Le dribble au football est né à cause du racisme

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

Pour les puristes, l’orthographe française est « drible », car le mot « dribble » est un anglicisme.

Ce mot aurait pour origine le verbe anglais « to dribble » signifiant « couler goutte à goutte ». Je ne vois pas trop comment l'on a pu passer de ce sens à celui des passements de jambe au football. Pour ceux qui évoqueraient le drible du basket ressemblant à des gouttes, cela ne fonctionne pas, car le mot a d’abord été utilisé au football.

J'ai ri de l'impartialité des sources.

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Non parce que pour ces gens là, l'homme blanc est parfait. Il n'a jamais maltraité d'autres ethnies, il n'a jamais exploité les autres et surtout, il n'a jamais été raciste. Malgré tous les faits historiques, il y'en a qui se croient à Hollywood et qui veulent réécrire l'histoire. Tout dans le mépris et la condescendance. Laisse faire, il n'y a que sur internet pour les voir cachés derrière des pseudos déverser leur haine. En face, il n'y a plus grand monde pour assumer ce genre de discours. Afficher tout Et pour les antiracistes, les Noirs et les Arabes n'ont jamais persécuté d'autres populations, ce ne sont que des victimes des vilains hommes blancs. C'est commun de rejeter les faits qui entrent en conflit avec son idéologie.

Ça me saoûle de toujours voir ou entendre que les Blancs sont responsables de tous les maux du monde. Je n'ai pas à m'excuser pour ce que mes ancêtres (et encore, descendant de paysans du centre de la France, je pense pas qu'ils avaient des esclaves...) ont pu faire 150 ou 200 ans auparavant. Ça serait bien de passer à autre chose...

Posté le

android

(64)

Répondre


Tous les commentaires (51)

Triste à dire mais en gros c’est du racisme positif sur la durée...

Pour les puristes, l’orthographe française est « drible », car le mot « dribble » est un anglicisme.

Ce mot aurait pour origine le verbe anglais « to dribble » signifiant « couler goutte à goutte ». Je ne vois pas trop comment l'on a pu passer de ce sens à celui des passements de jambe au football. Pour ceux qui évoqueraient le drible du basket ressemblant à des gouttes, cela ne fonctionne pas, car le mot a d’abord été utilisé au football.

J'ai ri de l'impartialité des sources.

Posté le

android

(29)

Répondre

Pourquoi il y a l’icône « vidéo » mais pas de vidéo?

Le but des règles, c'est d'êtres contournées sans les enfreindre. Héhéhé!

Aujourd'hui le racisme s'est déplacé dans les gradins. Il va falloir trouver une nouvelle technique pour dribbler les supporters.. Manger la banane qu'on vous lance par exemple comme avait fait Dani Alves au coin de corner.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : J'ai ri de l'impartialité des sources. Encore un qui se voile la face...je ne vois pas où est l'impartialité des sources.elles ne font que relater des faits.malheureusement y'aura tjs qqn pour contredire l'Histoire.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Encore un qui se voile la face...je ne vois pas où est l'impartialité des sources.elles ne font que relater des faits.malheureusement y'aura tjs qqn pour contredire l'Histoire. Non parce que pour ces gens là, l'homme blanc est parfait. Il n'a jamais maltraité d'autres ethnies, il n'a jamais exploité les autres et surtout, il n'a jamais été raciste. Malgré tous les faits historiques, il y'en a qui se croient à Hollywood et qui veulent réécrire l'histoire. Tout dans le mépris et la condescendance. Laisse faire, il n'y a que sur internet pour les voir cachés derrière des pseudos déverser leur haine. En face, il n'y a plus grand monde pour assumer ce genre de discours.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Non parce que pour ces gens là, l'homme blanc est parfait. Il n'a jamais maltraité d'autres ethnies, il n'a jamais exploité les autres et surtout, il n'a jamais été raciste. Malgré tous les faits historiques, il y'en a qui se croient à Hollywood et qui veulent réécrire l'histoire. Tout dans le mépris et la condescendance. Laisse faire, il n'y a que sur internet pour les voir cachés derrière des pseudos déverser leur haine. En face, il n'y a plus grand monde pour assumer ce genre de discours. Afficher tout Et pour les antiracistes, les Noirs et les Arabes n'ont jamais persécuté d'autres populations, ce ne sont que des victimes des vilains hommes blancs. C'est commun de rejeter les faits qui entrent en conflit avec son idéologie.

