Churchill a exposé à Paris

Proposé par
le

En 1915, Winston Churchill découvrit la peinture qui devint son hobby favori. Dès 1921, il exposa à Paris sous le nom de Charles Morin, avant d'adopter le pseudonyme de Charles Winter. Après la conférence des Alliés à Casablanca en 1943, il se rendit à Marrakech où il représenta la Tour de la mosquée Koutoubia. Ses oeuvres, dont celle-ci, se vendent aujourd'hui des millions d'euros.


Tous les commentaires (32)

a écrit : Ça me fait penser à des amis à qui j'ai montré des photos de tableaux d'Hitler, qui me disaient qu'ils trouvaient ça sympa, pas mal, plutôt joli.

Puis je leur ai dit que c'était fait par Hitler, et leur critique s'est complètement inversée.

C'est un peu à la socié
té séculaire ce que Satan était au monde chrétien, le petit moustachu. Afficher tout
Ca me fait penser aux peintures faites à la queue d'âne(vivant), et ça me donne encore moins envie d'écouter l'avis d'experts qui parlent d'art, c'est bien plus rigolo ici ;)

En parlant de hitler, la loi Godwin est vérifiée. Il n’y a rien à dire de plus.

a écrit : En parlant de hitler, la loi Godwin est vérifiée. Il n’y a rien à dire de plus. Jeanceb et Chris. G, vous n'avez apparemment jamais lu la définition de la loi Godwin et du point Godwin. Nous ne sommes ici pas du tout dans son champs d'application.

a écrit : Jeanceb et Chris. G, vous n'avez apparemment jamais lu la définition de la loi Godwin et du point Godwin. Nous ne sommes ici pas du tout dans son champs d'application. Le point Godwin c'est quand on finit par faire appel au nazisme ou à Hitler quand la dispute s'éternise et on est à bout d'arguments. C'est justement ce qui est très fort dans le commentaire de Guigui : atteindre le point Godwin en 4 mots dès la première réponse !

Ce n'est pas lui qui parle d'Hitler en premier donc il n'utilise pas le nazisme pour appuyer son argumentaire mais réagit simplement à l'évocation du dictateur dans le commentaire auquel il répond. C'est sensiblement différent.
Le point Godwin n'est attribué que si l'utilisation du nazisme dans l'argumentaire est totalement hors-sujet et justifie les arguments. Ici, René n'est pas hors-sujet car il parle d'un peintre "amateur" de la même période que Churchill et partageant avec lui quelques événements historiques. Guigui ensuite ne fait que réagir sur l'évocation du personnage sans amener de nouveau sujet tel que le nazisme ou la Shoah.

Bref, je n'attribue pas le point. A vérifier avec la fédération évidemment.

a écrit : Ce n'est pas lui qui parle d'Hitler en premier donc il n'utilise pas le nazisme pour appuyer son argumentaire mais réagit simplement à l'évocation du dictateur dans le commentaire auquel il répond. C'est sensiblement différent.
Le point Godwin n'est attribué que si l'utilisatio
n du nazisme dans l'argumentaire est totalement hors-sujet et justifie les arguments. Ici, René n'est pas hors-sujet car il parle d'un peintre "amateur" de la même période que Churchill et partageant avec lui quelques événements historiques. Guigui ensuite ne fait que réagir sur l'évocation du personnage sans amener de nouveau sujet tel que le nazisme ou la Shoah.

Bref, je n'attribue pas le point. A vérifier avec la fédération évidemment.
Afficher tout
Je me suis trompé de nom : c'est René1953 qui atteint le point Godwin en citant Hitler dès son premier commentaire de 4 mots. Ce commentaire n'est peut être pas très caractéristique de la loi de Godwin mais en 4 mots et dès le 1er commentaire, il ne faut pas trop en demander non plus. Donc on peut lui attribuer le point pour récompenser un bel effort.

a écrit : Je me suis trompé de nom : c'est René1953 qui atteint le point Godwin en citant Hitler dès son premier commentaire de 4 mots. Ce commentaire n'est peut être pas très caractéristique de la loi de Godwin mais en 4 mots et dès le 1er commentaire, il ne faut pas trop en demander non plus. Donc on peut lui attribuer le point pour récompenser un bel effort. Afficher tout Après visualisation de la VAR et même si l'action reste flou, on peut vraisemblablement penser que René1953 a agit par provocation en cherchant la réaction d'autrui.

a écrit : Après visualisation de la VAR et même si l'action reste flou, on peut vraisemblablement penser que René1953 a agit par provocation en cherchant la réaction d'autrui. Écoute, j'ai eu la fédé au téléphone et a priori, et sous réserves d'éclairages ultérieurs, il semblerait que le point ne soit pas accordé. En effet, d'après les infos que j'ai pu glaner ici et là, il est très probable qu'on sorte de la définition stricto sensu du point. Tout ceci, bien entendu, est à prendre avec des pincettes.

a écrit : Après visualisation de la VAR et même si l'action reste flou, on peut vraisemblablement penser que René1953 a agit par provocation en cherchant la réaction d'autrui. J'ai cité Hitler, en le considérant comme un dirigeant politique qui peignait, lui aussi, en dehors de toutes considérations politiques. j'aurais cité De Gaulle ou Eisenhower si ça avait été le cas.

La koutoubia étant une mosquée ayant deux sœurs jumelles: une à Rabat qui a été partiellement détruite lors d’un tremblement de terre (de Lisbonne) et qui est actuellement la tour Hassan mosolee des Rois du Maroc et la Giralda de Séville, transformée depuis en cathédrale.

a écrit : Et alors ? Tous les dictateurs aimaient les femmes, le pouvoir et une idéologie jusqu'au fanatisme, mais aussi les voitures, les jeux... Est-ce qu'avoir un, plusieurs ou tous ces attributs fait de toi un dictateur sanguinaire, non. Ta réflexion n'a absolument aucun sens autre que blâmer pour rien. Mussolini aimait le violon