Une drôle de monnaie durant le siège de Sarajevo

Proposé par
le
dans

Durant un siège, il est commun que la monnaie en cours perde toute valeur et que le troc prenne la place. Le siège de Sarajevo n'y fit pas exception puisque durant les 4 années de siège, on utilisait des cigarettes pour commercer ! On pouvait par exemple acheter un kilo de farine avec un paquet de cigarettes.

La plupart des cigarettes venaient de l'usine de tabac de Sarajevo qui continuera à fonctionner durant toute la durée du siège. Le reste venant de la contrebande depuis l'armée croate principalement.


Commentaires préférés (3)

Je le savais déjà grâce a un jeux qui se nomme this War of mine dans lequel on incarne et l'on gére des habitants d'une ville en proie à un conflit tel que les habitants ne peuvent sortir la journée par peur des snipers (vous comprenez le parallèle ?).
Et bien dans ce jeux, vous n'avez pas de sous. Vous pouvez échanger des ressources et les ressources les plus chère et avec le plus de valeur pour un échange sont: la nourriture, les médicaments, les cigarettes, le café, le sucre, les armes et les livres.
Je le conseil pour l'immersion, vous aurez vraiment l'impression d'être en zone de guerre et chacun de vos choix sont cruciaux pour vos survivants.

Posté le

android

(112)

Répondre

Hello, première anecdote publiée, ça fait plaisir ! Je vous conseille vraiment d'aller à Sarajevo, pas seulement pour le siège mais aussi pour l'histoire générale de la ville qui est très riche !

Aussi, pardon pour les (nombreuses) fautes d'orthographe, ça n'est clairement pas mon point fort. Et publier avec juste son téléphone n'arrange pas les choses...

Une anecdote historique qui ne donne même pas de date...
A moins que ça paraisse évident à tout le monde que le siège de Sarajevo s'est déroulé en 1992 à 1995.


Tous les commentaires (24)

Je le savais déjà grâce a un jeux qui se nomme this War of mine dans lequel on incarne et l'on gére des habitants d'une ville en proie à un conflit tel que les habitants ne peuvent sortir la journée par peur des snipers (vous comprenez le parallèle ?).
Et bien dans ce jeux, vous n'avez pas de sous. Vous pouvez échanger des ressources et les ressources les plus chère et avec le plus de valeur pour un échange sont: la nourriture, les médicaments, les cigarettes, le café, le sucre, les armes et les livres.
Je le conseil pour l'immersion, vous aurez vraiment l'impression d'être en zone de guerre et chacun de vos choix sont cruciaux pour vos survivants.

Posté le

android

(112)

Répondre

Il ne valait mieux pas faire partir son argent en fumée

L’anecdote est intéressante concernant le siège de Sarajevo et l’usine de cigarettes. Toutefois, la première phrase me gêne un peu.

« Durant… [n’importe quel événement suffisamment grave pour troubler l’ordre établi et les institutions étatiques]…, il est commun que la monnaie en cours perde toute valeur et que le troc prenne la place. »

Regardez la situation actuelle du Vénézuela, leur monnaie ne vaut plus rien et les gens utilisent le troc pour survivre.

a écrit : L’anecdote est intéressante concernant le siège de Sarajevo et l’usine de cigarettes. Toutefois, la première phrase me gêne un peu.

« Durant… [n’importe quel événement suffisamment grave pour troubler l’ordre établi et les institutions étatiques]…, il est commun que la monnaie en cours perde toute valeu
r et que le troc prenne la place. »

Regardez la situation actuelle du Vénézuela, leur monnaie ne vaut plus rien et les gens utilisent le troc pour survivre.
Afficher tout
J'ai parlé de siège car c'était le sujet de l'anecdote mais tu as raison, j'aurais du parler de façon plus générale

Hello, première anecdote publiée, ça fait plaisir ! Je vous conseille vraiment d'aller à Sarajevo, pas seulement pour le siège mais aussi pour l'histoire générale de la ville qui est très riche !

