Il existe une anomalie dans la ceinture de Van Allen

Proposé par
le

La Terre est dotée d'une protection naturelle l’empêchant d'être victime des rayonnements solaires : la ceinture de Van Hallen. Celle-ci n'est cependant pas totale sur notre planète : en Atlantique Sud se trouve une zone de disparité du champ magnétique, où il diminue progressivement en intensité. Appelée "Anomalie (Magnétique) de l'Atlantique Sud A(M)AS, cette zone s'étend sur 7,8 millions de km² et est redoutée des satellites.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?
Il y a une vidéo de Kurzgesagt qui en parle justement pour le cas de Mars : m.youtube.com/watch?v=uqKGREZs6-w

a écrit : Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?
Il faudrait avoir une salle avec des gros murs de plomb au cas où une vague importante de radiation arriverait. Ou alors un énorme réservoir d'eau situé en extrémité de Vaisseau, faisant barrière entre le soleil et les voyageurs. Il me semble que l'eau "arrêterait" dans une certaine mesure les radiations. Et pour coloniser une planète comme Mars avec un très très faible champ magnétique, il me semble qu'elle n'en a plus dû tout même -ou alors partiel ou résiduel, il faudrait des habitations en profondeur et bien isolées!

a écrit : On n'ira nulle part. Mars attack et compagnie, c'est pour Hollywood, pas pour ceux qui vivent dans la réalité. Les prochaines années s'annoncent assez sombres pour les Terriens. On n'aura d'autres priorités que d'aller polluer d'autres planètes. Je suppose que la plupart de vos amis s'entendent pour dire que vous êtes quelqu'un d'optimiste ...


Tous les commentaires (37)

Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?

a écrit : Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?
Il y a une vidéo de Kurzgesagt qui en parle justement pour le cas de Mars : m.youtube.com/watch?v=uqKGREZs6-w

Quand on parle ici de rayonnement, on parle de vent solaire sous forme de plasma. Rien a voir avec les UV-A, B et C des rayonnements UV qui sont bloqués par la couche d'ozone (le C et 95% du B mais pas le A) ou du rayonnement visible.

J’avais lu que peu après la découverte de la ceinture, les américains ont décidé d’y envoyer des charges nucléaires. Je ne trouve pas de sources actuelles mais cela ne m’étonnerais pas si cela s’avère vrai.

a écrit : Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?
Il faudrait avoir une salle avec des gros murs de plomb au cas où une vague importante de radiation arriverait. Ou alors un énorme réservoir d'eau situé en extrémité de Vaisseau, faisant barrière entre le soleil et les voyageurs. Il me semble que l'eau "arrêterait" dans une certaine mesure les radiations. Et pour coloniser une planète comme Mars avec un très très faible champ magnétique, il me semble qu'elle n'en a plus dû tout même -ou alors partiel ou résiduel, il faudrait des habitations en profondeur et bien isolées!

Van Allen Mr. Chat7 :)

Edit : Oops, c'est écrit dans le titre mais pas dans l'anecdote :D

a écrit : Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?
Le plomb
Je te laisse chercher et comprendre par toi même

Au moment où j'ai lu ça, j'ai imaginé la terre vue de l'espace en rotation lente, avec un son légèrement atténué du légendaire tapping de "Eruption" du guitariste sus-nommé devenir de plus en plus fort jusqu'à atteindre son climax au moment où la zone de l'anomalie arrive alors en face du champ de vision.

Ct Bo put1.

a écrit : Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?
On n'ira nulle part. Mars attack et compagnie, c'est pour Hollywood, pas pour ceux qui vivent dans la réalité. Les prochaines années s'annoncent assez sombres pour les Terriens. On n'aura d'autres priorités que d'aller polluer d'autres planètes.

Aller donc. Encore quelqu'un qui s'offusque qu'on puisse dépenser des milliards dans la recherche spatiale plutôt que dans des priorités terrestres.

