Le tabagisme peut avoir des effets positifs sur certaines maladies

Proposé par
Invité
le
dans

Si le tabagisme a des effets globalement négatifs sur la santé, il pourrait avoir des effets positifs sur certaines maladies. Il entraînerait en effet une réduction du risque de développer une maladie de Parkinson d'un tiers par rapport aux non-fumeurs. Le mécanisme pourrait être dû à l'effet stimulant de la nicotine sur la dopamine


Tous les commentaires (63)

a écrit : Je trouve que cette conclusion est d'une totale inutilité. Fumer tue point. Cela me rappelle l'information récente concernant le canabis qui stimulerait la production de spermatozoïdes. Si c'est pour avoir des enfants en les éduquant avec une tête de zombie, on peut franchement se passer de ces études. Vous faites une généralisation abusive. Ce n'est pas parce qu'on a fait cette découverte qu'on va se mettre à recommander au gens de fumer. On est capable d'évaluer la balance bénéfice/risque et de voir que ça reste pas du tout intéressant vu le risque de cancer et autre pathologies.
Tous les étudiants en médecine apprennent que le tabac a un effet positif sur la Recto-Colite Hémorragique. Et pourtant aucun gastro n'irai recommander aux patients souffrant de RCH de fumer.
Par contre, comme il a été dit, cela ouvre de pistes de recherches et à moyen/long terme des pistes thérapeutiques. D'abord comprendre d'où vient cet effet bénéfique, ensuite voir si on peut le reproduire de manière moins délétère.

a écrit : Pourquoi "le total des votes sur un commentaire ne peut être négatif", alors que certains commentaires sont a -10 ? Et que certains méritent encore moins... Et pourtant j'essaie à chaque fois. .. par acquis de conscience ?

Je trouve que l'anecdote induit les gens en erreur par sa formulation maladroite. Son auteur pourrait simplement dire que la nicotine permet de prévenir certaines maladies comme de Parkinson, mais pas le tabagisme le tabagisme c'est la consommation de nicotine par le biais d'une cigarette qui se consume alors qu'on parle bien de la nicotine qui peut se prendre par un autre moyen que le tabagisme...
C'est bien la nicotine en elle-même donc la substance active du tabac qui permet de prévenir certaines maladies et non pas la cigarette...

Kam de Lyon

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Je trouve que l'anecdote induit les gens en erreur par sa formulation maladroite. Son auteur pourrait simplement dire que la nicotine permet de prévenir certaines maladies comme de Parkinson, mais pas le tabagisme le tabagisme c'est la consommation de nicotine par le biais d'une cigarette qui se consume alors qu'on parle bien de la nicotine qui peut se prendre par un autre moyen que le tabagisme...
C'est bien la nicotine en elle-même donc la substance active du tabac qui permet de prévenir certaines maladies et non pas la cigarette...

Kam de Lyon
Afficher tout
Certes... mais l'anecdote nous fait comprendre ainsi comment les scientifiques s'en sont rendu compte : grâce aux études de populations de fumeurs ou non fumeurs. La découverte, c'est ça, c'est comme ça que ça s'est passé ; c'est pas : "on a découvert qu'en injectant de la nicotine depuis plusieurs années à des gens, ils sont moins nombreux à avoir Parkinson que les populations à qui on ne l'a pas fait"...

a écrit : Je trouve que la manière dont cette anecdote est formulée n'est pas bienveillante, vous avez une responsabilité scmb sur votre contenu et son influence.

Les drogues dures en générales aussi ont des effets stimulant sur la dopamine.

Ou bien tout simplement le sport.
Le sport ? Mais t'es un malade toi !

a écrit : Je trouve que la manière dont cette anecdote est formulée n'est pas bienveillante, vous avez une responsabilité scmb sur votre contenu et son influence.

Les drogues dures en générales aussi ont des effets stimulant sur la dopamine.

Ou bien tout simplement le sport.
D'ailleurs, la bigorexie est maintenant considérée comme une maladie au même titre que l'alcoolisme ou la toxicomanie.

a écrit : Il me semble que cela aurait des effets bénéfiques sur les maladies du côlon, style Crohn ou RCH. Oui en effet des études sont en cours. Les passions qui se déchaînent sur cette anecdote proviennent d’une approximation de ladite anecdote. Il est certain que le tabac traité et modifié que contiennent les cigarettes est particulièrement nocif. La substance nicotine est pointée du doigt dans l’article mais uniquement pour ses caractéristiques intrinsèquement chimique en rapport aux études en cours. Certes, qui s’envoient de la nicotine dans les poumons ? Les fumeurs! De là à faire un raccourci malheureux et déchaîner les foules, il n’y a qu’un pas que la maladresse de la rédaction a franchi

a écrit : Il n'y a pas de quoi s'énerver :) Ce n'est pas la première fois qu'un poison permet de guérir de quelque chose...
L'arsenic "tue" aussi, n'est-ce pas ? Et pourtant il est utilisé efficacement dans un traitement de certaines leucémies. Les scientifiques n'auraient pas d
û s'intéresser à ça, selon toi, parce que "l'arsenic tue, point" ? Et les exemples sont légion en pharmacie : l'Aconit, la Belladone, la Cigue, la Colchicine, etc... Afficher tout
Mon frère a eu une opération a coeur ouvert dès sa naissance, la paroi entre deux chambres du coeur était ouverte, et elle a été refermée en y mettant de l'arsenic (me demandez pas les détails...). Par contre io y a une notion de voies d'admission. l'arsenic est un poison quand il passe par le système digestif pour se diffuser dans le corps, mais administré localement il n'est pas dangereux. Alors que le tabac cause de nombreuses maladies et en prévient peut être une ou deux,mais globalement fumer tue. Tout ca pour dire que l'argument d'Edess s'entend, bien que je soie plutot de ton coté.

