Les 5 techniques d'interrogatoire du conflit nord-irlandais

Proposé par
le
dans

Lors du conflit nord-irlandais, l'armée britannique recourut au principe des "cinq techniques" pour ses interrogatoires : port de la cagoule aveugle, maintien debout prolongé, exposition à des forts bruits, privation de sommeil et de nourriture. La question de la qualification de ces actes comme actes de torture fut posée à la Cour Européenne des Droits de l'Homme.


Tous les commentaires (41)

a écrit : La raison est simple, c'est du droit , chaque terme à une définition précise. Donc, même en considérant que la commission d'une infraction est évidente, il faut déterminer exactement quelle infraction.
De même, la présomption d'innocence impose que, même si le crime est évident, on ne peut le sanct
ionner tant qu'une autorité judiciaire ne la pas affirmée. Afficher tout
Torture. Ça paraît évident. Il n'y a pas d'autres mots.
Après oui, il doit y avoir une enquête pour savoir comment, qui, quel autorité. Mais il n'y a pas à hésiter. Que c'est fait soient réels ou hypothétique, c'est de la torture.

Posté le

android

(0)

Répondre

On peut appeler cela de la torture moderne, ou de la torture démocratique selon les points de vue. "Il ne faut surtout pas laisser de trace physique..." Plus subtile plus perfide que d'être "soumis à la question" elle amène au même résultat, aux réponses que souhaite le bourreau qu'elles soient vraies ou fausses.

Posté le

android

(1)

Répondre

A part la cagoule, pour le reste c'est comme avoir des enfants.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Donc toi aussi tu te crois meilleur que les autres en jugeant sur les apparences et les occupations des gens ?

Un mec qui sort de la rue, qui compose, qui écrit, qui interprète, qui devient chef d'entreprise, qui fédère une communauté (deux si on compte les anti), qui est respecté par ses pairs et le
s medias gravitant autour et tout ça résultant sur les plus hautes distinctions qui existent dans l'industrie de la musique c'est du quantitatif ou du qualitatif ?

Quand bien même ce serait exclusivement du quantitatif, où est le problème à partir du moment où il est resté fidèle à lui-même et ne s'est pas travesti pour des objectifs quantitatifs ?

Mais ouais, "chacun ses goûts", il paraît ouais...
Afficher tout
Alors déjà JE ne me crois rien, relis mon post...

Mais si tu veux je vais argumenter simple, JUL c’est le TRUMP de la chanson:
• quantitativement: il plait à beaucoup de monde ...
• qualitativement: faut voir qui ? des rednecks très bas de plafond, des obscurantistes à l’éducation minimaliste, racistes et intolérants.
• quantitativement: son bilan est presque bon, chômage en baisse, PIB en hausse c’est vrai. Mais à quel prix ? ( santé, immigration, politique étrangère... )
• qualitativement : ses choix sont catastrophiques, raciste, paranoïaque sa com à base de tweet est rageuse et sans contrôle en plus d’être truffée de fautes. S’il n’est pas rattrapé par la justice il va nous causer une IIIème guerre mondiale avec la Chine, le Moyen-Orient ou l’un des nombreux pays qu’il a insultés.

Donc voilà je pourrais longtemps continuer la liste des similitudes, dont celle notamment de leurs fans respectifs qui ne supportent pas la critique et accusent bien vite les détracteurs de Fake News ( dont toi visiblement... ), et qui balancent des « quantités » en oubliant la qualité....

Je suis désolé mais, pour y être impliqué, je te confirme que, tout comme TRUMP donc, JUL est la risée des professionnels du monde de la musique, dès spectacles et des médias ...

a écrit : Alors déjà JE ne me crois rien, relis mon post...

Mais si tu veux je vais argumenter simple, JUL c’est le TRUMP de la chanson:
• quantitativement: il plait à beaucoup de monde ...
• qualitativement: faut voir qui ? des rednecks très bas de plafond, des obscurantistes à l’éducation minimaliste,
racistes et intolérants.
• quantitativement: son bilan est presque bon, chômage en baisse, PIB en hausse c’est vrai. Mais à quel prix ? ( santé, immigration, politique étrangère... )
• qualitativement : ses choix sont catastrophiques, raciste, paranoïaque sa com à base de tweet est rageuse et sans contrôle en plus d’être truffée de fautes. S’il n’est pas rattrapé par la justice il va nous causer une IIIème guerre mondiale avec la Chine, le Moyen-Orient ou l’un des nombreux pays qu’il a insultés.

