Les orchidées bleues sont pour la plupart artificielles

Proposé par
le
dans

La plupart des orchidées bleues vendues en jardinerie sont en fait des orchidées blanches auxquelles on a injecté du bleu de méthylène. Cette coloration disparaît avec le temps par élimination du colorant par la plante. Il existe une espèce aux pétales bleus mais elle est tellement difficile à cultiver qu'on ne la trouve quasiment pas à la vente.


Commentaires préférés (3)

D'abord le jambon rose/gris, maintenant les orchidées... Et ensuite quoi, on va découvrir que la couleur orange de Trump n'est pas naturelle ?!

Posté le

android

(196)

Répondre

a écrit : La couleur orange de Trump n'est pas naturelle. C'est ses conseillers qui le forcent à bouffer des carottes râpées tous les jours en espérant que ça le rende aimable. ^^

Pour l'anecdote, plein de fleurs coupées sont colorées artificiellement via des fleurs blanches à l'origine. En général les fleurs un peu trop "flashies" sont produite de cette manière, on peut s'en douter quand leur couleur est un peu trop unie d'une fleur à l'autre car la nature déteste la standardisation. ;)

J'avais vu un reportage sur une start up qui travaillait sur la luminescence des plantes/fleurs. Elle cherchait une technique permettant à certaines plantes/fleurs de s'illuminer dans l'obscurité (un peu comme Avatar). L'objectif était de trouver une solution alternative/complémentaire à l'éclairage de nos villes/rues.
Ils avaient trouver une première solution qui consistait a modifier génétiquement les plantes/fleurs (sujet à controverse) puis une seconde par injection d'un mélange d'agents chimiques (comme ici avec le bleu de méthylène).
Je n'ai pas assez de recule pour en débattre mais c'était assez jolie, au départ on voyait le liquide luminescent traverser les plantes/fleurs, ensuite on voyait les plantes/fleurs s'illuminer.


Tous les commentaires (33)

Ce n'est pas le seul

Comme tout produit il y a des calibres à respecter et des couleurs

Posté le

android

(0)

Répondre

D'abord le jambon rose/gris, maintenant les orchidées... Et ensuite quoi, on va découvrir que la couleur orange de Trump n'est pas naturelle ?!

Posté le

android

(196)

Répondre

Merci SCMB, dorénavant, lorsque ma femme me trainera au pépiniériste pour "regarder" et qu'elle remplira son caddie de pots de fleurs, je saurais quoi lui dire pour l'en dissuader !

a écrit : D'abord le jambon rose/gris, maintenant les orchidées... Et ensuite quoi, on va découvrir que la couleur orange de Trump n'est pas naturelle ?! La couleur orange de Trump n'est pas naturelle.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La couleur orange de Trump n'est pas naturelle. C'est ses conseillers qui le forcent à bouffer des carottes râpées tous les jours en espérant que ça le rende aimable. ^^

Pour l'anecdote, plein de fleurs coupées sont colorées artificiellement via des fleurs blanches à l'origine. En général les fleurs un peu trop "flashies" sont produite de cette manière, on peut s'en douter quand leur couleur est un peu trop unie d'une fleur à l'autre car la nature déteste la standardisation. ;)

a écrit : D'abord le jambon rose/gris, maintenant les orchidées... Et ensuite quoi, on va découvrir que la couleur orange de Trump n'est pas naturelle ?! Pour Trump, saison 20 de south park, tu auras ta réponse ;)

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

Par contre, une société japonaise a réussi à créer des roses bleues par ingénierie génétique en implantant dans un rosier mauve, le gène de la production de delphinidine, un pigment bleu.

Je suis certain qu'ils travaillent déjà sur des orchidées bleus modifiées génétiquement et facile à cultiver.

J'avais vu un reportage sur une start up qui travaillait sur la luminescence des plantes/fleurs. Elle cherchait une technique permettant à certaines plantes/fleurs de s'illuminer dans l'obscurité (un peu comme Avatar). L'objectif était de trouver une solution alternative/complémentaire à l'éclairage de nos villes/rues.
Ils avaient trouver une première solution qui consistait a modifier génétiquement les plantes/fleurs (sujet à controverse) puis une seconde par injection d'un mélange d'agents chimiques (comme ici avec le bleu de méthylène).
Je n'ai pas assez de recule pour en débattre mais c'était assez jolie, au départ on voyait le liquide luminescent traverser les plantes/fleurs, ensuite on voyait les plantes/fleurs s'illuminer.

a écrit : Par contre, une société japonaise a réussi à créer des roses bleues par ingénierie génétique en implantant dans un rosier mauve, le gène de la production de delphinidine, un pigment bleu.

