Les foules sont-elles plus sages que les individus ?

Proposé par
le
dans

La "Sagesse des foules" fut un concept développé par le statisticien anglais Francis Galton en 1906. En demandant à 787 personnes de deviner le poids d'un bœuf exposé lors d'une foire, il s'aperçut que la moyenne des estimations était exacte à 1% près, alors que la plupart prises individuellement étaient largement inexactes.


Commentaires préférés (3)

Pour en savoir plus sur le comportement des foules je vous invite à aller consulter la page YT "Fouloscopie"

Petit complément dont j'ai pris connaissance après avoir soumis l'anecdote: Galton, qui était surtout connu pour ses positions furieusement eugénistes, fut bien embarrassé de sa découverte, qui contredisait ses convictions qu'une minorité du peuple devait se développer au détriment des autres.

Si je peux ajouter ma petite pierre à l’anecdote, j'ai essayé moi-même de faire le test après avoir entendu parler de cette expérience.

Lors d'un souper d'entreprise, il y a quelques années, j'ai proposé que les employés essayent de deviner le nombre de grain de riz dans un bocal.

Il y en avait 3966.

56 personnes ont participé. Le gagnant avait proposé 3800.

C'est là que les choses deviennent intéressantes:

Moyenne des réponses: 3842.99 (soit mieux que le gagnant!)
Médiane: 2211 (beaucoup ont sous-estimé, apparemment)
Ecart-type: 3918.


Tous les commentaires (82)

Pour en savoir plus sur le comportement des foules je vous invite à aller consulter la page YT "Fouloscopie"

Petit complément dont j'ai pris connaissance après avoir soumis l'anecdote: Galton, qui était surtout connu pour ses positions furieusement eugénistes, fut bien embarrassé de sa découverte, qui contredisait ses convictions qu'une minorité du peuple devait se développer au détriment des autres.

J'avais pas du tout compris l'anecdote mais en lisant les sources c'est excellent. merci

Pour ceux qui se demande combien pèse un boeuf : 600 kg en moyenne.

Alors vous étiez loin dans vos estimations ?

Y a-t-il eu d'autres exemples de la sagesse des foules pour confirmer cette théorie ?

Dans une des sources, il y a des exemples de jeux vidéos, du recrutement d'une équipe de foot, et Wikipedia.

Posté le

android

(5)

Répondre

Oui non mais bon... Là je suis assis... Déterminer la "sagesse de la foule" parce que, un jour, 787 personnes ont deviné mieux qu'un expert le poids d'un boeuf !? Sans déconner... faut arrêter là.
Il n'y a rien de moins "sage" que la foule ! La foule c'est le débordement, c'est l'exagération, souvent la violence irraisonnée... La "foule" c'est Hitler au pleins pouvoirs, c'est Dreyfus à Cayenne, c'est le Heysel, c'est les décapitations arbitraires durant la "terreur", j'en passe et des meilleures, tant la liste est longue dans l'histoire de l'Humanité. La foule c'est le plus souvent la haine, l'arbitraire parfois individuel qui fait des petits. La foule c'est les fake news qui avancent hypocritement et irrémédiablement en laissant toujours des traces...

a écrit : Oui non mais bon... Là je suis assis... Déterminer la "sagesse de la foule" parce que, un jour, 787 personnes ont deviné mieux qu'un expert le poids d'un boeuf !? Sans déconner... faut arrêter là.
Il n'y a rien de moins "sage" que la foule ! La foule c'est le débordement, c
'est l'exagération, souvent la violence irraisonnée... La "foule" c'est Hitler au pleins pouvoirs, c'est Dreyfus à Cayenne, c'est le Heysel, c'est les décapitations arbitraires durant la "terreur", j'en passe et des meilleures, tant la liste est longue dans l'histoire de l'Humanité. La foule c'est le plus souvent la haine, l'arbitraire parfois individuel qui fait des petits. La foule c'est les fake news qui avancent hypocritement et irrémédiablement en laissant toujours des traces... Afficher tout
Effectivement, on ne peut pas généraliser. Cela se produit surtout face à des problèmes ayant une réponse unique et facilement quantifiable. Mais cela s'observe aussi dans des phénomènes plus complexes, où une multitude prend des décisions parfois plus rationnelles que ne le ferait chaque individu.

