Un rhinocéros fascina l'Europe entière

Proposé par
le

En 1515 arriva à Lisbonne un rhinocéros indien, comme présent au roi du Portugal. L'arrivée de l'animal fit grand bruit en Europe, car on n'en avait plus vu en Europe depuis l'Empire Romain. Le rhinocéros fut pris pour une bête mythique, parfois confondu avec une licorne.

Le roi Manuel offrit la bête au pape de l'époque Léon X. En escale au large de Marseille, au Château d'If, le rhinocéros reçut la visite du roi François Ier. On dit que le monarque fut émerveillé par la carapace de l'animal. Il mourut avant d'atteindre Rome dans un naufrage.


Tous les commentaires (22)

a écrit : En 1516, l'île hébergea pour quelques semaines un rhinocéros indien que le roi Manuel Ier de Portugal, dit "le Magnifique" avait reçu d'un prince Hindou, et qu'il souhaitait offrir au Pape Léon X. Tout Marseille s'empressa d'aller admirer le mystérieux animal inconnu en Europe.
En pèlerinage à la Sainte-Baume, le jeune François Ier auréolé de sa victoire de Marignan, entendit parler de cette curiosité et s'invita pour voir la bête. Fasciné par le panorama, il s'intéressa davantage à l'avantage stratégique qu'offrait le site qu'à cet animal exotique.
Cet fut d'ailleurs peu après cette visite qu'il ordonna qu'on construisît à If un port bien protégé et que l'on y dressât une forteresse imprenable.
La construction de la forteresse programmée dès 1524 fut entreprise à partir de 1528 et achevée vers 1531. Or, curieusement, cette place forte inexpugnable, - qui ne fut d'ailleurs jamais conquise -, devint une prison d'État.
Afficher tout
Prison d’état qui bien plus tard donna l’idée d’un célèbre roman à A. Dumas , une autre histoire méconnue et tragique celle de la répression du mouvement social des ouvriers construisant la corniche de Marseille et qui furent emprisonnés sur l’île et moururent pour la plus part dans des conditions atroces.
Le château est depuis « l’hôtel du peuple souverain »

C'est d'ailleurs pourquoi la Tour de Belém, construite dans l'estuaire du Tage pour en protéger l'entrée à l'époque de l'anecdote, comprend, dans ses multiples motifs décoratifs, la sculpture d'une tête de rhinocéros.

Posté le

android

(0)

Répondre