Je suis certain qu'ils travaillent déjà sur des orchidées bleus modifiées génétiquement et facile à cultiver.
Tant qu'ils ne nous forcent pas à les bouffer, je peux tolérer ça. ^^

a écrit : J'avais vu un reportage sur une start up qui travaillait sur la luminescence des plantes/fleurs. Elle cherchait une technique permettant à certaines plantes/fleurs de s'illuminer dans l'obscurité (un peu comme Avatar). L'objectif était de trouver une solution alternative/complémentaire à l'éclairage de nos villes/rues.
Ils avaient trouver une première solution qui consistait a modifier génétiquement les plantes/fleurs (sujet à controverse) puis une seconde par injection d'un mélange d'agents chimiques (comme ici avec le bleu de méthylène).
Je n'ai pas assez de recule pour en débattre mais c'était assez jolie, au départ on voyait le liquide luminescent traverser les plantes/fleurs, ensuite on voyait les plantes/fleurs s'illuminer.
Afficher tout
Pas qu'avec les fleurs.
www.unilim.fr/scientibus/36manips/fiche.php?num_manip=43

Je... non rien, peut être un complot des chats? ^^

Il existe même plusieurs espèces d’orchidées à fleurs « bleues » : les Thelymitra et les Vanda en comptent dans leur rang par exemple. J’ai actuellement un Thelymitra megacalyptra, originaire d’Australie, en fleur chez moi.

a écrit : J'avais vu un reportage sur une start up qui travaillait sur la luminescence des plantes/fleurs. Elle cherchait une technique permettant à certaines plantes/fleurs de s'illuminer dans l'obscurité (un peu comme Avatar). L'objectif était de trouver une solution alternative/complémentaire à l'éclairage de nos villes/rues.
Ils avaient trouver une première solution qui consistait a modifier génétiquement les plantes/fleurs (sujet à controverse) puis une seconde par injection d'un mélange d'agents chimiques (comme ici avec le bleu de méthylène).
Je n'ai pas assez de recule pour en débattre mais c'était assez jolie, au départ on voyait le liquide luminescent traverser les plantes/fleurs, ensuite on voyait les plantes/fleurs s'illuminer.
Afficher tout
J'ai vu le même reportage c'était absolument magnifique...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'avais vu un reportage sur une start up qui travaillait sur la luminescence des plantes/fleurs. Elle cherchait une technique permettant à certaines plantes/fleurs de s'illuminer dans l'obscurité (un peu comme Avatar). L'objectif était de trouver une solution alternative/complémentaire à l'éclairage de nos villes/rues.
Ils avaient trouver une première solution qui consistait a modifier génétiquement les plantes/fleurs (sujet à controverse) puis une seconde par injection d'un mélange d'agents chimiques (comme ici avec le bleu de méthylène).
Je n'ai pas assez de recule pour en débattre mais c'était assez jolie, au départ on voyait le liquide luminescent traverser les plantes/fleurs, ensuite on voyait les plantes/fleurs s'illuminer.
Afficher tout
Oui je crois qu'on a vu le même reportage mais jusqu'ici ils n'ont réussit qu'à faire s'éclairer les plantes que sous une lumière noire.

« Une espèce aux pétales bleus », je pensais relever une faute mais pétale est bien un nom masculin, JCMB

J'avais obtenu un œillet bicolore en faisant l'activité proposée par un magazine pour enfants : il suffit de prendre un oeillet blanc, de fendre sa tige en deux, et de plonger un côté de la tige dans une solution de bleu de méthylène et l'autre dans une solution de mercurochrome ! La coloration atteint les pétales de la fleur en quelques heures, et on constate que chaque couleur reste de son côté.

Tout comme la rose multicolore qui est colorée chimiquement de cette façon. Pour les plus naïfs, ils en vendent tout de même des graines sur divers sites chinois très connus ...mais qui ne fleuriront jamais. Ma belle maman en a fait les frais sans le savoir :))
Concernant les orchidées à pétales bleus, je lui ai ramené une blue vanda de thailande. Elle aura plus de chance de la voir fleurir ^^

a écrit : Tout comme la rose multicolore qui est colorée chimiquement de cette façon. Pour les plus naïfs, ils en vendent tout de même des graines sur divers sites chinois très connus ...mais qui ne fleuriront jamais. Ma belle maman en a fait les frais sans le savoir :))
Concernant les orchidées à pétales bleus, je lui ai
ramené une blue vanda de thailande. Elle aura plus de chance de la voir fleurir ^^ Afficher tout
Maintenant que tu le dis, j'en ai souvent vu des roses bicolores, mais jamais sur un rosier. JMCMB.

A part ça, les orchidées, c'est juste des fleurs hein? J'ai des bleuets et des violettes chez moi, ça pousse comme du chiendent, je vous en met une brouette?^^

a écrit : « Une espèce aux pétales bleus », je pensais relever une faute mais pétale est bien un nom masculin, JCMB Qui pense que l'on dit une pétale ? Curieux

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'avais obtenu un œillet bicolore en faisant l'activité proposée par un magazine pour enfants : il suffit de prendre un oeillet blanc, de fendre sa tige en deux, et de plonger un côté de la tige dans une solution de bleu de méthylène et l'autre dans une solution de mercurochrome ! La coloration atteint les pétales de la fleur en quelques heures, et on constate que chaque couleur reste de son côté. Afficher tout Votre expérience doit fonctionner avec tout type de fleurs blanches et du colorant alimentaire? Ainsi vous pourriez avoir plus de variétés de couleurs.