a écrit : Oui non mais bon... Là je suis assis... Déterminer la "sagesse de la foule" parce que, un jour, 787 personnes ont deviné mieux qu'un expert le poids d'un boeuf !? Sans déconner... faut arrêter là.
Il n'y a rien de moins "sage" que la foule ! La foule c'est le débordement, c
'est l'exagération, souvent la violence irraisonnée... La "foule" c'est Hitler au pleins pouvoirs, c'est Dreyfus à Cayenne, c'est le Heysel, c'est les décapitations arbitraires durant la "terreur", j'en passe et des meilleures, tant la liste est longue dans l'histoire de l'Humanité. La foule c'est le plus souvent la haine, l'arbitraire parfois individuel qui fait des petits. La foule c'est les fake news qui avancent hypocritement et irrémédiablement en laissant toujours des traces... Afficher tout
Peut etre que la foule dont tu parles c'est la foule qui a pignon sur rue.

Je veux pas lancer de débat sur tout, mais par exemple les Fake news, c'est une minorité qui créé. Puis une minorité qui colporte. Et une minorité qui y croit. Si on demandait à "la foule" (donc à TOUS) la fake news mourrait dans l'oeuf

Pour Hitler, beaucoup d'allemands étaient contre mais franchement, on ne retient de l'allemagne nazi que les milliers de bras levés lors des meetings et défilés. La majorité était silencieuse. Si TOUS avaient eu un mot à dire, Hitler serait retourné peut etre aux beaux arts.

Pour Dreyfus c'est un emballement médiatique-politique plus qu'une réelle envie communautaire de lyncher du juif. Pareil pour la Terreur. Au final, une fois toutes les têtes pensantes tombées (et c'est le cas de le dire) la Terreur s'est dégonflée comme un soufflet

Ne prends pas tout au pied de la lettre, je te donne juste un ressenti sur l'interprétation qu'on peut faire d'un "effet de foule"

Pour ce qui est de l'anecdote, cela tendrait, dans un cadre de personnes raisonnées et raisonnables, à être plutot vrai, l'exemple des jeux videos est quand meme flagrant. Finir Dark Souls putain, si ca c'est pas du talent :D

Cela me rappelle la partie d’échecs entre Kasparov et 50.000 joueurs amateurs du monde entier. Par un système de vote sur internet, on détermine le coup préféré des 50.000 joueurs tous les 24 h. La foule jouera finalement presque au niveau du maître d’échec.

Kasparov mat en 62 coups, ce qui présage d’une partie longue et difficile. Il s’agit peut-être ici également de la sagesse des foules.
www.mehdimoussaid.com/kasparov-contre-la-foule/

Cette théorie se rapproche, à mon avis, de la théorie des grands nombres. Sur une question chiffrée, plus on interroge de personnes et plus on obtient de bonnes réponses ou des réponses proches. Les mauvaises réponses s’annulant par un effet de moyenne.

Si je peux ajouter ma petite pierre à l’anecdote, j'ai essayé moi-même de faire le test après avoir entendu parler de cette expérience.

Lors d'un souper d'entreprise, il y a quelques années, j'ai proposé que les employés essayent de deviner le nombre de grain de riz dans un bocal.

Il y en avait 3966.

56 personnes ont participé. Le gagnant avait proposé 3800.

C'est là que les choses deviennent intéressantes:

Moyenne des réponses: 3842.99 (soit mieux que le gagnant!)
Médiane: 2211 (beaucoup ont sous-estimé, apparemment)
Ecart-type: 3918.

a écrit : Peut etre que la foule dont tu parles c'est la foule qui a pignon sur rue.

