En Chine, on ne dit pas le 4 juin mais le 35 mai

Proposé par
le
dans

Le 4 juin prochain sera le trentième anniversaire de la manifestation de la Place Tian'anmen et la répression sanglante qui y fut associée. Cependant, les internautes chinois ne parlent pas du "4 juin", qui est un terme censuré par les autorités chinoises, mais du "35 mai".

Cette astuce leur permet en effet de contourner la censure et surtout la répression, certaines personnes étant emprisonnées en Chine rien que pour avoir évoqué cet événement.


Tous les commentaires (67)

a écrit : C’est terriblement étrange car tous tes commentaires sur toutes les anecdotes me mettent mal à l’aise car on y sent un discours caché mais non exprimé, on y sent des opinions mais non exprimées clairement. Soit tes opinions sont condamnables et tu ferais mieux d’arrêter de commenter car c’est une pente glissante soit tes opinions sont légitimes et tu ferais mieux de les exprimer franchement et clairement pour tout le monde. Ce n’est que mon humble avis.
Attention également à l’emploi du mot lobby qui n’est pas spécialement connoté négativement. Le lobby écologique par exemple existe et n’est certainement pas mauvais pour nous les citoyens. Les lobbys ne sont que les moyens mis en œuvre pour modifier une décision politique suivant les interêts qu’ils défendent. Cela peut être bien comme mal, la morale de la décision est un autre débat.
Afficher tout
Je le conçois. Deux choses : d'abord je lis beaucoup de commentaires sur SCMB sans intervenir et, lorsque j'interviens, c'est pour entrer dans le débat et apporter la contradiction. Vous m'en voyez désolé mais c'est ma nature : j'aime la confrontation intellectuelle. Évidemment cela renvoie une image négative de ma personne puisqu'il est vrai que je n'interviens quasi exclusivement qu'en opposition à autrui. Il faudrait que j'intervienne davantage sur des sujets légers et faire quelques blagues pour vous paraître plus fréquentable.
Ensuite il est vrai que je ne m'exprime pas en totale liberté car, qui que l'on soit, on adapte toujours son discours à ses interlocuteurs. Je sais très bien qu'il y a des sujets que je ne peux pas traiter librement car je suis certain d'être immédiatement ostracisé (par exemple je me sens obligé de brider mon discours sur le féminisme ou l'écologie quand je constate que l'auditoire est acquis à ces causes). Pente glissante, je n'en suis pas certain. J'ai moult arguments à vous offrir si vous voulez bien en discuter mais pour cela il faut continuer la conversion en privé car je ne me risquerai pas à subir un bannissement pour multiples infractions à la charte des commentaires (à ce propos heureusement qu'elle n'est pas appliqué stricto sensus car il faudrait supprimer au moins la majorité des commentaires, les miens compris).

Mon précédent commentaire consistait à prouver qu'il y a bien des sujets que la France censure et sur lesquels la Chine se montre bien plus laxiste. Ainsi je le démontre par un seul exemple mais il y a bien des sujets où l'État français et l'opinion publique française sont bien plus tyranniques et censeurs que le gouvernement chinois. De même qu'il y a délit d'opinion en Chine, il y a aussi de lourdes condamnations pour malpensance chez nous, conduisant certains concitoyens à s'expatrier. C'est factuel ! Donc il n'y a pas plus de liberté chez nous qu'en Chine. CQFD. Chaque régime étatique a ses limites et chacun est libre de ne pas les dépasser ou de les franchir. J'attends le jour (qui ne viendra bien évidemment jamais) où la Chine et tous les « méchants pays » réutiliseront les armes de propagande de l'Occident. Leurs médias crieront : « Regardez ces pauvres Européens qui sont obligés de nous demander l'asile pour fuir l'oppression dans leurs propres pays et pour leur permettre de critiquer librement le pouvoir en place ! Tout l'Occident est opprimé et les peuples s'auto-censurent par peur des répressions de leurs régimes tyranniques ! Ils nous faut protéger ses défenseurs de la liberté qui dénoncent les régimes corrompus, brisent la chape de plomb judiciaire et dénoncent les mensonges de la propagande médiatique ! » Ce serait amusant ! Je vais de ce pas passer à des appels à Xi, Kim, Vladimir, Hassan, Bachar et toute la bande des « méchants ». Pas sûr qu'ils acceptent car c'est tellement grossier et surexploité par leurs opposants qu'ils risquent de trouver la méthode désuète, mais ça resterait drôle !

Enfin, par définition, un « lobby » est un « groupe d'intérêt », donc il n'est essentiellement ni bon ni mauvais, cela dépend de votre propre intérêt à y adhérer ou à vous y opposer. Sur ce point on est totalement en accord et je n'ai jamais affirmé le contraire.

