Iquitos, ville de 400 000 habitants sans route d'accès

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Son essort est du d'abord au caoutchouc (1880-1910) puis au bois, résine en évoluant dans les années 50 aux matériaux précieux et maintenant le pétrole. La cité reste cosmopolite car elle attire foule d'immigrés. D'ailleurs, aucune religion ne s'y est vraiment installée du coup une pléthore de croyances et de pratiques y cohabitent.

Tout comme Maripasoula ou Saül en Guyane ! Mais du coup on s’y sent étrangement bien, perdu au milieu de la forêt amazonienne, c’est vraiment des endroits particuliers ! :)
Je me rappelle qu’avant d’aller faire des randonnées en forêt, on devait annoncer nos départs aux gendarmes, histoire qu’ils s’inquiètent s’ils nous voient pas revenir, ça m’avait de suite mise dans l’ambiance... haha. On avait croisé des singes hurleurs, des énormes mygales, des grenouilles aux couleurs inimaginables, des petits crocodiles, des serpents... et des lianes à n’en plus pouvoir ! Très belle faune et flore...

a écrit : Mais comment ils font pour faire commerce des ces matériaux s'ils ont aucune route d'accès ? Par voie navigable c'est depuis longtemps plus pratique que la route terrestre


Tous les commentaires (28)

Son essort est du d'abord au caoutchouc (1880-1910) puis au bois, résine en évoluant dans les années 50 aux matériaux précieux et maintenant le pétrole. La cité reste cosmopolite car elle attire foule d'immigrés. D'ailleurs, aucune religion ne s'y est vraiment installée du coup une pléthore de croyances et de pratiques y cohabitent.

Tout comme Maripasoula ou Saül en Guyane ! Mais du coup on s’y sent étrangement bien, perdu au milieu de la forêt amazonienne, c’est vraiment des endroits particuliers ! :)
Je me rappelle qu’avant d’aller faire des randonnées en forêt, on devait annoncer nos départs aux gendarmes, histoire qu’ils s’inquiètent s’ils nous voient pas revenir, ça m’avait de suite mise dans l’ambiance... haha. On avait croisé des singes hurleurs, des énormes mygales, des grenouilles aux couleurs inimaginables, des petits crocodiles, des serpents... et des lianes à n’en plus pouvoir ! Très belle faune et flore...

Pittoresque en effet, comme Juneau la capitale de l'Alaska, mais avec beaucoup moins d'habitants.

a écrit : Son essort est du d'abord au caoutchouc (1880-1910) puis au bois, résine en évoluant dans les années 50 aux matériaux précieux et maintenant le pétrole. La cité reste cosmopolite car elle attire foule d'immigrés. D'ailleurs, aucune religion ne s'y est vraiment installée du coup une pléthore de croyances et de pratiques y cohabitent. Afficher tout Mais comment ils font pour faire commerce des ces matériaux s'ils ont aucune route d'accès ?

a écrit : Tout comme Maripasoula ou Saül en Guyane ! Mais du coup on s’y sent étrangement bien, perdu au milieu de la forêt amazonienne, c’est vraiment des endroits particuliers ! :)
Je me rappelle qu’avant d’aller faire des randonnées en forêt, on devait annoncer nos départs aux gendarmes, histoire qu’ils s’inquiètent s’
ils nous voient pas revenir, ça m’avait de suite mise dans l’ambiance... haha. On avait croisé des singes hurleurs, des énormes mygales, des grenouilles aux couleurs inimaginables, des petits crocodiles, des serpents... et des lianes à n’en plus pouvoir ! Très belle faune et flore... Afficher tout
Sauf que Saül n'est même pas au bord d'un fleuve ! On peut rejoindre une petite rivière à pied et continuer en pirogue, en portant la pirogue lorsqu'il y a des rapides ou un arbre tombé en travers de la rivière, pour atteindre le fleuve navigable après plusieurs jours. Les maisons sont construites en bois, coupé sur place. Et donc tout ce qui vient de l'extérieur arrive forcément en avion !

