La route tue plus que la tuberculose

Proposé par
le

Les accidents de la route tuent environ 1,2 million de personnes dans le monde chaque année dont 90% dans les pays à faible PIB, soit plus que la tuberculose depuis 2016. Ce nombre de morts par accident de la route entre 2000 et 2016 n'a quasiment pas évolué malgré l'amélioration de la sécurité des véhicules.

Les accidents de la route font partie des 10 causes principales de mortalité dans tous les pays du monde.


Commentaires préférés (3)

Le nombre de tué n'a pas évolué entre 2000 et 2016 par contre le nombre de voitures à fortement augmenté dans des pays comme la Chine ou l'Inde, donc si, l'amélioration de la sécurité des véhicules impact sur le nombre de mort ! Statistiquement, il est donc en baisse.

Posté le

android

(227)

Répondre

a écrit : Le nombre de tué n'a pas évolué entre 2000 et 2016 par contre le nombre de voitures à fortement augmenté dans des pays comme la Chine ou l'Inde, donc si, l'amélioration de la sécurité des véhicules impact sur le nombre de mort ! Statistiquement, il est donc en baisse. C'est ce que je me tue à dire à certains que un chiffre parfois ne veux rien dire

Ou peut être mal interprété comme les 5000 morts par an en France au lieu des 20 000 environ auparavant le nombre de morts est diviser par 4 mais le nombre d'accident mortel par beaucoup plus

Car avant on avais 1 voiture pour 3 habitation en moyenne par exemple alors que maintenant en moyenne on en a plus de 1 par foyer

Posté le

android

(102)

Répondre

Faut quand même avoir une sacré imagination pour arriver à visualiser une information en ayant pour base une maladie plus méconnu que beaucoup, et en se basant sur un nombre d’années différentes...
Je suis certains qu’avec un peu d’effort un meilleur exemple aurait pu être trouvé.

Comme dit plus haut, très peu d’analyste prennent en compte l’augmentation du parc automobile/deux roues. Parceque si le nombre d’accidents est irréfutable, la façon de l’interpréter est quand même soumise à discutions. Un peu comme parler d’une baisse de la mortalité sur les routes parfois. Alors que les accidents grave peuvent avoir augmenté et ainsi autant de vies détruites. Les chiffre, on leur fait un peu dire ce qu’on veut.

« Plus y’a de gruyère plus y’a de trous. Plus il y a de trous moins il y a de gruyère. Donc plus y’a de gruyère, moins il y a de gruyère ». V’oyez ?


Tous les commentaires (58)

L’automobile est une des machines les plus meurtrières inventées par l’Homme...

Le nombre de tué n'a pas évolué entre 2000 et 2016 par contre le nombre de voitures à fortement augmenté dans des pays comme la Chine ou l'Inde, donc si, l'amélioration de la sécurité des véhicules impact sur le nombre de mort ! Statistiquement, il est donc en baisse.

Posté le

android

(227)

Répondre

a écrit : Le nombre de tué n'a pas évolué entre 2000 et 2016 par contre le nombre de voitures à fortement augmenté dans des pays comme la Chine ou l'Inde, donc si, l'amélioration de la sécurité des véhicules impact sur le nombre de mort ! Statistiquement, il est donc en baisse. C'est ce que je me tue à dire à certains que un chiffre parfois ne veux rien dire

Ou peut être mal interprété comme les 5000 morts par an en France au lieu des 20 000 environ auparavant le nombre de morts est diviser par 4 mais le nombre d'accident mortel par beaucoup plus

Car avant on avais 1 voiture pour 3 habitation en moyenne par exemple alors que maintenant en moyenne on en a plus de 1 par foyer

Posté le

android

(102)

Répondre

Ça me fait penser à la nouvelle Calédonie qui est une des pires élèves en la matière. J'ai passé mon permis la bas et déjà quand on rentre dans la salle de code il y avait une affiche indiquant que l ile est la plus meurtrière en terme d'accident de la route pour un pays développé ( puisque rattaché à la France) et effectivement c'est une catastrophe j'ai vu des trucs que je verrais jamais en métropole, ça fait peur..

Faut quand même avoir une sacré imagination pour arriver à visualiser une information en ayant pour base une maladie plus méconnu que beaucoup, et en se basant sur un nombre d’années différentes...
Je suis certains qu’avec un peu d’effort un meilleur exemple aurait pu être trouvé.

Comme dit plus haut, très peu d’analyste prennent en compte l’augmentation du parc automobile/deux roues. Parceque si le nombre d’accidents est irréfutable, la façon de l’interpréter est quand même soumise à discutions. Un peu comme parler d’une baisse de la mortalité sur les routes parfois. Alors que les accidents grave peuvent avoir augmenté et ainsi autant de vies détruites. Les chiffre, on leur fait un peu dire ce qu’on veut.

