Le rôle des abeilles dans une colonie est déterminé par leur âge

Proposé par
le
dans

Chez les abeilles, l'âge est prépondérant dans la répartition des tâches. De 0 à 6 jours, elles nettoient la ruche. De 7 à 12 jours, elles nourrissent les larves. De 12 a 21 jours, elles sculptent les rayons. Enfin, de 22 jours jusqu’à leur mort, elles butinent le pollen des fleurs.

D’autres tâches plus spécifiques existent et sont effectuées à tour de rôle suivant l’âge des abeilles comme les intendantes, les dames d’honneur, les ventileuses, les chimistes, les gardiennes, etc.


Commentaires préférés (3)

C’est un post 9gag qui a évoqué le sujet et cela m’a intrigué. Après recherches, c’est tout à fait vrai. J’étais persuadé encore il y a quelque temps que les rôles des abeilles (autre que la reine évidemment) fussent fixés dès la naissance et jusqu’à leur mort comme c’est le cas pour les fourmis. Finalement, il n’existe que trois types de larves : larve de reine, larve d’ouvrière et larve de mâle. L’anecdote ici n’évoque que les différents rôles des ouvrières.

Il s’avère que certains appendices nécessaires à certaines taches comme le fait de butiner se développent complètement après 22 jours de vie. Finalement, le rôle qu’elle occupe suit l’évolution de leur croissance.

Une source plus détaillée : www.famillemichaud.com/le-miel-et-vous/la-vie-de-labeille/

D'après Wikipédia, en seconde source, "une abeille d'hiver peut vivre jusqu'à 10 mois, tandis qu'une abeille d'été peut vivre jusqu'à 1 mois". Je trouve que ça manquait un peu à l'anecdote pour se rendre compte de la durée de ces différentes tâches.

Posté le

android

(207)

Répondre

Pour faire simple au sujet des mâles:

Les mâles ont une vie plutôt pépère jusqu'à la fin de l'été. Ils sont entièrement nourris/blanchis par la colonie et bien sûr ne butinent pas . (De plus, ils ne piquent pas, ils n'ont pas de dard). Vers le printemps, ils vont féconder les reines vierges, ensuite belle vie jusqu'à fin de l'été, et enfin ils sont chassés des colonies car inutiles et iront mourir un peu plus loin. D'ailleurs ils sont un peu concon, ils arrive parfois qu'ils se trompent de ruche, et viennent donc gratter l'hospitalité de colonies voisines.

La reine à une durée de vie comprise entre 3-5 ans, même si aujourd'hui on est plus proche des 3 que des 5. Les abeilles construisent des cellules royales (plusieurs) pour faire naître des reines. La première sortie tue les autres afin de devenir l'unique reine. Elles sont ensuite fécondées (une seule fois dans leur vie) par plusieurs mâles et stockent assez de semences mâles (dans leurs spermatheque) pour pondre jusqu'à leur mort.

Posté le

android

(241)

Répondre


Tous les commentaires (52)

C’est un post 9gag qui a évoqué le sujet et cela m’a intrigué. Après recherches, c’est tout à fait vrai. J’étais persuadé encore il y a quelque temps que les rôles des abeilles (autre que la reine évidemment) fussent fixés dès la naissance et jusqu’à leur mort comme c’est le cas pour les fourmis. Finalement, il n’existe que trois types de larves : larve de reine, larve d’ouvrière et larve de mâle. L’anecdote ici n’évoque que les différents rôles des ouvrières.

Il s’avère que certains appendices nécessaires à certaines taches comme le fait de butiner se développent complètement après 22 jours de vie. Finalement, le rôle qu’elle occupe suit l’évolution de leur croissance.

Une source plus détaillée : www.famillemichaud.com/le-miel-et-vous/la-vie-de-labeille/

D'après Wikipédia, en seconde source, "une abeille d'hiver peut vivre jusqu'à 10 mois, tandis qu'une abeille d'été peut vivre jusqu'à 1 mois". Je trouve que ça manquait un peu à l'anecdote pour se rendre compte de la durée de ces différentes tâches.

Posté le

android

(207)

Répondre

a écrit : C’est un post 9gag qui a évoqué le sujet et cela m’a intrigué. Après recherches, c’est tout à fait vrai. J’étais persuadé encore il y a quelque temps que les rôles des abeilles (autre que la reine évidemment) fussent fixés dès la naissance et jusqu’à leur mort comme c’est le cas pour les fourmis. Finalement, il n’existe que trois types de larves : larve de reine, larve d’ouvrière et larve de mâle. L’anecdote ici n’évoque que les différents rôles des ouvrières.