Dernier point : je suis un vrai démocrate libéral, puisqu'il m'est impossible de concevoir qu'on fasse censurer les idées que quelqu'un, quel que soit ses opinions. Même quelqu'un avec qui je serai en total désaccord et qui m'attaquerait sur le plan personnel ne mériterait pas davantage de censure et de poursuite judiciaire qu'une personne entièrement acquise à ma cause. Le délit de penser me révulse, quel que soit son discours et quel que soit sa nationalité. Empêcher les gens de s'exprimer ne résout pas les problèmes mais les envenime.

« pente glissante », « condamnables », ce sont des mots qui déjà tendent à me dénigrer le droit à la parole. C'est dommage ! Lors de ma prochaine intervention j'anticiperai en fermer la fenêtre avant la publication de mon commentaire, cela vous évitera tout malaisance.

a écrit : Je le conçois. Deux choses : d'abord je lis beaucoup de commentaires sur SCMB sans intervenir et, lorsque j'interviens, c'est pour entrer dans le débat et apporter la contradiction. Vous m'en voyez désolé mais c'est ma nature : j'aime la confrontation intellectuelle. Évidemment cela renvoie une image négative de ma personne puisqu'il est vrai que je n'interviens quasi exclusivement qu'en opposition à autrui. Il faudrait que j'intervienne davantage sur des sujets légers et faire quelques blagues pour vous paraître plus fréquentable.
Ensuite il est vrai que je ne m'exprime pas en totale liberté car, qui que l'on soit, on adapte toujours son discours à ses interlocuteurs. Je sais très bien qu'il y a des sujets que je ne peux pas traiter librement car je suis certain d'être immédiatement ostracisé (par exemple je me sens obligé de brider mon discours sur le féminisme ou l'écologie quand je constate que l'auditoire est acquis à ces causes). Pente glissante, je n'en suis pas certain. J'ai moult arguments à vous offrir si vous voulez bien en discuter mais pour cela il faut continuer la conversion en privé car je ne me risquerai pas à subir un bannissement pour multiples infractions à la charte des commentaires (à ce propos heureusement qu'elle n'est pas appliqué stricto sensus car il faudrait supprimer au moins la majorité des commentaires, les miens compris).

Mon précédent commentaire consistait à prouver qu'il y a bien des sujets que la France censure et sur lesquels la Chine se montre bien plus laxiste. Ainsi je le démontre par un seul exemple mais il y a bien des sujets où l'État français et l'opinion publique française sont bien plus tyranniques et censeurs que le gouvernement chinois. De même qu'il y a délit d'opinion en Chine, il y a aussi de lourdes condamnations pour malpensance chez nous, conduisant certains concitoyens à s'expatrier. C'est factuel ! Donc il n'y a pas plus de liberté chez nous qu'en Chine. CQFD. Chaque régime étatique a ses limites et chacun est libre de ne pas les dépasser ou de les franchir. J'attends le jour (qui ne viendra bien évidemment jamais) où la Chine et tous les « méchants pays » réutiliseront les armes de propagande de l'Occident. Leurs médias crieront : « Regardez ces pauvres Européens qui sont obligés de nous demander l'asile pour fuir l'oppression dans leurs propres pays et pour leur permettre de critiquer librement le pouvoir en place ! Tout l'Occident est opprimé et les peuples s'auto-censurent par peur des répressions de leurs régimes tyranniques ! Ils nous faut protéger ses défenseurs de la liberté qui dénoncent les régimes corrompus, brisent la chape de plomb judiciaire et dénoncent les mensonges de la propagande médiatique ! » Ce serait amusant ! Je vais de ce pas passer à des appels à Xi, Kim, Vladimir, Hassan, Bachar et toute la bande des « méchants ». Pas sûr qu'ils acceptent car c'est tellement grossier et surexploité par leurs opposants qu'ils risquent de trouver la méthode désuète, mais ça resterait drôle !

Enfin, par définition, un « lobby » est un « groupe d'intérêt », donc il n'est essentiellement ni bon ni mauvais, cela dépend de votre propre intérêt à y adhérer ou à vous y opposer. Sur ce point on est totalement en accord et je n'ai jamais affirmé le contraire.

Dernier point : je suis un vrai démocrate libéral, puisqu'il m'est impossible de concevoir qu'on fasse censurer les idées que quelqu'un, quel que soit ses opinions. Même quelqu'un avec qui je serai en total désaccord et qui m'attaquerait sur le plan personnel ne mériterait pas davantage de censure et de poursuite judiciaire qu'une personne entièrement acquise à ma cause. Le délit de penser me révulse, quel que soit son discours et quel que soit sa nationalité. Empêcher les gens de s'exprimer ne résout pas les problèmes mais les envenime.

