Peu de chances que les étoiles que vous regardez soient déjà mortes

Proposé par
le
dans

La plupart des étoiles que l'on observe à l’œil nu ne sont pas déjà mortes. Si l'observation des étoiles conduit effectivement à "regarder le passé" du fait du temps que met la lumière à arriver sur Terre, la probabilité d'observer une étoile déjà morte sur une échelle de temps humaine est très faible au regard de leur durée de vie.


Commentaires préférés (3)

Tout est relatif, seule la vodka est absolut

a écrit : Je n'arrive pas a voir le lien entre "durée de vie d'un Homme" et "probabilité de voir une étoile déjà morte". Dans le cas purement théorique, où une étoile vivrait 1 million d'années mais se trouverait a 2 millions d'années lumière de nous, on observerait la lumière de cette étoile uniquement quand elle serait déjà morte. Qu'on vive 50, 100 ou 1000 ans n'y changera rien. Quelqu'un peut-il m'éclairer ? (Sans mauvais jeu de mot :D) Afficher tout L’anecdote précise bien que ce sont "les étoiles que l'on observe à l’œil nu". Ces étoile là sont bien souvent les plus proches, et les plus brillantes. Il n'y a donc pas "tant" de décalage que ça. Entre quelques dizaines à quelque centaines d'années lumières pour beaucoup d'étoile visible à l' œil nu (et même encore moins pour les plus proches).

Le truc c'est qu'une étoile à (en grande majorité) une durée de vie de plusieurs milliards d'année, sur de telle période de temps, la probabilité d'en voir une mourir de notre vivant est extrêmement faible.

Prenons un exemple : Bételgeuse est une géante rouge, visible a l’œil nu très connue des astronomes. C'est une, une étoile en fin de vie, et elle pourrait "mourir" bientôt, et pourtant, selon les estimation, sa mort surviendra dans quelques milliers d'années (ce qui est peu à l'échelle de la galaxie). Il est très probable que nous ne verrions jamais cela, mais nos lointain descendant, si. Et encore, mettons qu'elle meurs aujourd'hui, en ce moment même, avec la distance qui nous sépare, nous la verrions exploser que dans 500 ans, le temps que la lumière nous parvienne. L’intervalle où nous l'observerions alors qu'elle est déjà morte serai certes de 500 ans, mais une telle chose n'arrive pas tout les 4 matins, surtout quand on compare aux milliards d'année de durée de vie de l'étoile.

J'ai des notions d'astronomie, je suis loin d'être spécialiste, si quelqu'un s'y connais mieux sur le sujet, ce serait très intéressant d'avoir des précisions.

Dans la Voie Lactée, c'est entre 100 et 400 milliards d'étoiles (cf. Anecdote précédente sur la Nasa et le nombre d'arbres.).
Sur un siècle donc l'espérance de vie d'un homme, seul 2 ou 3 étoiles deviennent des Supernova en moyenne dans toute la galaxie.

A l'oeil nu, nous voyons environ 6000 étoiles dont la lumière met environ entre 1000 à 10000 ans à nous parvenir. La durée de vie d'une étoile est comprise entre 1 million (pour les plus lumineuses) à plusieurs milliards d'années (comme notre Soleil).

Sur notre échelle de temps humaine, à savoir 1 siècle :
- 2 ou 3 chances sur 100 milliards d'avoir une supernova dans notre galaxie
- Il faut que ces supernovas soit suffisamment proche de nous pour être dans les 6000 étoiles visibles à l’œil nu
- Si par chance, elle font partie de ces étoiles visibles, la lumière de leur explosion doit nous parvenir exactement durant ce siècle.

Cela sans compter toutes les étoiles qui ne meurent pas mais qui se transforment en géante rouge.

C'est une histoire de probabilité. Il est évidemment possible de voir une étoile briller alors qu'elle est déjà morte mais c'est hautement improbable. Donc la prochaine fois que quelqu'un en regardant les étoiles vous dit avec poésie :"Tu te rends compte, toutes les étoiles que l'on regarde sont déjà mortes.". Vous pouvez répondre : "Non."


Tous les commentaires (21)

Je n'arrive pas a voir le lien entre "durée de vie d'un Homme" et "probabilité de voir une étoile déjà morte". Dans le cas purement théorique, où une étoile vivrait 1 million d'années mais se trouverait a 2 millions d'années lumière de nous, on observerait la lumière de cette étoile uniquement quand elle serait déjà morte. Qu'on vive 50, 100 ou 1000 ans n'y changera rien. Quelqu'un peut-il m'éclairer ? (Sans mauvais jeu de mot :D)

a écrit : Je n'arrive pas a voir le lien entre "durée de vie d'un Homme" et "probabilité de voir une étoile déjà morte". Dans le cas purement théorique, où une étoile vivrait 1 million d'années mais se trouverait a 2 millions d'années lumière de nous, on observerait la lumière de cette étoile uniquement quand elle serait déjà morte. Qu'on vive 50, 100 ou 1000 ans n'y changera rien. Quelqu'un peut-il m'éclairer ? (Sans mauvais jeu de mot :D) Afficher tout Exactement ce que je me disais. La référence de temps utilisé dans l'anecdote me paraît bizarre... Ça ne devrait pas être le temps de vue de l'Homme mais le temps de voyage qui devrait compter.

