Une course de patinage ne peut plus avoir lieu à cause du réchauffement climatique

Proposé par
le

L'Elfstedentocht est une course mythique de patinage reliant 11 villes au nord des Pays-Bas sur 200 km de canaux gelés. Elle rassemble environ 16 000 participants et des millions de spectateurs. L'engouement est tel qu'il est nécessaire de s'inscrire sur une liste d'attente plusieurs années en avance afin de participer. Problème : elle n'a plus lieu depuis 1997 à cause du réchauffement climatique !

Malheureusement il est probable que cette course n'ai plus jamais lieu, les conditions de gel des canaux étant chaque année de moins en moins propices.


Commentaires préférés (3)

Selon les sources, même avant 1997, il fallait être patient pour concourir : seulement 15 éditions ont eu lieu entre cette date et la création de la course, en ... 1909.

Il n'y a eu par exemple aucune course entre 1986 et 1997, ou entre 1963 et 1985.
Notons également que selon les sources, seulement 1 % des participants finirent la course de 1963, en raison des conditions météorologiques très difficiles.

JMCMB en tout cas !

Tellement mythique que les patineurs de vitesse hollandais ont dit que si les canaux gèles pendant les JO d'hiver ils partirons tout de même disputer la course.

a écrit : Pourrait-on sur ce site extrêmement sérieux éviter de parler de réchauffement climatique mais plutôt de changement climatique ou dérèglement climatique ?

On a tout de même 50% de chance de finir en glaçon si les courants marins sont perturbés donc pour le réchauffement, on repassera...
La température moyenne augmente à la surface du globe. Nous pouvons bien parler de réchauffement climatique même si localement l'effet peut être inverse.


Tous les commentaires (47)

Bientôt à cause du réchauffement climatique, on ne pourra même plus vivre sur cette terre.

Selon les sources, même avant 1997, il fallait être patient pour concourir : seulement 15 éditions ont eu lieu entre cette date et la création de la course, en ... 1909.

Il n'y a eu par exemple aucune course entre 1986 et 1997, ou entre 1963 et 1985.
Notons également que selon les sources, seulement 1 % des participants finirent la course de 1963, en raison des conditions météorologiques très difficiles.

JMCMB en tout cas !

"à cause du réchauffement climatique".... jajajaja

Tellement mythique que les patineurs de vitesse hollandais ont dit que si les canaux gèles pendant les JO d'hiver ils partirons tout de même disputer la course.

Donc si j'ai bien compris il fallait déjà s'inscrire plusieurs années avant 1997 sur une liste d'attente... Elle doit être grosse cette liste à présent !

Pourrait-on sur ce site extrêmement sérieux éviter de parler de réchauffement climatique mais plutôt de changement climatique ou dérèglement climatique ?

On a tout de même 50% de chance de finir en glaçon si les courants marins sont perturbés donc pour le réchauffement, on repassera...

Avant même de lire la fin de l’anecdote j’étais certain que le changement climatique viendrait casser le truc ^^

Ça ne laisse pas indifférent quand on sait qu'une bonne partie des Pays Bas risque de disparaitre dans les décennies qui viennent..

a écrit : Ça ne laisse pas indifférent quand on sait qu'une bonne partie des Pays Bas risque de disparaitre dans les décennies qui viennent.. Je n'en suis pas certain car même si leur pays se situe bien entendu en dessous du niveau de la mer, ils ont une maîtrise de l'eau quasi-inégalée dans le monde. Cela fait 2500 ans qu'ils construisent des digues et autres installations de dérivations pour éviter d'être inondés. Et ils ont largement prévu dans leur futur plan d'investissement l'éventualité d'une hausse du niveau des océans (surtout depuis la catastrophe de 1953).
Je crois plutôt que ce sont les pays les moins préparés à cette éventualité qui vont en pâtir le plus.

a écrit : Je n'en suis pas certain car même si leur pays se situe bien entendu en dessous du niveau de la mer, ils ont une maîtrise de l'eau quasi-inégalée dans le monde. Cela fait 2500 ans qu'ils construisent des digues et autres installations de dérivations pour éviter d'être inondés. Et ils ont largement prévu dans leur futur plan d'investissement l'éventualité d'une hausse du niveau des océans (surtout depuis la catastrophe de 1953).
Je crois plutôt que ce sont les pays les moins préparés à cette éventualité qui vont en pâtir le plus.
Afficher tout
Et/ ou les pays qui n’ont pas les moyens de lutter contre! Ex: le Bangladesh, certaines îles, ...

a écrit : Pourrait-on sur ce site extrêmement sérieux éviter de parler de réchauffement climatique mais plutôt de changement climatique ou dérèglement climatique ?

