Une avarie de bateau a complètement changé une île portugaise

Proposé par
le

En 2001, l'avarie du bateau d'un narcotrafiquant au large de la petite île portugaise de São Miguel le força à abandonner sa cargaison de plus de 500 kg de cocaïne pure. Elle fut récupérée par les locaux, et eut de profondes répercussions sur la vie des habitants, où la drogue était encore inconnue. Certains devinrent extrêmement riches, et de nombreux coffee shop sont encore ouverts aujourd'hui.

Beaucoup d'addictions furent provoquées, la drogue ayant été vendue à prix très bas, car aucun marché n'existait jusqu'alors.


Commentaires préférés (3)

Ma première anecdote proposée (et publiée, merci !) après plus de 8 ans de lecture quasi-quotidienne… Je suis certain que mon besoin de toujours sourcer ce que j’avance dans ma vie de tous les jours (sans non plus en faire de maladie, mais un peu quand même) a été influencée par SCMB. Merci à toute l’équipe, bientôt le cap des 10000 anecdotes !

Par rapport à l’anecdote, les articles décrivent que des pintes remplies de cocaïne étaient vendues pour une vingtaine d’euros, et que certains l’utilisaient comme panure pour le poisson !

a écrit : Donc la drogue est légalisée au Portugal ? Je ne savais pas. Eeeet oui, bien que le deal soit interdit, en acheter/avoir/consommer est depenalisé. (Par contre les drogués passent du statut "criminel" au statut "malade", et l'aide / accompagnement du malade est gratuit)

Posté le

android

(99)

Répondre

a écrit : Eeeet oui, bien que le deal soit interdit, en acheter/avoir/consommer est depenalisé. (Par contre les drogués passent du statut "criminel" au statut "malade", et l'aide / accompagnement du malade est gratuit) D'ailleurs si je me souviens bien il y a eu une anecdote à ce sujet, précisant que le nombre de drogué avait drastiquement chuté depuis que c'était dépénalisé (notamment du fait, comme tu l'as dit, qu'ils ne sont plus considéré comme des criminel/paria mais comme des malades et sont pris en charge comme tel)


Tous les commentaires (15)

Ma première anecdote proposée (et publiée, merci !) après plus de 8 ans de lecture quasi-quotidienne… Je suis certain que mon besoin de toujours sourcer ce que j’avance dans ma vie de tous les jours (sans non plus en faire de maladie, mais un peu quand même) a été influencée par SCMB. Merci à toute l’équipe, bientôt le cap des 10000 anecdotes !

Par rapport à l’anecdote, les articles décrivent que des pintes remplies de cocaïne étaient vendues pour une vingtaine d’euros, et que certains l’utilisaient comme panure pour le poisson !

Donc la drogue est légalisée au Portugal ? Je ne savais pas.

Posté le

android

(10)

Répondre

J'ai calculé, il y a 137 700 habitants sur l'île, ça faisait 3,63 g par personne. On prend l'hypothèse que 5% de la population en a consommé, ça fait une moyenne de 73g. Avec ça, chacun pouvais remplacer la farine d'un gâteau par de la cocaïne mdr

L'ile de la tentation. Un ptit shoot s'il vous plait ...

a écrit : Donc la drogue est légalisée au Portugal ? Je ne savais pas. Eeeet oui, bien que le deal soit interdit, en acheter/avoir/consommer est depenalisé. (Par contre les drogués passent du statut "criminel" au statut "malade", et l'aide / accompagnement du malade est gratuit)

Posté le

android

(99)

Répondre

a écrit : Eeeet oui, bien que le deal soit interdit, en acheter/avoir/consommer est depenalisé. (Par contre les drogués passent du statut "criminel" au statut "malade", et l'aide / accompagnement du malade est gratuit) D'ailleurs si je me souviens bien il y a eu une anecdote à ce sujet, précisant que le nombre de drogué avait drastiquement chuté depuis que c'était dépénalisé (notamment du fait, comme tu l'as dit, qu'ils ne sont plus considéré comme des criminel/paria mais comme des malades et sont pris en charge comme tel)

Il s'agissait plutôt de poudre composé à 80% de cocaïne. La cocaïne pure n'existe pas.