Ça me saoûle de toujours voir ou entendre que les Blancs sont responsables de tous les maux du monde. Je n'ai pas à m'excuser pour ce que mes ancêtres (et encore, descendant de paysans du centre de la France, je pense pas qu'ils avaient des esclaves...) ont pu faire 150 ou 200 ans auparavant. Ça serait bien de passer à autre chose...

Posté le

android

(64)

Répondre

En l'occurence l'anecdote parle des footballeurs noirs méprisés et tabassés par des hommes blancs. Si tu veux parler de ta place en tant que blanc dans cette société, il y a des forums et des manifs pour ça ( attention quand même aux antifas qui t'attenderont au tournant).

Et moi aussi ça me saoule qu'à chaque fois qu'on parle d'un fait historique, certains viennent mettre le grain de sel haineux et hors sujet dans l'histoire.

Je suis passé à autre chose depuis ma naissance, et pour cause, je suis ni blanc ni noir. Je laisse le communautarisme aux autres qui se plaignent de la partialité des sources.

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Non parce que pour ces gens là, l'homme blanc est parfait. Il n'a jamais maltraité d'autres ethnies, il n'a jamais exploité les autres et surtout, il n'a jamais été raciste. Malgré tous les faits historiques, il y'en a qui se croient à Hollywood et qui veulent réécrire l'histoire. Tout dans le mépris et la condescendance. Laisse faire, il n'y a que sur internet pour les voir cachés derrière des pseudos déverser leur haine. En face, il n'y a plus grand monde pour assumer ce genre de discours. Afficher tout Bonjour, je pense que votre réponse est totalement de l'idéologie. Il est tout à fait possible de juger de la partialité d'une source sur un fait historique sans que ce jugement dépende forcément de son opinion sur l'histoire. Vous faites un procès d'intention sans connaître la personne. Je partage son avis sur le fait que les sources sont franchement pas référence en matière d'histoire. Et ça n'a strictement rien à voir avec un opinion sur l'histoire commune des blancs et des noirs.
Mais bon c'est sur que c'est une honnêteté intellectuelle qui ne vous aurait pas permis de vous draper du rôle flatteur du sjw à la mode ;)

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Encore un qui se voile la face...je ne vois pas où est l'impartialité des sources.elles ne font que relater des faits.malheureusement y'aura tjs qqn pour contredire l'Histoire. Ben justement, lui non plus ne voit pas l'impartialité des sources. Il ne contredit pas l'histoire, il en faut plus que mettre en doute la présentation d'un simple fait pour ça.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Pour les puristes, l’orthographe française est « drible », car le mot « dribble » est un anglicisme.

Ce mot aurait pour origine le verbe anglais « to dribble » signifiant « couler goutte à goutte ». Je ne vois pas trop comment l'on a pu passer de ce sens à celui des passements de jambe au football.
Pour ceux qui évoqueraient le drible du basket ressemblant à des gouttes, cela ne fonctionne pas, car le mot a d’abord été utilisé au football. Afficher tout
Je me souviens que quand je jouais au foot petit, quand le ballon venais vers moi, si un coéquipier voulais réceptionner la passe à ma place il disait « laisse couler » . (Et on laissait filer la passe entre nos jambes pour qu’elle atteigne le second coéquipier). Il y a peut être un lien... mais rien de sûr !

a écrit : En l'occurence l'anecdote parle des footballeurs noirs méprisés et tabassés par des hommes blancs. Si tu veux parler de ta place en tant que blanc dans cette société, il y a des forums et des manifs pour ça ( attention quand même aux antifas qui t'attenderont au tournant).