a écrit : Si les gens veulent de la dopamine, je connais d’autres substances bien plus rapides et plus efficaces pour en produire.
En plus ça vous donne plein d’énergie et vous sentirez bon de la bouche.
Ah ouai, c’est quoi? Je montre toute l’étendue de mon ignorance, ou je suis trop fatiguée pour y penser...

a écrit : Ah ouai, c’est quoi? Je montre toute l’étendue de mon ignorance, ou je suis trop fatiguée pour y penser... A peu près toutes les drogues dites "dures" : méthamphétamine, cocaïne, ecstasy ou MDMA (même si elle agit plus sur la sérotonine en vrai), héroïne.
Elles n'agissent pas toutes de la même manière au niveau des neurotransmetteurs mais le résultat final est le même avec une libération massive de dopamine (la 1ère prise du moins).

Les drogues "douces" le font aussi : cannabis, alcool, nicotine, sucre, sport.

D'autres pratiques également : écouter de la musique, manger de façon équilibré, faire une bonne action, jouer avec ces enfants, etc.

a écrit : Le sport ? Mais t'es un malade toi ! Copié collé de "Planetoscope":

" Ainsi, 9 % des personnes de 15 ans et plus interrogées, ont déclaré avoir été victimes d’un accident pendant la pratique d’une activité physique ou sportive (APS) au cours des 12 derniers mois qui ont précédé l’enquête.
Les accidents de sports sont un sous-ensemble des accidents de la vie courante (AcVC). À eux seuls, ils sont à l’origine de près de 20  % des AcVC avec recours aux urgences, soit environ 900 000 chaque année. 
Environ 1 accident sur 5 conduit à une hospitalisation et 1 sur 4 à un arrêt de l’activité professionnelle ou scolaire. "

Et oui, il faut être fou pour croire que le sport c'est QUE bon pour la santé. ..

a écrit : Copié collé de "Planetoscope":

" Ainsi, 9 % des personnes de 15 ans et plus interrogées, ont déclaré avoir été victimes d’un accident pendant la pratique d’une activité physique ou sportive (APS) au cours des 12 derniers mois qui ont précédé l’enquête.
Les accidents de sports son
t un sous-ensemble des accidents de la vie courante (AcVC). À eux seuls, ils sont à l’origine de près de 20  % des AcVC avec recours aux urgences, soit environ 900 000 chaque année. 
Environ 1 accident sur 5 conduit à une hospitalisation et 1 sur 4 à un arrêt de l’activité professionnelle ou scolaire. "

Et oui, il faut être fou pour croire que le sport c'est QUE bon pour la santé. ..
Afficher tout
Oui c'est vrai mais il faudrait soustraire tous les AVC que le sport a permis de ne jamais se produire.
En moyenne, le sport reste largement prophylactique.

a écrit : C'est impossible à prouver, et c'est pas forcément vrai, mon père a été très sportif toute sa vie et ça ne le lui a pas évité ! Il courait pourtant plusieurs fois par semaine, faisait du vélo tous les dimanches, des marches en montagne de plusieurs jours régulièrement, de la natation... un peu de tout ;-) /> Je pense qu'ils ont raison de faire autant du pub autour du sport à la grande époque de l'obésité morbide, mais ça ne prémunie pas de tout... Afficher tout Je n'ai pas dit que ça prémunissait de tout et je ne conteste pas du tout tes chiffres. J'ai moi même connu dans mon entourage proche des personnes ayant fait des arrêts cardiaques mortels à moins de 30 ans et durant des phases intenses de sport. C'est malheureux et terriblement injuste.

Mais la médecine se base sur des moyennes et des statistiques afin d'en sauver le plus grand nombre.

a écrit : Oui c'est vrai mais il faudrait soustraire tous les AVC que le sport a permis de ne jamais se produire.
En moyenne, le sport reste largement prophylactique.
C'est impossible à prouver, et c'est pas forcément vrai, mon père a été très sportif toute sa vie et ça ne le lui a pas évité ! Il courait pourtant plusieurs fois par semaine, faisait du vélo tous les dimanches, des marches en montagne de plusieurs jours régulièrement, de la natation... un peu de tout ;-)
Je pense qu'ils ont raison de faire autant du pub autour du sport à la grande époque de l'obésité morbide, mais ça ne prémunie pas de tout...

a écrit : Oui c'est vrai mais il faudrait soustraire tous les AVC que le sport a permis de ne jamais se produire.
En moyenne, le sport reste largement prophylactique.
Il y a sport et sport. Jouer au football américain , c'est dangereux.

