Une expédition en Antarctique ayant perdu son bateau réussit à survivre durant 2 ans

Proposé par
le
dans

L'expédition Endurance est une expédition britannique en Antarctique en 1914 commandée par Ernest Shackleton, et considérée comme la plus incroyable odyssée en Antarctique. Malgré la perte de leur bateau, l'équipage survécut aux conditions extrêmes et revint 2 ans plus tard sain et sauf.

Le but de l'expédition était de traverser l'Antarctique, une première à l'époque. Alors qu'un an après le départ de l'équipage coulait le navire de l'expédition, Shackleton décida de rebrousser chemin. Les naufragés réussirent alors à survivre 22 mois, malgré un manque de nourriture et des températures atteignant -50 °C. S'ensuivit alors un voyage de 1500 km effectué sur un canot de 7 mètres, dans des eaux connues pour être les plus difficiles du monde.


Commentaires préférés (3)

Lors de la rédaction de l'anecdote, j'avais ajouté que l'équipage avait dû craindre les attaques d'orques, qui confondaient l'équipage avec des phoques (surtout la nuit).
Ils rencontrèrent également des vagues scélérates, qui sont un type de vague gigantesque, atteignant 30 mètres.


Cette expédition est considérée comme la dernière expédition de l'âge héroïque de l'exploration en Antarctique (1895-1922), 1922 étant la date du décès de Shackleton. Shackleton est considéré comme un grand maître de leadership, il réussit à se faire respecter en tant que leader de l'épopée, et prit les bonnes décisions pour faire survivre le groupe.

Lors de ces explorations de l'Antarctique (et même de l'Arctique), ce sont généralement les britanniques, les norvégiens et les suédois qui ont réalisé les expéditions.

Le récit complet de cette expédition à lire dans les sources (avec même des photos) est tout juste incroyable !!!
Ca donne des frissons.

C'est digne des plus grandes histoires de naufrages ! Imaginez la résilience de ces gens face à une situation aussi difficile. Ça prouve quand même que l'être humain peut dépasser ses limites et trouver des ressources inconnues quand il est dans une situation désespérée.
C'est inspirant


Tous les commentaires (20)

Lors de la rédaction de l'anecdote, j'avais ajouté que l'équipage avait dû craindre les attaques d'orques, qui confondaient l'équipage avec des phoques (surtout la nuit).
Ils rencontrèrent également des vagues scélérates, qui sont un type de vague gigantesque, atteignant 30 mètres.


Cette expédition est considérée comme la dernière expédition de l'âge héroïque de l'exploration en Antarctique (1895-1922), 1922 étant la date du décès de Shackleton. Shackleton est considéré comme un grand maître de leadership, il réussit à se faire respecter en tant que leader de l'épopée, et prit les bonnes décisions pour faire survivre le groupe.

Lors de ces explorations de l'Antarctique (et même de l'Arctique), ce sont généralement les britanniques, les norvégiens et les suédois qui ont réalisé les expéditions.

Le récit complet de cette expédition à lire dans les sources (avec même des photos) est tout juste incroyable !!!
Ca donne des frissons.

Voilà une expédition qui porte bien son nom. Même si à la base c'est le nom du bateau.

C'est digne des plus grandes histoires de naufrages ! Imaginez la résilience de ces gens face à une situation aussi difficile. Ça prouve quand même que l'être humain peut dépasser ses limites et trouver des ressources inconnues quand il est dans une situation désespérée.
C'est inspirant

Je te tire mon chapeau je connaissais cette anecdote mais j'avais renoncé à l'écrire en 300 caractères au vu de l'odyssée qu'a été cette expédition. Le plus surprenant est quand même qu'il n'y eu pas eu un seul mort

Les ancêtres de mike horn en somme

a écrit : C'est digne des plus grandes histoires de naufrages ! Imaginez la résilience de ces gens face à une situation aussi difficile. Ça prouve quand même que l'être humain peut dépasser ses limites et trouver des ressources inconnues quand il est dans une situation désespérée.
C'est inspirant
L'être humain ne dépasse jamais ses limites, il les découvre. Incroyable épopée...

« L’odyssée de l’Endurance » écrit par Shackleton est un livre extraordinaire si vous avez l’occasion de le lire.

a écrit : J'adore les histoires de naufrage Alors il y a le classique « the terror » du nom du navire perdu dans l’arctique en cherchant le passage du nord-ouest...

'Faut arrêter avec ces histoires de ouf, après je passe mes nuits à lire les articles wikipédia de l'expéditions, des gens impliqués, des bateaux, du contexte et à retracer le voyage sur Google Earth ... =D

Si les expéditions de l'âge héroïque de l'exploration de l'Antarctique vous intéresse je vous conseille l'histoire de Douglas Mawson qui est elle aussi incroyable

effectivement tres belle expedition que connaissais déjà pour avoir lu le livre qui s intitule
" les rescapés de l Endurance"

a écrit : Le récit complet de cette expédition à lire dans les sources (avec même des photos) est tout juste incroyable !!!
Ca donne des frissons.
Non, le récit complet de cette extraordinaire aventure est un livre écris à partir du livre de bord tenu quotidiennement pendant les 2 ans.
Le livre s'appelle " l'odyssée de l'endurance " vous le trouverez dans n'importe quelle librairie.
J'ai découvert ce livre lors d'une émission de France Inter, grâce à Florence Arthaud qui disait que chaque marin devait l'avoir lu au moins une fois dans sa vie.