Des Russes se battirent dans les tranchées françaises

Proposé par
le
dans

Un corps expéditionnaire Russe se battit dans les tranchées françaises pendant la Première Guerre mondiale. Mais quand éclata la révolution de février 1917, les troupes refusèrent de se battre et prirent possession de leur camps, qui fut alors assiégé par l'armée française. Le bilan officiel fut de 12 morts.


Tous les commentaires (30)

a écrit : Dans le cas des manifestations, une étude réalisée en 2015 demontre que le comptage de la police est plus juste que celui des syndicats. Sources : vous pouvez taper "Comptage police 2015" sur votre moteur de recherche. D'ailleurs, la différence s'explique sur le fait que les syndicats comptent toutes les personnes présentes dans la rue alors que la police ne compte que ceux sur la route et exclus les gens sur les trottoirs qui sont considérés comme de simples piétons.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Et... La différence ? Mdr. Tu as une source de l'inventeur de la blague ?... Et pourquoi six russes ? (Certaines sources citent Cyrus , mais là, quel rapport ?). Et si la blague marche , quelle différence ? .... Dans "pour tout l'or des mots " de Claude Gagniere, référence en matière de poilade intellectuelle (1998), la blague à tiroir est citée telle quelle, par exemple. Ça devient sérieux tout d'un coup hein pour une blague toute pourrie aha. En résumé : c'est pas tout à fait "quoi" ? ;) Afficher tout WoW.
C’est une blague que je connais depuis plus de 40 ans.
Il faut 6 russes pour faire 6 slaves, et 6 slaves c’est qu’ils se nettoient. Donc avec 5 russes ça marche pas. Et oui la vraie blague commence par « Cyrus, c’est ton frère »

Les méthodes de comptage différent, et cela explique (un peu) la différence. La police se base sur peu de policiers qui ont en charge un point stratégique unique. Ils comptent chacun une partie et recoupe leurs chiffres. Ils perdent forcément quelques manifestants dans l'opération. Les syndicats ont chacun plusieurs compteurs qui se déplacent généralement avec le cortège. Les chiffres sont recoupés ensuite, mais la coordination est très hasardeuse, et un même manifestant est donc souvent compté plusieurs fois. On a bien vu le résultat d'ailleurs avec je ne sais plus quels manifestation ou la police avait annoncé 8000, une société privée spécialisée avait annoncé un poil plus, et les syndicats 40000. Mais c'était clairement ridicule comme chiffre car il n'y avait clairement pas plus de 10000 personnes... Au début des manifestations des gilets jaunes, l'un d'entre eux m'avait fièrement expliqué qu'ils étaient 1500 à bloquer le rond-point, je pense qu'à chaque pastis, il multipliait par trois. Ils étaient une grosse cinquantaine à chaque sortie, à peu près autant au milieu, moins de 300 au total... L'effet de groupe à tendance à emballer.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Les méthodes de comptage différent, et cela explique (un peu) la différence. La police se base sur peu de policiers qui ont en charge un point stratégique unique. Ils comptent chacun une partie et recoupe leurs chiffres. Ils perdent forcément quelques manifestants dans l'opération. Les syndicats ont chacun plusieurs compteurs qui se déplacent généralement avec le cortège. Les chiffres sont recoupés ensuite, mais la coordination est très hasardeuse, et un même manifestant est donc souvent compté plusieurs fois. On a bien vu le résultat d'ailleurs avec je ne sais plus quels manifestation ou la police avait annoncé 8000, une société privée spécialisée avait annoncé un poil plus, et les syndicats 40000. Mais c'était clairement ridicule comme chiffre car il n'y avait clairement pas plus de 10000 personnes... Au début des manifestations des gilets jaunes, l'un d'entre eux m'avait fièrement expliqué qu'ils étaient 1500 à bloquer le rond-point, je pense qu'à chaque pastis, il multipliait par trois. Ils étaient une grosse cinquantaine à chaque sortie, à peu près autant au milieu, moins de 300 au total... L'effet de groupe à tendance à emballer. Afficher tout Houla, non, pas possible.
Multiplier par 3 à chaque pastis, ça fait 900 après le premier, et déjà 2700 au deuxième !

