Les hauts et les bas du mastiff tibétain

Proposé par
le
dans

Le mastiff tibétain est un chien dont certains individus furent parmi les chiens les plus chers au monde. Il possède une opulente fourrure pour résister au froid et pèse 90 Kg. Très recherché à une époque en Chine, certains se sont vendus des millions d'euros, et leur cote était si élevée que des escrocs vendirent des chiots qui s’avéraient en réalité être des oursons. Depuis, sa "cote" s'est effondrée et de nombreux chiens furent abandonnés.


Tous les commentaires (43)

a écrit : Ça me rappelle un peu les poissons clowns achetés par milliers après la sortie du film d'animation NEMO alors que très peu d'aquarium réunissent les conditions nécessaires à leurs bien-être.
Les effets de mode sont des catastrophes, encore plus lorsqu'il s'agit d'être vivant.
Dans la même veine, ça me rappelle le perroquet bleu qui a inspiré le film d'animation "Rio".

Fait pour sensibiliser à sa quasi extinction, ça a eut l'effet inverse, effet de mode et imbécilité des gens obligent : les gamins ont réclamé d'en avoir, ça et d'autres facteurs ont fait que ce pauvre perroquet a complètement disparu.

Il m'avait semblé lire une anecdote dessus ici mais je ne la trouve pas...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : L'un n'empêche pas l'autre...?
C'est pas un concours : on peut trouver un truc ignoble , ça ne l' annule pas par rapport à un truc tout autant voire + atroce. (Exemple : le bilan de morts russes et la shoah)
Tu as absolument raison. Autant je suis assez client des raisonnements de Tyb en temps normal, autant celui-ci est un pur sophisme: L'argument du "y'a pire ailleurs", encore appelé "argument de la double faute".
Cela me rappelle les types qui se font arrêter pour avoir conduits sans assurance / sans permis / en état d'ivresse et qui répondent aux gendarmes: " Vous feriez mieux de chercher ceux qui ont tué quelqu'un".

Cadeau pour toi Lionight, (je te sais amateur de proverbes):
"Two wrongs don't make a right" (proverbe britannique)

a écrit : Tu as absolument raison. Autant je suis assez client des raisonnements de Tyb en temps normal, autant celui-ci est un pur sophisme: L'argument du "y'a pire ailleurs", encore appelé "argument de la double faute".
Cela me rappelle les types qui se font arrêter pour avoir conduits sans
assurance / sans permis / en état d'ivresse et qui répondent aux gendarmes: " Vous feriez mieux de chercher ceux qui ont tué quelqu'un".

Cadeau pour toi Lionight, (je te sais amateur de proverbes):
"Two wrongs don't make a right" (proverbe britannique)
Afficher tout
Je n’ai jamais écrit : il y a pire ailleurs. Je pose la question du pourquoi s’indigner de l’un et pas également d’autre chose qui me semble équivalente au sens philosophique.
Tout comme je trouverais paradoxal de s’indigner uniquement de la Shoah sans se poser la question de s’indigner des morts russes pour reprendre l’exemple. Il n’est pas question d’échelonner l’horreur mais plutôt de comprendre pourquoi nous sommes plus sensibles à certaines choses qu’à d'autres. Et pour les animaux cela se résume à l’usage qu’on en fait.

Qui veut un chiwawa pour 2,99€ mdr

a écrit : Tu as absolument raison. Autant je suis assez client des raisonnements de Tyb en temps normal, autant celui-ci est un pur sophisme: L'argument du "y'a pire ailleurs", encore appelé "argument de la double faute".
Cela me rappelle les types qui se font arrêter pour avoir conduits sans
assurance / sans permis / en état d'ivresse et qui répondent aux gendarmes: " Vous feriez mieux de chercher ceux qui ont tué quelqu'un".

