Le trèfle irlandais n'est pas vraiment un trèfle

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

Dans la même veine, la plupart des "Trèfle à quatre feuilles" qui sont vendus dans le commerce sont aussi des Oxalis. Malgré leurs ressemblance au niveau des feuilles, ces deux genres appartiennent à des familles très différentes et très éloignées phylogénètiquement (respectivement les Oxalidacées et Fabacées). Pour s'en convaincre, il suffit de regarder leurs inflorescences : rien à voir !
Comme quoi, même pour vendre une plante à 3 balles on fait de la "pub mensongère".. .
Le vrai trèfle à 4 feuilles existe vraiment. C'est une "morph" très rare de Trifolium repens qu'on trouve en milieu naturel.

Dans le même genre, il y a l’emblème des USA qui n'est pas un aigle mais une pygargue à tête blanche.

Selon la légende, saint Patrick, saint patron des Irlandais, aurait utilisé un trèfle pour expliquer la Trinité aux autochtones lors de la christianisation de l'Irlande. Ce serait l'origine de ce symbole national.


Tous les commentaires (12)

Dans la même veine, la plupart des "Trèfle à quatre feuilles" qui sont vendus dans le commerce sont aussi des Oxalis. Malgré leurs ressemblance au niveau des feuilles, ces deux genres appartiennent à des familles très différentes et très éloignées phylogénètiquement (respectivement les Oxalidacées et Fabacées). Pour s'en convaincre, il suffit de regarder leurs inflorescences : rien à voir !
Comme quoi, même pour vendre une plante à 3 balles on fait de la "pub mensongère".. .
Le vrai trèfle à 4 feuilles existe vraiment. C'est une "morph" très rare de Trifolium repens qu'on trouve en milieu naturel.

Dans le même genre, il y a l’emblème des USA qui n'est pas un aigle mais une pygargue à tête blanche.

Selon la légende, saint Patrick, saint patron des Irlandais, aurait utilisé un trèfle pour expliquer la Trinité aux autochtones lors de la christianisation de l'Irlande. Ce serait l'origine de ce symbole national.

Si la stylisation de la représentation prête à confusion, il s'agit bien du trèfle. À force de fioritures et de surcharges graphiques, la représentation s'est (un peu) modifiée au cours du temps. Les Irlandais connaissent suffisamment la botanique pour faire la différence. Le trèfle irlandais peut avoir 4 feuilles, comme il est le plus souvent représenté, mais pas l'oxalis

a écrit : Si la stylisation de la représentation prête à confusion, il s'agit bien du trèfle. À force de fioritures et de surcharges graphiques, la représentation s'est (un peu) modifiée au cours du temps. Les Irlandais connaissent suffisamment la botanique pour faire la différence. Le trèfle irlandais peut avoir 4 feuilles, comme il est le plus souvent représenté, mais pas l'oxalis Afficher tout Va falloir débattre un peu parce qu’il y a deux commentaires qui se contredisent là.

a écrit : Dans la même veine, la plupart des "Trèfle à quatre feuilles" qui sont vendus dans le commerce sont aussi des Oxalis. Malgré leurs ressemblance au niveau des feuilles, ces deux genres appartiennent à des familles très différentes et très éloignées phylogénètiquement (respectivement les Oxalidacées et Fabacées). Pour s'en convaincre, il suffit de regarder leurs inflorescences : rien à voir !
Comme quoi, même pour vendre une plante à 3 balles on fait de la "pub mensongère".. .
Le vrai trèfle à 4 feuilles existe vraiment. C'est une "morph" très rare de Trifolium repens qu'on trouve en milieu naturel.
Afficher tout
Le trèfle à 4 feuilles est relativement courant en Europe, il y a même eu des graines de trèfle à 4 feuilles sélectionnées en vente, et ils font bel et bien des fleurs de trèfle, fleurs groupées en têtes sous forme d'une grappe, alors que les fleurs d'oxalis sont à cinq grands pétales, blancs ou jaunes, rarement mauves, selon les espèces
www.amazon.fr/s?k=graines+trefle+4+feuilles
fr.wikipedia.org/wiki/Oxalis

a écrit : Dans le même genre, il y a l’emblème des USA qui n'est pas un aigle mais une pygargue à tête blanche. A ma connaissance le pygargue fait partie de la famille des aigles : une des 59 espèces que compte cette famille.
On l'appelle d'ailleurs "l'aigle des mers".

Et l'oxalis est une vraie saloperie qui envahit très vite un massif. En effet c'est un bulbe dont la profondeur est assez importante pour une petite plante comme l'oxalis. Évidement les tiges cassent quand ont essayé de les arracher. Les paillages ne marchent pas. Il ne reste donc que le chimique. Mais on peut pas (et c'est tant mieux.) Bref ne planter pas d'oxalis.

Posté le

android

(3)

Répondre

Personnellement je ne trouve pas rare les vrais trèfles a 4 feuilles, quand on cherche dans une pelouse de trèfles, on en trouve souvent un !

Ce n'est certainement pas rare statistiquement vu le nombre de trèfles dans une pelouse.

a écrit : A ma connaissance le pygargue fait partie de la famille des aigles : une des 59 espèces que compte cette famille.
On l'appelle d'ailleurs "l'aigle des mers".
Ils font tous les deux partie de la famille des Accipitridés, mais ce sont bien deux espèces différentes dans des genres différents avec le genre Haliaeetus pour le pygargue et par exemple le genre Aquila pour l’aigle royal. Dans cette famille, on retrouve également le palmiste ou l’épervier qui ne ressemble pas vraiment à l’idée qu’on se fait d’un aigle.

Le terme « aigle des mers » ou « aigle chauve » sont des noms vernaculaires du pygargue et pour le dernier issu d’une traduction de l’anglais (bald eagle) lui-même un nom vernaculaire erroné.

Je te l’accorde, j’ai toujours appelé un pygargue à tête blanche, un "aigle", mais nous sommes ici pour apprendre et la distinction ici (même famille et genre différent) est équivalente à la différence entre un chien et un renard.