"Un corps expéditionnaire Russe se battit dans les tranchées françaises pendant la Première Guerre mondiale. "
Qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire a ca ?

"Mais quand éclata la révolution de février 1917, les troupes refusèrent de se battre et prirent possession de leur camps, qui fut alors assiégé par l'armée française. "
C'est qui "leur"?

Anecdote ultra mal racontee

a écrit : Et... La différence ? Mdr. Tu as une source de l'inventeur de la blague ?... Et pourquoi six russes ? (Certaines sources citent Cyrus , mais là, quel rapport ?). Et si la blague marche , quelle différence ? .... Dans "pour tout l'or des mots " de Claude Gagniere, référence en matière de poilade intellectuelle (1998), la blague à tiroir est citée telle quelle, par exemple. Ça devient sérieux tout d'un coup hein pour une blague toute pourrie aha. En résumé : c'est pas tout à fait "quoi" ? ;) Afficher tout Tu t'ennerves pour rien.
Dans une phrase chaque mot est important, une simple discussion peut mal tourner à cause d'un mot inapproprié.
Pour les blagues c'est pire encore, il doit y avoir le ton, le rythme et les mots exacts. Dans ton cas, l'entame n'est pas la bonne à mes yeux c'est tout.
Si cela t'a vexé, ce n'était pas le but.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et @Hellmatz et Izer51... Je ne suis pas policier ni agent gouvernemental ; au contraire, je me suis souvent retrouvé de l'autre côté des barrières... Mais soyons honêtes :) il faut bien avouer que nous n'avons pas de méthode de calcul, que nous estimons, et que nous nous emballons souvent : "On était combien" ?... "Oh je dirais à la louche 1000"... Tu rigoles, bien plus ! Au moins 5000"... et un autre de dire "sans compter ceux qui étaient dans la rue parallèle"... Bon alors on annonce 6000, OK ?.. Et le lendemain, comptage police, 800 :) "Ah les enfoirés" !
Mais au fond de nous on sait bien qu'on a tort ; mais on ne le dit pas ! :)
La police met, elle, en place des comptages. Avec des gars de chaque côté des manifs qui comptabilisent les rangs et le nombre de personnes dans ces rangs. Ils recoupent leurs infos sur plusieurs points de comptages. Alors certes, ce n'est pas non plus une science tout à fait exacte, mais ça donne quand même une idée proche de la réalité.
Même Médiapart, dont on ne peut pas dire que c'est un média "à la solde" a mené sa petite enquête et ses propres comptages en parallèle... Ils sont tombés chaque fois sur des comptages bien plus proches de la police que ceux des syndicats (ils étaient dans les mêmes masses). "Libé" aussi.
Je sais, ça fait mal de l'admettre, mais bon, il ne faut trop se battre sur sujet là :) Et pleurer au "complot policier" à chaque fois fait du bien mais ne changera pas la réalité.
Afficher tout
m.youtube.com/watch?v=jug6uGPvMgo&feature=youtu.be

Ça m’a rappelé cette vidéo du petit journal

Alors ce que je dis, c'est que même côté manifestants et police, on a a chaque fois qu'une source. C'est ça qui fais qu'on peut aussi bien invalidé d'un côté que de l'autre. À aucun moment je ne parle de complot politique, étant bien conscient que chaque parties prenantes à sa méthode de calcul et son enjeux politique derrière ce chiffre.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : "Un corps expéditionnaire Russe se battit dans les tranchées françaises pendant la Première Guerre mondiale. "
Qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire a ca ?

"Mais quand éclata la révolution de février 1917, les troupes refusèrent de se battre et prirent possession de le
ur camps, qui fut alors assiégé par l'armée française. "
C'est qui "leur"?

Anecdote ultra mal racontee
Afficher tout
Je cherchais à montrer la solidité de l'alliance Franco-Russe et surtout l'état d'esprit des troupes présentes en France alors que leur pays était en plein bouleversement. Quant au "leur" je ne vois pas trop ce que tu ne comprend pas.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Dans le cas des manifestations, une étude réalisée en 2015 demontre que le comptage de la police est plus juste que celui des syndicats. Sources : vous pouvez taper "Comptage police 2015" sur votre moteur de recherche. Étude réalisée par la Préfecture de Police?

Posté le

android

(0)

Répondre