Il existe d'autres systèmes que le Rhésus

Proposé par
le
dans

Le système Rhésus est très connu mais d'autres systèmes existent au sein des globules rouges tels que le système Duffy, caractérisé par la présence ou absence de deux protéines nommées a et b. Les caucasiens sont rarement double négatifs alors que près de 70% des africains sub-sahariens le sont.


Tous les commentaires (25)

a écrit : Si j’étais prof de Français, je te mettrais 0/1 pour ton utilisation de : « je serais prof » ;-) La faute c'est plutôt à "mettrai" car il manque un s pour que ce soit le conditionnel. En revanche, "je serais..." c'est une tournure familière mais correcte.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ça ne prouve rien mis à part que les différences entre individus existent. Mon intervention consistait à me moquer des gens aux discours niais et mielleux du genre « on est tous frères, on est tous les mêmes, on est tous égaux », discours tenus par des gens qui se revendiquent plus ou moins du marxisme culturel. La nature discrimine au sens où il y a des différences entre peuples et entre individus au sein d'un même peuple. Et je préfère qu'il en soit ainsi. Mais on entend un discours globaliste qui cherche à nous faire croire que l'Humain est une construction sociale, qu'on est interchangeable et qu'on ne se différencie que par la culture. Si demain la France est peuplé de Sénégalais, d'Indiens, d'Allemands ou de Brésiliens ce ne serait plus la même civilisation. Et ça vaut pour n'importe quels pays et cultures. Il y a un aspect génétique qu'on s'empresse d'esquiver par peur d'être traité de raciste et de tout ce qui suit derrière, sauf que la nature fait fi de ce grotesque puritanisme et te rappelle chaque jour qu'on est tous différent et que cela résulte essentiellement de nos gènes, l'éducation n'arrivant qu'en seconde position. Si vos parents sont petits, maigres et cardiaques il y a peu de chances pour que vous soyez grand et athlétique, même avec tous les efforts du monde. Et c'est toute l'erreur de Marx et de ses adeptes, nier la question raciale/ethnique/génétique (prenez l'adjectif que vous préférez) pour se concentrer uniquement sur l'aspect économique, comme si tout dépendait de l'argent, de la productivité et de la culture, comme si l'Humain était une pâte malléable qu'on pourrait modifier en changeant simplement le moule.

C'était juste une plaisanterie ; je n'ai aucun génocide prévu dans mon agenda.
Afficher tout
Je pense que vous mélangez tout. Tous les individus sont différent génétiquement mais bien que l'on soit différent, on est tous égaux. Les deux ne sont pas incompatible. De plus, ce que nous sommes ne se résumons pas qu'à notre patrimoine génétique, en réalité l'environnement et la culture joues un rôle de plus en plus important au cours de notre vie.
Je pense que vous donnez beaucoup trop d'importance à une sorte de déterminisme génétique, comme si ce que vous êtes est déjà écrit lors de votre naissance. Alors que c'est faux.

a écrit : Vu que personne n’a affirmé quoique ce soit sur l’égalité ici et que l’anecdote ne parle que de rhésus, tu créés ton propre débat avec ces contradicteurs virtuels ?
C’est fort, très très fort.
Je n'ai jamais lancé de débat. J'ai juste fait une plaisanterie. Ce n'est que parce qu'on m'a relancé que j'ai répondu et ainsi se créé le débat. Alors je comprends qu'on soit incité à débattre au vue de mon humour volontairement provocateur.

a écrit : Je n'ai jamais lancé de débat. J'ai juste fait une plaisanterie. Ce n'est que parce qu'on m'a relancé que j'ai répondu et ainsi se créé le débat. Alors je comprends qu'on soit incité à débattre au vue de mon humour volontairement provocateur. Vous avez fait de l’humour sur votre tout premier message en effet, et oui, volontairement provocateur.
Cependant j’ai rebondi sur votre deuxième message, non sur le premier. Où cette fois-ci vous sembliez un peu plus sérieux, vous avez d’ailleurs dit que dans le fond, ce n’était pas une blague.
Je vous cite: « La génétique discrimine, les gens sont différents dès la naissance donc non, nous ne sommes pas égaux par nature, et l’égalitarisme est une chimère artificielle ».
Je ne comprends toujours pas le lien que vous faites entre différences génétiques, « discriminations des gènes » et l’égalitarisme que prône la société Marxiste. Vraiment pas. Je réitère donc ma question, en quoi le fait qu’on soit différent biologiquement doit expliquer les discriminations que nous subissons ?
C’est comme si on justifiait les discriminations que subissaient les gens handicapés (physiques par exemple) en disant « bah c’est normal qu’on les discrimine, la nature les discrimine déjà dans leurs gènes » (enfin bon, qu’on s’entende, la nature ne fait pas de discrimination à proprement dit hein).
Quel lien ?

Par ailleurs, c’est assez dingue de vouloir à tout prix se moquer de la société marxiste au point de lui faire dire des choses qu’elle ne dit pas. Vous singez plutôt une minorité qui n’en a pas forcément compris la teneur. La pensée marxiste était à l’origine l’explication et la critique de la société capitaliste. Elle visait une société où il n’y a pas de classe dominante qui contrôle les moyens de productions et le pouvoir politique au détriment des masses populaires. Elle parle d’un égalitarisme de droit - et c’est bien le mot le plus important ici.
Alors peut-être que vous singiez d’autres personnes et d’autres propos, mais encore une fois, je vous ai juste trouvé... Hors de propos.

a écrit : Dans la forme : oui.
Dans le fond : non.

Ce que je dis là est factuel : dans la dure réalité, tout n'est que discriminations, différences et inégalités mais notre société imprégnée jusqu'à l'os de marxisme culturel tend à nous faire croire le contraire et c'est comme ça qu'
;on en arrive à avoir le meilleur taux de réussite au bac à Clichy, des hommes travestis qui remportent des compétitions sportives féminines, des concours de beauté de Miss mètre cube.

La génétique discrimine, les gens sont différents dès la naissance donc non, nous ne naissons pas égaux par nature et l'égalitarisme est une chimère artificielle.
Afficher tout
Et oui, le combat de Marx, c'est la possibilité que les transexuels puissent gagner les JO. Une belle analyse de son œuvre Le Capital...

Posté le

android

(0)

Répondre