L'Amérique en hommage à Amerigo Vespucci

Proposé par
le

En 1507, Waldseemüller a dû redessiner la carte du monde en intégrant les terres du nouveau monde qu'il baptisa America en hommage à Amerigo Vespucci, qui avait défendu l'idée qu'il s'agissait d'un nouveau monde. Christophe Colomb resta persuadé toute sa vie qu'il avait découvert un nouveau chemin vers l'Asie.


Commentaires préférés (3)

Une petitr illustration de la carte aurait été simpa :/

Christophe Colomb l'affirmait car s'il avait prétendu le contraire, il aurait perdu ses primes offertes par le Roi. Mais il se rendait naturellement compte qu'il avait découvert des indiens d'Amérique totalement différent sur une terre totalement différente de l'Inde

C'est en France, à Saint Dié des Vosges que la carte fut publié. L'allemand Waldseemuler vivant sur place. C'est de là que la ville tire son surnom de capitale de la cartographie et explique que la lancement du festival international de géographie de St-Dié


Tous les commentaires (17)

Quand on voit la carte on se rend compte que l'on connaissait deja mieux la forme générale de l'Amérique que de l'extrême orient :x! Et ne parlons pas de l'Océanie...

Une petitr illustration de la carte aurait été simpa :/

Christophe Colomb l'affirmait car s'il avait prétendu le contraire, il aurait perdu ses primes offertes par le Roi. Mais il se rendait naturellement compte qu'il avait découvert des indiens d'Amérique totalement différent sur une terre totalement différente de l'Inde

C'est en France, à Saint Dié des Vosges que la carte fut publié. L'allemand Waldseemuler vivant sur place. C'est de là que la ville tire son surnom de capitale de la cartographie et explique que la lancement du festival international de géographie de St-Dié

a écrit : Christophe Colomb l'affirmait car s'il avait prétendu le contraire, il aurait perdu ses primes offertes par le Roi. Mais il se rendait naturellement compte qu'il avait découvert des indiens d'Amérique totalement différent sur une terre totalement différente de l'Inde Bonjour,

Je ne pense pas que cela ait joué. Colomb a été privé de ses titres avant sa mort et dès la fin du 15eme. Il est d'ailleurs enfermé et destitué en 1500 en raison de son comportement ultra répressif et eclavagiste vis à vis des Amerindiens.

a écrit : Bonjour,

Je ne pense pas que cela ait joué. Colomb a été privé de ses titres avant sa mort et dès la fin du 15eme. Il est d'ailleurs enfermé et destitué en 1500 en raison de son comportement ultra répressif et eclavagiste vis à vis des Amerindiens.
Ah je ne savais pas, j'ai toujours pensé qu'il était mort auréolé de gloire... Quand je pense que les États-unis le célèbrent encore aujourd'hui comme un héros alors qu'il n'a ni découvert l'Amérique ni fait de bonnes choses sur place...

a écrit : Bonjour,

Je ne pense pas que cela ait joué. Colomb a été privé de ses titres avant sa mort et dès la fin du 15eme. Il est d'ailleurs enfermé et destitué en 1500 en raison de son comportement ultra répressif et eclavagiste vis à vis des Amerindiens.
C'était plutôt une bonne excuse pour le mettre sur la touche. A l'époque, à la cour d'Espagne ou à celle du Portugal, on se foutait sans doute pas mal de la façon dont il traitait les populations locales, à partir du moment où ça rapportait de la thune et des territoires à exploiter...

A l'époque on n'hésitait pas à traduire son nom. Si bien que ce cartographe est également connu sous le nom "Martinus Hylacomylus" qui serait une traduction de son nom en latin (médiéval, inutile d'essayer de comprendre avec vos souvenir de latin tel qu'il est enseigné au collège), sachant que son nom veut dire : meunier du lac de la forêt, ou meunier de Waldsee (il y a des localités qui s'appellent Waldsee tout simplement parce qu'il y a un lac et une forêt). Donc en français il aurait pu se faire appeler Martin Meunier ou Martin Meunier du Lac pour passer inaperçu.