Cadeau pour toi Lionight, (je te sais amateur de proverbes):
"Two wrongs don't make a right" (proverbe britannique)
Afficher tout
Ce commentaire a fait la journée, merci! (Oui, je raffole des proverbes... :3 )

Posté le

android

(2)

Répondre

Pendant ce temps des enfants meurent de faim et des orphelins attendent de nouvelles familles... pfff Ce monde est pathétique!

a écrit : Ça me rappelle un peu les poissons clowns achetés par milliers après la sortie du film d'animation NEMO alors que très peu d'aquarium réunissent les conditions nécessaires à leurs bien-être.
Les effets de mode sont des catastrophes, encore plus lorsqu'il s'agit d'être vivant.
J'ai regardé nemo avec mon fils le mois dernier et ça ne m'a pas donner envie d'en prendre un en aquarium, bien au contraire. Ceux qui font ça n'ont pas vu le passage chez le dentiste.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pendant ce temps des enfants meurent de faim et des orphelins attendent de nouvelles familles... pfff Ce monde est pathétique! C'est marrant, c'est exactement ce que @nomatters nomme à juste titre plus haut "argument de la double faute" :) Mais c'est quoi au juste ta philosophie du truc ? On ne parle plus de rien d'autre tant qu'il y aura un enfant sur cette planète qui mourra de fin ? (Pour l'adoption, je ne la classe pas au même niveau pour ma part). Je suis d'accord, c'est très certainement dans le tiercé de ce qu'il y a de pire à voir. Et comme tu considère que de parler d'autre chose est "pathétique", ça va vachement limiter les débats :)
Des rhinos se font massacrer pour que des chinois pensent mieux bander : "Pathétique d'en parler parce que au Darfour..." ; Un mec bat au sang sa femme tous les soirs : "Aucune importance, j'ai vu qu'au Sahel..." ; Le 15 du mois j'ai plus un rond : "Rigolade, il y a encore des enfants à adopter...". On peut multiplier comme ça les exemples à l'infini :)
Si tu appliques cette philosophie du "pathétique" à chaque fois que quelqu'un te parle d'une chose qui ne concerne pas les deux exemples que tu cites, on ne doit pas se marrer tous les jours à ta table :)

a écrit : Le danger de la mode. Quand c'est des vêtements ça se jette aisément. Mais quand il s'agit d'animaux, c'est l'abandon d'une vie sur le bord d'un trottoir. Sauf que quand c'est une femme, elle sert toujours au bord d'un trottoir :)
Comprendrq qui pourra

a écrit : Cette anecdote tombe à pic, avant les vacances, au moment où des centaines de chiens et chats vont être laissés attachés à des arbres sur l'autoroute... Quelle honte !
Un abandon est passible d'une peine de 30 000€ et deux ans de prison (alors que la maltraitance d'à peine un PV ! C'est un aut
re débat).
Le problème c'est que ces peines ne sont pas appliquées. Si on regarde les jurisprudences on s'apperçoit que les salauds prennent 700€ et le remboursement des frais de vétos à la SPA... et basta. Ah oui, assorti de "vous ne pouvez pas avoir un animal pendant deux ans"... Tu parles ; qui vérifie ?
Afficher tout
Je dirais que pas grand monde vérifie et qu'en plus, beaucoup d'animaux se passent sous le manteau sans passer par les organismes comme des vétos, refuges ou animaleries. Qui eux, je l'espère, check ce genre de choses...

Une opulente fourrure? Du coup il avait masse tif?

Posté le

android

(1)

Répondre

Pour les poissons clown je dirai que le film nemo n'a pas eu que du mauvais. Ces excès on permis de développer rapidement la vente des poissons issu de l'élevage. Cela existait avant mais il fallait vraiment être attentif. Maintenant il est beaucoup plus simple de trouver des animaux marins spécialement élevés pour l'aquariophilie. Pour l'animal ça ne change pas grand chose (bien qu'il n'ai jamais connu son environnement naturel) mais pour les récifs c'est quand même carrément mieux.
Pour information le poisson clown n'a pas besoin d'un grand espace pour vivre étant donnée qu'il est très territorial et qu'il n'a pas d'intérêt à sortir de son petit territoire. Avec 400l d'eau on peut largement mettre un couple. Cependant tenir un bac d'eau de mer est bien plus complexe et demande plus d'abnégation qu'un bac d'eau douce. Le problème c'est quand une personne n'y connaissant rien se lance dans l'aventure et qu'il met par exemple du sel de cuisine (riche en iode) dans de l'eau pour faire de l'eau de mer... Les paramètres à prendre en compte sont: le ph kh calcium magnésium nitrites nitrates phosphates température lumière et salinité, avec un renouvellement mensuel d'une grande partie de l'eau sans rompre l'équilibre. Pour bien faire les choses d'autres paramètres peuvent être pris en compte comme par exemple l'iode ou le strontium.
Autant les coraux pourront vivre de la lumière seule, autant les crevettes, poissons... Devront avoir un apport de nourriture extérieur. Bref autant de paramètres qui lorsqu'ils ne sont pas contrôlés peuvent provoquer l'apocalypse dans le bac.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je n’ai jamais écrit : il y a pire ailleurs. Je pose la question du pourquoi s’indigner de l’un et pas également d’autre chose qui me semble équivalente au sens philosophique.
Tout comme je trouverais paradoxal de s’indigner uniquement de la Shoah sans se poser la question de s’indigner des morts russes pour repr
endre l’exemple. Il n’est pas question d’échelonner l’horreur mais plutôt de comprendre pourquoi nous sommes plus sensibles à certaines choses qu’à d'autres. Et pour les animaux cela se résume à l’usage qu’on en fait. Afficher tout
Il est tout autant interdit de torturer son chat que la vache à viande du voisin.
Il est tout autant autorisé de tuer et de manger son chat que de tuer et de manger la vache à viande du voisin (à condition qu'il soit d'accord, le voisin^^).
Il est tout autant interdit d'abandonner son chat sur le bord de la route que le voisin d'abandonner sa vache à viande sur le bord de la route.
En poussant le truc à l'extrème, il est autorisé de dézinguer les mouches à coup de baygon parcre qu'elles nous font ch... mais il est interdit de leur arracher les ailes pour le plaisir de les voir souffrir et/où pour se venger (et je déconne pas)

