On a cru que le cancer était contagieux

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (35)

a écrit : Je ne me suis jamais posé la question du pourquoi le mot "crabe" pour désigner vulgairement le cancer. J'imaginais l'animal avec ses pattes qui grouillent un peu ; plutôt comme une image de la maladie qui avance et qui donne le nom.
Que nenni, les sources m'en apprennent une, donc : cance
r vient de "carcinome", dérivé de "crabe". Nous devons semble -t-il ça à Hippocrate, dans les 400 avant JC quand même (!), qui a donné le nom pour les tumeurs inguérissables.
JMCMB :)
Afficher tout
Oui mais c'est bien l'image du crabe et de ses pattes qui a inspiré ce nom à Hippocrate, car c'était l'aspect des cancers et notamment des cancers du sein qu'il a étudiés et décrits : une tumeur au centre et des ramifications comme des pattes tout autour.

Ce qui serait intéressant, ce serait de savoir sur quoi cette sommité en médecine s'est basée pour affirmer cela, d'après les sources, sur rien d'autre que sa conviction. Si c'est vrai, c'était un con. Si c'est faux, c'est qu'il s'est planté, ça arrive.
Cela dit, vu qu'il ne s'est pas gêné pour balayer d'un revers de manche 2000 années d'observation de cette maladie pour affirmer que c'était contagieux en se basant sur aucune étude où observation sérieuse, je rejoins volontiers certains commentaires en disant aussi que ce type était soit un con (ce qui est excusable), soit un salopard s'il avait conscience de la possibilité non négligeable d'avoir dit une connerie (ce qui n'est pas excusable).

a écrit : Il paraît que ceux qui sont du signe du cancer, ont plus de chance de l'avoir aussi ... Et les poissons ont moins de chances de se noyer je suppose?

a écrit : Ce qui serait intéressant, ce serait de savoir sur quoi cette sommité en médecine s'est basée pour affirmer cela, d'après les sources, sur rien d'autre que sa conviction. Si c'est vrai, c'était un con. Si c'est faux, c'est qu'il s'est planté, ça arrive.
Cela dit, vu qu
'il ne s'est pas gêné pour balayer d'un revers de manche 2000 années d'observation de cette maladie pour affirmer que c'était contagieux en se basant sur aucune étude où observation sérieuse, je rejoins volontiers certains commentaires en disant aussi que ce type était soit un con (ce qui est excusable), soit un salopard s'il avait conscience de la possibilité non négligeable d'avoir dit une connerie (ce qui n'est pas excusable). Afficher tout
C'est facile de juger a posteriori. Sauf que s'il avait vu juste on aurait dit que c'était un génie. Tiens, par exemple, Einstein a avancé une théorie révolutionnaire qui a balayé des millénaires d'observation et à laquelle peu de gens croyaient et qui n'était pas prouvée et il a fallu des années pour la vérifier par l'expérience. Alors tu penses que c'était un con d'avancer sans preuves une théorie qui remettait en cause les connaissances de son époque ? Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Le plus sûr, apparemment, pour éviter de se faire traiter de con par Nicomputer des années après c'est de ne surtout formuler aucune théorie révolutionnaire et de ne rien changer aux habitudes sans preuve solide. Autant dire que si ce risque de se faire traiter de con par Nicomputer le moment venu avait été pris en compte au cours de l'histoire, de nombreuses découvertes n'auraient jamais eu lieu ou alors bien plus tard !

a écrit : C'est facile de juger a posteriori. Sauf que s'il avait vu juste on aurait dit que c'était un génie. Tiens, par exemple, Einstein a avancé une théorie révolutionnaire qui a balayé des millénaires d'observation et à laquelle peu de gens croyaient et qui n'était pas prouvée et il a fallu des années pour la vérifier par l'expérience. Alors tu penses que c'était un con d'avancer sans preuves une théorie qui remettait en cause les connaissances de son époque ? Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Le plus sûr, apparemment, pour éviter de se faire traiter de con par Nicomputer des années après c'est de ne surtout formuler aucune théorie révolutionnaire et de ne rien changer aux habitudes sans preuve solide. Autant dire que si ce risque de se faire traiter de con par Nicomputer le moment venu avait été pris en compte au cours de l'histoire, de nombreuses découvertes n'auraient jamais eu lieu ou alors bien plus tard ! Afficher tout Sauf qu'Einstein a du prouver sa théorie avant que le monde l'accepte, via les calculs, calculs que beaucoup ont tenté de démonter sans résultats. En plus, Einstein, au début, n'a soumis qu'une hypothèse: "Il est possible que..." et le temps lui a donné en grande partie raison.

