A Tahiti, il y a peu de plages de sable blanc

Proposé par
Invité
le

Malgré ce que l’on pourrait croire, les plages de sable fin blanc à Tahiti en Polynésie française sont rares, l’île étant composée de roche volcanique. Les plages paradisiaques que l’on voit la plupart du temps sur les magazines se trouvent sur les îles situées à proximité de Tahiti (Bora Bora, Moorea...)


Commentaires préférés (3)

Il existe même des iles d'origine volcanique qui n'ont aucune plage.

a écrit : Il existe même des iles d'origine volcanique qui n'ont aucune plage. Certaines plages sont certes de sables fins, mais recouverte de détritus. La pseudo-emission de survie"The Island" le montre bien.

On peut généraliser ce sentiment à tous les domaines, concernant Tahiti, et pas seulement les plages. Venir en Polynésie française et rester sur Tahiti laisserait une image de ce coin du monde qui n'a rien à voir avec ce que l'on aurait supposé. Papeete est une ville, avec ses voitures, ses encombrements, le bruit, tout... On n'est pas dans ce qu'on attend quand on vient là, et qu'on a passé 20h dans un avion pour ça ! Déjà, en restant dans les "îles du vent", et prendre le boutre pour Mooréa ; on descend du bateau et une sorte de "chappe" de silence et de calme tombe sur la tête. A peine 20mn de bateau et on est déjà dans un autre monde ; mais pas encore tout à fait dans ce que l'on attend sûrement... Mooréa restant cependant une de mes îles préférées.
Il faudra aller dans "l'archipel de la société" (Bora-Bora, Raïatea, Tahaa...) pour voir ces superbes lagons coraliens comme peu existent ailleurs. Et puis les "Tuamotu" (Rangiroa, etc...).
Les "Marquises" ne sont pas des destinations "plages" non plus (bien qu'il y ait des coins magnifiques). Bien plus "sauvages", un autre charme encore. Je ne connais pas les "Australes"...
Attention : petits budgets s'abstenir. Les transferts (avion) entre ces archipels coûtent un bras. Pour l'hébergement, chercher des petits Farés chez l'habitant un peu en retrait ; les grands hôtels aux bords des lagons attendent aussi avec impatience vos cartes de crédits :)


Tous les commentaires (15)

Il existe même des iles d'origine volcanique qui n'ont aucune plage.

a écrit : Il existe même des iles d'origine volcanique qui n'ont aucune plage. Certaines plages sont certes de sables fins, mais recouverte de détritus. La pseudo-emission de survie"The Island" le montre bien.

On peut généraliser ce sentiment à tous les domaines, concernant Tahiti, et pas seulement les plages. Venir en Polynésie française et rester sur Tahiti laisserait une image de ce coin du monde qui n'a rien à voir avec ce que l'on aurait supposé. Papeete est une ville, avec ses voitures, ses encombrements, le bruit, tout... On n'est pas dans ce qu'on attend quand on vient là, et qu'on a passé 20h dans un avion pour ça ! Déjà, en restant dans les "îles du vent", et prendre le boutre pour Mooréa ; on descend du bateau et une sorte de "chappe" de silence et de calme tombe sur la tête. A peine 20mn de bateau et on est déjà dans un autre monde ; mais pas encore tout à fait dans ce que l'on attend sûrement... Mooréa restant cependant une de mes îles préférées.
Il faudra aller dans "l'archipel de la société" (Bora-Bora, Raïatea, Tahaa...) pour voir ces superbes lagons coraliens comme peu existent ailleurs. Et puis les "Tuamotu" (Rangiroa, etc...).
Les "Marquises" ne sont pas des destinations "plages" non plus (bien qu'il y ait des coins magnifiques). Bien plus "sauvages", un autre charme encore. Je ne connais pas les "Australes"...
Attention : petits budgets s'abstenir. Les transferts (avion) entre ces archipels coûtent un bras. Pour l'hébergement, chercher des petits Farés chez l'habitant un peu en retrait ; les grands hôtels aux bords des lagons attendent aussi avec impatience vos cartes de crédits :)

a écrit : On peut généraliser ce sentiment à tous les domaines, concernant Tahiti, et pas seulement les plages. Venir en Polynésie française et rester sur Tahiti laisserait une image de ce coin du monde qui n'a rien à voir avec ce que l'on aurait supposé. Papeete est une ville, avec ses voitures, ses encombrements, le bruit, tout... On n'est pas dans ce qu'on attend quand on vient là, et qu'on a passé 20h dans un avion pour ça ! Déjà, en restant dans les "îles du vent", et prendre le boutre pour Mooréa ; on descend du bateau et une sorte de "chappe" de silence et de calme tombe sur la tête. A peine 20mn de bateau et on est déjà dans un autre monde ; mais pas encore tout à fait dans ce que l'on attend sûrement... Mooréa restant cependant une de mes îles préférées.
Il faudra aller dans "l'archipel de la société" (Bora-Bora, Raïatea, Tahaa...) pour voir ces superbes lagons coraliens comme peu existent ailleurs. Et puis les "Tuamotu" (Rangiroa, etc...).
Les "Marquises" ne sont pas des destinations "plages" non plus (bien qu'il y ait des coins magnifiques). Bien plus "sauvages", un autre charme encore. Je ne connais pas les "Australes"...
Attention : petits budgets s'abstenir. Les transferts (avion) entre ces archipels coûtent un bras. Pour l'hébergement, chercher des petits Farés chez l'habitant un peu en retrait ; les grands hôtels aux bords des lagons attendent aussi avec impatience vos cartes de crédits :)
Afficher tout
1 plage de sable blanc à punauia plus à moorea

On peut même trouver du sable blanc fin sous nos pieds, en France métropolitaine ! La couche géologique des sables de Fontainebleau en est un exemple.

