs sur les Juifs, sur les Arabes, sur les Chinois... y'en a toujours eu et je n'ai jamais senti du dénigrement dans son humour.
Je ne suis peut être pas pour une liberté d'expression totale comme aux USA (qui peut donner le KKK) mais je vois souvent des propos à la télé ou dans les médias qui sont beaucoup plus choquants que ce que dit Dieudonné dans ses spectacles.
Ses combats politiques et des propos hors spectacle le concernent mais comme tu dis, ça reste un très bon humoriste.