Ce que je voulais dire, c'est que ce monsieur ne s'est basé sur rien de concret pour sortir que le cancer est contagieux, aucune étude sur des malades, aucun test sur des animaux! RIEN que sa parole d'éminent scientifique de l'époque. J'ai lu les sources et je ne trouve pas d'études, même foireuses, c'est un peu comme quand des gens essaient de me soutenir que la terre est plate sans me sortir rien d'autre qu'une bonne tchatche et des diplômes tamponnés par je ne sais qui.

Après, j'insiste sur le fait que je ne l'ai pas traité cette personne formellement de con, je dis juste que vu qu'il n'avait aucune preuve de ce qu'il avançait, soit c'était un con parce qu'il était sur de lui et qu'il a réussi à imposer sa vision de "force" via sa notoriété, soit c'était un menteur, un salopard parce qu'il savait que ce qu'il disait n'était basé sur rien de scientifique. C'est l'un où l'autre.

Malheureusement, il est mort avant que la science ne puisse commencer à expliquer ce qu'est vraiment le cancer, donc on n'aura jamais la réponse. ;)

a écrit : Sauf qu'Einstein a du prouver sa théorie avant que le monde l'accepte, via les calculs, calculs que beaucoup ont tenté de démonter sans résultats. En plus, Einstein, au début, n'a soumis qu'une hypothèse: "Il est possible que..." et le temps lui a donné en grande partie raison.

> Ce que je voulais dire, c'est que ce monsieur ne s'est basé sur rien de concret pour sortir que le cancer est contagieux, aucune étude sur des malades, aucun test sur des animaux! RIEN que sa parole d'éminent scientifique de l'époque. J'ai lu les sources et je ne trouve pas d'études, même foireuses, c'est un peu comme quand des gens essaient de me soutenir que la terre est plate sans me sortir rien d'autre qu'une bonne tchatche et des diplômes tamponnés par je ne sais qui.

Après, j'insiste sur le fait que je ne l'ai pas traité cette personne formellement de con, je dis juste que vu qu'il n'avait aucune preuve de ce qu'il avançait, soit c'était un con parce qu'il était sur de lui et qu'il a réussi à imposer sa vision de "force" via sa notoriété, soit c'était un menteur, un salopard parce qu'il savait que ce qu'il disait n'était basé sur rien de scientifique. C'est l'un où l'autre.

Malheureusement, il est mort avant que la science ne puisse commencer à expliquer ce qu'est vraiment le cancer, donc on n'aura jamais la réponse. ;)
Afficher tout
Mais alors ceux qui pratiquaient les saignées étaient encore plus cons ? Mais en revanche les premiers qui ont supposé que la terre était ronde étaient des génies. En fait tous ceux qui ont fait des suppositions qui se sont révélées fausses par la suite étaient des cons et ceux qui ont fait des suppositions qui se sont révélées exactes étaient des génies. C'est quand même un peu bizarre qu'un seul con a pu dire une connerie à un moment donné et il n'y a eu personne pour affirmer le contraire pendant deux siècles ! Explication : ils étaient tous cons à l'époque. C'est facile finalement l'histoire des sciences vu comme ça !