La loi est la même pour tous les animaux, je ne comprends décidément pas ta question.

Après, que les vegan s'indignent qu'on tue des animaux pour les manger, c'est un autre débat, puisque les vegan sont soumis aux mêmes lois que tout le monde. Cela-dit, libre à eux de se battre pour faire changer les lois, c'est leur droit le plus élémentaire, mais en attendant, tout le monde est logé à la même enseigne. Point final.

a écrit : Il est tout autant interdit de torturer son chat que la vache à viande du voisin.
Il est tout autant autorisé de tuer et de manger son chat que de tuer et de manger la vache à viande du voisin (à condition qu'il soit d'accord, le voisin^^).
Il est tout autant interdit d'abandonner son chat s
ur le bord de la route que le voisin d'abandonner sa vache à viande sur le bord de la route.
En poussant le truc à l'extrème, il est autorisé de dézinguer les mouches à coup de baygon parcre qu'elles nous font ch... mais il est interdit de leur arracher les ailes pour le plaisir de les voir souffrir et/où pour se venger (et je déconne pas)

La loi est la même pour tous les animaux, je ne comprends décidément pas ta question.

Après, que les vegan s'indignent qu'on tue des animaux pour les manger, c'est un autre débat, puisque les vegan sont soumis aux mêmes lois que tout le monde. Cela-dit, libre à eux de se battre pour faire changer les lois, c'est leur droit le plus élémentaire, mais en attendant, tout le monde est logé à la même enseigne. Point final.
Afficher tout
Inoculer des produits dangereux sur des animaux pour en voir les effets, ne serait ce pas une forme de torture ?
Quelle différence morale entre abandonner son chat et abandonner sa vache à l’abattoir ?
En quoi faire piquer son chat n’est pas un acte cruel ?
En quoi empoisonner les taupes de son jardin est accepté mais empoisonner le chien de son voisin est interdit ?

Je peux continuer longtemps avec des milliers de question. Notre rapport aux animaux en tant qu’humain reste paradoxal car il est lié à nos émotions premièrement et deuxièmement à notre culture. Nous avons finalement pris le droit en tant qu’espèce « dominatrice » de classer les animaux selon notre bon vouloir et nos besoins. Finalement cela ne serait pas moins logique d’avoir le droit de tuer n’importe quel animal de la façon que l’on veut car cela reste des animaux.

a écrit : Oui, bien sûr :) un animal récupéré va passer obligatoirement chez le véto : check up, soins, vaccinations, etc... Ces frais sont ajoutés à la condamnation de l'ordure... quand il est choppé. Merci bien ouff =) ils devraient ajouter les frais de garde jusqu'à ce qu'ils trouvent un propriétaire digne...=@

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sur ce sujet, je conseille à tous l'excellent livre de Vincent Message: "Défaite des maîtres et possesseurs". Titre qui fait référence à la célèbre formule de Descartes qui considérait que le savoir, la science, avait pour but de rendre l'Homme "maître et possesseur de la Nature".
<
br /> Dans ce roman, notre planète a été colonisée par des créatures plus fortes et plus intelligentes que nous. Ces êtres supérieurs ont asservi les êtres humains et ne les élèvent que pour 3 raisons: les faire travailler, les utiliser comme créatures de compagnie et enfin les manger. La chair humaine étant pour eux un mets de choix.

