Les étonnantes origines du malgache

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

L'explication est que cette ile a été découverte par les navigateurs indonesiens vers -2000 au meme titre que la polynésie (un peu plus tard) et non directement par l'Afrique. L'etude des langues permet de retarcer l'histoire de certaines civilastions et leur mouvement en plus de la generique (comme l'indoneuroeen)

Madagascar est quand même à plus de 500 km des côtes africaines, on peut comprendre que les échanges étaient exceptionnels avec le continent avant les progrès de la navigation et l'avènement des télécommunications. Alors puisque ceux qui sont arrivés jusque là étaient de toutes façons de grands navigateurs, ils pouvaient aussi bien avoir fait le tour de l'océan Indien.

Madagascar est vraiment riche de culture. Ils ont là bas des interdits (qui peuvent être des jours fériés ou juste une sorte de commandement) qui dépend de la tribu et du lieux dans lequel vous êtes. Ces interdits sont nommés fady, et cela peut aller à "on ne plante aucun arbre, car ce sont les dieux qui s'en occupe" à "on ne travaille pas tel ou tel jours". De nombreuses tribus vivent encore en autosuffisance même si cela devient de plus en plus difficile car ils pratiquent la culture sur brûlis depuis des générations.

La culture sur brûlis consiste à faucher la végétation à un endroit, la laisser sécher sur place puis brûler. Cela fertilise le sol la premiere année mais l'appauvrie les années suivantes (car il n'y a pas d'apport de matière organique dans le sol).

À la longue, cela à complètement changer le visage de l'île, car depuis 1000 ans les forêts et plaines sont petits à petits rongés par ces cultures ( et maintenant par les constructions humaines tout simplement).

Petite note d'espoir : il existe à Madagascar des canyons ou presque aucun humaine n'a mis les pieds depuis des siècles, et qui regorgent d'une faune et d'une flore existant auparavant sur toute l'île. Ce sont les derniers sanctuaires (en dehors des forêts primaires) de biodiversité de l'île.


Tous les commentaires (6)

L'explication est que cette ile a été découverte par les navigateurs indonesiens vers -2000 au meme titre que la polynésie (un peu plus tard) et non directement par l'Afrique. L'etude des langues permet de retarcer l'histoire de certaines civilastions et leur mouvement en plus de la generique (comme l'indoneuroeen)

Madagascar est quand même à plus de 500 km des côtes africaines, on peut comprendre que les échanges étaient exceptionnels avec le continent avant les progrès de la navigation et l'avènement des télécommunications. Alors puisque ceux qui sont arrivés jusque là étaient de toutes façons de grands navigateurs, ils pouvaient aussi bien avoir fait le tour de l'océan Indien.

Madagascar est vraiment riche de culture. Ils ont là bas des interdits (qui peuvent être des jours fériés ou juste une sorte de commandement) qui dépend de la tribu et du lieux dans lequel vous êtes. Ces interdits sont nommés fady, et cela peut aller à "on ne plante aucun arbre, car ce sont les dieux qui s'en occupe" à "on ne travaille pas tel ou tel jours". De nombreuses tribus vivent encore en autosuffisance même si cela devient de plus en plus difficile car ils pratiquent la culture sur brûlis depuis des générations.

La culture sur brûlis consiste à faucher la végétation à un endroit, la laisser sécher sur place puis brûler. Cela fertilise le sol la premiere année mais l'appauvrie les années suivantes (car il n'y a pas d'apport de matière organique dans le sol).

À la longue, cela à complètement changer le visage de l'île, car depuis 1000 ans les forêts et plaines sont petits à petits rongés par ces cultures ( et maintenant par les constructions humaines tout simplement).

Petite note d'espoir : il existe à Madagascar des canyons ou presque aucun humaine n'a mis les pieds depuis des siècles, et qui regorgent d'une faune et d'une flore existant auparavant sur toute l'île. Ce sont les derniers sanctuaires (en dehors des forêts primaires) de biodiversité de l'île.

a écrit : Madagascar est vraiment riche de culture. Ils ont là bas des interdits (qui peuvent être des jours fériés ou juste une sorte de commandement) qui dépend de la tribu et du lieux dans lequel vous êtes. Ces interdits sont nommés fady, et cela peut aller à "on ne plante aucun arbre, car ce sont les dieux qui s'en occupe" à "on ne travaille pas tel ou tel jours". De nombreuses tribus vivent encore en autosuffisance même si cela devient de plus en plus difficile car ils pratiquent la culture sur brûlis depuis des générations.

La culture sur brûlis consiste à faucher la végétation à un endroit, la laisser sécher sur place puis brûler. Cela fertilise le sol la premiere année mais l'appauvrie les années suivantes (car il n'y a pas d'apport de matière organique dans le sol).

À la longue, cela à complètement changer le visage de l'île, car depuis 1000 ans les forêts et plaines sont petits à petits rongés par ces cultures ( et maintenant par les constructions humaines tout simplement).

Petite note d'espoir : il existe à Madagascar des canyons ou presque aucun humaine n'a mis les pieds depuis des siècles, et qui regorgent d'une faune et d'une flore existant auparavant sur toute l'île. Ce sont les derniers sanctuaires (en dehors des forêts primaires) de biodiversité de l'île.
Afficher tout
Pour la culture sur brûlis, tu peux t'economiser le fauchage, tu attends que la végétation sèche sur pied avant d'y mettre le feu ...

a écrit : Pour la culture sur brûlis, tu peux t'economiser le fauchage, tu attends que la végétation sèche sur pied avant d'y mettre le feu ... Ils pratiquent la fauche, car selon l'endroit où tu te trouve à Madagascar, le climat est tropical, donc humide avec des pluies fréquentes.

Ils sont beau les malgaches, on les dirait métissés d Asiatique et de Noir.