Tu fais semblant de ne pas comprendre ??

a écrit : Mais alors ceux qui pratiquaient les saignées étaient encore plus cons ? Mais en revanche les premiers qui ont supposé que la terre était ronde étaient des génies. En fait tous ceux qui ont fait des suppositions qui se sont révélées fausses par la suite étaient des cons et ceux qui ont fait des suppositions qui se sont révélées exactes étaient des génies. C'est quand même un peu bizarre qu'un seul con a pu dire une connerie à un moment donné et il n'y a eu personne pour affirmer le contraire pendant deux siècles ! Explication : ils étaient tous cons à l'époque. C'est facile finalement l'histoire des sciences vu comme ça ! Afficher tout Bien sur que ceux qui pratiquaient la saignée étaient des cons, on leur a dit que ça marchait, 50% des malades crevaient devant leurs yeux, même les rois et les reines mais ils continuaient inlassablement à vider les gens de leur sang pendant que des médecins arabes utilisaient des anti-inflammatoires, des antiseptiques et des antidouleurs depuis 5 siècles déjà et guérissaient 90% des malades!
Maintenant tu dis que j'ai dit que ceux qui ont fait des suppositions qui se sont avérées exactes sont des génies? Où ais-je dit ça? En tout cas je n'ai jamais dit que ceux qui ont fait des suppositions qui se sont avérées exactes ont fait ça au pifomètre, avoir une intuition est une chose, la démontrer, la confirmer où l'infirmer c'est un travail de recherche objectif.
Il a fait quoi comme recherche ce type pour sortir sa théorie? QUE DALE! Rien. Nada. Si ça avait été un pécore de province personne ne l'aurait écouté mais comme il avait un titre et qu'il était connu il disait forcément la vérité... pfff
Ce mec et son histoire de cancer contagieux, non seulement il a délibérément chié sur 2000 ans d'observation pour avancer un truc nouveau basé sur rien mais en plus le drame, c'est qu'on l'a cru! Qu'es-ce qu'on est cons des fois! ^^

a écrit : Bien sur que ceux qui pratiquaient la saignée étaient des cons, on leur a dit que ça marchait, 50% des malades crevaient devant leurs yeux, même les rois et les reines mais ils continuaient inlassablement à vider les gens de leur sang pendant que des médecins arabes utilisaient des anti-inflammatoires, des antiseptiques et des antidouleurs depuis 5 siècles déjà et guérissaient 90% des malades!
Maintenant tu dis que j'ai dit que ceux qui ont fait des suppositions qui se sont avérées exactes sont des génies? Où ais-je dit ça? En tout cas je n'ai jamais dit que ceux qui ont fait des suppositions qui se sont avérées exactes ont fait ça au pifomètre, avoir une intuition est une chose, la démontrer, la confirmer où l'infirmer c'est un travail de recherche objectif.
Il a fait quoi comme recherche ce type pour sortir sa théorie? QUE DALE! Rien. Nada. Si ça avait été un pécore de province personne ne l'aurait écouté mais comme il avait un titre et qu'il était connu il disait forcément la vérité... pfff
Ce mec et son histoire de cancer contagieux, non seulement il a délibérément chié sur 2000 ans d'observation pour avancer un truc nouveau basé sur rien mais en plus le drame, c'est qu'on l'a cru! Qu'es-ce qu'on est cons des fois! ^^
Afficher tout
J'espère que tu sais quand même que certains cancers sont dus à des virus et sont contagieux ? Le papillomavirus ça te dit quelque chose ? En fait ce gars était tellement un précurseur qu'il y a encore des gens à notre époque qui n'ont toujours pas compris que c'était un génie. Sinon tu n'as pas relevé que je disais que pour que personne ne récuse sa théorie pendant des siècles, si c'était un con d'après toi, ça voulait dire que tous les gens de cette époque et pendant des siècles étaient encore plus cons ? Mais je ne voudrais surtout pas gâcher ton plaisir de classer a posteriori les gens comme étant cons ou non, si ça t'amuse, parfois les gens ont des petites manies et il vaut mieux ne pas trop les déranger, les infirmiers psychiatriques savent ça pour éviter d'énerver inutilement les patients dont ils ont la charge...

