Nichée entre les montagnes, Grenoble est pourtant plate

Proposé par
le

Bien qu'elle soit entourée de 3 massifs montagneux, Grenoble est une des villes les plus plates de France avec une altitude moyenne de 210 mètres. Cela est dû à la présence d'un gigantesque glacier qui occupait autrefois l'ensemble de la "cuvette grenobloise".

Le glacier en question est le glacier de l'Isère qui est apparu après la glaciation de Würm dans les Alpes ( -125 000 avant notre ère). Il a sculpté par érosion l'ensemble de la vallée. On peut noter que lors de la fin de cette glaciation, la fonte de ce glacier entraîna la création d'un gigantesque lac qui, aujourd'hui, recouvrirait Grenoble.


Commentaires préférés (3)

Cuvette qui contribue malheureusement à faire stagner la pollution de l'air à Grenoble (8ème ville de France dont l'air est le plus pollué).

Le fait que ce soit si plat est surtout du au fait que ce lac glaciaire ait été rempli de sédiments au fil du temps via les cours d'eau qui l'alimentent.
Un jour, le lac Léman subira le même sort si on arrête de le draguer où que les mers montent un peu trop, c'est inévitable.
D'ailleurs on retrouve le même processus dans tous les lacs de barrages, mais les barrages, ça peut se casser ...

Les glaciers ne font pas qu'"occuper". Ils rabotent ! Et c'est bien pour ça que c'est bien plat et que les vallées glaciaires sont dite "en U", avec des côtés bien droits et un fond bien plat (contrairement aux vallées "en V", creusées par des rivières, et dont les côtés sont en pente). Le glacier, en avançant continuellement, racle le fond et repousse des cailloux qui constituent une moraine devant lui.

Posté le

android

(52)

Répondre


Tous les commentaires (24)

Cuvette qui contribue malheureusement à faire stagner la pollution de l'air à Grenoble (8ème ville de France dont l'air est le plus pollué).

Le fait que ce soit si plat est surtout du au fait que ce lac glaciaire ait été rempli de sédiments au fil du temps via les cours d'eau qui l'alimentent.
Un jour, le lac Léman subira le même sort si on arrête de le draguer où que les mers montent un peu trop, c'est inévitable.
D'ailleurs on retrouve le même processus dans tous les lacs de barrages, mais les barrages, ça peut se casser ...

a écrit : Cuvette qui contribue malheureusement à faire stagner la pollution de l'air à Grenoble (8ème ville de France dont l'air est le plus pollué). Pourtant, il y a tant d'ingénieurs à Grenoble... XD

Posté le

android

(3)

Répondre

Ma ville, mon poumon (le pauvre), ma terre et ma bastille !!!

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Cuvette qui contribue malheureusement à faire stagner la pollution de l'air à Grenoble (8ème ville de France dont l'air est le plus pollué). Combiné à de nombreuses industries, notamment chimiques

-125000 ans avant notre ère ? A ces échelles on est pas à 2000 ans près

Posté le

android

(1)

Répondre

Les glaciers ne font pas qu'"occuper". Ils rabotent ! Et c'est bien pour ça que c'est bien plat et que les vallées glaciaires sont dite "en U", avec des côtés bien droits et un fond bien plat (contrairement aux vallées "en V", creusées par des rivières, et dont les côtés sont en pente). Le glacier, en avançant continuellement, racle le fond et repousse des cailloux qui constituent une moraine devant lui.

Posté le

android

(52)

Répondre

Grenoble est d'autant plus plate qu'on a supprimé un pont au-dessus d'un boulevard lors des travaux du tramway. Ce pont était le point culminant et la plus forte pente du centre-ville !

