Mozart ou Beethoven ont-ils composé au XXe siècle ?

Proposé par
le

Rosemary Brown est une pianiste qui fit l’objet d’une grande attention médiatique dans les années 1970. Elle affirmait entrer en communication avec de célèbres compositeurs décédés, et "composa" plus de 400 œuvres prétendues reçues d’outre-tombe de Brahms, Debussy, Chopin, Beethoven, Mozart ou Liszt.


Commentaires préférés (3)

Je ne connais pas le talent de cette dame, mais certains ne sont vraiment pas tendres avec elle :
« il ne s’agit en réalité que d’œuvres de modeste facture tout juste “passables” voire de qualité franchement “médiocres”, certes élaborées peu ou prou dans le style desdits compositeurs, mais calquées et remaniées à la lumière de morceaux préexistants. »
« Le musicologue Denis Matthews compare la musique de Brown à de “sympathiques pastiches” tout en laissant implicitement entendre que Rosemary Brown se borne à “recréer” des compositions “à la manière de" »

Si son œuvre est constituée de pastiches, peut-être voulait-elle qu’on évite de la traiter de copieuse et inventât cette histoire de facultés médiumniques.

Que dire ? Rosemary était une "originale", comme il y en a eu et il y en a encore :)
Elle n'était pas dangereuse, n'emmerdait personne, et @Tyb a raison de dire qu'il n'y a pas de quoi lui tomber dessus...
Que l'on croit ou pas à son "histoire", qu'on aime ou pas ce qu'elle a composé, n'a aucune importance ; elle faisait son "truc" et personne n'était obligé d'écouter ni d'aimer. Font chier les critiques : on ne leur demande rien, on n'a pas besoin d'eux pour aimer ou pas quelque chose... qu'ils nous lâchent un peu :)

a écrit : Hum en suivant ton raisonnement tu n'es pas obligé de lire les critiques, ils ne t'obligent à rien C'est vrai :) Mais là on me les met sous le nez et j'apprends qu'ils l'ont un brin "cassée"... Alors je donne mon point de vue sur eux :)


Tous les commentaires (9)

Je ne connais pas le talent de cette dame, mais certains ne sont vraiment pas tendres avec elle :
« il ne s’agit en réalité que d’œuvres de modeste facture tout juste “passables” voire de qualité franchement “médiocres”, certes élaborées peu ou prou dans le style desdits compositeurs, mais calquées et remaniées à la lumière de morceaux préexistants. »
« Le musicologue Denis Matthews compare la musique de Brown à de “sympathiques pastiches” tout en laissant implicitement entendre que Rosemary Brown se borne à “recréer” des compositions “à la manière de" »

Si son œuvre est constituée de pastiches, peut-être voulait-elle qu’on évite de la traiter de copieuse et inventât cette histoire de facultés médiumniques.

Que dire ? Rosemary était une "originale", comme il y en a eu et il y en a encore :)
Elle n'était pas dangereuse, n'emmerdait personne, et @Tyb a raison de dire qu'il n'y a pas de quoi lui tomber dessus...
Que l'on croit ou pas à son "histoire", qu'on aime ou pas ce qu'elle a composé, n'a aucune importance ; elle faisait son "truc" et personne n'était obligé d'écouter ni d'aimer. Font chier les critiques : on ne leur demande rien, on n'a pas besoin d'eux pour aimer ou pas quelque chose... qu'ils nous lâchent un peu :)

a écrit : Que dire ? Rosemary était une "originale", comme il y en a eu et il y en a encore :)
Elle n'était pas dangereuse, n'emmerdait personne, et @Tyb a raison de dire qu'il n'y a pas de quoi lui tomber dessus...
Que l'on croit ou pas à son "histoire", qu'on aime o
u pas ce qu'elle a composé, n'a aucune importance ; elle faisait son "truc" et personne n'était obligé d'écouter ni d'aimer. Font chier les critiques : on ne leur demande rien, on n'a pas besoin d'eux pour aimer ou pas quelque chose... qu'ils nous lâchent un peu :) Afficher tout
C'est vraiment contraire à mon habitude mais pour une fois j'ai l'impression qu'on a affaire à du sexisme primaire.
Une femme compositrice dérange dans un monde de musique classique très masculin (dans les années 70 du moins).

Sinon, j'ai connu des anecdotes avec des titres moins putaclik. On dirait un article de Konbini.

a écrit : Que dire ? Rosemary était une "originale", comme il y en a eu et il y en a encore :)
Elle n'était pas dangereuse, n'emmerdait personne, et @Tyb a raison de dire qu'il n'y a pas de quoi lui tomber dessus...
Que l'on croit ou pas à son "histoire", qu'on aime o
u pas ce qu'elle a composé, n'a aucune importance ; elle faisait son "truc" et personne n'était obligé d'écouter ni d'aimer. Font chier les critiques : on ne leur demande rien, on n'a pas besoin d'eux pour aimer ou pas quelque chose... qu'ils nous lâchent un peu :) Afficher tout
Hum en suivant ton raisonnement tu n'es pas obligé de lire les critiques, ils ne t'obligent à rien

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Hum en suivant ton raisonnement tu n'es pas obligé de lire les critiques, ils ne t'obligent à rien C'est vrai :) Mais là on me les met sous le nez et j'apprends qu'ils l'ont un brin "cassée"... Alors je donne mon point de vue sur eux :)

"qui fit l'objet"? "qui fut l'objet" plutôt, non ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "qui fit l'objet"? "qui fut l'objet" plutôt, non ? On emploie indifféremment être l'objet de ou faire l'objet de.

a écrit : Je ne connais pas le talent de cette dame, mais certains ne sont vraiment pas tendres avec elle :
« il ne s’agit en réalité que d’œuvres de modeste facture tout juste “passables” voire de qualité franchement “médiocres”, certes élaborées peu ou prou dans le style desdits compositeurs, mais calquées et remaniées
à la lumière de morceaux préexistants. »
« Le musicologue Denis Matthews compare la musique de Brown à de “sympathiques pastiches” tout en laissant implicitement entendre que Rosemary Brown se borne à “recréer” des compositions “à la manière de" »

Si son œuvre est constituée de pastiches, peut-être voulait-elle qu’on évite de la traiter de copieuse et inventât cette histoire de facultés médiumniques.
Afficher tout
Ha mais oui ce raisonnement passe nickel: une histoire de ouf, des compositions revisité et hop voilà le travail.

Pour moi ça reste du spectacle et elle ne fait que répondre à la demande. Faut bien manger, et si on peu le faire sans trop se fatiguer...

a écrit : Que dire ? Rosemary était une "originale", comme il y en a eu et il y en a encore :)
Elle n'était pas dangereuse, n'emmerdait personne, et @Tyb a raison de dire qu'il n'y a pas de quoi lui tomber dessus...
Que l'on croit ou pas à son "histoire", qu'on aime o
u pas ce qu'elle a composé, n'a aucune importance ; elle faisait son "truc" et personne n'était obligé d'écouter ni d'aimer. Font chier les critiques : on ne leur demande rien, on n'a pas besoin d'eux pour aimer ou pas quelque chose... qu'ils nous lâchent un peu :) Afficher tout
En prétendant entendre les morts, si elle dérangeait et voulait attirer l'attention.
Et comme tout le monde, même moi quand j'ai lu l'anecdote, le public a voulu savoir ce que valait techniquement ses œuvres. Et c'est là que les experts, les critiques, ont été sollicités.

Posté le

android

(2)

Répondre