Vous avez des restes d'une troisième paupière

Proposé par
le

Certains animaux ont une troisième paupière appelée membrane nictitante. Cette membrane semi-transparente se déplace horizontalement et protège l’œil des poussières et du soleil. L'Homme en possède un vestige appelé pli semi-lunaire de la conjonctive, et correspond au coin rose du bord de l’œil.


Tous les commentaires (32)

a écrit : Chez l'aligator, cette membrane transparente protège les yeux tout en regardant où il met le museau. D'ailleurs, on le voit quand il sort de l'eau. Son oeil s'ouvre en 2 fois, d'abord la paupière puis la membrane transparente. Certains serpents et lézards ont la même capacité. Pour les lézards, ok, mais les serpents n'ont pas de paupières ni de membrane protectrice mobile. C'est une écaille (fixe et vascularisée) qui protège leur globe oculaire.

a écrit : Depuis quand on démontre une théorie par des exemples? L’empirisme a ses limites. De plus la théorie de l’évolution reste par définition... une théorie. Ce genre de commentaires n’apportent pas grand chose à la conversation. Depuis que la science se base sur l'observation et l'expérimentation plutôt que sur des convictions.
Si l'évolution est encore une théorie (désolé, coxy), c'est parce qu'elle n'explique pas encore tout le vivant, par exemple, pourquoi les serpents ont perdu leurs pattes, où pourquoi les grands singes ont perdu leur queue (et leur troisième paupière^^)

Comment on fait quand on le savait déjà pour les serpents etc mais pas pour le vestige chez l’homme ??? Je clique sur quoi ?!? Je panique pas je pose une question !!!!!!!

a écrit : Non, il ne pourra pas. Je crois qu'il est mort. "Survival of the fittest", et il est même pas fichu de survivre.
Pathétique...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'évolution est aléatoire et on ne sait pas trop dire pourquoi on a 2 bras et 2 jambes alors qu'on vient d'une larve rampante qui sortait de l'eau. Pendant que les humains développaient leur cerveau, d'autres espèces s'adaptaient à leurs manières à leurs environnements. Tu serais étonné du nombre des "qualités" que d'autres espèces ont naturellement et que l'homme développe aujourd'hui avec sa technologie (vision nocturne, ultrasons, l'aérodynamisme des avions inspiré de celui des oiseaux et des voitures inspiré des félins...). On ne peut pas tout avoir. Afficher tout On ne sait pas trop pourquoi le nautile, avec tout le temps dont il disposait, n'a toujours pas appris à nager vers l'avant (et cogne souvent sa carapace aux récifs).
Stupide nautile, va.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Comment on fait quand on le savait déjà pour les serpents etc mais pas pour le vestige chez l’homme ??? Je clique sur quoi ?!? Je panique pas je pose une question !!!!!!! JLSD pour ceux qui parlent de verre à moitié plein (optimiste), JMCB pour le verre à moitié vide (modeste).

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Depuis que la science se base sur l'observation et l'expérimentation plutôt que sur des convictions.
Si l'évolution est encore une théorie (désolé, coxy), c'est parce qu'elle n'explique pas encore tout le vivant, par exemple, pourquoi les serpents ont perdu leurs pattes, où pourquoi
les grands singes ont perdu leur queue (et leur troisième paupière^^) Afficher tout
Le principe de la conviction est de faire appel à des faits concrets et d’en parvenir à une conclusion (ou des conclusions). Différent de la persuasion qui fait appel aux sentiments.
Aujourd’hui, malgré le bon travail de chercheurs compétents, l’Evolution relève de la croyance parce que justement on ne peut pas « tout » expliquer. Et vous le soulignez très bien, « ces fous » tâtonnent encore dans le domaine... Une part d’obscurité sur ce raisonnement fait qu’on ne peut pas affirmer à 100% sa véracité.
Par ailleurs, des croyants seront capables de vous affirmer que la Création est une réalité, et pourrait dénigrer ceux qui « croit en l’évolution » ( ;-))...
Ce que je remarque et que je trouve un peu irrespectueux dans le commentaire, c’est le jugement sous-jacent à l’encontre de ceux qui sont de convaincus croyants en la Création. Certains sont devenus croyants en découvrant notre univers, et en se mesurant à sa complexité.

