L'URSS envoya deux rovers sur la Lune

Proposé par
le
dans

À défaut d'y envoyer des humains, l'URSS envoya entre 1970 et 1973 deux astromobiles (rovers) sur la Lune. La mission fut une réussite totale, les rovers dépassèrent largement leur durée de vie. Ils prirent tous deux réunis quelques 100 000 photos de la Lune, et firent de multiples tests et analyses

Les Lunokhod furent ensuite utilisés pour une autre mission bien plus terrestre. En 1986, certains modèles furent employés à la centrale Lenin de Tchernobyl où la catastrophe nucléaire la plus grave de l'histoire venait de se produire. Ils furent utilisés sur le toit de la centrale pour évacuer les débris extrêmement radioactifs qui empêchaient la construction du premier sarcophage, mais ils furent très vite grillés par la radioactivité.


Commentaires préférés (3)

Skynet peut toujours essayer de venir nous poutrer avec sa guère nucléaire, les Machines n'étant pas plus résistantes que les Humains face aux radiations à priori ! Prend ça dans ta face le T1000 !!!!!

Posté le

android

(120)

Répondre

a écrit : Des astromobiles ? Ce terme existe vraiment ? Tout à fait ! C'est le terme français pour "rover"

Posté le

android

(69)

Répondre


Tous les commentaires (22)

Skynet peut toujours essayer de venir nous poutrer avec sa guère nucléaire, les Machines n'étant pas plus résistantes que les Humains face aux radiations à priori ! Prend ça dans ta face le T1000 !!!!!

Posté le

android

(120)

Répondre

a écrit : Des astromobiles ? Ce terme existe vraiment ? Tout à fait ! C'est le terme français pour "rover"

Posté le

android

(69)

Répondre

a écrit : Tout à fait ! C'est le terme français pour "rover" Merci pour cette tranche de rigolade. :)

Pour te répliquer, Flanguiche, les machines dont parle l'anecdote n'ont pas été conçues pour résister à une guerre nucléaire, par contre le T1000 a été enfanté par elle... ^^

Pour l'anecdote, ces machines étaient incroyablement simples technologiquement parlant, robustes et efficaces, parfaites pour aller sur la Lune mais ce qui a pêché à Tchernobyl, c'est l'électronique de bord, absolument pas conçue pour résister à de tels niveaux de champs électromagnétiques, le système a tout simplement grillé, un peu comme si on mettait un téléphone portable allumé dans un four à micro-ondes.

-Il a tenu combien de temps le téléphone?
-3 secondes, le temps d'envoyer son SMS d'adieu! ^^

Le concepteur des deux rovers a aidé après la chute de l'URSS à la créations des premiers rovers martiens américain.

Ça me rappelle la mini-série Tchernobyl, sortie récemment, que j'ai adoré.

Je ne sais pas si c'est historiquement vrai mais j'ai passé un bon moment devant les quelques épisodes !

Si ça se trouve les communistes avaient peur d envoyer des humains sur la lune, qui auraient pu y être récupérés par les Ricains?

a écrit : Si ça se trouve les communistes avaient peur d envoyer des humains sur la lune, qui auraient pu y être récupérés par les Ricains? L'URSS n'a pas envoyé d'humain sur la Lune parce que leur fusée N1 qui devait le faire explosait peu après le décollage.

a écrit : Ça me rappelle la mini-série Tchernobyl, sortie récemment, que j'ai adoré.

Je ne sais pas si c'est historiquement vrai mais j'ai passé un bon moment devant les quelques épisodes !
La série est très fidèle d'un point de vue humain et enchaînement d'événements (le traitement de la catastrophe et de l'information par l'URSS notamment), mais se permet quelques exagérations d'un point de vue scientifique.

100 000 photos on été prises. J’Imagine que les négatifs n’ont pas pu être récupérés donc quelle technique a été utilisée ?

Les appareils photo numériques existaient-ils ? Si oui n’étaient-ils pas limités en taille pour le stockage ou la transmission vers la terre?

a écrit : Des astromobiles ? Ce terme existe vraiment ? Oui, c'est des playmobils de l'espace.

a écrit : 100 000 photos on été prises. J’Imagine que les négatifs n’ont pas pu être récupérés donc quelle technique a été utilisée ?

Les appareils photo numériques existaient-ils ? Si oui n’étaient-ils pas limités en taille pour le stockage ou la transmission vers la terre?
les photos étaient développées dans la sonde et converties en signal électrique via un capteur d'images analogique tel qu'en équipaient les caméra-vidéo des années 80.
La technologie existait dans les années 60 mais coûtait une blinde et ses performances permettaient à peine de diriger la sonde.
i.ytimg.com/vi/I-esujsHcA4/maxresdefault.jpg
Cette photo est l'atterrisseur d'un rover soviétique, difficile d'y distinguer grand chose. ^^

Je conseille a tous la série « chernobyl » !!!!

a écrit : les photos étaient développées dans la sonde et converties en signal électrique via un capteur d'images analogique tel qu'en équipaient les caméra-vidéo des années 80.
La technologie existait dans les années 60 mais coûtait une blinde et ses performances permettaient à peine de diriger la sonde.
h
ttps://i.ytimg.com/vi/I-esujsHcA4/maxresdefault.jpg
Cette photo est l'atterrisseur d'un rover soviétique, difficile d'y distinguer grand chose. ^^
Afficher tout
Merki !

On peut voir ce robot dans la série Chernobyl sur Netflix ou mflix, je la vous conseille fortement !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : On peut voir ce robot dans la série Chernobyl sur Netflix ou mflix, je la vous conseille fortement ! C’est sur OCS pas Netflix