Il s’avère que certains appendices nécessaires à certaines taches comme le fait de butiner se développent complètement après 22 jours de vie. Finalement, le rôle qu’elle occupe suit l’évolution de leur croissance.

Une source plus détaillée : www.famillemichaud.com/le-miel-et-vous/la-vie-de-labeille/
Afficher tout
J'avais vu ce post sur 9gag aussi

Belles progressions de carrière

Posté le

android

(1)

Répondre

Pour faire simple au sujet des mâles:

Les mâles ont une vie plutôt pépère jusqu'à la fin de l'été. Ils sont entièrement nourris/blanchis par la colonie et bien sûr ne butinent pas . (De plus, ils ne piquent pas, ils n'ont pas de dard). Vers le printemps, ils vont féconder les reines vierges, ensuite belle vie jusqu'à fin de l'été, et enfin ils sont chassés des colonies car inutiles et iront mourir un peu plus loin. D'ailleurs ils sont un peu concon, ils arrive parfois qu'ils se trompent de ruche, et viennent donc gratter l'hospitalité de colonies voisines.

La reine à une durée de vie comprise entre 3-5 ans, même si aujourd'hui on est plus proche des 3 que des 5. Les abeilles construisent des cellules royales (plusieurs) pour faire naître des reines. La première sortie tue les autres afin de devenir l'unique reine. Elles sont ensuite fécondées (une seule fois dans leur vie) par plusieurs mâles et stockent assez de semences mâles (dans leurs spermatheque) pour pondre jusqu'à leur mort.

Posté le

android

(241)

Répondre

a écrit : Pour faire simple au sujet des mâles:

Les mâles ont une vie plutôt pépère jusqu'à la fin de l'été. Ils sont entièrement nourris/blanchis par la colonie et bien sûr ne butinent pas . (De plus, ils ne piquent pas, ils n'ont pas de dard). Vers le printemps, ils vont féconder les reines vierges,
ensuite belle vie jusqu'à fin de l'été, et enfin ils sont chassés des colonies car inutiles et iront mourir un peu plus loin. D'ailleurs ils sont un peu concon, ils arrive parfois qu'ils se trompent de ruche, et viennent donc gratter l'hospitalité de colonies voisines.

La reine à une durée de vie comprise entre 3-5 ans, même si aujourd'hui on est plus proche des 3 que des 5. Les abeilles construisent des cellules royales (plusieurs) pour faire naître des reines. La première sortie tue les autres afin de devenir l'unique reine. Elles sont ensuite fécondées (une seule fois dans leur vie) par plusieurs mâles et stockent assez de semences mâles (dans leurs spermatheque) pour pondre jusqu'à leur mort.
Afficher tout
D’ailleurs, elles sont appelées reines, mais ne dirigent rien du tout. Elles ne font que pondre toute leur vie.
Pour les faux-bourdons, ils font justement de ruche en ruche chercher une jeune reine vierge afin de favoriser le brassage génétique.

Le faux-bourdon n’a effectivement pas de dard, ni de glandes pour sécréter la cire, ni de structure de récupération du pollen. Par contre, ils sont plus gros, plus endurants, plus musclés, avec de plus grands yeux et une meilleure vue, des antennes plus grandes et plus réceptives afin de réussir un accouplement en vol.

À ne pas confondre avec le bourdon qui est une autre espèce d’insecte vivant en colonie et possédant également une reine.

La division du travail bien avant l'arrivée de Henry Ford.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : D’ailleurs, elles sont appelées reines, mais ne dirigent rien du tout. Elles ne font que pondre toute leur vie.
Pour les faux-bourdons, ils font justement de ruche en ruche chercher une jeune reine vierge afin de favoriser le brassage génétique.

Le faux-bourdon n’a effectivement pas de dard, ni
de glandes pour sécréter la cire, ni de structure de récupération du pollen. Par contre, ils sont plus gros, plus endurants, plus musclés, avec de plus grands yeux et une meilleure vue, des antennes plus grandes et plus réceptives afin de réussir un accouplement en vol.

À ne pas confondre avec le bourdon qui est une autre espèce d’insecte vivant en colonie et possédant également une reine.
Afficher tout
De toute façon les reines sont fécondées pendant le vol nuptial, pas dans les ruches, et pour avoir testé, ils se perdent quand même dans les ruches voisines même si ces ruches la ont déjà des reines fécondes.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Pour faire simple au sujet des mâles:

Les mâles ont une vie plutôt pépère jusqu'à la fin de l'été. Ils sont entièrement nourris/blanchis par la colonie et bien sûr ne butinent pas . (De plus, ils ne piquent pas, ils n'ont pas de dard). Vers le printemps, ils vont féconder les reines vierges,
ensuite belle vie jusqu'à fin de l'été, et enfin ils sont chassés des colonies car inutiles et iront mourir un peu plus loin. D'ailleurs ils sont un peu concon, ils arrive parfois qu'ils se trompent de ruche, et viennent donc gratter l'hospitalité de colonies voisines.