Aussi, pardon pour les (nombreuses) fautes d'orthographe, ça n'est clairement pas mon point fort. Et publier avec juste son téléphone n'arrange pas les choses...

a écrit : Je le savais déjà grâce a un jeux qui se nomme this War of mine dans lequel on incarne et l'on gére des habitants d'une ville en proie à un conflit tel que les habitants ne peuvent sortir la journée par peur des snipers (vous comprenez le parallèle ?).
Et bien dans ce jeux, vous n'avez pas de sous
. Vous pouvez échanger des ressources et les ressources les plus chère et avec le plus de valeur pour un échange sont: la nourriture, les médicaments, les cigarettes, le café, le sucre, les armes et les livres.
Je le conseil pour l'immersion, vous aurez vraiment l'impression d'être en zone de guerre et chacun de vos choix sont cruciaux pour vos survivants.
Afficher tout
Oui j'y ai joué également, c'est vraiment un très bon jeu, et je conseille également le let's play du joueur du grenier sur le jeu

J'imagine que ce n'est pas parce que l'argent disparaît, s'il n'est plus utilisé, que c'est parce que ceux qui en ont beaucoup (attention, je n'accable pas les "riches", je ne fais qu'une constatation) ont comme tout le monde besoin de produits de première nécessité, sont prêts à payer très cher un paquet de farine, ce qui déstabilise complètement la valeur d'une monnaie, les "pauvres" n'ont d'autre choix pour survivre que d'échanger aussi des produits de première nécessité (où rares, comme les clopes, le café, les bijoux de famille où même des bouquins, des piles, de l'essence, enfin, tout ce qui est consommable et dont on peut se passer, contrairement à la bouffe)

Il se créé donc en toute logique un système de troc où finalement ceux qui en ont les moyens peuvent se permettre d'accepter des clopes contre de la farine, clopes qu'ils pourront eux-même échanger contre de l'or, or qui sera ensuite échangé avec des "contrebandiers" assez couillus (pardonnez l'expression) pour risquer leur vie pour faire rentrer de la farine en ville a condition d'être payé avec quelquechose qui vaut cher en dehors de la zone de combat... D'où le tunnel qui avait été creusé sous la piste de l'aéroport de Sarajevo pour approvisionner la ville, tunnel sans lequel le siège n'aurait jamais duré aussi longtemps.

a écrit : J'imagine que ce n'est pas parce que l'argent disparaît, s'il n'est plus utilisé, que c'est parce que ceux qui en ont beaucoup (attention, je n'accable pas les "riches", je ne fais qu'une constatation) ont comme tout le monde besoin de produits de première nécessité, sont prêts à payer très cher un paquet de farine, ce qui déstabilise complètement la valeur d'une monnaie, les "pauvres" n'ont d'autre choix pour survivre que d'échanger aussi des produits de première nécessité (où rares, comme les clopes, le café, les bijoux de famille où même des bouquins, des piles, de l'essence, enfin, tout ce qui est consommable et dont on peut se passer, contrairement à la bouffe)

Il se créé donc en toute logique un système de troc où finalement ceux qui en ont les moyens peuvent se permettre d'accepter des clopes contre de la farine, clopes qu'ils pourront eux-même échanger contre de l'or, or qui sera ensuite échangé avec des "contrebandiers" assez couillus (pardonnez l'expression) pour risquer leur vie pour faire rentrer de la farine en ville a condition d'être payé avec quelquechose qui vaut cher en dehors de la zone de combat... D'où le tunnel qui avait été creusé sous la piste de l'aéroport de Sarajevo pour approvisionner la ville, tunnel sans lequel le siège n'aurait jamais duré aussi longtemps.
Afficher tout
Ce qui est intéressant dans le cas de Sarajevo c'est que c'était en très grande majorité les cigarettes qui étaient utilisés pour le troc, en faisant donc une monnaie officieuse

Une anecdote historique qui ne donne même pas de date...
A moins que ça paraisse évident à tout le monde que le siège de Sarajevo s'est déroulé en 1992 à 1995.

Vu le prix du paquet en France, on pourra bientôt se payer une voiture avec deux cartouches de cigarettes.

a écrit : Je le savais déjà grâce a un jeux qui se nomme this War of mine dans lequel on incarne et l'on gére des habitants d'une ville en proie à un conflit tel que les habitants ne peuvent sortir la journée par peur des snipers (vous comprenez le parallèle ?).
Et bien dans ce jeux, vous n'avez pas de sous
. Vous pouvez échanger des ressources et les ressources les plus chère et avec le plus de valeur pour un échange sont: la nourriture, les médicaments, les cigarettes, le café, le sucre, les armes et les livres.
Je le conseil pour l'immersion, vous aurez vraiment l'impression d'être en zone de guerre et chacun de vos choix sont cruciaux pour vos survivants.
Afficher tout
Avec le DLC qui incluent des enfants, l'horreur de la guerre est d'autant plus délicieuse quand le père ne rentre pas à cause des snipers susnommés.