Il est clair que pour ceux qui ne connaissent pas la cocaïne, ils ont vite fait de confondre avec de la farine......
Ça devait être un beau bordel les anniversaires chez eux.

Posté le

android

(15)

Répondre

Une petite série française « Holly weed » à regarder si vous avez un peu de temps à perdre. C’est dans le même genre ! Et c’est vraiment génial !

a écrit : J'ai calculé, il y a 137 700 habitants sur l'île, ça faisait 3,63 g par personne. On prend l'hypothèse que 5% de la population en a consommé, ça fait une moyenne de 73g. Avec ça, chacun pouvais remplacer la farine d'un gâteau par de la cocaïne mdr il faut en general 250g de farine pour un gateau a moins que tu ne veuilles faire qu'un cupcacke. donc techniquement, tu ne remplaceras pas toute la farine par la cockaine dans ton gateau avec ton calcul, mais je suis sure que tu passeras quand meme un super anniversaire avec 73g dans la pate

Posté le

windowsphone

(15)

Répondre

Commentaire supprimé c un spam pour un site por... et dommage qu'il ne soit pas supprimé ainsi que son auteur banni

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Il est arrivé la même chose au Tuamotu (archipel de Polynésie FR proche de Tahiti) il n'y a pas si longtemps et il y a eu beaucoup de cas d'évacuations sanitaires de laba vers l'hôpital de tahiti pour des cas d'over dose étant donné que les gens ne savaient pas quelle dose consommer de manière "normale"

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il s'agissait plutôt de poudre composé à 80% de cocaïne. La cocaïne pure n'existe pas. Bonjour.
Peux tu m’expliquer pourquoi ? Je ne connais que trop mal ce sujet.

a écrit : Bonjour.
Peux tu m’expliquer pourquoi ? Je ne connais que trop mal ce sujet.
Le procédé de fabrication de la cocaïne est complexe et nécessite plusieurs étapes avec différents réactifs. A chaque étape, quelques réactifs ne réagissent pas totalement ou sont mal nettoyés en fin d’étape et reste dans le produit transformé. C’est encore pire quand la cocaine n’est pas fabriquée en univers contrôlé comme dans un labo stérile pour les médicaments mais en pleine forêt amazonienne. Le produit final n’est donc jamais pure et oscille en 80 et 90% de contenance de cocaine pure. Walter White avait le même problème avec la méthamphétamine où malgré ces efforts, il atteignait 98% maximum dans la série breaking bad.
Par la suite, à la revente, cette poudre peut tout à fait être coupée avec de la farine, du lait pour bébé, du bicarbonate et tout ce qui peut présenter une mélange potable afin d’augmenter les quantités du produit et en vendre toujours plus.

Bref comme toujours, je chipote car 80% (énoncé dans une des sources) c’est déjà un produit de très bonne qualité.

a écrit : Le procédé de fabrication de la cocaïne est complexe et nécessite plusieurs étapes avec différents réactifs. A chaque étape, quelques réactifs ne réagissent pas totalement ou sont mal nettoyés en fin d’étape et reste dans le produit transformé. C’est encore pire quand la cocaine n’est pas fabriquée en univers contrôlé comme dans un labo stérile pour les médicaments mais en pleine forêt amazonienne. Le produit final n’est donc jamais pure et oscille en 80 et 90% de contenance de cocaine pure. Walter White avait le même problème avec la méthamphétamine où malgré ces efforts, il atteignait 98% maximum dans la série breaking bad.
Par la suite, à la revente, cette poudre peut tout à fait être coupée avec de la farine, du lait pour bébé, du bicarbonate et tout ce qui peut présenter une mélange potable afin d’augmenter les quantités du produit et en vendre toujours plus.

Bref comme toujours, je chipote car 80% (énoncé dans une des sources) c’est déjà un produit de très bonne qualité.
Afficher tout
Merci beaucoup pour ta réponse très complète !