a écrit : Tout comme Maripasoula ou Saül en Guyane ! Mais du coup on s’y sent étrangement bien, perdu au milieu de la forêt amazonienne, c’est vraiment des endroits particuliers ! :)
Je me rappelle qu’avant d’aller faire des randonnées en forêt, on devait annoncer nos départs aux gendarmes, histoire qu’ils s’inquiètent s’
ils nous voient pas revenir, ça m’avait de suite mise dans l’ambiance... haha. On avait croisé des singes hurleurs, des énormes mygales, des grenouilles aux couleurs inimaginables, des petits crocodiles, des serpents... et des lianes à n’en plus pouvoir ! Très belle faune et flore... Afficher tout
Oui enfin, bien que plus grande commune de France, ya que 10k habitant à Maripa et quelques 100aine à Saül (d’ailleurs on y accède que par avion à Saül, pas de fleuve). On est loin des 400k !
3 Sauts est encore bien plus isolé avec pas moins de 7h de pirogue !

a écrit : Mais comment ils font pour faire commerce des ces matériaux s'ils ont aucune route d'accès ? Par voie navigable c'est depuis longtemps plus pratique que la route terrestre

@Philippe désolé du hors sujet mais :
Le formulaire sur la protection des données il faut le valider combien de fois ??
J'ai cliqué au moins 10x sur je refuse tous les cookies et à chaque connection le formulaire reviens.
J'ai l'impression qu'il faut accepter tous les cookies pour en être débarrassé...

a écrit : Par voie navigable c'est depuis longtemps plus pratique que la route terrestre Plus pratique je sais pas, la rivière en question est un peu sauvage mais en tout cas pour ce patelin ils n'ont pas le choix. Enfin, si, il y a un aérodrome (GENIAL! On va voyager dans un DC3, assis entre les cages à poules et les caisses de whisky! ^^), mais bon le bateau c'est moins cher.

Pour l'anecdote, finalement, cette ville est un peu "le dernier dinosaure" des villes, parce qu'avant, les routes hein... c'était pas de la tarte!^^ Y'avait bien les romains qui ont essayé de faire des routes correctes à une époque mais à part ça, jusqu'à l'avènement du goudron, beh les routes c'était plus un parcours du combattant qu'une promenade en bagnole;)
Cela dit, y'a encore plein d'endroits où les routes, c'est juste des endroits où on "peut passer" avec un chargement mais faut avoir le coeur bien accroché.

Sûrement dans les cartons une autoroute 3 fois 3 voies pour nous détruire toute cette forêt gênante.

La dernière phrase est une bonne lapalissade non ?
On n’y accède que par avion ou bateau parce qu’il n’y a pas de route
« Un quart d’heure avant sa mort il était encore en vie ! »
Ou comme ce regrette jonnhy : « si on avait pas perdu une heure et quart on serait là depuis une heure et quart ! »

a écrit : La dernière phrase est une bonne lapalissade non ?
On n’y accède que par avion ou bateau parce qu’il n’y a pas de route
« Un quart d’heure avant sa mort il était encore en vie ! »
Ou comme ce regrette jonnhy : « si on avait pas perdu une heure et quart on serait là depuis une heure et quart ! »
Non. Mais si tu réussis à enlever une partie de la phrase sans enlever une information importante, tu peux toujours proposer une meilleure formulation.

a écrit : Non. Mais si tu réussis à enlever une partie de la phrase sans enlever une information importante, tu peux toujours proposer une meilleure formulation. « ... elle est la plus grande ville au monde pour laquelle on ne peut acceder que par voie fluviale ou aérienne.»
Si on ne peut y accéder que par voie fluviale ou par voie aérienne c’est forcément qu’il n’y a pas de route sinon la première partie de la phrase serait fausse ...

a écrit : « ... elle est la plus grande ville au monde pour laquelle on ne peut acceder que par voie fluviale ou aérienne.»
Si on ne peut y accéder que par voie fluviale ou par voie aérienne c’est forcément qu’il n’y a pas de route sinon la première partie de la phrase serait fausse ...
Il y a aussi la possibilité qu'il y ait eu une route mais qu'elle ait été coupée par un effondrement ou interdite pour une raison quelconque. On n'est pas ici pour jouer aux devinettes mais pour apprendre des choses, or l'information c'est que c'est la plus grande ville au monde qui n'est pas (et n'a jamais été) reliée au reste du monde par une route terrestre. Mais tu peux toujours soumettre ta phrase à un site de devinettes : "Pourquoi est-ce qu'on ne peut accéder à Iquitos que par voie fluviale ou aérienne ?".