« Plus y’a de gruyère plus y’a de trous. Plus il y a de trous moins il y a de gruyère. Donc plus y’a de gruyère, moins il y a de gruyère ». V’oyez ?

Depuis le passage des routes de 90 à 80km/h, nous denombrons une hausse des accidents. Cela a récemment était repris par les journaux qui confirme bien que l'année 2018 était une année où le nombre de mort a augmenté mais préfère dire que c'est uniquement depuis novembre et la destruction des radars par le mouvement gilets jaunes (source journal du midi fr2)

Posté le

android

(9)

Répondre

Le chiffre est d’autant plus sujet à caution que le décompte des morts liés à la voiture est différent selon les pays. Si vous mourrez dans les 15 jours suivant votre accident, vous êtes compté comme accident de la route dans certains pays. Dans d’autres pays, c’est 10 jours voire une semaine.

Cela reste des comparaisons hasardeuses (tuberculose, morts sur la route). C’est comme dire que le sucre tue autant que toutes les drogues et l’alcool. C’est plus ou moins vrai mais ça ne change rien aux deux fléaux ni ne permet de se rendre compte des dégâts de l’un ou l’autre.
La peste noire a tué plus que la guerre. Cela n’empêche pas la guerre d’être très meurtrière.

a écrit : Depuis le passage des routes de 90 à 80km/h, nous denombrons une hausse des accidents. Cela a récemment était repris par les journaux qui confirme bien que l'année 2018 était une année où le nombre de mort a augmenté mais préfère dire que c'est uniquement depuis novembre et la destruction des radars par le mouvement gilets jaunes (source journal du midi fr2) Afficher tout Je te rejoins totalement là dedans, tous les experts le disent il est impossible de savoir précisément si la baisse à 80 peut réellement baisser le nombre de morts mais l’état a vite fait de dire que oui oui c’est ça. Dans mon département entre janvier et juin 2018, la mortalité a énormément baissé pr rapport à 2017, d’au moins 10-15 points et on avait même pas encore abaissé la vitesse!!
Le passage à 80 est une connerie, ca peut etre une bonne idée dans les virages et endroits dangereux mais pas en pleine ligne droite, pas partout.

a écrit : Depuis le passage des routes de 90 à 80km/h, nous denombrons une hausse des accidents. Cela a récemment était repris par les journaux qui confirme bien que l'année 2018 était une année où le nombre de mort a augmenté mais préfère dire que c'est uniquement depuis novembre et la destruction des radars par le mouvement gilets jaunes (source journal du midi fr2) Afficher tout Bien que je suis contre la diminution de 90 à 80km/h (franchement c’est chiant) je doute que cela puisse augmenter les accidents.
Qui dénombre ceci ? Et pourquoi ?

a écrit : Depuis le passage des routes de 90 à 80km/h, nous denombrons une hausse des accidents. Cela a récemment était repris par les journaux qui confirme bien que l'année 2018 était une année où le nombre de mort a augmenté mais préfère dire que c'est uniquement depuis novembre et la destruction des radars par le mouvement gilets jaunes (source journal du midi fr2) Afficher tout Il est vraisemblable que l'augmentation de morts récente soit dûe aux radars détruits... Mais t'inquiète : ils vont bien trouver à nous faire croire que le passage à 80km/h a sauvé des vies :) Sur des statistiques "bidon" car ils n'en sauront rien du tout. En effet, pour savoir si le passage à 80 est salutaire, il n'y a qu'une seule façon de le savoir : reprendre tous les accidents non mortels qui ont eu lieu à 80 (et à 80 seulement ! Au delà ça ne veut rien dire car le gars aurait de toutes façons roulé au delà de la vitesse légale ; donc 80 seulement)... Ensuite il faudrait simuler chacun des ces accidents aux conditions de 90, afin de savoir si, à 90, il y aurait eu des morts qu'il n'y a pas eu à 80... Alors avant qu'on ait cette étude il va s'écouler de l'eau sous les ponts !
Mais ça ne fait rien, ils vont nous dire qu'ils ont sauvé des vies quand même :)

a écrit : Je te rejoins totalement là dedans, tous les experts le disent il est impossible de savoir précisément si la baisse à 80 peut réellement baisser le nombre de morts mais l’état a vite fait de dire que oui oui c’est ça. Dans mon département entre janvier et juin 2018, la mortalité a énormément baissé pr rapport à 2017, d’au moins 10-15 points et on avait même pas encore abaissé la vitesse!!
Le passage à 80 est une connerie, ca peut etre une bonne idée dans les virages et endroits dangereux mais pas en pleine ligne droite, pas partout.
Afficher tout
Franchement personne ne peut dire aujourd’hui si la mesure fonctionne. Il faut plusieurs années de données.