Je veux pas lancer de débat sur tout, mais par exemple les Fake news, c'est une minorité qui créé. Puis une minorité qui colporte. Et une minorité qui y croit. Si on demandait à "la foule" (donc à TOUS) la fake
news mourrait dans l'oeuf

Pour Hitler, beaucoup d'allemands étaient contre mais franchement, on ne retient de l'allemagne nazi que les milliers de bras levés lors des meetings et défilés. La majorité était silencieuse. Si TOUS avaient eu un mot à dire, Hitler serait retourné peut etre aux beaux arts.

Pour Dreyfus c'est un emballement médiatique-politique plus qu'une réelle envie communautaire de lyncher du juif. Pareil pour la Terreur. Au final, une fois toutes les têtes pensantes tombées (et c'est le cas de le dire) la Terreur s'est dégonflée comme un soufflet

Ne prends pas tout au pied de la lettre, je te donne juste un ressenti sur l'interprétation qu'on peut faire d'un "effet de foule"

Pour ce qui est de l'anecdote, cela tendrait, dans un cadre de personnes raisonnées et raisonnables, à être plutot vrai, l'exemple des jeux videos est quand meme flagrant. Finir Dark Souls putain, si ca c'est pas du talent :D
Afficher tout
J'entends très souvent les gens sur le net, affirmer que Allemands n'étaient pas tous nazi etc ...qu'ils ont simplement subi la présence d'une poignée de nazi qui avait pris le pouvoir... que l'armée allemande n'était pas nazi, seulement les SS etc etc ...

Et pourtant ...

Il suffit de consulter les documents, les articles, documentaires historiques, etc pour se rendre compte de l'ampleur du mouvement nazi.
Ce fut un mouvement très puissant qui a rassemblé et touché quasiment l'ensemble de la population, à travers toutes les couches sociales et tous les milieux de la société allemande.
L'idée que le peuple Allemand méritait plus que ce qu'il avait,
et que c'était dans leurs droits de se servir chez leurs voisins et enemis, autant français, polonais , que juifs, qu'ils haïssaient profondément,
était aussi répandue que peut l'être Facebook aujourd'hui...pour essayer de trouver une analogie
Franchement il suffit de s'intéresser un peu à la naissance et à la diffusion du mouvement nazi. Les infos sont faciles à trouver, y'a rien de cacher et ça éviterait s'affirmer encore et toujours les mêmes choses sur le net ..

Commentaire supprimé La foule, c'est Dreyfus réhabilité - c'est un complot de gradés qui l'a envoyé à Cayenne, elle peut libérer Paris 6 semaines après avoir acclamé Pétain, elle peut être place de la République le 10 mai 1981, la foule peut être Charlie, elle peut accueillir l'équipe de France, la foule peut défiler après le Bataclan...
Je sais qu'il est facile de détester les "gens" (les autres) dans une période d'égoïsme institutionnel, mais ce n'est pas si simple, loin de là. Et puis tu as peut être été dans la foule, ou tu y seras peut-être. Que fera la foule à ce moment?

Et pour la Terreur, vérifies par toi--même, c'est plus un qualitatif donné par des gens - vivants - terrorisés qu'une période sanguinaire. L'histoire est écrite par les vainqueurs, et la Terreur et la Guerre de Vendée, ont été perdues "idéologiquement". Les royalistes ont été rétablis, ne pas l'oublier

a écrit : Peut etre que la foule dont tu parles c'est la foule qui a pignon sur rue.

Je veux pas lancer de débat sur tout, mais par exemple les Fake news, c'est une minorité qui créé. Puis une minorité qui colporte. Et une minorité qui y croit. Si on demandait à "la foule" (donc à TOUS) la fake
news mourrait dans l'oeuf

Pour Hitler, beaucoup d'allemands étaient contre mais franchement, on ne retient de l'allemagne nazi que les milliers de bras levés lors des meetings et défilés. La majorité était silencieuse. Si TOUS avaient eu un mot à dire, Hitler serait retourné peut etre aux beaux arts.