« pente glissante », « condamnables », ce sont des mots qui déjà tendent à me dénigrer le droit à la parole. C'est dommage ! Lors de ma prochaine intervention j'anticiperai en fermer la fenêtre avant la publication de mon commentaire, cela vous évitera tout malaisance.
Afficher tout
Je n'ai jamais critiqué le fait d'entrer en contradiction intellectuelle, au contraire. Un débat où tout le monde est d'accord n'est pas un débat et une discussion autour d'une pensée unique n'apporte rien à ceux qui la font.
Si votre propos concerne l'anecdote et qu'il respecte la loi alors il ne sera pas censuré par la modération. Il est dommage de brider son discours même si pour cela, vous devez essuyer plusieurs commentaires ostracisant. En vous lisant, je vous estime suffisamment intelligent pour avoir des opinions et le courage de les défendre contre de multiples contradicteurs.
Si vos opinions sont "condamnables" et qu'elles rentrent justement dans le champs de la censure que vous dénoncez en France, il apparaît difficile d'en discuter autrement qu'en privé effectivement même si je ne vois toujours pas de quels exemples vous parlez. Si vous estimez qu'il existe un lobby juif, c'est aussi probable que pour n'importe quelle communauté existante au sein de notre société finalement. Chaque groupe d'individu animé par des valeurs communes, des opinions communes ou des traits communs défendra ces propres intérêts auprès des dirigeants politiques et de l'opinion publique. Je ne vois pas spécialement de problème sur ce point, il s'agit quasiment d'un réflexe de survie. L'ingénieur de chez EDF défendra le "lobby" du nucléaire car il ne veut pas perdre son emploi, le chasseur défendra le "lobby" de la chasse car il ne veut pas stopper sa passion, le catholique défendra le "lobby" du christianisme car il veut conserver sa liberté de culte, etc...

Il est fort probable que le brain-washing francophone ait déjà fait son oeuvre sur mes opinions et du coup j'ai du mal à concevoir une liberté d'expression non censurée en Chine et à contrario une liberté d'expression limitée plus qu'on ne le croit en France. J'ai encore plus de mal à voir des "lobbys" et donc des groupes d'individu voulant m'imposer leur idées de force. Je vous rejoint sur le fait que chaque régime étatique pose des limites afin de garantir un fonctionnement "optimal" de la nation (selon l'avis de ces dirigeants au moins). Toutefois, il m'apparaît difficile de comparer deux régimes et deux cultures complètement différentes sur un point donnée. Je ne considère pas spécialement certains dirigeants comme les méchants de l'histoire mais effectivement, nos journalistes les présentent comme tels. De là, à y voir une manière de vendre plus de papiers ou une volonté exacerbée de formater nos citoyens, je n'en sais rien. Il me semble que chacun est libre en France de percevoir l'information qu'il reçoit comme il le souhaite.

a écrit : Mieux vaut une vraie dictature ou tu la fermes plutôt qu'une démocratie qui te permet de l'ouvrir pour te la mettre bien profond Comme l'écrivait cette vieille poche de Buko :
"La différence entre une démocratie et une dictature, c'est qu'en démocratie tu votes avant d'obéir aux ordres, dans une dictature, tu perds pas ton temps à voter."

a écrit : Je n'ai jamais critiqué le fait d'entrer en contradiction intellectuelle, au contraire. Un débat où tout le monde est d'accord n'est pas un débat et une discussion autour d'une pensée unique n'apporte rien à ceux qui la font.
Si votre propos concerne l'anecdote et qu'il
respecte la loi alors il ne sera pas censuré par la modération. Il est dommage de brider son discours même si pour cela, vous devez essuyer plusieurs commentaires ostracisant. En vous lisant, je vous estime suffisamment intelligent pour avoir des opinions et le courage de les défendre contre de multiples contradicteurs.
Si vos opinions sont "condamnables" et qu'elles rentrent justement dans le champs de la censure que vous dénoncez en France, il apparaît difficile d'en discuter autrement qu'en privé effectivement même si je ne vois toujours pas de quels exemples vous parlez. Si vous estimez qu'il existe un lobby juif, c'est aussi probable que pour n'importe quelle communauté existante au sein de notre société finalement. Chaque groupe d'individu animé par des valeurs communes, des opinions communes ou des traits communs défendra ces propres intérêts auprès des dirigeants politiques et de l'opinion publique. Je ne vois pas spécialement de problème sur ce point, il s'agit quasiment d'un réflexe de survie. L'ingénieur de chez EDF défendra le "lobby" du nucléaire car il ne veut pas perdre son emploi, le chasseur défendra le "lobby" de la chasse car il ne veut pas stopper sa passion, le catholique défendra le "lobby" du christianisme car il veut conserver sa liberté de culte, etc...