a écrit : J'espère que tu sais quand même que certains cancers sont dus à des virus et sont contagieux ? Le papillomavirus ça te dit quelque chose ? En fait ce gars était tellement un précurseur qu'il y a encore des gens à notre époque qui n'ont toujours pas compris que c'était un génie. Sinon tu n'as pas relevé que je disais que pour que personne ne récuse sa théorie pendant des siècles, si c'était un con d'après toi, ça voulait dire que tous les gens de cette époque et pendant des siècles étaient encore plus cons ? Mais je ne voudrais surtout pas gâcher ton plaisir de classer a posteriori les gens comme étant cons ou non, si ça t'amuse, parfois les gens ont des petites manies et il vaut mieux ne pas trop les déranger, les infirmiers psychiatriques savent ça pour éviter d'énerver inutilement les patients dont ils ont la charge... Afficher tout Mais montre moi sur quoi il s'est basé pour appuyer ce qu'il a dit, j'ai beau regarder les sources je ne trouve rien!

Les virus? Les microbes? On savait même pas comment ça se transmettait à l'époque, on savait même pas ce qu'étaient les maladies mais ce type HOP il dit que c'est contagieux alors c'est vrai? Où sont les chiffres? Où sont les essais cliniques? Où sont les travaux de recherche? Les publications? On était pas au moyen âge là, mais dans les lumières, les débuts de l'objectivité en science, crénom!
La peste c'était contagieux parce que si on mettait un pestiféré dans le même plumard qu'un non-pestiféré y'avait 80% de chances pour que la maladie passe de l'un à l'autre, mais dans notre cas y'a rien de concret dans la démarche de ce monsieur, faut l'admettre.

Où sont ses études?

Désolé mais moi je veux des faits, des travaux, quelquechose à me mettre sous la dent. Prouve moi que j'ai tord quand je dis que ce mec était soit un con soit un enfoiré.

a écrit : Mais montre moi sur quoi il s'est basé pour appuyer ce qu'il a dit, j'ai beau regarder les sources je ne trouve rien!

Les virus? Les microbes? On savait même pas comment ça se transmettait à l'époque, on savait même pas ce qu'étaient les maladies mais ce type HOP il dit que c'
est contagieux alors c'est vrai? Où sont les chiffres? Où sont les essais cliniques? Où sont les travaux de recherche? Les publications? On était pas au moyen âge là, mais dans les lumières, les débuts de l'objectivité en science, crénom!
La peste c'était contagieux parce que si on mettait un pestiféré dans le même plumard qu'un non-pestiféré y'avait 80% de chances pour que la maladie passe de l'un à l'autre, mais dans notre cas y'a rien de concret dans la démarche de ce monsieur, faut l'admettre.

Où sont ses études?

Désolé mais moi je veux des faits, des travaux, quelquechose à me mettre sous la dent. Prouve moi que j'ai tord quand je dis que ce mec était soit un con soit un enfoiré.
Afficher tout
Oui tu as tort (avec un t à la fin) car se fier à son intuition et ne pas réussir à anticiper les découvertes qui seront faites 200 ans plus tard ne fait pas de quelqu'un un con. C'est aussi simple que ça : on ne juge pas les gens a posteriori avec les connaissances et l'état d'esprit qui ne sont pas les leurs. Et la meilleure preuve, et je le répète une 3e fois car apparemment tu as du mal à comprendre : personne ne l'a contesté pendant plusieurs siècles donc soit il n'y avait que des cons et des enfoirés sur terre pendant les 2 siècles qui ont suivi, soit c'est ton jugement qui est faux, tu peux choisir l'une des deux solutions. Et je te signale quand même que parler de travaux de recherche, de publications, d'essais cliniques, c'est au mieux un anachronisme, au pire une ignorance crasse sur l'histoire de la médecine. On croirait Trump qui parle de la prise des aéroports, à propos de la guerre d'indépendance américaine, dans son discours du 4 juillet dernier ! Mais c'est peut-être lui ton modèle pour l'analyse des faits historiques ? Allez, je te donne une piste de réflexion pour la route : Johann Mendel est un moine qui a étudié le croisement des petits pois au 19e siècle et est considéré comme le père fondateur de la génétique moderne, il a, apparemment, utilisé une méthode très rigoureuse pour étudier les croisements et voir combien de descendants roses il obtenait en croisant un pois rouge avec un pois blanc, etc. et il a théorisé les gènes, mais ses résultats ont été réexaminés à al fin du 20e siècle et ont semblés trop parfait, il y a très peu de chances qu'il ait pu obtenir des resultats qui collent aussi parfaitement avec la répartition attendue selon les calculs de probabilité, donc l'explication admise c'est qu'il a bidonné ses résultats en sachant à l'avance ce qu'il voulait obtenir, donc il s'est fié à son intuition et sa prétendue méthode scientifique n'en était pas une, alors c'est pas pire que ce médecin qui a fait une hypothèse sur le cancer, mais heureusement pour
Mendel, il est tombé juste, alors maintenant tout le monde l'encense et même toi tu ne dirais pas que c'était un con !