Et moi aussi ça m
e saoule qu'à chaque fois qu'on parle d'un fait historique, certains viennent mettre le grain de sel haineux et hors sujet dans l'histoire.

Je suis passé à autre chose depuis ma naissance, et pour cause, je suis ni blanc ni noir. Je laisse le communautarisme aux autres qui se plaignent de la partialité des sources.
Afficher tout
Y'a un truc qui m'a toujours fait marrer : il y a des anti-fascistes, mais plus de fascistes !

En tout cas je remercie aujourd'hui la persévérance des mulâtres et ouvriers pauvres et/ou noir à jouer au football malgré le mépris (nuls traces de tabassages dans les sources) mais aussi les riches blancs brésiliens qui ont permis -grâce à leur mépris- l'apparition de l'art du drible, sans lequel la dernière coupe du monde, la league des champions et nos rendez-vous du vendredi, semedi et dimanche seraient bien ternes :)

Car sans ce mépris, pas de drible, donc combien de bonheur en moins procurer au fil du temps ?!
Comme quoi, du mal peut accoucher le bien.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Y'a un truc qui m'a toujours fait marrer : il y a des anti-fascistes, mais plus de fascistes !

En tout cas je remercie aujourd'hui la persévérance des mulâtres et ouvriers pauvres et/ou noir à jouer au football malgré le mépris (nuls traces de tabassages dans les sources) mais aussi les rich
es blancs brésiliens qui ont permis -grâce à leur mépris- l'apparition de l'art du drible, sans lequel la dernière coupe du monde, la league des champions et nos rendez-vous du vendredi, semedi et dimanche seraient bien ternes :)

Car sans ce mépris, pas de drible, donc combien de bonheur en moins procurer au fil du temps ?!
Comme quoi, du mal peut accoucher le bien.
Afficher tout
Plus de fascistes?? On ne doit pas vivre dans le même monde...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Et pour les antiracistes, les Noirs et les Arabes n'ont jamais persécuté d'autres populations, ce ne sont que des victimes des vilains hommes blancs. C'est commun de rejeter les faits qui entrent en conflit avec son idéologie.

Ça me saoûle de toujours voir ou entendre que les Blancs sont res
ponsables de tous les maux du monde. Je n'ai pas à m'excuser pour ce que mes ancêtres (et encore, descendant de paysans du centre de la France, je pense pas qu'ils avaient des esclaves...) ont pu faire 150 ou 200 ans auparavant. Ça serait bien de passer à autre chose... Afficher tout
Les premiers esclavagistes africains sont africains, les colons européens n'ont fait qu'exploiter le filon déjà existant. Mais par contre peut on demander de supprimer un anecdote aussi fausse et politisé ?

Il s'est passé quoi, là? J'ai marché sur une peau de banane et après je me souviens plus de rien...

Mais du coup, avant qu'ils n'inventent les dribbles comment les joueurs fesaient pour garder le ballon...?

Heureusement alors, autrement cela aurait été une traversée interminable du terrain en ligne droite en mode Olive et Tom avec les bras pliés à 90 degrés...

Posté le

android

(7)

Répondre

J'ai attendu un peu pour voir ce que disaient les autres sur cette anecdote, qui m'avait laissé bien perplexe à sa lecture :)
"Le dribble inventé par les brésiliens noirs qui voulaient éviter les coups que leur donnaient les affreux blancs, aidés en cela par le méchant arbitre (sûrement blanc lui aussi ;) qui ne les sanctionnaient pas "... Non mais vraiment : qui peut croire ça ? :)
Comme si le dribble n'existait pas avant, même si les anglais étaient des bourrins au foot ! Ce qu'ont fait les brésiliens, c'est de donner au dribble ses lettres de noblesse ;)
C'étaient des jongleurs, des magiciens, entrainés sur les plages de Rio. Je dis "c'était", car malheureusement le jeu brésilien a tellement évolué qu'il se rapproche des standarts européens... Dommage, et ça ne leur réussit pas vraiment.
Bon, cette anecdote, je l'oublie pour ne pas me coucher plus con :)