La reine à une durée de vie comprise entre 3-5 ans, même si aujourd'hui on est plus proche des 3 que des 5. Les abeilles construisent des cellules royales (plusieurs) pour faire naître des reines. La première sortie tue les autres afin de devenir l'unique reine. Elles sont ensuite fécondées (une seule fois dans leur vie) par plusieurs mâles et stockent assez de semences mâles (dans leurs spermatheque) pour pondre jusqu'à leur mort.
Afficher tout
Pour compléter ton commentaire, les mâles ne finissent pas tous une belle vie jusqu'à la fin de l'été puisque les mâles qui font la fécondation des reines vierges meurent au cours de l'acte sexuel.
Pendant lequel ils perdent une partie de leur organe pour que la fécondation soit la meilleure possible.
Les mâles peuvent être également chasser ou tuer de la ruche si celle ci commence à manque de provision
La fécondation se fait en vol (donc même si des mâles peuvent aller dans différentes ruches, la fécondation se fait à l'extérieur
Chaque reine peut se faire féconder par environ 10 à 30 mâles, un par un quand même ;)

a écrit : C’est un post 9gag qui a évoqué le sujet et cela m’a intrigué. Après recherches, c’est tout à fait vrai. J’étais persuadé encore il y a quelque temps que les rôles des abeilles (autre que la reine évidemment) fussent fixés dès la naissance et jusqu’à leur mort comme c’est le cas pour les fourmis. Finalement, il n’existe que trois types de larves : larve de reine, larve d’ouvrière et larve de mâle. L’anecdote ici n’évoque que les différents rôles des ouvrières.

Il s’avère que certains appendices nécessaires à certaines taches comme le fait de butiner se développent complètement après 22 jours de vie. Finalement, le rôle qu’elle occupe suit l’évolution de leur croissance.

Une source plus détaillée : www.famillemichaud.com/le-miel-et-vous/la-vie-de-labeille/
Afficher tout
Pour peaufiner légèrement ton comm, il existe effectivement 3 types de larves
Mais celles ci proviennent tous du même œuf.
Pour faire clair, la reine pond des œufs dans la colonie, qui peuvent devenir des abeilles ouvrières, des mâles ou même une reine (selon les besoins de la ruche)
Il n'est pas défini dans l'œuf mais apres, a 3j l'œuf éclôt pour donner une toute petite larve qui va être nourri à la gelée royale
Ce sont les nourrisses (les jeunes abeilles) qui produisent la gelée royale
Selon la quantité de gelée royale que la larve recevra (et peut être la qualité je ne sais pas) elle deviendra un mâle , une abeilles ou une reine
(Pour faire simple car les mâles ont besoins de plus d'espace pour se développer et ont donc des alvéoles plus grosses et les reines se développent dan des cellules royales totalement différentes)
Le temps également est important puiqu'il faut 21j a partir de l'œuf pour qu'une abeille naisse, 24j pour les mâles et seulement 16j pour les reines

Je suis apiculteur :)

a écrit : Pour peaufiner légèrement ton comm, il existe effectivement 3 types de larves
Mais celles ci proviennent tous du même œuf.
Pour faire clair, la reine pond des œufs dans la colonie, qui peuvent devenir des abeilles ouvrières, des mâles ou même une reine (selon les besoins de la ruche)
Il n'est pa
s défini dans l'œuf mais apres, a 3j l'œuf éclôt pour donner une toute petite larve qui va être nourri à la gelée royale
Ce sont les nourrisses (les jeunes abeilles) qui produisent la gelée royale
Selon la quantité de gelée royale que la larve recevra (et peut être la qualité je ne sais pas) elle deviendra un mâle , une abeilles ou une reine
(Pour faire simple car les mâles ont besoins de plus d'espace pour se développer et ont donc des alvéoles plus grosses et les reines se développent dan des cellules royales totalement différentes)
Le temps également est important puiqu'il faut 21j a partir de l'œuf pour qu'une abeille naisse, 24j pour les mâles et seulement 16j pour les reines

Je suis apiculteur :)
Afficher tout
Fascinant ...
Et alors comment expliquer que c'est seulement la nourriture qui va influer sur le sexe et le développement de la larve ?
Et est ce que si ont nourrissait nous même ces larves on pourrait choisir de faire que des reines en les nourrissant plus ?