Bon allez, c'est bon, je lâche l'affaire, ce mec était un génie et il a perçu l'avenir de la médecine au sujet du cancer en ne sortant rien d'autre que de la tchatche, et en plus il s'est planté, mais bon ok c'était un génie, ca roule, ma poule.
Par contre, le comparer à Mendel là tu y va fort. Mendel a au moins eu la décence de fermer sa gueule au début et de passer 20 ans de sa vie à expérimenter sa théorie dans son coin avant de l'ouvrir en public pour pouvoir la démontrer et la prouver, sa théorie.
Avoir une intuition ne suffit pas, dans le premier cas l'un avait tord et était persuadé d'avoir raison sans aucune preuve (un con) et dans le second il était persuadé de tenir quelquechose d'intéressant et a travaillé pour savoir lui-même si son intuition était bonne où pas (un scientifique).

Quand à me comparer à Trump, alors là, j'avoue que ton intuition est intéressante, si tu peux développer ton analyse via des faits vérifiables et indiscutables en usant de mes commentaires, propos et idées qui sortent d'ailleurs que de ton cerveau je suis preneur mais en attendant, tes comparaisons à deux balles, tu peux te les faire en salade, c'est bon pour le transit d'après une étude très sérieuse sur les féculents.

a écrit : Bon allez, c'est bon, je lâche l'affaire, ce mec était un génie et il a perçu l'avenir de la médecine au sujet du cancer en ne sortant rien d'autre que de la tchatche, et en plus il s'est planté, mais bon ok c'était un génie, ca roule, ma poule.
Par contre, le comparer à Mendel là tu
y va fort. Mendel a au moins eu la décence de fermer sa gueule au début et de passer 20 ans de sa vie à expérimenter sa théorie dans son coin avant de l'ouvrir en public pour pouvoir la démontrer et la prouver, sa théorie.
Avoir une intuition ne suffit pas, dans le premier cas l'un avait tord et était persuadé d'avoir raison sans aucune preuve (un con) et dans le second il était persuadé de tenir quelquechose d'intéressant et a travaillé pour savoir lui-même si son intuition était bonne où pas (un scientifique).

Quand à me comparer à Trump, alors là, j'avoue que ton intuition est intéressante, si tu peux développer ton analyse via des faits vérifiables et indiscutables en usant de mes commentaires, propos et idées qui sortent d'ailleurs que de ton cerveau je suis preneur mais en attendant, tes comparaisons à deux balles, tu peux te les faire en salade, c'est bon pour le transit d'après une étude très sérieuse sur les féculents.
Afficher tout
Si tu ne vois même pas que c'est aussi stupide de parler d'étude clinique et de publication à propos de la médecine du 17e siècle que de parler d'aéroports à propos de la guerre d'indépendance américaine, je ne peux plus rien pour toi. C'est dommage, tu fais souvent des commentaires pleins de bon sens, mais là je crois que l'histoire de la médecine c'est vraiment trop ardu pour toi. Et puis, au fait, au lieu de dire que c'est un con ou un salaud, tu n'as pas compris que, si le résultat de son hypothèse sur la contagion a été d'exclure les cancéreux des hopitaux, c'était pour protéger les autres malades et pas pour être méchant, même involontairement, avec les cancéreux ? On avait bien pris des mesures d'éloignement pour les pestiférés et les lépreux, alors pourquoi pas les cancéreux. La seule différence entre ces trois cas c'est que dans le cas des cancéreux, ce n'est pas contagieux dans la plupart des cas, mais ça personne ne pouvait le savoir à l'époque. Et, dans le doute, il fallait protéger les autres malades. C'est pourtant d'une simplicité biblique, je ne comprends même pas comment un habitué de ce site peut avoir des difficultés avec des notions aussi simples.