Il est fort probable que le brain-washing francophone ait déjà fait son oeuvre sur mes opinions et du coup j'ai du mal à concevoir une liberté d'expression non censurée en Chine et à contrario une liberté d'expression limitée plus qu'on ne le croit en France. J'ai encore plus de mal à voir des "lobbys" et donc des groupes d'individu voulant m'imposer leur idées de force. Je vous rejoint sur le fait que chaque régime étatique pose des limites afin de garantir un fonctionnement "optimal" de la nation (selon l'avis de ces dirigeants au moins). Toutefois, il m'apparaît difficile de comparer deux régimes et deux cultures complètement différentes sur un point donnée. Je ne considère pas spécialement certains dirigeants comme les méchants de l'histoire mais effectivement, nos journalistes les présentent comme tels. De là, à y voir une manière de vendre plus de papiers ou une volonté exacerbée de formater nos citoyens, je n'en sais rien. Il me semble que chacun est libre en France de percevoir l'information qu'il reçoit comme il le souhaite.
Afficher tout
Rien à redire. On est en parfait accord.

Effectivement je grossis volontairement les traits pour reprendre le discours qu'on nous vend. La France et la Chine sont deux pays différents en tout point de vue et j'ironisais sur l'opposition entre les « gentils pays » et les « méchants pays ». On peut aisément retourner le discours.

D'autant que les Chinois ne sont pas les Français. Les Chinois sont traditionnellement plus collectivistes tandis que les Français, bien qu'imprégnés charnellement de christianisme social, sont davantage individualistes ; les « Chinois » sont un ensemble d'ethnies où les différences sont bien plus marquées tandis que les Français sont bien plus jacobins (surtout par l'influence républicaine) ; les mœurs (rapports à la famille/entre sexes/statut sociaux, etc.) sont également très différents.

En revanche, côtés ressemblances, je note que les deux États sont très jacobins et tyranniques. Les deux régimes ont un pouvoir très autoritaire, où l'intérêt de l'État surpasse l'intérêt du peuple quitte à réprimer fortement ce dernier. En ce sens, l'État français est, de mon point du vue, également un pays communiste (certains plaisantent en affirmant que c'est le dernier pays d'URSS en Europe ; d'ailleurs on entend aussi parler d'« UERSS » pour l'Union européenne). Le pouvoir est très centralisé et il y a, en Chine comme en France, une véritable fracture entre les métropoles et la ruralité. Les Chinois des villes ont un niveau de vie également voire supérieur aux pays d'Occident, l'emploi, les services, l'éducation sont concentrés dans les grandes villes, laissant les campagnes à la marge. La France connaît le même problème. Je vais être politiquement incorrect mais si l'argent investi dans les banlieues depuis des décennies était allé à la ruralité, on aurait plus d'hôpitaux, plus de transports en commun pour nos anciens, des écoles ultra-performantes, une véritable dynamique économique, et j'en passe (je vis dans un département rural et vieillissant donc je sais de quoi je parle). Il est évident que le problème relève de la cohésion sociale et de la colonisation d'ethnies allogènes, c'est peut-être raciste mais le véritable problème des banlieues est là et nulle part ailleurs. En tant que Français des campagnes qui voit la ruralité péricliter et se réduire comme peau de chagrin à cause de la politique menée par l'État alors que la France repose structurellement sur la ruralité, la paysannerie, l'artisanat et les petits commerces, alors que la jeunesse rejette ses racines (culturelles, familiales) pour gagner la ville, alors que l'emploi diminue à mesure que les taxes augmentent et que les services publics disparaissent, je ne peux que me sentir solidaire du Chinois rural.

- www.lefigaro.fr/decideurs/emploi/2019/03/09/33009-20190309ARTFIG00012-pres-de-la-moitie-des-postes-a-pourvoir-en-france-sont-concentres-dans-les-13-plus-grandes-villes.php
- damocles.co/plan-banlieues-macron/
- patrimoine.blog.pelerin.info/2019/01/31/eglises-et-chapelles-detruites-en-france-depuis-2000/
- www.challenges.fr/economie/services-publics-dans-les-campagnes-l-etat-peut-mieux-faire_648951

Côté chinois tapez « différence chine villes campagnes » dans votre moteur de recherche (j'utilise Startpage qui offre de bons résultats combinés à une bonne politique d'anonymat).

Bref, je m'égare. Mais comparer deux nations aussi différentes est absurde, tout autant que donner des leçons à un pays et à un peuple qui ne fonctionnent ni ne raisonnent comme les nôtres.

PS : ce que j'aime bien chez vous c'est que vos réponses sont construites et aussi longues que les miennes. C'est intéressant d'échanger avec vous, même si — et heureusement — l'on peut être en désaccord.