Gare aux rapaces voleurs de nourriture

Proposé par
le
dans

Enoshima est une petite île japonaise dont les plages sont réputées. Les touristes doivent toutefois prendre garde : des pancartes ont dû être installées pour leur dire de faire attention aux milans (rapaces). En effet, ceux-ci ont la fâcheuse habitude d'attaquer par derrière tout visiteur imprudent qui aurait l'idée de pique-niquer sur la plage, afin de lui voler son casse-croûte.

Ces rapaces auraient même appris à reconnaître les sacs en papier des Kombini, contenant souvent de la nourriture, pour les cibler spécifiquement.


Commentaires préférés (3)

Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?

a écrit : Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?
Les rapaces voleurs d'enfants ?!


(Peut être un peu tôt pour la blague)

Cette île est loin d’être la seule concernée : les milans sont assez répandus et très opportunistes. Ils existe donc bien des endroits où les touristes amateurs de pique-nique sont leurs cibles. Et pour avoir vu la chose, je peux attester que c’est costeau comme piaf...


Tous les commentaires (26)

Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?

Attention, milan est un nom vernaculaire. J'imagine qu'il s'agit du milan noir (milvus migrans)

a écrit : Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?
Les rapaces voleurs d'enfants ?!


(Peut être un peu tôt pour la blague)

Cette île est loin d’être la seule concernée : les milans sont assez répandus et très opportunistes. Ils existe donc bien des endroits où les touristes amateurs de pique-nique sont leurs cibles. Et pour avoir vu la chose, je peux attester que c’est costeau comme piaf...

a écrit : Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?
Les perroquets drogués à l'opium ?

Posté le

windowsphone

(11)

Répondre

a écrit : Attention, milan est un nom vernaculaire. J'imagine qu'il s'agit du milan noir (milvus migrans) Se sont des milans noir en effet !
Connus pour être très agile et opportuniste !

Hors sujet mais la dernière source dit un peu n'importe quoi : "se sont des buses, oui les gros oiseaux dévorant de leurs serres acérés les agneaux dans les Pyrénées "
Outre qu'ils confondent avec l'aigle royal (qui se nourrit principalement de lapin et de marmotte) les buses en France chassent des rongeurs, petits reptiles / oiseaux / mammifères (comme des petits lapin).
Et en plus à la fin, quand des japonais leurs disent que se sont des milans, eux ils se disent que les japonais ont tort car pour eux un milan c'est plus petit que ce qui les a attaqué.
Alors que non. Ça fait la meme taille une buse et un milan ( à quelques cm près).

Sur la plage de Manuel Antonio au Costa Rica ce sont les ratons laveur et les singes capucins qui volent dans les sacs, ces dernier savent meme ouvrir les bouchons de bouteille!

De plus en plus d'espèces ont évolué ou sont contraintes à pour survivre.
Il y a des îles en Indonésie ou les crabes sont de véritables fléaux et la nuit viennent voler dans les maisons de la nourriture ou tout autre chose à leur portée (arme, argenterie, etc..)

Les singes indiens aussi pillent et agressent tant les locaux que les étrangers tant les maisons que en pleine rue.

Il existe aussi une île au Japon peuplé de chats mais en quantité industrielle et les pêcheurs excédés des vols à répétition doivent surpêcher pour nourrire les chats sous peine de ne plus pouvoir vendre.

En Indonésie toujours, les singes et perroquets ont appris à coopérer pour voler les bananeraies au grand désespoir des paysans.

Au Mexique, les avocats sont aussi régulièrement attaqués par les oiseaux même si la quantité exceptionnellement dingue de pesticides ajoutée dessus les a un peu refroidi.

Il y'a d'autres exemples partout sur terre mais mon com est déjà beaucoup trop long, je ne rentrerai pas dans le débat '' méchant humain qui détruit leur habitat et ils s'adaptent gnangnan ',je le laisse à d'autres mais force est de constater la réactivité de Dame Nature qui en moins d'une génération ou deux offre à ses oielles un moyen rapide de survie...

a écrit : Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?
Quand tu vois les oiseaux qui dévalisent tout ce qui ce qui à l'air vaguement comestible sur les tables des terrasses... On peut s'en douter mais les oiseaux sont loin d'être dénués d'intelligence, surtout les rapaces, alors il suffit qu'ils s'adaptent et pour peu qu'il y ait beaucoup de pique-niques dans le coin... :)

Il y avait ds un parc zoologique ds le puy de dôme une biche apprivoisée en liberté, au passage en caisse on avait un avertissement sur son cas, elle aimait fouiner les sacs des visiteurs a la recherche de nourriture
Une bête adorable, elle m'a jamais rien piqué

a écrit : Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?
Pour le coup c'est le même rapace qui est pyromane et klepto en même temps. L'anecdote qui parlait des rapaces pyromanes citait le milan noir qui aimait bien foutre le feu pour chasser. La question serait : qu'est ce qu'on va leur découvrir comme autre qualité(ou défaut selon le point de vue)?

a écrit : Pour le coup c'est le même rapace qui est pyromane et klepto en même temps. L'anecdote qui parlait des rapaces pyromanes citait le milan noir qui aimait bien foutre le feu pour chasser. La question serait : qu'est ce qu'on va leur découvrir comme autre qualité(ou défaut selon le point de vue)? Répartition inégale des taches avec les enfants : la femme fait la cuisine chez lui

Lorsque le couple a des petits, le mâle chasse et ramène la nourriture. Mais c'est à la femelle de couper et distribuer entre les petits.

Alors lui il sort et elle elle reste à la maison. Bravo belle conception le Milan.

a écrit : Répartition inégale des taches avec les enfants : la femme fait la cuisine chez lui

Lorsque le couple a des petits, le mâle chasse et ramène la nourriture. Mais c'est à la femelle de couper et distribuer entre les petits.

Alors lui il sort et elle elle reste à la maison. Bravo belle conception le Milan.
Ça te rappelle pas une autre espèce animale qu'on connait mieux?.. :D

a écrit : Après les rapaces pyromanes, voici les rapaces voleurs.

Mais quelle est la prochaine étape ?
Les rapaces pirateurs...

a écrit : Des kombini ? Supérettes japonaises vendant principalement de la nourriture prête à être consommée.

a écrit : Les rapaces voleurs d'enfants ?!


(Peut être un peu tôt pour la blague)
Si nous voulons faire dans le sale, il manque un "i" au troisième mot