La girafe a inspiré la NASA

Proposé par
le

La NASA s'est inspirée de la girafe pour mettre au point les combinaisons anti-gravité de ses astronautes. En effet, le coeur de celle-ci utilise un procédé unique pour irriguer son cerveau, tant pour le problème de la hauteur lorsqu'elle est debout, que lorsqu'elle se baisse pour boire. De plus dans ses pattes où la pression artérielle est énorme, un réseau sanguin particulier lui évite des oedème fatals.


Commentaires préférés (3)

J'ai bien compris que la girafe est un bon exemple pour étudier l'effet de la gravité sur la circulation sanguine et qu'elle a un réseau vasculaire particulier adapté à ces contraintes, mais je n'ai pas vu dans les sources comment la NASA a concrètement transposé cela à ses combinaisons anti-G...

Les combinaisons anti-G ne sont pas des combinaisons anti-gravité mais permettent de mieux supporter une forte acceleration, souvent exprimer en G qui est l'accélération provoqué par la gravité terrestre à sa surface et qui vaut 9.8 m/s².
Aucune des deux sources n'expliquent vraiment comment le système sanguin des giraffes aide à créer une combinaison de ce genre.

Les astronautes et les pilotes de chasse avaient un problème, avec tout les G pendant les accélérations le sang ne circulait plus correctement dans le corps et restait dans les membres ou arrivait trop vite dans le cerveau et boom voile rouge on voit plus rien.

La nasa s'est posé la question comment régler ça et ils ont remarqué que les girafes avec leur taille énorme n'avaient pas ce problème.
Les girafes ont un système de clapet qui bloque et empêche le sang de s'écouler dans le cerveau quand ils boivent.

La nasa s'est inspiré de ce système de clapet pour créer des combinaisons qui bloquent la circulation sanguine.
Au début c'était avec des sangles destinées à comprimer les cuisses et empêcher le sang de s'y accumuler maintenant de l'air comprimé ou un liquide est utilisé pour le faire.

En gros on compresse très fort pour empêcher le sang de faire n'importe quoi.

Ici ça parle que de la nasa mais les pilotes de chasse du monde entier ont un système similaire pour compresser les jambes. Même les français !


Tous les commentaires (23)

J'ai bien compris que la girafe est un bon exemple pour étudier l'effet de la gravité sur la circulation sanguine et qu'elle a un réseau vasculaire particulier adapté à ces contraintes, mais je n'ai pas vu dans les sources comment la NASA a concrètement transposé cela à ses combinaisons anti-G...

Les combinaisons anti-G ne sont pas des combinaisons anti-gravité mais permettent de mieux supporter une forte acceleration, souvent exprimer en G qui est l'accélération provoqué par la gravité terrestre à sa surface et qui vaut 9.8 m/s².
Aucune des deux sources n'expliquent vraiment comment le système sanguin des giraffes aide à créer une combinaison de ce genre.

La girafe est munie de système de clapets dans son système sanguin. Ça lui permet de bloquer le sang dans certaines parties de son corps pour lui éviter des voiles lorsqu'elle change de position. C'est ce qui a l'époque inspiré la nasa : bloquer le sang dans les jambes grâce à un système de sangles. Il me semble, de source moins sûre (un médecin qui faisait de la voltige avec mon instructeur) que dans une moindre mesure le corps humain a un système légèrement similaire au niveau du cou notamment. Les vaisseaux sanguins ont tendance à se rétracter lors des accélérations pour limiter les afflux (et protegent un peu le corps dans un cadre normal, mais pose plus problème si l'on passe de g négatifs à positifs). Je n'ai cela dit jamais vraiment été vérifié ^^.

a écrit : La girafe est munie de système de clapets dans son système sanguin. Ça lui permet de bloquer le sang dans certaines parties de son corps pour lui éviter des voiles lorsqu'elle change de position. C'est ce qui a l'époque inspiré la nasa : bloquer le sang dans les jambes grâce à un système de sangles. Il me semble, de source moins sûre (un médecin qui faisait de la voltige avec mon instructeur) que dans une moindre mesure le corps humain a un système légèrement similaire au niveau du cou notamment. Les vaisseaux sanguins ont tendance à se rétracter lors des accélérations pour limiter les afflux (et protegent un peu le corps dans un cadre normal, mais pose plus problème si l'on passe de g négatifs à positifs). Je n'ai cela dit jamais vraiment été vérifié ^^. Afficher tout Oui, l'homme a également un système de clapet dans les veines des jambes qui permet de garder le sang de façon uniforme et qu'il ne reste pas au fond des pieds. Mais à force, les veines fatigue sous le poids du sang et s'élargissent et c'est ce qui donne les varisses ! Et pour contrer ça on utilise des bas de contention, qui vont avoir le même principe que la combinaison anti G, compresser les jambes pour éviter que le sang ne stagne dedans

Les astronautes et les pilotes de chasse avaient un problème, avec tout les G pendant les accélérations le sang ne circulait plus correctement dans le corps et restait dans les membres ou arrivait trop vite dans le cerveau et boom voile rouge on voit plus rien.