Tout est relatif, seule la vodka est absolut

a écrit : Je n'arrive pas a voir le lien entre "durée de vie d'un Homme" et "probabilité de voir une étoile déjà morte". Dans le cas purement théorique, où une étoile vivrait 1 million d'années mais se trouverait a 2 millions d'années lumière de nous, on observerait la lumière de cette étoile uniquement quand elle serait déjà morte. Qu'on vive 50, 100 ou 1000 ans n'y changera rien. Quelqu'un peut-il m'éclairer ? (Sans mauvais jeu de mot :D) Afficher tout L’anecdote précise bien que ce sont "les étoiles que l'on observe à l’œil nu". Ces étoile là sont bien souvent les plus proches, et les plus brillantes. Il n'y a donc pas "tant" de décalage que ça. Entre quelques dizaines à quelque centaines d'années lumières pour beaucoup d'étoile visible à l' œil nu (et même encore moins pour les plus proches).

Le truc c'est qu'une étoile à (en grande majorité) une durée de vie de plusieurs milliards d'année, sur de telle période de temps, la probabilité d'en voir une mourir de notre vivant est extrêmement faible.

Prenons un exemple : Bételgeuse est une géante rouge, visible a l’œil nu très connue des astronomes. C'est une, une étoile en fin de vie, et elle pourrait "mourir" bientôt, et pourtant, selon les estimation, sa mort surviendra dans quelques milliers d'années (ce qui est peu à l'échelle de la galaxie). Il est très probable que nous ne verrions jamais cela, mais nos lointain descendant, si. Et encore, mettons qu'elle meurs aujourd'hui, en ce moment même, avec la distance qui nous sépare, nous la verrions exploser que dans 500 ans, le temps que la lumière nous parvienne. L’intervalle où nous l'observerions alors qu'elle est déjà morte serai certes de 500 ans, mais une telle chose n'arrive pas tout les 4 matins, surtout quand on compare aux milliards d'année de durée de vie de l'étoile.

J'ai des notions d'astronomie, je suis loin d'être spécialiste, si quelqu'un s'y connais mieux sur le sujet, ce serait très intéressant d'avoir des précisions.

Dans la Voie Lactée, c'est entre 100 et 400 milliards d'étoiles (cf. Anecdote précédente sur la Nasa et le nombre d'arbres.).
Sur un siècle donc l'espérance de vie d'un homme, seul 2 ou 3 étoiles deviennent des Supernova en moyenne dans toute la galaxie.

A l'oeil nu, nous voyons environ 6000 étoiles dont la lumière met environ entre 1000 à 10000 ans à nous parvenir. La durée de vie d'une étoile est comprise entre 1 million (pour les plus lumineuses) à plusieurs milliards d'années (comme notre Soleil).

Sur notre échelle de temps humaine, à savoir 1 siècle :
- 2 ou 3 chances sur 100 milliards d'avoir une supernova dans notre galaxie
- Il faut que ces supernovas soit suffisamment proche de nous pour être dans les 6000 étoiles visibles à l’œil nu
- Si par chance, elle font partie de ces étoiles visibles, la lumière de leur explosion doit nous parvenir exactement durant ce siècle.

Cela sans compter toutes les étoiles qui ne meurent pas mais qui se transforment en géante rouge.

C'est une histoire de probabilité. Il est évidemment possible de voir une étoile briller alors qu'elle est déjà morte mais c'est hautement improbable. Donc la prochaine fois que quelqu'un en regardant les étoiles vous dit avec poésie :"Tu te rends compte, toutes les étoiles que l'on regarde sont déjà mortes.". Vous pouvez répondre : "Non."

a écrit : Je n'arrive pas a voir le lien entre "durée de vie d'un Homme" et "probabilité de voir une étoile déjà morte". Dans le cas purement théorique, où une étoile vivrait 1 million d'années mais se trouverait a 2 millions d'années lumière de nous, on observerait la lumière de cette étoile uniquement quand elle serait déjà morte. Qu'on vive 50, 100 ou 1000 ans n'y changera rien. Quelqu'un peut-il m'éclairer ? (Sans mauvais jeu de mot :D) Afficher tout La Voie Lactée c'est 50 000 AL de rayon.

