Durant la Première Guerre mondiale, des Belges durent faire le tour du monde pour rentrer chez eux

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (26)

a écrit : La Belgique, libre ... Pas tout à fait. Seule une petite partie de la Belgique est restée libre durant la Première Guerre mondiale. Plus précisément, c'était une zone frontalière avec la France et englobée par l'Yser, un petit fleuve côtier. C'est d'ailleurs grâce à ce dernier que les Belges ont pu arrêter l'avancée des Allemands. Le commandement de l'époque a en effet eu la brillante idée d'inonder les plaines environnentes pour stopper les ennemis, en ouvrant les vannes des écluses à marée montante et en les refermant à marée descendante.
Et pour continuer l'anecdote, les soldats furent bien de retour sur le sol européen en juillet 1918, un peu avant la fin de la guerre.
Afficher tout
On dirait le prologue d'un album d'Astérix. ;)

Pour enfin revenir et se rendre compte qu'ils avaient une capitale provisoire en France

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Elle est pas mal celle-là, je reprends Leolio sur l'orthographe d'un mot et je fait une faute sur le même mot.
Non mais quel c** !
Je faiS une faute.
Quand ça veut pas, ça veut pas.
Saloperie de chaleur.

Le comble aurait été qu’ils rentrent en Belgique en 1939

Ben les gars ! On ne peut passer par la porte de devant... une fois... donc on va sortir par derrière !

Ben chef c a près de 9000km tout de même... non ?!

a écrit : Ben les gars ! On ne peut passer par la porte de devant... une fois... donc on va sortir par derrière !

Ben chef c a près de 9000km tout de même... non ?!
Hé c'est drôle en plus....