Pour Dreyfus c'est un emballement médiatique-politique plus qu'une réelle envie communautaire de lyncher du juif. Pareil pour la Terreur. Au final, une fois toutes les têtes pensantes tombées (et c'est le cas de le dire) la Terreur s'est dégonflée comme un soufflet

Ne prends pas tout au pied de la lettre, je te donne juste un ressenti sur l'interprétation qu'on peut faire d'un "effet de foule"

Pour ce qui est de l'anecdote, cela tendrait, dans un cadre de personnes raisonnées et raisonnables, à être plutot vrai, l'exemple des jeux videos est quand meme flagrant. Finir Dark Souls putain, si ca c'est pas du talent :D
Afficher tout
J'entends très souvent les gens sur le net, affirmer que Allemands n'étaient pas tous nazi etc ...qu'ils ont simplement subi la présence d'une poignée de nazi qui avait pris le pouvoir... que l'armée allemande n'était pas nazi seulement les SS etc etc ...

Et pourtant ...

Il suffit de consulter les documents, les articles, documentaires historiques, etc pour se rendre compte de l'ampleur du mouvement nazi.
Ce fut un mouvement très puissant qui a rassemblé et touché quasiment l'ensemble de la population, à travers toutes les couches sociales et tous les milieux de la société allemande.
L'idée que le peuple Allemand méritait plus que ce qu'il avait,
et que c'était dans leurs droits de se servir chez leurs voisins et enemis, autant français, polonais , que juifs, qu'ils haïssaient profondément,
était aussi répandue que peut l'être Facebook aujourd'hui...pour essayer de trouver une analogie
Franchement il suffit de s'intéresser un peu à la naissance et à la diffusion du mouvement nazi. Les infos sont faciles à trouver, y'a rien de cacher et ça éviterait s'affirmer encore et toujours les mêmes choses sur le net ..

Commentaire supprimé Il y a d'autres exemples qui prouvent cette théorie sur cet exemple précis ( deviner un nombre, sur la video en question un groupe devine le nombre de pâtes dans un bocal). Après c'est sûr que le terme sagesse est pas forcément adapté. Malgré les controverses du personnage, Freud a écrit un livre sur la psychologie des foules qui lui aussi peut être assez intéressant. Notamment on y lit des choses très d'actualité sur la manipulation des foules. Entre autre que cela requiert des idées les plus simples possibles, sans se préoccuper de leur véracité. La foule est grégaire et stupide et fait au plus simple."They gonna pay for the wall", "Brexit is brexit", ça peut rappeler des choses et ça explique en partie les fake news. Après les foules sont aussi capables de belles choses faut pas non plus dramatiser :)

a écrit : J'entends très souvent les gens sur le net, affirmer que Allemands n'étaient pas tous nazi etc ...qu'ils ont simplement subi la présence d'une poignée de nazi qui avait pris le pouvoir... que l'armée allemande n'était pas nazi seulement les SS etc etc ...

Et pourtant ...

Il suffit de consulter les documents, les articles, documentaires historiques, etc pour se rendre compte de l'ampleur du mouvement nazi.
Ce fut un mouvement très puissant qui a rassemblé et touché quasiment l'ensemble de la population, à travers toutes les couches sociales et tous les milieux de la société allemande.
L'idée que le peuple Allemand méritait plus que ce qu'il avait,
et que c'était dans leurs droits de se servir chez leurs voisins et enemis, autant français, polonais , que juifs, qu'ils haïssaient profondément,
était aussi répandue que peut l'être Facebook aujourd'hui...pour essayer de trouver une analogie
Franchement il suffit de s'intéresser un peu à la naissance et à la diffusion du mouvement nazi. Les infos sont faciles à trouver, y'a rien de cacher et ça éviterait s'affirmer encore et toujours les mêmes choses sur le net ..
Afficher tout
- Je te conseille d'aller voir le film : "Die Welle" pour te faire une opinion plus nuancée sur le sujet.
- Lire le livre de Sartre : "Réflexions sur la question juive" te permettra également de nuancer ton propos.
- L'article suivant suffit à discréditer ta première phrase (il en suffit de quelques-uns pour qu'ils ne soient pas "tous") : :www.geo.fr/histoire/ces-allemands-qui-s-opposerent-au-nazisme-1920-1933-161397