Si l'on imagine qu'il est possible de voir toutes les étoiles de la Voie Lactée à l’œil nu, on ne voit que 50 000 ans dans le passé.
Comparé à une durée de vie comprise entre 1 million et plusieurs milliards, ce n'est rien du tout.

A l’inverse , on ne voit pas encore certaine étoiles qui existe pourtant.

a écrit : L’anecdote précise bien que ce sont "les étoiles que l'on observe à l’œil nu". Ces étoile là sont bien souvent les plus proches, et les plus brillantes. Il n'y a donc pas "tant" de décalage que ça. Entre quelques dizaines à quelque centaines d'années lumières pour beaucoup d'étoile visible à l' œil nu (et même encore moins pour les plus proches).

Le truc c'est qu'une étoile à (en grande majorité) une durée de vie de plusieurs milliards d'année, sur de telle période de temps, la probabilité d'en voir une mourir de notre vivant est extrêmement faible.

Prenons un exemple : Bételgeuse est une géante rouge, visible a l’œil nu très connue des astronomes. C'est une, une étoile en fin de vie, et elle pourrait "mourir" bientôt, et pourtant, selon les estimation, sa mort surviendra dans quelques milliers d'années (ce qui est peu à l'échelle de la galaxie). Il est très probable que nous ne verrions jamais cela, mais nos lointain descendant, si. Et encore, mettons qu'elle meurs aujourd'hui, en ce moment même, avec la distance qui nous sépare, nous la verrions exploser que dans 500 ans, le temps que la lumière nous parvienne. L’intervalle où nous l'observerions alors qu'elle est déjà morte serai certes de 500 ans, mais une telle chose n'arrive pas tout les 4 matins, surtout quand on compare aux milliards d'année de durée de vie de l'étoile.

J'ai des notions d'astronomie, je suis loin d'être spécialiste, si quelqu'un s'y connais mieux sur le sujet, ce serait très intéressant d'avoir des précisions.
Afficher tout
Ca ira, j'ai quelques notions d'astronomie aussi et si je voulais contredire ton comm je me sentirai de mauvaise foi ^^

Cela dit, j'aurai juste une précision à ajouter: Bételgeuse est, d'après les calculs, très certainement déjà morte (c'est pas prouvé), les observations montrent que sa taille a augmenté de 20% en moins d'un siècle et vu que sa lumière met 600 ans à nous parvenir..., c'est une géante rouge ça c'est sur. Ca va péter, tous aux abris! ^^

Pour l'anecdote, on parle bien d'observation d'étoiles à l'oeil nu, ce qui représente environ 6000 étoiles mais ça dépend de la vision, moi j'en ai compté 7000 ^^

"Sur une échelle de temps humaine", c'est vrai que c'est tellement dérisoire... Mais vu le nombre "astronomique" (c'est le cas de le dire :) des étoiles dans l'univers, je pensais quand même qu'on pouvait en voir pas mal quand même d'étoiles éteintes. Bon, JMCMB : c'est le but non ?

a écrit : Pour l'anecdote, on parle bien d'observation d'étoiles à l'oeil nu, ce qui représente environ 6000 étoiles mais ça dépend de la vision, moi j'en ai compté 7000 ^^ Perso là où j’habite si l’on en voit une centaine c’est déjà miraculeux! Et pourtant je suis à la campagne ! Merci la pollution qui se déplace !

a écrit : Ca ira, j'ai quelques notions d'astronomie aussi et si je voulais contredire ton comm je me sentirai de mauvaise foi ^^

Cela dit, j'aurai juste une précision à ajouter: Bételgeuse est, d'après les calculs, très certainement déjà morte (c'est pas prouvé), les observations montrent
que sa taille a augmenté de 20% en moins d'un siècle et vu que sa lumière met 600 ans à nous parvenir..., c'est une géante rouge ça c'est sur. Ca va péter, tous aux abris! ^^ Afficher tout
Pour la ressusciter, il suffit de répéter trois fois Beetlejuice...

Étant donné qu'il y a en moyenne 1 supernova toutes les 2 a 3 secondes dans notre univers observable. Et de 1 à 3 par siècle dans la voie lactée.
Soit 1 à 3 à l'échelle humaine, il devient certains (et c'est un fait) qu'au moins une (même si c'est subtile) des étoiles que nous observons actuellement soit morte.
Ce qui à elle seule, suffit à remettre en contexte le prédicat de l'anecdote qui est intéressant : "la plupart" et "la probabilité est très faible" : oui, faible, et la plupart, mais c'est pourtant bien le cas.
Put1 c Bo luniverre