a écrit : Le principe de la conviction est de faire appel à des faits concrets et d’en parvenir à une conclusion (ou des conclusions). Différent de la persuasion qui fait appel aux sentiments.
Aujourd’hui, malgré le bon travail de chercheurs compétents, l’Evolution relève de la croyance parce que justement on ne peut pas «
 tout » expliquer. Et vous le soulignez très bien, « ces fous » tâtonnent encore dans le domaine... Une part d’obscurité sur ce raisonnement fait qu’on ne peut pas affirmer à 100% sa véracité.
Par ailleurs, des croyants seront capables de vous affirmer que la Création est une réalité, et pourrait dénigrer ceux qui « croit en l’évolution » ( ;-))...
Ce que je remarque et que je trouve un peu irrespectueux dans le commentaire, c’est le jugement sous-jacent à l’encontre de ceux qui sont de convaincus croyants en la Création. Certains sont devenus croyants en découvrant notre univers, et en se mesurant à sa complexité.
Afficher tout
Il ne faut pas opposer ceux qui croient en la création et ceux qui adhèrent à la théorie de l'évolution. On peut tout à fait admettre que les êtres ont été créés avec une capacité d'évolution. Darwin lui-même croyait en Dieu.
La science remplace des paradigmes capables d'expliquer le monde par d'autres paradigmes capables d'expliquer encore mieux celui-ci. La communauté scientifique a déjà été créationniste et fixiste, or il s'avère que la théorie de Lamarck (le "transformisme") révisée et améliorée par Darwin explique bien mieux le monde vivant que le fixisme. Si l'on change de paradigme un jour, ce ne sera pas pour revenir en arrière à la faveur d'une théorie auparavant adoptée et remise en cause depuis.

a écrit : Il ne faut pas opposer ceux qui croient en la création et ceux qui adhèrent à la théorie de l'évolution. On peut tout à fait admettre que les êtres ont été créés avec une capacité d'évolution. Darwin lui-même croyait en Dieu.
La science remplace des paradigmes capables d'expliquer le monde par d�
39;autres paradigmes capables d'expliquer encore mieux celui-ci. La communauté scientifique a déjà été créationniste et fixiste, or il s'avère que la théorie de Lamarck (le "transformisme") révisée et améliorée par Darwin explique bien mieux le monde vivant que le fixisme. Si l'on change de paradigme un jour, ce ne sera pas pour revenir en arrière à la faveur d'une théorie auparavant adoptée et remise en cause depuis. Afficher tout
Tout comme il est possible de croire en Dieu sans croire mot pour mot les textes de la Bible. Cela reste des métaphores de conduite et de règles.
Je ne connais pas beaucoup de chrétiens qui remettent en cause l’âge de la Terre.

a écrit : Il ne faut pas opposer ceux qui croient en la création et ceux qui adhèrent à la théorie de l'évolution. On peut tout à fait admettre que les êtres ont été créés avec une capacité d'évolution. Darwin lui-même croyait en Dieu.
La science remplace des paradigmes capables d'expliquer le monde par d�
39;autres paradigmes capables d'expliquer encore mieux celui-ci. La communauté scientifique a déjà été créationniste et fixiste, or il s'avère que la théorie de Lamarck (le "transformisme") révisée et améliorée par Darwin explique bien mieux le monde vivant que le fixisme. Si l'on change de paradigme un jour, ce ne sera pas pour revenir en arrière à la faveur d'une théorie auparavant adoptée et remise en cause depuis. Afficher tout
Je suis d’accord qu’il existe des personnes qui croient en Dieu et qui sont adeptes de la théorie de l’Evolution. Ce que je souligne dans mon dernier commentaire... :)
En revanche, il y a contradiction (ou opposition) entre la théorie de l’Evolution et celle de la Création entendue par la Bible. Puisque d’après le récit biblique, l’homme a été suscité à partir de la poussière et non par un processus d’évolution de cellules. D’après le récit, ces deux « croyances » sont incompatibles visiblement...

a écrit : Je suis d’accord qu’il existe des personnes qui croient en Dieu et qui sont adeptes de la théorie de l’Evolution. Ce que je souligne dans mon dernier commentaire... :)
En revanche, il y a contradiction (ou opposition) entre la théorie de l’Evolution et celle de la Création entendue par la Bible. Puisque d’après l
e récit biblique, l’homme a été suscité à partir de la poussière et non par un processus d’évolution de cellules. D’après le récit, ces deux « croyances » sont incompatibles visiblement... Afficher tout
Non, elles ne le sont pas. La théorie de l'évolution n'abordent pas le sujet de l'apparition de la vie sur Terre, ce n'est pas une cosmogonie, contrairement à celle du Big Bang qui elle s'oppose clairement à la Genèse. Sauf si, comme le dit TybsxckZ, on considère le récit biblique comme une parabole.
Et puis on peut croire en Dieu sans être chrétien.

Une de mes collègues est né avec une paupière horizontal fonctionnelle. Tous les médecins de la région sont venus voir cette spécificité du bébé oiseau que l'on ne trouve habituellement que dans les livres. Après un traitement sous forme de goutte, la paupière s'est finalement rétractée. Aujourd'hui, rien ne laisse supposer de cette spécificité passée

Posté le

android

(0)

Répondre