Posté le

android

(6)

Répondre

Et malgré que ça soit une ville plate, il n'y a pas de système de vélib' !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Le fait que ce soit si plat est surtout du au fait que ce lac glaciaire ait été rempli de sédiments au fil du temps via les cours d'eau qui l'alimentent.
Un jour, le lac Léman subira le même sort si on arrête de le draguer où que les mers montent un peu trop, c'est inévitable.
D'ailleurs
on retrouve le même processus dans tous les lacs de barrages, mais les barrages, ça peut se casser ... Afficher tout
Ca m'étonnerait qu'une violente montée du niveau de la mer puisse perturber le Léman : même en cas de fonte totale de tous les glaciers de la planète, le niveau de la mer ne s'élèverait pas de plus de 100 mètres ( d'après Wikipédia...)
On est quand même loin des 350 mètres d'altitude du Léman !

a écrit : Pourtant, il y a tant d'ingénieurs à Grenoble... XD Elle vient de loin celle là !
Michel si tu nous entends ....

a écrit : Elle vient de loin celle là !
Michel si tu nous entends ....
Tu pourrais apprécier l'adaptation ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le fait que ce soit si plat est surtout du au fait que ce lac glaciaire ait été rempli de sédiments au fil du temps via les cours d'eau qui l'alimentent.
Un jour, le lac Léman subira le même sort si on arrête de le draguer où que les mers montent un peu trop, c'est inévitable.
D'ailleurs
on retrouve le même processus dans tous les lacs de barrages, mais les barrages, ça peut se casser ... Afficher tout
Je crois que tu sous-estimes le travail du glacier. Le plus gros du nivellement a été fait par le glacier qui, comme tout glacier, avance sous le poids de la glace et, ce faisant, rabote dessous et sur les côtés et repousse les débris devant et sur les côtés (ce qui forme une moraine constituée de tout ce que le glacier a raboté). C'est ce qui explique qu'on voit très bien les plis des couches de sédiments en coupe sur les montagnes qui bordent l'Isère et le Drac parce que le glacier a raboté à travers les anciennes couches plisées avant de laisser la place à une rivière quand il a fondu. Et c'est ce qui explique qu'on retrouve des gros cailloux jusqu'à Lyon, dont, justement, le "Gros Caillou" de la Croix-Rousse !

a écrit : Je crois que tu sous-estimes le travail du glacier. Le plus gros du nivellement a été fait par le glacier qui, comme tout glacier, avance sous le poids de la glace et, ce faisant, rabote dessous et sur les côtés et repousse les débris devant et sur les côtés (ce qui forme une moraine constituée de tout ce que le glacier a raboté). C'est ce qui explique qu'on voit très bien les plis des couches de sédiments en coupe sur les montagnes qui bordent l'Isère et le Drac parce que le glacier a raboté à travers les anciennes couches plisées avant de laisser la place à une rivière quand il a fondu. Et c'est ce qui explique qu'on retrouve des gros cailloux jusqu'à Lyon, dont, justement, le "Gros Caillou" de la Croix-Rousse ! Afficher tout J'ai jamais dit le contraire, le fait que les glaciers aient formé certaines vallées est vrai, j'ai juste dit que si Grenoble était si plat c'est parce que la valée creusée par le glacier a été remplie par sédimentation, et que ça explique pourquoi c'est plat, parce que plus c'est mou, plus ça s'aplatit vite avec le temps! ^^
citout

a écrit : Ca m'étonnerait qu'une violente montée du niveau de la mer puisse perturber le Léman : même en cas de fonte totale de tous les glaciers de la planète, le niveau de la mer ne s'élèverait pas de plus de 100 mètres ( d'après Wikipédia...)
On est quand même loin des 350 mètres d'altitude du Léman !
Ca perturbera en tout cas l'écoulement du Rhône et ralentira l'écoulement des eaux du lac, et les sédiments qui vont avec, et... le lac, un jour, pourrait se transformer en plaine alluviale. ;)

La plus plate en terme d’ambiance et de cachet également!
#savoielibre

Quel rapport entre la platitude et l'altitude ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Cuvette qui contribue malheureusement à faire stagner la pollution de l'air à Grenoble (8ème ville de France dont l'air est le plus pollué). Très intéressant ton commentaire

a écrit : Et malgré que ça soit une ville plate, il n'y a pas de système de vélib' ! Je te rassure nous avons bien un système de vélib ;)
www.metrovelo.fr

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Tu pourrais apprécier l'adaptation ;-) Moi je veux bien qu'on m'explique...

Posté le

android

(3)

Répondre