a écrit : Si je peux ajouter ma petite pierre à l’anecdote, j'ai essayé moi-même de faire le test après avoir entendu parler de cette expérience.

Lors d'un souper d'entreprise, il y a quelques années, j'ai proposé que les employés essayent de deviner le nombre de grain de riz dans un bocal. />
Il y en avait 3966.

56 personnes ont participé. Le gagnant avait proposé 3800.

C'est là que les choses deviennent intéressantes:

Moyenne des réponses: 3842.99 (soit mieux que le gagnant!)
Médiane: 2211 (beaucoup ont sous-estimé, apparemment)
Ecart-type: 3918.
Afficher tout
Et ça t’as pris combien de temps pour recompter tous ces grains de riz ?

Mon grand père pouvait remplacer toute cette foule à lui tout seul. Nous étions dans un supermarché un jour d'animation commerciale et il y avait un jeu où il fallait soupeser une grosse part de gruyère pour essayer de deviner son poids et à la fin de la journée la personne qui avait donné le poids le plus proche du poids réel gagnait cette part de gruyère... Mon grand-père soupèse, annonce un poids et l'animatrice toute décontenancée nous dit "Je suppose que c'est pas la peine d'attendre la fin de la journée pour vous remettre la part de gruyère puisque vois avez donné le poids exact". Il faut dire qu'il avait été épicier toute sa vie...

a écrit : J'entends très souvent les gens sur le net, affirmer que Allemands n'étaient pas tous nazi etc ...qu'ils ont simplement subi la présence d'une poignée de nazi qui avait pris le pouvoir... que l'armée allemande n'était pas nazi, seulement les SS etc etc ...

Et pourtant ...
>
Il suffit de consulter les documents, les articles, documentaires historiques, etc pour se rendre compte de l'ampleur du mouvement nazi.
Ce fut un mouvement très puissant qui a rassemblé et touché quasiment l'ensemble de la population, à travers toutes les couches sociales et tous les milieux de la société allemande.
L'idée que le peuple Allemand méritait plus que ce qu'il avait,
et que c'était dans leurs droits de se servir chez leurs voisins et enemis, autant français, polonais , que juifs, qu'ils haïssaient profondément,
était aussi répandue que peut l'être Facebook aujourd'hui...pour essayer de trouver une analogie
Franchement il suffit de s'intéresser un peu à la naissance et à la diffusion du mouvement nazi. Les infos sont faciles à trouver, y'a rien de cacher et ça éviterait s'affirmer encore et toujours les mêmes choses sur le net ..
Afficher tout
L'armée allemande n'était pas nazi... Les soldats allemands étaient des soldats. Les SS étaient des SS et ont été jugés.
Quel connerie de lire ca en 2020 purée.
T'imagine si demain Macron déclare la guerre à la Russie et qu'on perd ? Tes petits enfants diront que toi et toute l'armée était macroniste. C'est correct ?
Quant aux documentaires et articles suffit de chercher du coté des historiens objectifs hein ?

Commentaire supprimé Je pense que la majorité le sait, mais il est toujours bon de rappeler que si les nazis sont arrivés au pouvoir suite à des élections, ils n'ont pas recueilli les voix de la majorité absolue des électeurs, mais de 33,09%, les deux tiers des votes étaient pour d'autres partis.