L'étrange pont en X du Mans

Proposé par
le
dans

Le pont en X du Mans était un pont ferroviaire atypique et unique en son genre. Il permettait au tramway départemental et au tramway urbain de franchir la rivière Sarthe via deux ponts se croisant en leurs centres. Il fut dynamité par les Allemands en 1944 pour freiner l'avancée des Alliés.


Commentaires préférés (3)

La destruction des axes, des ponts, etc (réalisée par le "Génie" dont on parlait récemment) se fait par le pays qui est en train de perdre la bataille ; pour éviter une avancée trop rapide de celui qui avance...
En 39 c'est nous qui démolissions nos ponts, en 44, c'est les allemands !
"Si je connaissais le con qui a fait sauter le pont" ! :)

Il y a eu en 1944 des ponts qui ont été détruits par la résistance, pour empêcher les renforts allemands de rejoindre le front normand


Tous les commentaires (5)

La destruction des axes, des ponts, etc (réalisée par le "Génie" dont on parlait récemment) se fait par le pays qui est en train de perdre la bataille ; pour éviter une avancée trop rapide de celui qui avance...
En 39 c'est nous qui démolissions nos ponts, en 44, c'est les allemands !
"Si je connaissais le con qui a fait sauter le pont" ! :)

Il y a eu en 1944 des ponts qui ont été détruits par la résistance, pour empêcher les renforts allemands de rejoindre le front normand

a écrit : Il y a eu en 1944 des ponts qui ont été détruits par la résistance, pour empêcher les renforts allemands de rejoindre le front normand Il y a également eu des ponts en 44 détruits par la résistance pour empêcher au contraire le repli des allemands notamment à la suite du débarquement de Provence. Les forces allemandes étaient menacées d'encerclement.
fr.wikipedia.org/wiki/Sabotage_du_pont_de_Livron

a écrit : Paris a failli avoir également son pont en X sur une idée d'Eugène Hénard en 1902. Hénard est également considéré comme l'inventeur du carrefour giratoire et du rond-point.

paris-projet-vandalisme.blogspot.com/2016/09/le-paris-deugene-henard_20.html

Dommage que celui du Mans
ait été rasé par la suite et non reconstruit car cela aurait pu être une bien belle curiosité urbaine. Afficher tout
Par ailleurs, l'homme était également prètre jésuite, sauf que son prénom n'état pas Eugéne mais Pierre, comme en témoignent ses cartes de visite sur lesquelles ont pouvait lire: "Père P. Hénard, faiseur de ponts dès que possible."