Les gens disaient la même chose des ceintures ou des précédentes baisses de vitesse. Ce qui est certain c’est qu’on diminue la mortalité des accidents en diminuant la vitesse, c’est scientifique. Par contre on ne diminue par forcément le nombre d’accidents, cela peut même l’augmenter (difficulté de doubler les camions, pas l’habitude de cette vitesse, mauvaise appréciation des distances à une vitesse différente de d’habitude, etc). A voir donc.

Personnellement j’estime que l’état des routes, des véhicules et du conducteur sont des facteurs bien plus important que la vitesse.
La preuve, en formule 1, le nombre de morts est relativement très faible à des vitesses très élevées.

Cette anecdote m’a permis de redécouvrir le site de Gerard Villemin (en sources). N’hésitez pas à le parcourir, des maths et autres curiosités présentées de façon très ludique !

Ce que je retiens de cette anecdote c'est que 90% des tués, un peu plus de 1 million, sont issus de pays à faible PIB.
Quand on va voir la carte des PIB, on peut voir que la majorité de ces pays sont situés en Afrique.
Là les chiffres ne m'étonnent plus dans le sens où, ayant vu X reportages sur l'Afrique, les gens là bas roulent avec des voitures en moins bon état que celles que l'on met à la casse chez nous. Réparées de bric et de broc avec du fil de fer et j'en passe. Le lien de cause à effet est donc facile à faire.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : L’automobile est une des machines les plus meurtrières inventées par l’Homme... Et l’arme à feu peut-être ?

Malgré l'amélioration de la sécurité des véhicules? Allez leur dire ça dans certaines villes d'Afrique ou d'Asie où le terme "véhicule" n'est plus approprié pour désigner les carcasses dans lesquelles ils se déplacent.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Bien que je suis contre la diminution de 90 à 80km/h (franchement c’est chiant) je doute que cela puisse augmenter les accidents.
Qui dénombre ceci ? Et pourquoi ?
Pour moi les augmente parce que les gens ont les yeux rivé sur leurs compteurs par peur de se faire flashé voilà la cause de leurs répression sur les automobilistes

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Et l’arme à feu peut-être ? Il dit une des machines pas LA machine la plus meurtrière.

Posté le

android

(5)

Répondre

Pour les personnes ici contre les 80km/h j'aimerai demander pourquoi ?
Pourquoi rouler 10km/h en moins c'est si compliqué ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Faut quand même avoir une sacré imagination pour arriver à visualiser une information en ayant pour base une maladie plus méconnu que beaucoup, et en se basant sur un nombre d’années différentes...
Je suis certains qu’avec un peu d’effort un meilleur exemple aurait pu être trouvé.

Comme dit plus haut
, très peu d’analyste prennent en compte l’augmentation du parc automobile/deux roues. Parceque si le nombre d’accidents est irréfutable, la façon de l’interpréter est quand même soumise à discutions. Un peu comme parler d’une baisse de la mortalité sur les routes parfois. Alors que les accidents grave peuvent avoir augmenté et ainsi autant de vies détruites. Les chiffre, on leur fait un peu dire ce qu’on veut.

« Plus y’a de gruyère plus y’a de trous. Plus il y a de trous moins il y a de gruyère. Donc plus y’a de gruyère, moins il y a de gruyère ». V’oyez ?
Afficher tout
Je ne suis pas forcément d'accord avec toi, on ne peut pas manipuler les chiffres autant que l'on veut. Pourquoi ? Parce que ici on a plusieurs des variables qui sont connues.
En gros, si on te donne le chiffre brut de la mortalité, sans aucun autre, tu peux en déduire que les routes sont moins sûres qu'avant. Seulement, on ajoute une variable, le nombre de voitures (et de personnes) qui circulent, et on voit que la croissance du deuxième nombre a été plus rapide que la première. Donc les accidents ont diminuées. Maintenant, dans l'absolu, les routes restent moins sûres. Sauf que non, parce qu'il manque une troisième variable : les progrès automobiles. Or, on sait que des progrès colossaux ont été réalisés, et que les véhicules sont monitorés de très près par les marques. C'est ainsi qu'on sait que Volvo n'a eu aucun mort dans une XC90 en Grande Bretagne. Alors que c'est un véhicule 7 places et plutôt commun.
Il reste encore une variante que je ne connais pas, qui est l'ampleur du réseau routier. Mais je sais qu'on peut dire sans crainte qu'on a rarement été aussi en sécurité dans une voiture qu'aujourd'hui.

Posté le

android

(1)

Répondre