La nasa s'est posé la question comment régler ça et ils ont remarqué que les girafes avec leur taille énorme n'avaient pas ce problème.
Les girafes ont un système de clapet qui bloque et empêche le sang de s'écouler dans le cerveau quand ils boivent.

La nasa s'est inspiré de ce système de clapet pour créer des combinaisons qui bloquent la circulation sanguine.
Au début c'était avec des sangles destinées à comprimer les cuisses et empêcher le sang de s'y accumuler maintenant de l'air comprimé ou un liquide est utilisé pour le faire.

En gros on compresse très fort pour empêcher le sang de faire n'importe quoi.

Ici ça parle que de la nasa mais les pilotes de chasse du monde entier ont un système similaire pour compresser les jambes. Même les français !

"Son cœur de 11 kg, au myocarde renforcé, pompe 60 litres de sang et bat à 170 pulsations par minute"
Le morceau quoi !

Pour un homme c'est 300 g et une baleine bleue 640 kilos.

C'est un système pour les voyages long-cou-riez...
:3

Cette idée est vraiment un bon cou!

Tout a fait. J ai meme reussi a prendre 8,5 g en alpha jet sans tomber dans les pommes grace au pantalon anti g qui fonctionne avec une masselote qui laisse passer de l air sous pression pour gonfler le pantalon anti g afin de comprimer les membres inferieurs.
Mais pour les accelerations negatives (g negatif et donc voile rouge) pas de solution si ce n est prendre les virage de facon a prendre les g en positif.

54 girafe tués pour la science... Enfin j'imagine

Je rajouterai, de mémoire la NASA c est inspirait de l armée suédoise qui a développé les combinaisons anti g led plus efficace en étudiant la girafe

Son malin ces suédois, un petit pays qui vend son gripen quand nous on verse des pots de vin pour refourguer un rafale

Ah oui tiens c'est quoi la pression artérielle d'une girafe ? Beaucoup j'imagine

Je me suis souvent demandé a quoi servaient les sangles qui pendouillent sur les pantalons des pilotes militaires dans les films américains. Je suppose qu'il s'agit de la même chose.

a écrit : Je rajouterai, de mémoire la NASA c est inspirait de l armée suédoise qui a développé les combinaisons anti g led plus efficace en étudiant la girafe

Son malin ces suédois, un petit pays qui vend son gripen quand nous on verse des pots de vin pour refourguer un rafale
Houla, il va falloir réviser votre disque au sujet des pots de vin. Personne n'est propre dans cet monde là.

J’ai comme l’impression qu’il manque la seconde partie de l’anecdote

a écrit : Oui, l'homme a également un système de clapet dans les veines des jambes qui permet de garder le sang de façon uniforme et qu'il ne reste pas au fond des pieds. Mais à force, les veines fatigue sous le poids du sang et s'élargissent et c'est ce qui donne les varisses ! Et pour contrer ça on utilise des bas de contention, qui vont avoir le même principe que la combinaison anti G, compresser les jambes pour éviter que le sang ne stagne dedans Afficher tout Ce sont les clapets défectueux qui font stagné le sang ds les veines et donne des varices, les produits de compression sont plus serrés a la cheville pour donner une impulsion au sang et lui permettre de remonté, la compression est dégressive jusqu' en haut de la jambe

Du coup une girafe en apesanteur ça donne quoi ?

Et si vous vous posez la question combien de g on peut supporter.
Le record est de 46,2g sur un être humain vivant.
Le cobaye perdra momentanément la vue suite au teste, un trop grand afflux de sang dans la rétine, et aura des petits problèmes de vision pour le reste de sa vie mais rien de très grave.

C'est John paul stapp un pionnier sur l'étude des forces d'accélération, il effectuera beaucoup de test avec lui même comme cobaye.

a écrit : Ah oui tiens c'est quoi la pression artérielle d'une girafe ? Beaucoup j'imagine La seconde anecdote parle de 2 fois la pression artérielle humaine