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Fascinant ...
Et alors comment expliquer que c'est seulement la nourriture qui va influer sur le sexe et le développement de la larve ?
Et est ce que si ont nourrissait nous même ces larves on pourrait choisir de faire que des reines en les nourrissant plus ?
EDIT : j'ai pas trop répondu mais (a prendre au conditionnel)

1/ la GR est plus nutritives que la nourriture des abeilles classiques ( ou des larves passé 3j) donc je pense que ça a un lien avec les développement de l'organe reproductif (qui distingue l'ouvriere d'une reine)
2/ techniquement oui, alors après je sais que l'élevage de reine existe, mais le nourissement est réalisé par les abeilles directement il me semble.


Pour le complément du complément:

Ce n'est pas la nourriture ou du moins pas que.

En faite la reine, quand elle pond, peut choisir de pondre un oeuf fécondé ou pas. (En gros elle choisit d'ouvrir le réservoir à spermatozoïde ou pas).

S'il n'est pas fécondé, alors ça sera un mâle, ( D'ailleurs même les abeilles ouvrières peuvent pondre, mais comme elles ne sont pas fécondes, elles donnent naissance uniquement à des faux bourdon.).

Dans le cas où l'oeuf de la reine est fécondé alors ça sera une larve d'ouvrière qui sera nourris à la gêlé royale(GR) qq jours. Si pour une raison ou une autre il faut une reine alors les ouvrières vont agrandir la cellule, et continuer le nourissement de la larve avec de la GR qq jours de plus et c'est ce signal qui déclenche le développement du système de ponte de la larve (etcetc) pour en faire une future reine.

Maintenant à la question de savoir comment et qui choisit (chez les ouvrières) de nourrir un peu plus à la GR pour faire une nouvelle reine, ben pour en avoir discuté avec des chercheurs du CNRS, c'est pas encore super clair.

(Petit complément : quand la colonie sent que la reine est à bout de souffle ou qu'elle ne pond pas assez, alors les ouvrières vont construites des Cellules royales sur les cadres de rives(Au bords des ruches) afin que la reine qui est généralement au centre des ruches ne les sentes pas et évite des les détruires.)

Posté le

android

(30)

Répondre

a écrit : Pour faire simple au sujet des mâles:

Les mâles ont une vie plutôt pépère jusqu'à la fin de l'été. Ils sont entièrement nourris/blanchis par la colonie et bien sûr ne butinent pas . (De plus, ils ne piquent pas, ils n'ont pas de dard). Vers le printemps, ils vont féconder les reines vierges,
ensuite belle vie jusqu'à fin de l'été, et enfin ils sont chassés des colonies car inutiles et iront mourir un peu plus loin. D'ailleurs ils sont un peu concon, ils arrive parfois qu'ils se trompent de ruche, et viennent donc gratter l'hospitalité de colonies voisines.

La reine à une durée de vie comprise entre 3-5 ans, même si aujourd'hui on est plus proche des 3 que des 5. Les abeilles construisent des cellules royales (plusieurs) pour faire naître des reines. La première sortie tue les autres afin de devenir l'unique reine. Elles sont ensuite fécondées (une seule fois dans leur vie) par plusieurs mâles et stockent assez de semences mâles (dans leurs spermatheque) pour pondre jusqu'à leur mort.
Afficher tout
Comme quoi, il est dans l'ordre des choses que le mâle se la coule douce et que la femelle trime.
Avec cette histoire d'égalité des sexes, je vous le dis, nous nageons à contre-courant.. XD

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour faire simple au sujet des mâles:

Les mâles ont une vie plutôt pépère jusqu'à la fin de l'été. Ils sont entièrement nourris/blanchis par la colonie et bien sûr ne butinent pas . (De plus, ils ne piquent pas, ils n'ont pas de dard). Vers le printemps, ils vont féconder les reines vierges,
ensuite belle vie jusqu'à fin de l'été, et enfin ils sont chassés des colonies car inutiles et iront mourir un peu plus loin. D'ailleurs ils sont un peu concon, ils arrive parfois qu'ils se trompent de ruche, et viennent donc gratter l'hospitalité de colonies voisines.