Dis-toi bien que dans quelques temps et grâce à toutes ces priorités terrestres, la Terre sera surpeuplée et ne pourra plus nous nourrir. Il faut bien y penser dès maintenant.

Pour revenir au sujet, l'inversion des pôles magnétique en cours doit aider à cette anomalie d'exister. D'autres naîtront...

a écrit : Une question bête qi cette ceinture nous protège des rayonnements, on va faire comment pour se rendre dans d'autres planètes ?
On sait faire des vaisseaux qui protègent contre ça ?
Les missions Apollo du programme lunaire ont traversées les ceintures de Van Allen.
Mais, d'une part, le vaisseau les traverse en peu de temps donc la dose reçu par les astronautes est faible (2,24 millisieverts pour Apollo 14, alors que la dose maxi admise pour les travailleurs du nucléaire est de 20 mSv par an) et, d'autre part, elles n' ont pas la même épaisseur partout (comme dit dans l'anecdocte) donc il suffit de choisir la trajectoire la moins énergétique.

a écrit : Aller donc. Encore quelqu'un qui s'offusque qu'on puisse dépenser des milliards dans la recherche spatiale plutôt que dans des priorités terrestres.

Dis-toi bien que dans quelques temps et grâce à toutes ces priorités terrestres, la Terre sera surpeuplée et ne pourra plus nous nourrir. Il fa
ut bien y penser dès maintenant.

Pour revenir au sujet, l'inversion des pôles magnétique en cours doit aider à cette anomalie d'exister. D'autres naîtront...
Afficher tout
Tant que la mauvaise herbe la plus résistante à la pollution poussera sur terre, notre planète sera plus fertile que Mars où rien ne pousse.

C'est donc dire que tant que ce sera le cas, il ne sera pas rentable ou logique d'essayer de cultiver quoi que ce soit sur Mars ou ailleurs.

Toute technologie utilisable sur Mars pour cultiver... sera plus utile et efficace sur Terre.

a écrit : On n'ira nulle part. Mars attack et compagnie, c'est pour Hollywood, pas pour ceux qui vivent dans la réalité. Les prochaines années s'annoncent assez sombres pour les Terriens. On n'aura d'autres priorités que d'aller polluer d'autres planètes. Je suppose que la plupart de vos amis s'entendent pour dire que vous êtes quelqu'un d'optimiste ...

a écrit : Je suppose que la plupart de vos amis s'entendent pour dire que vous êtes quelqu'un d'optimiste ... Se rendre compte de la gravité de la situation est un pas qui permettrait de surpasser de nombreuses contraintes que s’imposent aujourd’hui nos dirigeants.

a écrit : Je suppose que la plupart de vos amis s'entendent pour dire que vous êtes quelqu'un d'optimiste ... Simplement réaliste !

a écrit : Il faudrait avoir une salle avec des gros murs de plomb au cas où une vague importante de radiation arriverait. Ou alors un énorme réservoir d'eau situé en extrémité de Vaisseau, faisant barrière entre le soleil et les voyageurs. Il me semble que l'eau "arrêterait" dans une certaine mesure les radiations. Et pour coloniser une planète comme Mars avec un très très faible champ magnétique, il me semble qu'elle n'en a plus dû tout même -ou alors partiel ou résiduel, il faudrait des habitations en profondeur et bien isolées! Afficher tout A priori ça n'avait pas posé de problèmes à buzz Aldrin, Neil Armstrong et suivant dans les programmes Appolo, qui, leur vaisseau n'avait pas de protection particulière en plomb.
Car le problème se pose déjà pour aller simplement sur la lune qui se trouve à 300 000km donc après cette ceinture de Van Allen. Mais nous nous éloignons pas du sujet.

Je ne suis pas un spécialiste, mais ce n'est pas le champ magnétique qui nous protège des particules chargées ? La ceinture de Van Hallen, ce n'est pas un "effet secondaire" ? Du genre des particules piégées qui tournent en rond ?