Activité physique serait un meilleur terme, comme, une ballade à vélo, une promenade à pied, pas besoin d'y aller à fond pour faire un peu de sport, mais pas mal de gens font du sport et tentent de dépasser leurs limites, c'est là que ça peut être dangereux, et pas qu'en cas de gamelle. Le corps, c'est une machine, et une machine, quand on la fait tourner tout le temps à fond, ben, elle s'use beaucoup plus vite.

Pour l'anecdote, j'ai rien à dire à part qu'au lieu de parler seulement de tabagisme, si l'auteur avait commencé par : Si le tabagisme a des effets globalement négatifs sur la santé, la prise de nicotine seule et sous contrôle médical pourrait ... etc... mais dans ce cas ce débat n'aurait pas eu lieu et je n'aurai pas écrit ce commentaire. ^^

a écrit : Il y a sport et sport. Jouer au football américain , c'est dangereux.

Activité physique serait un meilleur terme, comme, une ballade à vélo, une promenade à pied, pas besoin d'y aller à fond pour faire un peu de sport, mais pas mal de gens font du sport et tentent de dépasser leurs limites, c
9;est là que ça peut être dangereux, et pas qu'en cas de gamelle. Le corps, c'est une machine, et une machine, quand on la fait tourner tout le temps à fond, ben, elle s'use beaucoup plus vite.

Pour l'anecdote, j'ai rien à dire à part qu'au lieu de parler seulement de tabagisme, si l'auteur avait commencé par : Si le tabagisme a des effets globalement négatifs sur la santé, la prise de nicotine seule et sous contrôle médical pourrait ... etc... mais dans ce cas ce débat n'aurait pas eu lieu et je n'aurai pas écrit ce commentaire. ^^
Afficher tout
En même temps, le sport sans dépasser ces limites, c'est pas super amusant.

Si on part la-dessus, tout est dangereux. Tu peux te casser le pied en lâchant ta boule de pétanque !

a écrit : En même temps, le sport sans dépasser ces limites, c'est pas super amusant.

Si on part la-dessus, tout est dangereux. Tu peux te casser le pied en lâchant ta boule de pétanque !
C'est vrai, c'est même un sport olympique la pétanque, mais c'est un mauvais exemple, déjà parce que si tu dépasse tes limites tu risque de blesser quelqu'un et en plus c'est le seul sport au monde qui se joue dopé (au pastis) ... ^^

Non je déconne, mais admet qu'on est pas forcés de dépasser ses limites quand même, moi quand je fais du sport (si si ça m'arrive) ben je m'arrête quand j'en ai marre mais chacun son truc. ;)

a écrit : C'est vrai, c'est même un sport olympique la pétanque, mais c'est un mauvais exemple, déjà parce que si tu dépasse tes limites tu risque de blesser quelqu'un et en plus c'est le seul sport au monde qui se joue dopé (au pastis) ... ^^

Non je déconne, mais admet qu'on est pas
forcés de dépasser ses limites quand même, moi quand je fais du sport (si si ça m'arrive) ben je m'arrête quand j'en ai marre mais chacun son truc. ;) Afficher tout
D’ailleurs la comparaison avec une machine mécanique n’est pas si vrai. Le corps humain, une machine biologique donc, possède des fonctions de mémoire et d’adaptation indispensables à sa survie. Un coureur de fond ne progressera jamais s’il court tous les jours la même distance à la même allure. Pour développer de meilleures capacités aérobiques ou cardiaques, bien souvent on fait du fractionné, de l’exercice intense mais court pour reprendre ensuite un entraînement normal.
Ce sont les médecins qui le disent : www.google.lu/amp/s/www.levif.be/actualite/sante/les-bienfaits-de-l-exercice-physique-court-et-intense/article-normal-365833.html.amp

a écrit : D’ailleurs la comparaison avec une machine mécanique n’est pas si vrai. Le corps humain, une machine biologique donc, possède des fonctions de mémoire et d’adaptation indispensables à sa survie. Un coureur de fond ne progressera jamais s’il court tous les jours la même distance à la même allure. Pour développer de meilleures capacités aérobiques ou cardiaques, bien souvent on fait du fractionné, de l’exercice intense mais court pour reprendre ensuite un entraînement normal.
Ce sont les médecins qui le disent : www.google.lu/amp/s/www.levif.be/actualite/sante/les-bienfaits-de-l-exercice-physique-court-et-intense/article-normal-365833.html.amp
Afficher tout
Vous avez raison tous les deux, dans la notion de progresser il y a "progressif" ça veut bien dire que si aujourd'hui ton max c'est 40 min ça sert à rien de viser 1h, sinon ça va mal finir, le but c'est pas de dépasser ses limites coûte que coûte mais de les améliorer au contraire, si je m'habitue à atteindre gentiment mon max tous les jours, sans forcément le dépasser, il va augmenter de lui même sans que j'ai besoin de me pousser à la crise cardiaque...