Difficile de ne pas se questionner sur notre rapport aux autres animaux après une telle lecture.
Afficher tout
Merci pour le conseil de lecture. J'irai le voir en librairie.

Cela dit je tiens à clarifier mon propos.

Si les humains ne sont pas par nature fidèle et dévoué au alien, alors mon argument ne s'y applique pas (et on reste en occident, si on part en Asie, on ne s'en sort plus ^^). On serait comme le lapin pour eux. Et un lapin, ok ça peut avoir de l'affection quand on s'en occupe bien, mais sinon il s'en fout. Je parle plus de la manière qu'à de nous voir un lapin vs un chien. C'est indéniablement différent.

Les chiens s'envoient direct dans le cerveau une substance comparable à de la drogue quand ils nous voient. Et nous aussi. D'où les propriétaires gaga avec leur chien.
Le chien est une création de l'homme pour l'accompagner dans ses tâches. Pas de base pour le nourrir, contrairement à beaucoup d'autres animaux.

a écrit : Merci pour le conseil de lecture. J'irai le voir en librairie.

Cela dit je tiens à clarifier mon propos.

Si les humains ne sont pas par nature fidèle et dévoué au alien, alors mon argument ne s'y applique pas (et on reste en occident, si on part en Asie, on ne s'en sort plus
^^). On serait comme le lapin pour eux. Et un lapin, ok ça peut avoir de l'affection quand on s'en occupe bien, mais sinon il s'en fout. Je parle plus de la manière qu'à de nous voir un lapin vs un chien. C'est indéniablement différent.

Les chiens s'envoient direct dans le cerveau une substance comparable à de la drogue quand ils nous voient. Et nous aussi. D'où les propriétaires gaga avec leur chien.
Le chien est une création de l'homme pour l'accompagner dans ses tâches. Pas de base pour le nourrir, contrairement à beaucoup d'autres animaux.
Afficher tout
Passer du loup au chihuahua, je comprendrais jamais certains besoins humains ...;)

a écrit : Merci pour le conseil de lecture. J'irai le voir en librairie.

Cela dit je tiens à clarifier mon propos.

Si les humains ne sont pas par nature fidèle et dévoué au alien, alors mon argument ne s'y applique pas (et on reste en occident, si on part en Asie, on ne s'en sort plus
^^). On serait comme le lapin pour eux. Et un lapin, ok ça peut avoir de l'affection quand on s'en occupe bien, mais sinon il s'en fout. Je parle plus de la manière qu'à de nous voir un lapin vs un chien. C'est indéniablement différent.

Les chiens s'envoient direct dans le cerveau une substance comparable à de la drogue quand ils nous voient. Et nous aussi. D'où les propriétaires gaga avec leur chien.
Le chien est une création de l'homme pour l'accompagner dans ses tâches. Pas de base pour le nourrir, contrairement à beaucoup d'autres animaux.
Afficher tout
Pourtant dans de nombreux pays asiatiques, les chiens et les chats sont élevés pour leur chair, et abattus comme nos vaches, nos poulets et nos cochons ici...

Est-ce que c’est plus dégueulasse parce que ce sont des chats et des chiens ?

En Inde, les vaches sont sacrées, et la grande majorité de la population est végétarienne. Dans certains pays, on mange des criquets, des sauterelles, des insectes en tous genres...

Ne doit-on pas considérer, dans notre relation avec les animaux, les biais culturels autant que l’affect ou la nécessité de se nourrir ?

a écrit : Sauf que quand c'est une femme, elle sert toujours au bord d'un trottoir :)
Comprendrq qui pourra
Et sinon ça dérange personne ce genre de message ?
On me répondra sûrement qu'il vaut mieux ignorer, mais franchement la modération pourrait supprimer non ? Désolée mais quand je tombe sur ce genre de message, ma mâchoire a tendance à se décrocher et ma foi en l'être humain se dégrader...

PS : j'aurais bien aimé participer au débat de cette anecdote (et à d'autres d'ailleurs) mais j'arrive après la bataille !

Posté le

android

(0)

Répondre