a écrit : Ah je ne savais pas, j'ai toujours pensé qu'il était mort auréolé de gloire... Quand je pense que les États-unis le célèbrent encore aujourd'hui comme un héros alors qu'il n'a ni découvert l'Amérique ni fait de bonnes choses sur place... Je ne savais pas qu'il était célébré en héros. Pourrais-tu préciser en quoi ?

a écrit : Une petitr illustration de la carte aurait été simpa :/ Oui c'est vrai ça et le pire c'est que je ne l'ai même pas trouvée dans les sources

a écrit : C'était plutôt une bonne excuse pour le mettre sur la touche. A l'époque, à la cour d'Espagne ou à celle du Portugal, on se foutait sans doute pas mal de la façon dont il traitait les populations locales, à partir du moment où ça rapportait de la thune et des territoires à exploiter... Je ne suis pas sur ! Quand Colomb revient avec des esclaves Arawaks à Cadix, le roi est furieux d'apprendre le nombre de mort qu'il y a eu pendant la traversé et il fait libérer tous les survivants. Il est particulièrement énervé d'apprendre comment se déroule les évènements d'Hispanolia concernant le sort des autochtones.

Il est tentant d'avoir une lecture de l'histoire téléologique et de se dire que, la colonisation s'étant construit avec des thèses racistes dès le 17eme, les européens étaient tous racistes auparavant. Pourtant les thèses racistes sont apparus bientôt. Si l'on considérait avant les Amérindiens comme inférieurs, ce n'était pas en raison de leur ethnie ou origines mais parce que ils étaient animistes, ignorant de l'existence du Christ.

En 1526 Charles Quint avait interdisant l'esclavage des Indiens (y a toujours des musulmans esclaves), et en 1542 ils leur accordent de nouveaux droits.

La controverse de Valladolid de 1550 établir que les Amérindiens sont les égaux des blancs. Bon là encore, pas de soucis les noirs ne sont pas concernés.

Mais bon peu importe car mon point était destiné à déterminer que lorsque en 1500 Colomb est répudié, ce n'est PAS QUE pour des enjeux economiques qui de toute façon vont être accordé à autres vice rois et compagnie...

Mais en effet que ce sont Fortes, Pizarro ou Colomb, tout les avantages et promesses leur ont été retiré. Les rois ayant sans doute du mal à composer avec des parvenus qui ne travaillaient pas tant pour eux que avec eux. La mise en place d'une administration royale etant sans doute préfèrable :-)

a écrit : Je ne savais pas qu'il était célébré en héros. Pourrais-tu préciser en quoi ? Le "Colombus day" (12 octobre) est jour férié aux États-Unis. Également en Amérique latine, mais là, il semblerait que c'est plus pour célébrer la résistance des peuples indigènes face aux européens, et non le fait d'avoir été "découvert" par Colomb.

a écrit : C'est en France, à Saint Dié des Vosges que la carte fut publié. L'allemand Waldseemuler vivant sur place. C'est de là que la ville tire son surnom de capitale de la cartographie et explique que la lancement du festival international de géographie de St-Dié Merci pour ton commentaire. Je regrette simplement d'avoir proposé ceci en anecdote et que cela n'ait jamais été accepté...

a écrit : C'est en France, à Saint Dié des Vosges que la carte fut publié. L'allemand Waldseemuler vivant sur place. C'est de là que la ville tire son surnom de capitale de la cartographie et explique que la lancement du festival international de géographie de St-Dié C’est plutôt dans le duché de Lorraine (alors vassal du SERG) qu’elle a été publiée, pas en France (ou alors de manière complètement anachronique)

a écrit : Je ne savais pas qu'il était célébré en héros. Pourrais-tu préciser en quoi ? C'est plutôt la communauté Italo Américaine et la pègre new-yorkaise qui ont poussé pour créer le Colombus day dans les années 1970.
C'est devenu une fête nationale en 1974 je crois excepté dans 4 etats.
Cependant, beaucoup d'Américains ne sont pas favorables à cette commémoration et il y a déjà eu des échauffourées entre les Italiens et les défenseurs de la cause amérindienne.

Pour la petite histoire, l'un des boss de la mafia de New-York s'est fait tuer pendant qu'il faisait un discours lors du Colombus day.