a écrit : Il y a aussi la possibilité qu'il y ait eu une route mais qu'elle ait été coupée par un effondrement ou interdite pour une raison quelconque. On n'est pas ici pour jouer aux devinettes mais pour apprendre des choses, or l'information c'est que c'est la plus grande ville au monde qui n';est pas (et n'a jamais été) reliée au reste du monde par une route terrestre. Mais tu peux toujours soumettre ta phrase à un site de devinettes : "Pourquoi est-ce qu'on ne peut accéder à Iquitos que par voie fluviale ou aérienne ?". Afficher tout Ne soit pas agressif ça en est ridicule.
Tu pose la question je répond en proposant une formulation qui me semble correcte, puisqu’elle ne change rien au contenu. Je ne joue pas aux devinettes...
Je suis content j’ai appris quelque chose et je me suis amusé a constater une petite bizarrerie que j’ai éprouvé en lisant l’anecdote... je poste ce ressenti, voilà tout. Pas besoin de jouer au justicier, j’ai pas cherché à descendre le rédacteur que je remercie plutôt de m’avoir appris qu’un ville aussi grande peut être aussi « isolée »
Au passage on ne peut pas y accéder par la mer, car elle n’est pas bordée par la mer (désolé c’était plus fort que moi !)

a écrit : Ne soit pas agressif ça en est ridicule.
Tu pose la question je répond en proposant une formulation qui me semble correcte, puisqu’elle ne change rien au contenu. Je ne joue pas aux devinettes...
Je suis content j’ai appris quelque chose et je me suis amusé a constater une petite bizarrerie que j’ai éprouv
é en lisant l’anecdote... je poste ce ressenti, voilà tout. Pas besoin de jouer au justicier, j’ai pas cherché à descendre le rédacteur que je remercie plutôt de m’avoir appris qu’un ville aussi grande peut être aussi « isolée »
Au passage on ne peut pas y accéder par la mer, car elle n’est pas bordée par la mer (désolé c’était plus fort que moi !)
Afficher tout
Il n'y a aucune agressivité. A la rigueur un peu de moquerie peut-être ? Et je continue à me moquer puisque tu n'as toujours pas compris, bien que je te l'aie fait remarquer, que si on ne précise pas qu'il n'y a pas de route, on pourrait croire que la route d'accès est coupée temporairement. En effet la formulation est un peu bizarre, mais on apprend aussi qu'il y a un aéroport et un port fluvial donc finalement beaucoup d'informations en une seule phrase, c'est pourquoi je pense qu'on pouvait difficilement faire mieux, et d'ailleurs le rédacteur a bien vu que ce qu'il écrivait pouvait paraître évident à certaines personnes puisqu'il écrit fort à propos "tout simplement". Donc vraiment rien à redire à cette formulation, sauf si on veut jouer aux devinettes...

a écrit : Sauf que Saül n'est même pas au bord d'un fleuve ! On peut rejoindre une petite rivière à pied et continuer en pirogue, en portant la pirogue lorsqu'il y a des rapides ou un arbre tombé en travers de la rivière, pour atteindre le fleuve navigable après plusieurs jours. Les maisons sont construites en bois, coupé sur place. Et donc tout ce qui vient de l'extérieur arrive forcément en avion ! Afficher tout Oui c’est vrai que pour le coup Saül est vraiment perdue au milieu de tout, quand tu regardes sur la carte ! Je crois que c’est pour cette raison que je l’ai préférée à Maripasoula :)
Cette sensation quand tu arrives avec le coucou de 15 personnes, dans cette aérogare construite en bois et en taule... C’est juste incroyable !

Pas facile d'être aussi isolé.

En français, on dit "à laquelle on ne peut accéder que par voie fluviale ou aérienne". On accède à une ville, pas pour une ville.

J'ai une petite question, sur les images satellite de Google maps, on y vois clairement une route reliant Iquitos à Nauta (route 103).
Certaine partie (au 2 extrémités) sont bien bitumé et clairement visible.
Au milieu c'est plus flou, mais on distingue bien le tracé.
On remarquera que Nauta est dans la même situation (un port et la foret autour)
pour le coup quid de l’anecdote ?
Les infos sur les sites sources ne sont-ils pas à jours ?