Il y a de l'amiante dans la nature

Proposé par
Invité
le
dans

Si l'amiante est désormais interdite d'utilisation dans de nombreux pays, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un matériau naturel, que l'on peut croiser dans la nature. L'amiante est par exemple abondante en Haute-Corse et l'on peut y être exposé lors d'une simple randonnée.

La plage de Canari sur la pointe Nord de la Corse est par exemple réputée pour son exposition à l'amiante, surplombée par une ancienne carrière d'amiante, qui fut la plus importante de France. Mais on trouve aussi de l'amiante naturelle dans l'environnement en Loire-Atlantique, dans la Maurienne, et dans une moindre mesure les Pyrénées, la Bretagne, Normandie, Val-de-Loire, Isère, Hautes-Alpes...


Commentaires préférés (3)

À l'état naturel l'amiante est sous forme de roche si vous vous posez la question.

Anonyme ?? Mais c'est moi qui l'ai soumise, j'ai même eu une notification sur mon mail !

a écrit : Attention, amiante est un nom masculin. Tu as raison ! C'est Oresias le coupable : C'est lui le véritable auteur de l'annonce !


Tous les commentaires (36)

À l'état naturel l'amiante est sous forme de roche si vous vous posez la question.

a écrit : À l'état naturel l'amiante est sous forme de roche si vous vous posez la question. Ca doit être moins toxique que quand on faisait joujou avec la mousse anti-feu des poutres métalliques de mon école en préfabriqué des années 90 (touss touss)

Anonyme ?? Mais c'est moi qui l'ai soumise, j'ai même eu une notification sur mon mail !

Un excellent matériau plein de qualités thermiques, mais malheureusement cancérigène. Il n'a pas été si simple de trouver des remplaçants pour l'industrie. Interdit d'utilisation en France en 1997 alors que l'on connaissait ses inconvénients depuis très longtemps.

Attention, amiante est un nom masculin.

a écrit : Attention, amiante est un nom masculin. Tu as raison ! C'est Oresias le coupable : C'est lui le véritable auteur de l'annonce !

Ce n'est pas exactement la plage de Canari mais les plages d'Albo voir de Nonza qui sont composées de galets qui viennent de l'ancienne usine d'amiante de Canari. Ces galets sont en fait les "pierres" qui étaient rejetées en mer une fois que l'amiante était extraite. Ces plages ont d'ailleurs été créées par l'usine. D'ailleurs en cassant ces galets, on peut voir quelques fibres d'amiante y restant.

a écrit : À l'état naturel l'amiante est sous forme de roche si vous vous posez la question. C'est à l'état volatile que l'amiante est dangereuse.

a écrit : Ce n'est pas exactement la plage de Canari mais les plages d'Albo voir de Nonza qui sont composées de galets qui viennent de l'ancienne usine d'amiante de Canari. Ces galets sont en fait les "pierres" qui étaient rejetées en mer une fois que l'amiante était extraite. Ces plages ont d'ailleurs été créées par l'usine. D'ailleurs en cassant ces galets, on peut voir quelques fibres d'amiante y restant. Afficher tout Il vaut mieux éviter de casser les galets d’ailleurs, l’amiante étant extrêmement volatile ...

En tant que randonneur, il faut camper pendant quelques mois dans la région pour être vraiment "exposé" au danger. On ne risque rien si on est juste de passage.

Magnifique plage, et j'adore ce vieux bâtiment de la carrière, dommage qu'elle soit complètement à l'abandon et pas du tout mise en valeur avec par exemple un petit musé.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Magnifique plage, et j'adore ce vieux bâtiment de la carrière, dommage qu'elle soit complètement à l'abandon et pas du tout mise en valeur avec par exemple un petit musé. C'est exactement ce que je pense. Plutôt que de la démolir, bien la sécuriser et en faire un musée serait le meilleur moyen de valoriser le bâtiment.

Le Fangu à Bastia , est composé que d’amiante... ça n’a pas dérangé pour faire nombre d’immeuble dessus

a écrit : Anonyme ?? Mais c'est moi qui l'ai soumise, j'ai même eu une notification sur mon mail ! On t’aime Oresias ! On te soutient :-)

a écrit : Il vaut mieux éviter de casser les galets d’ailleurs, l’amiante étant extrêmement volatile ... L'amiante n'est pas volatile... Ce sont des fibres qui se cassent très facilement et de ce fait deviennent très fines ce qui permet leur inhalation...

a écrit : En tant que randonneur, il faut camper pendant quelques mois dans la région pour être vraiment "exposé" au danger. On ne risque rien si on est juste de passage. Totalement faux. Il suffit d'une fois et que des fibres d'amiante se logent dans les poumons par exemple dans une petite blessure. Tu ne le saura que 20 à 40 ans plus tard. La dangerosité de l'amiante ne réside pas dans la durée de l'exposition mais est une sorte de roulette russe. Plus tu y joues, plus tu auras de risques mais ce risque est remis à zéro à chaque partie.

a écrit : Totalement faux. Il suffit d'une fois et que des fibres d'amiante se logent dans les poumons par exemple dans une petite blessure. Tu ne le saura que 20 à 40 ans plus tard. La dangerosité de l'amiante ne réside pas dans la durée de l'exposition mais est une sorte de roulette russe. Plus tu y joues, plus tu auras de risques mais ce risque est remis à zéro à chaque partie. Afficher tout Je peux donc préparer un procès contre l'éducation nationale tout de suite alors? Parce que j'en ai respiré pendant 4 ans de cette saloperie (j'en ai même goûté, hé oui, qu'es-ce qu'on est con a 7 ans, dès qu'on trouve quelquechose de doux on peut pas s'empêcher de le tripoter...^^)

Non mais faut arrêter de déconner de temps en temps, s'il suffisait d'être exposé une seule fois à l'amiante pour être condamné à mort y'aurai plus personne de vivant de tout les humains nés après la seconde guerre mondiale. C'est dangereux, oui, mais pas à ce point. C'est pas du gaz moutarde, quoi!

a écrit : Je peux donc préparer un procès contre l'éducation nationale tout de suite alors? Parce que j'en ai respiré pendant 4 ans de cette saloperie (j'en ai même goûté, hé oui, qu'es-ce qu'on est con a 7 ans, dès qu'on trouve quelquechose de doux on peut pas s'empêcher de le tripoter...^^)r />
Non mais faut arrêter de déconner de temps en temps, s'il suffisait d'être exposé une seule fois à l'amiante pour être condamné à mort y'aurai plus personne de vivant de tout les humains nés après la seconde guerre mondiale. C'est dangereux, oui, mais pas à ce point. C'est pas du gaz moutarde, quoi!
Afficher tout
c'est ce que mon père (plombier) me disait en sciant une plaque d'amiante...il est mort d'une crise cardiaque...mais on lui avait effectivement diagnostiqué un cancer dû poumon.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est exactement ce que je pense. Plutôt que de la démolir, bien la sécuriser et en faire un musée serait le meilleur moyen de valoriser le bâtiment. Sauf qu'il doit encore y avoir de l'amiante en suspension, et même si ce n'est pas le cas les visiteurs potentiel n'auraient peut être pas envie de prendre le risque, d'où un intérêt commercial peut être trop limité

On considère qu'il y a des fibres d'amiante dans l'air ambiant car l'amiante était utilisée dans les systèmes de freinage.
Et pour info les mégots pouvaient aussi être amiantés tout comme les draps, vêtements et bien d'autres choses.