La reine à une durée de vie comprise entre 3-5 ans, même si aujourd'hui on est plus proche des 3 que des 5. Les abeilles construisent des cellules royales (plusieurs) pour faire naître des reines. La première sortie tue les autres afin de devenir l'unique reine. Elles sont ensuite fécondées (une seule fois dans leur vie) par plusieurs mâles et stockent assez de semences mâles (dans leurs spermatheque) pour pondre jusqu'à leur mort.
Afficher tout
Est ce qu'on pourrait pas récupérer des reines avant qu'elles s'entretuent afin de repeupler la population d'abeilles ? (il faudrait récupérer des mâles également mais ça devrait pas être trop compliqué)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Est ce qu'on pourrait pas récupérer des reines avant qu'elles s'entretuent afin de repeupler la population d'abeilles ? (il faudrait récupérer des mâles également mais ça devrait pas être trop compliqué) Si c'est de l'élevage de reine, je suis pas un expert de ça, mais grosso modo on vient présenter aux abeilles pleins de cellules royales afin qu'elles élèvent des reines, puis avant que la première zigouille le reste on vient les prélever pour créer d'autres colonies.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Est ce qu'on pourrait pas récupérer des reines avant qu'elles s'entretuent afin de repeupler la population d'abeilles ? (il faudrait récupérer des mâles également mais ça devrait pas être trop compliqué) Les bonnes idées des gens qui découvrent un sujet sur ce site et qui croient que personne n'y avait pensé avant...

Posté le

android

(0)

Répondre

Hâaa l'abeille une vraie petite merveille. et pourtant c'est pas les ennemis qui manquent : entre les pilleurs comme le sphinx tête de mort, les parasites comme le varois, les tueurs comme le frelon, et les insecticides... Il y a plein de variétés apis (rustiques et moins vulnérables). et certains miels valent très cher comme le miel de Sandragon du Yémen à 180 dollars le kilo.. Y a même des miels hallucinogènes au Népal. Et puis le Manuka aux vertus antiseptiques. Plus qu'un aliment c’était un remède chez les anciens

a écrit : Hâaa l'abeille une vraie petite merveille. et pourtant c'est pas les ennemis qui manquent : entre les pilleurs comme le sphinx tête de mort, les parasites comme le varois, les tueurs comme le frelon, et les insecticides... Il y a plein de variétés apis (rustiques et moins vulnérables). et certains miels valent très cher comme le miel de Sandragon du Yémen à 180 dollars le kilo.. Y a même des miels hallucinogènes au Népal. Et puis le Manuka aux vertus antiseptiques. Plus qu'un aliment c’était un remède chez les anciens Afficher tout Les problèmes que tu cites sont graves
Mais un des plus graves c'est le manques jachères mielliferes, de fleurs, et pour le coup c'est la bonne volonté de chacun (et des industriels n'est ce pas ) qui permettrait d'infléchir cette tendance.

Quant aux industriels et leurs semences modifiées, qui ne produisent tout simplement plus de nectar (base du miel)....

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Comme quoi, il est dans l'ordre des choses que le mâle se la coule douce et que la femelle trime.
Avec cette histoire d'égalité des sexes, je vous le dis, nous nageons à contre-courant.. XD
Comme quoi, les femelles sont plus douées que les mâles ;-)
Ça a toujours été les femelles le sexe fort.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les problèmes que tu cites sont graves
Mais un des plus graves c'est le manques jachères mielliferes, de fleurs, et pour le coup c'est la bonne volonté de chacun (et des industriels n'est ce pas ) qui permettrait d'infléchir cette tendance.

Quant aux industriels et leurs semences
modifiées, qui ne produisent tout simplement plus de nectar (base du miel).... Afficher tout
J'ai un terrain de 3000 m2 que j'aime à laisser semi-sauvage (sauf autour de la baraque évidement), c'est blindé de fleurs au printemps et en automne et le fait de couper ce qui est sec juste en été quand toutes les herbes ont cramé aide à la repousse (et en plus ça fait un paillage naturel)
Bon ça a quand même un inconvénient, c'est un peu le souk niveau bestioles chez moi mais c'est plus moche que méchant quoi. ^^

Les abeilles aiment les prairies, les terrains de golf, c'est pas trop leur truc.

Pour l'anecdote, il me semble que la gelée royale c'est surtout bourré d'hormones, d'où leur distribution au compte-goûte pour décider de ce qui va naître dans l'alvéole alors que comme dit plus haut chez les fourmis c'est décidé un peu avant la ponte par la reine. Le miel par contre est le seul aliment (avec le blanc d'oeuf) qui est 100% assimilable par l'organisme des abeilles et le notre, c'est un peu le supercarburant de la nature, et en plus y'a des antibiotiques dedans, pour les maladies de peu, ca marche plutôt bien d'ailleurs (l'eczéma par exemple)

Au passage, l'abeille est le seul insecte qu'on élève pour le faire bosser. ;)