Retour aux sources car aux débuts des échanges économiques et avant la création des monnaies, on payait en céréales puis constatant que cette denrée est périssable, on l'échangea contre les métaux plus ou moins rares (or, argent).

A chaque fois qu’un État ne parvient plus à assumer sereinement la sécurité de ses administrés (siège, guerre, famine, épidémie, etc), ceux-ci comptent par la force des choses sur eux mêmes : maintien de l’ordre, approvisionnement, etc et bien sûr « monnaie » d’échange.
Pour ceux des administrés qui parviennent à quitter ce genre d’enfer, il est courant d’échanger toutes ses richesses en or ou en diamants, par exemple, pour disposer d’une « monnaie » universelle.
Ce qui revient bien évidement à du troc, avec sa portée mais aussi ses limites : comment échanger un Louis d’or à la valeur pérenne contre 250 baguettes de pain périssables ?!?

A chaque fois qu’un État ne parvient plus à assumer sereinement la sécurité de ses administrés (siège, guerre, famine, épidémie, etc), ceux-ci comptent par la force des choses sur eux mêmes : maintien de l’ordre, approvisionnement, etc et bien sûr « monnaie » d’échange.
Pour ceux des administrés qui parviennent à quitter ce genre d’enfer, il est courant d’échanger toutes ses richesses en or ou en diamants, par exemple, pour disposer d’une « monnaie » universelle.
Ce qui revient bien évidement à du troc, avec sa portée mais aussi ses limites : comment échanger un Louis d’or à la valeur pérenne contre 250 baguettes de pain périssables ?!?

C'est du aussi à l'origine même de la monnaie. Les pièces et billets en économie sont appelé monnaie fiduciaire (du latin fiducia = confiance)

Si les habitants n'ont plus confiance, plus de monnaie, plus de monnaie... Bah, plus de monnaie !
(et du troc à la place, qui se fait avec des objets/denrées utiles et donc une valeur "palpable")

pendant de temps la de l’autre côté de la mer , la monnaie était rendu en ..... bonbons
c’est pas un coup du lobby des dentistes italiens mais le fait que la valeur faciale des pièces était inférieure à la valeur du métal qui les composait

heureusement que l’euro est venu mettre fin à cela

et oui même si la pièce de 1c coûte plus cher à fabriquer, elle vaut moins que cela à la refonte

Les paquets de nouilles instantanés sont également utilisé comme monnaie d’échanges dans les prisons américaines

a écrit : Une anecdote historique qui ne donne même pas de date...
A moins que ça paraisse évident à tout le monde que le siège de Sarajevo s'est déroulé en 1992 à 1995.
Évidemment... ;-)

a écrit : Je le savais déjà grâce a un jeux qui se nomme this War of mine dans lequel on incarne et l'on gére des habitants d'une ville en proie à un conflit tel que les habitants ne peuvent sortir la journée par peur des snipers (vous comprenez le parallèle ?).
Et bien dans ce jeux, vous n'avez pas de sous
. Vous pouvez échanger des ressources et les ressources les plus chère et avec le plus de valeur pour un échange sont: la nourriture, les médicaments, les cigarettes, le café, le sucre, les armes et les livres.
Je le conseil pour l'immersion, vous aurez vraiment l'impression d'être en zone de guerre et chacun de vos choix sont cruciaux pour vos survivants.
Afficher tout
Le jeu est gratuit sur le store epicgames en ce moment.

a écrit : C'est du aussi à l'origine même de la monnaie. Les pièces et billets en économie sont appelé monnaie fiduciaire (du latin fiducia = confiance)

Si les habitants n'ont plus confiance, plus de monnaie, plus de monnaie... Bah, plus de monnaie !
(et du troc à la place, qui se fait avec des
objets/denrées utiles et donc une valeur "palpable") Afficher tout
Oui, pas de monnaie sans confiance en la monnaie, et donc sans confiance en l’Etat. Sinon comment reconnaître une valeur de 500€ à un bout de papier, aussi joli soit-il ...
Beaucoup ont critiqué ou critiquent encore l’euro mais personne ne refuse les transactions en euros, personne n’exige des dollars ....