a écrit : Étant donné qu'il y a en moyenne 1 supernova toutes les 2 a 3 secondes dans notre univers observable. Et de 1 à 3 par siècle dans la voie lactée.
Soit 1 à 3 à l'échelle humaine, il devient certains (et c'est un fait) qu'au moins une (même si c'est subtile) des étoiles que nous observons
actuellement soit morte.
Ce qui à elle seule, suffit à remettre en contexte le prédicat de l'anecdote qui est intéressant : "la plupart" et "la probabilité est très faible" : oui, faible, et la plupart, mais c'est pourtant bien le cas.
Put1 c Bo luniverre
Afficher tout
Sauf que le raccourci que tu fais ne se vérifie pas: toutes les étoiles de la Voie Lactée ne sont pas observables à l'oeil nu.
Sur les 400 milliards d'étoiles que compte notre galaxie, seules 6000 sont observables à l'oeil nu, soit 0.0000015%...
Si on admet que trois étoiles de la galaxie se désintègrent en supernova pendant un siècle, les probabilités d'en voir au moins une des trois à l'oeil nu sont franchement faibles donc, de l'ordre de 10^(-8)...

Évidemment, je ne parle là que des supernovae qui sont plutôt rares. Les morts plus "classiques" sont largement plus nombreuses.

Bcp parlent des supernovas Je suis surpris que personne ne l ait mentionné mais bon 3 choses :
- ( deja mentionné par bcp d entre vous ) l anecdote parle d étoiles visibles donc proche de nous donc effectivement cela réduit considérablement le nombre d étoiles concernées .
- Toutes les étoiles ne deviennent pas des supernovas en fin de vie . Je ne connais pas les stats mais il faut que l étoile ait entre une certaine masse sans dépasser une limite supérieure .
- Pour de nombreuses supernovas lointaines nous ne les remarquerons même pas

a écrit : Perso là où j’habite si l’on en voit une centaine c’est déjà miraculeux! Et pourtant je suis à la campagne ! Merci la pollution qui se déplace ! Regarde mieux, je déconne pas, je m'amuse souvent à essayer de voir des étoiles au matin, en fait on les voit, mais on les voit mal, et quand on en voit une, on finit par en voir plein^^

Commençons par Vénus... (pas taper pas taper ^^)

Blague à part je vis en rase campagne aussi et la pollution lumineuse est là aussi, cela dit c'est assez joli, car elle est masquée par les montagnes, ca fait des halos et c'est tellement visible que je sais de quelles villes ça vient.

Je savais que je regardais le passé en regardant une étoile mais je me suis jamais dit qu'elle était déjà morte...? Et je ne l'ai jamais entendu non plus. C'est la dessus que je me coucherai moins bête en sachant que ça doit être une croyance suffisamment répandu pour être une anecdote ^^

a écrit : Dans la Voie Lactée, c'est entre 100 et 400 milliards d'étoiles (cf. Anecdote précédente sur la Nasa et le nombre d'arbres.).
Sur un siècle donc l'espérance de vie d'un homme, seul 2 ou 3 étoiles deviennent des Supernova en moyenne dans toute la galaxie.

A l'oeil n
u, nous voyons environ 6000 étoiles dont la lumière met environ entre 1000 à 10000 ans à nous parvenir. La durée de vie d'une étoile est comprise entre 1 million (pour les plus lumineuses) à plusieurs milliards d'années (comme notre Soleil).

Sur notre échelle de temps humaine, à savoir 1 siècle :
- 2 ou 3 chances sur 100 milliards d'avoir une supernova dans notre galaxie
- Il faut que ces supernovas soit suffisamment proche de nous pour être dans les 6000 étoiles visibles à l’œil nu
- Si par chance, elle font partie de ces étoiles visibles, la lumière de leur explosion doit nous parvenir exactement durant ce siècle.

Cela sans compter toutes les étoiles qui ne meurent pas mais qui se transforment en géante rouge.

C'est une histoire de probabilité. Il est évidemment possible de voir une étoile briller alors qu'elle est déjà morte mais c'est hautement improbable. Donc la prochaine fois que quelqu'un en regardant les étoiles vous dit avec poésie :"Tu te rends compte, toutes les étoiles que l'on regarde sont déjà mortes.". Vous pouvez répondre : "Non."
Afficher tout
Merci beaucoup pour ces precisions. Mais es ce déjà arrivé? Je crois me souvenir que des chinois si je ne me trompe pas il y a de ça des centaines d'années, avaient pu en voir une exploser, mourir, changer, je ne sais quoi, pendant 2 semaines?

a écrit : Merci beaucoup pour ces precisions. Mais es ce déjà arrivé? Je crois me souvenir que des chinois si je ne me trompe pas il y a de ça des centaines d'années, avaient pu en voir une exploser, mourir, changer, je ne sais quoi, pendant 2 semaines? Il y a même eu plusieurs cas plus nous moins sur sur l’histoire entière de l’humanité.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Supernova_historique

Mais cela reste rare.