a écrit : J’apprends par ton commentaire que même déjà avant JC le cancer était présent. Ce n’est donc pas un phénomène de société moderne. Effectivement, la plupart des cancers sont dues au vieillissement donc plus notre espérance de vie s'allonge plus on y est exposé. On dit souvent en oncologie que si tous les hommes passaient les 100ans, il y aurait 100% de cancer de la prostate.

a écrit : Bon allez, c'est bon, je lâche l'affaire, ce mec était un génie et il a perçu l'avenir de la médecine au sujet du cancer en ne sortant rien d'autre que de la tchatche, et en plus il s'est planté, mais bon ok c'était un génie, ca roule, ma poule.
Par contre, le comparer à Mendel là tu
y va fort. Mendel a au moins eu la décence de fermer sa gueule au début et de passer 20 ans de sa vie à expérimenter sa théorie dans son coin avant de l'ouvrir en public pour pouvoir la démontrer et la prouver, sa théorie.
Avoir une intuition ne suffit pas, dans le premier cas l'un avait tord et était persuadé d'avoir raison sans aucune preuve (un con) et dans le second il était persuadé de tenir quelquechose d'intéressant et a travaillé pour savoir lui-même si son intuition était bonne où pas (un scientifique).

Quand à me comparer à Trump, alors là, j'avoue que ton intuition est intéressante, si tu peux développer ton analyse via des faits vérifiables et indiscutables en usant de mes commentaires, propos et idées qui sortent d'ailleurs que de ton cerveau je suis preneur mais en attendant, tes comparaisons à deux balles, tu peux te les faire en salade, c'est bon pour le transit d'après une étude très sérieuse sur les féculents.
Afficher tout
T'en demandes beaucoup à la médecine des années 1600. C'est parce qu'il y a eu des erreurs de ce genre qu'elle a pu mûrir et que la science a pu apprendre à se baser sur des données statistiquement significatives et sur des outils de compréhension du vivant.

À l'époque ils avaient même pas les outils pour savoir ce qui était transmissible et comment. Et bon les revues scientifiques c'était pas encore très à la mode donc il avait pas forcément accès aux milliers d'années d'expérience de l'humain contre le cancer. Il a probablement pas voulu tenter le diable qui sait.

Pour un peu il a observé que le cancer apparaissait chez des gens qui vivaient ensemble (sans savoir que c'est parce qu'ils mangeaient autour d'une table en uranium je dis ça au pif mais tu saisis l'idée) ou bossaient ensemble (ils allaient miner ensemble et boum cancer de la plevre pour 3 des mecs du chantier, et au lieu de déduire que c'est l'exposition aux mêmes substances il aurait pensé que c'était l'exposition aux autres malades. Enfin je dis ça purement à titre d'exemple pour dire que quand tu tâtonnes dans le noir avec les 400 de découvertes les plus chargés en moins ben tu fais vite des gaffes.

Déjà maintenant à notre époque, avec nos méthodes scientifiques modernes on passe notre temps à affirmer des conneries monumentales et à les imposer, seulement pour réaliser 15 ans après quand les conséquences apparaissent qu'on a merdé.

A ta place je serais plus indulgent avec le médecin d'aujourd'hui et encore plus celui d'hier. Des fois c'est des décisions à prendre sans savoir parce qu'il faut que quelqu'un prenne des responsabilités.

De toutes façons aujourd'hui on a encore du mal avec le cancer. C'est pas au 17e avec 0 notions d'aseptie, d'antalgie ou de biologie cellulaire qu'ils auraient aidé ces patients.