On a tout de même 50% de chance de finir en glaçon si les courants marins sont perturbés donc pour le réchauffement, on repassera...
La température moyenne augmente à la surface du globe. Nous pouvons bien parler de réchauffement climatique même si localement l'effet peut être inverse.

a écrit : Pourrait-on sur ce site extrêmement sérieux éviter de parler de réchauffement climatique mais plutôt de changement climatique ou dérèglement climatique ?

On a tout de même 50% de chance de finir en glaçon si les courants marins sont perturbés donc pour le réchauffement, on repassera...
Oui enfin lorsqu'on parle de réchauffement on parle au niveau planétaire. Les températures moyennes sur Terre restent en hausse peu importe si un petit coin de la planète se met à geler (Cf. les arguments moisis de Trump). C'est d'ailleurs le réchauffement qui conduit au dérèglement de certains phénomènes comme les courants marins

a écrit : Bientôt à cause du réchauffement climatique, on ne pourra même plus vivre sur cette terre. Ben, oui... Et à cause d'autres déréglements et modifications de la planète on n'est plus au bord de la mer à Paris. Ou encore à d'autres époques sous une couche de glace. Notre bonne vieille Terre a plus d'un tour dans son sac pour nous pourrir la vie sans intervention humaine :)

a écrit : Pourrait-on sur ce site extrêmement sérieux éviter de parler de réchauffement climatique mais plutôt de changement climatique ou dérèglement climatique ?

On a tout de même 50% de chance de finir en glaçon si les courants marins sont perturbés donc pour le réchauffement, on repassera...
Alors tu peux parler de déréglément climatique si ça te chante parce que en effet, au niveau local certaines régions refroidissent en raison des modifications du Gulf stream mais ce n'est qu'une phase transitoire qui aboutirait à un réchauffement des températures

a écrit : Avant même de lire la fin de l’anecdote j’étais certain que le changement climatique viendrait casser le truc ^^ Peut être que le titre de l'anecdote donne un petit indice

Il faut dire que la pratique du patinage a été favorisée par le petit âge de glace qui durait depuis le XIVe siècle et s'est terminé au XIXe siècle. Avant le XIVe, non plus on ne pouvait probablement pas patiner souvent. Alors qu'au début du XIXe c'était encore la norme : il y a des peintures et des contes à propos de patinage aux Pays-Bas qui datent de cette époque (quand j'étais petit je lisais "les patins d'argent" et je croyais qu'on pouvait encore patiner tous les hivers sur les canaux) et même à Paris il y avait un "Lac pour le Patinage" (qui porte toujours ce nom d'ailleurs). C'était cool de pouvoir patiner mais les famines c'était moins cool alors le réchauffement était le bienvenu, surtout à la fin du XIXe et au début du XXe siècle avant qu'il prenne des proportions inquiétantes !

a écrit : Peut être que le titre de l'anecdote donne un petit indice Sur ordinateur, le titre de l'anecdote n'est que très peu mis en avant.

a écrit : Pourrait-on sur ce site extrêmement sérieux éviter de parler de réchauffement climatique mais plutôt de changement climatique ou dérèglement climatique ?

On a tout de même 50% de chance de finir en glaçon si les courants marins sont perturbés donc pour le réchauffement, on repassera...
C'est effectivement un dérèglement climatique mais on observe un réchauffement global...

a écrit : Pourrait-on sur ce site extrêmement sérieux éviter de parler de réchauffement climatique mais plutôt de changement climatique ou dérèglement climatique ?

On a tout de même 50% de chance de finir en glaçon si les courants marins sont perturbés donc pour le réchauffement, on repassera...
Le climat est en perpétuel changement, parler de changement climatique est donc stupide puisque par définition, le climat évolue, change, se modifie.

Cf : mon professeur de climatologie

a écrit : Oui enfin lorsqu'on parle de réchauffement on parle au niveau planétaire. Les températures moyennes sur Terre restent en hausse peu importe si un petit coin de la planète se met à geler (Cf. les arguments moisis de Trump). C'est d'ailleurs le réchauffement qui conduit au dérèglement de certains phénomènes comme les courants marins Afficher tout C'est justement pour lutter contre les arguments moisis de Trump et compagnie qu'il serait plus judicieux d'utiliser le terme "dérèglement climatique" mais ce n'est que de la sémantique et ça ne réglera certainement pas mieux le problème.