Pourquoi n'avons-nous pas mal au cerveau ou aux poumons ?

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Pourtant après une bonne cuite j'ai le cerveau en compote, le foie qui se venge et les poumons qui menacent d'un arrêt respiratoire si je fume ne serait-ce qu'une clope.

"Presque" impossible... Donc pas impossible ! Cette anecdote ne sert "presque" à rien au final ^^

a écrit : Idem, moi étant asthmatique et cela ma déjà arriver en étant en légère crise et manque de traitement pendant 3 jours d'avoir une douleur au poumons. Tu peux avoir mal à la plèvre mais pas aux poumons.
Tu peux avoir mal à l'enveloppe extérieure de la dure-mère mais pas au cerveau.
Tu peux avoir mal à la vésicule biliaire et tout ce qui s'y rapporte mais pas au foie.


Tous les commentaires (59)

Pourtant après une bonne cuite j'ai le cerveau en compote, le foie qui se venge et les poumons qui menacent d'un arrêt respiratoire si je fume ne serait-ce qu'une clope.

De mémoire, la douleurs à la tête viens de la pression sanguine, je crois qu on parle surtout de douleur physique et pas de douleur intérieur.. petite pensée à boire du coca dans le mauvais trou ..

Pour les poumons je ne suis pas trop d’accord, étant un gros fumeur il m’est déjà arrivé d’avoir une énorme sensation de brûlure sur les poumons

a écrit : Pour les poumons je ne suis pas trop d’accord, étant un gros fumeur il m’est déjà arrivé d’avoir une énorme sensation de brûlure sur les poumons Idem, moi étant asthmatique et cela ma déjà arriver en étant en légère crise et manque de traitement pendant 3 jours d'avoir une douleur au poumons.

"Presque" impossible... Donc pas impossible ! Cette anecdote ne sert "presque" à rien au final ^^

Bah si on est censé ne rien ressentir apres un coup dans le foie, pourquoi on souffre autant ?

a écrit : Idem, moi étant asthmatique et cela ma déjà arriver en étant en légère crise et manque de traitement pendant 3 jours d'avoir une douleur au poumons. Tu peux avoir mal à la plèvre mais pas aux poumons.
Tu peux avoir mal à l'enveloppe extérieure de la dure-mère mais pas au cerveau.
Tu peux avoir mal à la vésicule biliaire et tout ce qui s'y rapporte mais pas au foie.

Pour le cerveau je savais, parce que pour les maladies comme l'épilepsie ils peuvent faire une intervention chirurgicale (à ma connaissance rare) en gardant le patient conscient (une fois la boîte crânienne ouverte) source mon neurologue

a écrit : "Presque" impossible... Donc pas impossible ! Cette anecdote ne sert "presque" à rien au final ^^ Perso JMCPMB

a écrit : Pour le cerveau je savais, parce que pour les maladies comme l'épilepsie ils peuvent faire une intervention chirurgicale (à ma connaissance rare) en gardant le patient conscient (une fois la boîte crânienne ouverte) source mon neurologue Il me semble même que de manière générale quand ils touchent au cerveau ils préfèrent garder le patient conscient pour être sûrs qu'ils n'abiment pas quelque chose d'important (ils interagissent avec le patient et tant qu'il est cohérent dans ses réponses et réactions, tout va bien)

a écrit : Pour le cerveau je savais, parce que pour les maladies comme l'épilepsie ils peuvent faire une intervention chirurgicale (à ma connaissance rare) en gardant le patient conscient (une fois la boîte crânienne ouverte) source mon neurologue Je l’ai personnellement appris par le docteur Lecter...

a écrit : Tu peux avoir mal à la plèvre mais pas aux poumons.
Tu peux avoir mal à l'enveloppe extérieure de la dure-mère mais pas au cerveau.
Tu peux avoir mal à la vésicule biliaire et tout ce qui s'y rapporte mais pas au foie.
Et pour le foie, son enveloppe (la capsule de Glisson) est très innervée, d'où des sensations douloureuses chez certaines personne quand le foie augmente de volume comme pour une cirrhose. J'ai déjà vu des patients dont le médecin prenait ça de haut en leur disant qu'ils ne pouvaient pas avoir mal au foie.

Cette anecdote est partiellement fausse. Je mets l'auteur au défi de se faire traverser la capsule hépatique sans sourciller

a écrit : Bah si on est censé ne rien ressentir apres un coup dans le foie, pourquoi on souffre autant ? Le foie se trouve dans une enveloppe. Si l'organe en lui-même n'est pas innervé, cette enveloppe elle l'est beaucoup et peut donc entraîner des souffrances en cas d'inflammation ou de mise en tension.
Cœur idem: l'organe n'a pas de nociception par contre la péricardite on la sens bien

Je fais de la boxe, quand je veux mettre l’adversaire hors de combat je lui met un bon parpaing dans le foie et généralement il se tient tranquille pour une ou deux minutes... ayant moi même expérimenté, je pense pouvoir dire que le foie, ou en tout cas la région qui l’entoure, est extrêmement sensible...

a écrit : Cette anecdote est partiellement fausse. Je mets l'auteur au défi de se faire traverser la capsule hépatique sans sourciller On peut jouer sur les mots si tu veux. Pour ma part, je considère que la capsule de Glisson enveloppe le foie mais ce n'est pas le foie. Le foie n'est pas innervé.

a écrit : Pour les poumons je ne suis pas trop d’accord, étant un gros fumeur il m’est déjà arrivé d’avoir une énorme sensation de brûlure sur les poumons Tu peux avoir une douleur dans la trachée, et des douleurs à le plèvre, mais pas dans les poumons eux-mêmes.

a écrit : Je fais de la boxe, quand je veux mettre l’adversaire hors de combat je lui met un bon parpaing dans le foie et généralement il se tient tranquille pour une ou deux minutes... ayant moi même expérimenté, je pense pouvoir dire que le foie, ou en tout cas la région qui l’entoure, est extrêmement sensible... La région qui l’entoure, pas le foie lui même

Mais alors, quand j’ai des migraines, j’ai mal où ?