Un ami qui revenait de Tahiti m'a dit "c'est pas du tout comme on croit, les gens ont une fausse idée de Tahiti : le ciel est souvent gris, j'ai dû attendre longtemps pour avoir un peu de soleil et faire cette photo que j'ai publiée sur Facebook !". Alors je l'ai engueulé "Et voilà, c'est à cause des gens comme toi que les gens ont cette fausse idée de Tahiti !".

Ayant vécu à Moorea pendant un an, je trouve que Papeete est sale, plutôt laide et le plan d'urbanisme est catastrophique.

Moorea est plus jolie mais peu de plages avec le fond coralien très peoche du rivage dans beaucoup d'endroit. Elle reste cependant bien plus belle que Tahiti en terme de plages.

Bora-Bora est de loin bien plus belles que les deux autres mais pas grand chose à y faire si ce n'est plonger et dorer au soleil. BORING-BORING

a écrit : Il existe même des iles d'origine volcanique qui n'ont aucune plage. Exact
Et certaines font venir du sable fin du désert voisin pour satisfaire les touristes!
Exemple à madère ou des plages de sable blanc on été créé en faisant venir le sable du désert marocain ...

Tourisme quand tu nous tiens...

a écrit : Certaines plages sont certes de sables fins, mais recouverte de détritus. La pseudo-emission de survie"The Island" le montre bien. Pseudo? Je l’ai trouvée plutôt réaliste pour le coup. Je suis pourtant loin de défendre ce genre d’ émissions de tv. Et la tv en général d’ailleurs

Ça me fait penser au « syndrome de paris », touchant particulièrement les japonais en visite dans la capitale. Ayant une image de la ville complètement faussée par rapport à la réalité, cela peut en conduire certains à une dépression.

C’est vrai que si tu vas à Pigalle à 2h du matin, ça te change du moulin rouge des films de romance

a écrit : Ayant vécu à Moorea pendant un an, je trouve que Papeete est sale, plutôt laide et le plan d'urbanisme est catastrophique.

Moorea est plus jolie mais peu de plages avec le fond coralien très peoche du rivage dans beaucoup d'endroit. Elle reste cependant bien plus belle que Tahiti en terme de plag
es.

Bora-Bora est de loin bien plus belles que les deux autres mais pas grand chose à y faire si ce n'est plonger et dorer au soleil. BORING-BORING
Afficher tout
Ça s'améliore Papeete ! :)

Le sable noir est dû à l'abrasion des roches volcaniques. Ce qui est rigolo c'est qu'il est aussi ferromagnétique, i.e. Il réagit avec un aimant. On peut voir les lignes magnétiques par exemple en posant le sable d'un côté d'une feuille et l'aimant de l'autre...
Le sable blanc est dû à l'abrasion des coraux. Certaines plages sont même roses à Fakarava par exemple.
Donc on trouve sur une même île différents types de sables en fonction de la proximité de la barrière de corail par ex.
Sur les atolls (rangiroa par ex) le volcan a disparu il y a des milliers d'année, il ne reste plus que la barrière de corail sur laquelle sont bâties lss maisons, les routes... Difficile d'y trouver des plages. Pour se baigner on marche souvent sur du vieux corail (polis et non agressif). C'est comme marcher sur des légos. On a vite envie de s'allonger dans l'eau

a écrit : On peut généraliser ce sentiment à tous les domaines, concernant Tahiti, et pas seulement les plages. Venir en Polynésie française et rester sur Tahiti laisserait une image de ce coin du monde qui n'a rien à voir avec ce que l'on aurait supposé. Papeete est une ville, avec ses voitures, ses encombrements, le bruit, tout... On n'est pas dans ce qu'on attend quand on vient là, et qu'on a passé 20h dans un avion pour ça ! Déjà, en restant dans les "îles du vent", et prendre le boutre pour Mooréa ; on descend du bateau et une sorte de "chappe" de silence et de calme tombe sur la tête. A peine 20mn de bateau et on est déjà dans un autre monde ; mais pas encore tout à fait dans ce que l'on attend sûrement... Mooréa restant cependant une de mes îles préférées.
Il faudra aller dans "l'archipel de la société" (Bora-Bora, Raïatea, Tahaa...) pour voir ces superbes lagons coraliens comme peu existent ailleurs. Et puis les "Tuamotu" (Rangiroa, etc...).
Les "Marquises" ne sont pas des destinations "plages" non plus (bien qu'il y ait des coins magnifiques). Bien plus "sauvages", un autre charme encore. Je ne connais pas les "Australes"...
Attention : petits budgets s'abstenir. Les transferts (avion) entre ces archipels coûtent un bras. Pour l'hébergement, chercher des petits Farés chez l'habitant un peu en retrait ; les grands hôtels aux bords des lagons attendent aussi avec impatience vos cartes de crédits :)
Afficher tout
Tout est bien expliqué dans cette réponse.
Ma préférée, Maupiti. Une île telle que pouvait être Bora Bora voilà trente ou quarante an.

Rem170. Tu dois être une personne incroyable... A vivre , à connaître.. j'aimerai savoir dans quel endroit tu vis.. pour ouvrir ta gueule de cette façon..