Donc voilà je pourrais longtemps continuer la liste des similitudes, dont celle notamment de leurs fans respectifs qui ne supportent pas la critique et accusent bien vite les détracteurs de Fake News ( dont toi visiblement... ), et qui balancent des « quantités » en oubliant la qualité....

Je suis désolé mais, pour y être impliqué, je te confirme que, tout comme TRUMP donc, JUL est la risée des professionnels du monde de la musique, dès spectacles et des médias ...
Afficher tout
Ton argument de comparaison (qui n'est pas raison, je rappelle) est invalide. Il n'y a aucun rapport entre la musique de Jul et la politique de Trump. Jul n'a pas été élu, Jul n'a pas de responsabilités vis-à-vis d'un pays (et ne sors pas stp qu'il donne un mauvais exemple aux jeunes, ça c'est le rôle des parents). Il est même doublement invalide car tu amènes une comparaison très faible pour éviter les deux arguments/questions que je t'ai posées.

J'ai beau relire ton post je n'y comprends que du mépris et condescendance envers des gens qui ne partagent pas tes centres d'intérêt.

J'ai pas parlé de fake news, je suis pas un supporter de Jul. Juste un pourfendeur de cette mentalité pourrie qui mène systématiquement à juger et descendre les gens qui font leur truc sans rien demander aux autres, juste parce que ça leur plaît pas. Mais comme tu vois que ce qui t'arrange tu me prêtes des propos que je n'ai pas tenus en disant que je privilégie la quantité alors que j'ai donné plus d'éléments qualitatifs dès ma première remarque.

Enfin j'aimerais bien savoir (formule rhétorique) quel genre de poste dans quel genre de boîte tu tiens parce que je peux te retourner la même remarque et confirmer que tu mens. Ou du moins que tu vois que ce qui t'arrange...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : J'en suis persuadé. Déjà, si c'étaient des démocrates respectueux de l'humanité, ça se saurait, ils feraient autre chose que militaires Dit le philosophe, tranquillement installé en terrasse ou dans son canapé à siroter un lait-goyave frais tout en critiquant ce qu’il ne connaît pas.

a écrit : Torture. Ça paraît évident. Il n'y a pas d'autres mots.
Après oui, il doit y avoir une enquête pour savoir comment, qui, quel autorité. Mais il n'y a pas à hésiter. Que c'est fait soient réels ou hypothétique, c'est de la torture.
Pas si évident de toute évidence puisqu'au final ils n'ont pas considéré cela comme de la torture mais comme des traitements inhumains et dégradants.

a écrit : Donc il y a vraiment des gens qui ont besoin de réfléchir pour savoir si priver quelqu'un de sommeil ou de nourriture, entre autres, est effectivement de la torture ?! On ne peut pas ouvertement considérer qu’il s’agit de torture, ou alors tous les gens qui ont fréquenté l’armée sont des maso.

a écrit : Ton argument de comparaison (qui n'est pas raison, je rappelle) est invalide. Il n'y a aucun rapport entre la musique de Jul et la politique de Trump. Jul n'a pas été élu, Jul n'a pas de responsabilités vis-à-vis d'un pays (et ne sors pas stp qu'il donne un mauvais exemple aux jeunes, ça c'est le rôle des parents). Il est même doublement invalide car tu amènes une comparaison très faible pour éviter les deux arguments/questions que je t'ai posées.

J'ai beau relire ton post je n'y comprends que du mépris et condescendance envers des gens qui ne partagent pas tes centres d'intérêt.

J'ai pas parlé de fake news, je suis pas un supporter de Jul. Juste un pourfendeur de cette mentalité pourrie qui mène systématiquement à juger et descendre les gens qui font leur truc sans rien demander aux autres, juste parce que ça leur plaît pas. Mais comme tu vois que ce qui t'arrange tu me prêtes des propos que je n'ai pas tenus en disant que je privilégie la quantité alors que j'ai donné plus d'éléments qualitatifs dès ma première remarque.

Enfin j'aimerais bien savoir (formule rhétorique) quel genre de poste dans quel genre de boîte tu tiens parce que je peux te retourner la même remarque et confirmer que tu mens. Ou du moins que tu vois que ce qui t'arrange...
Afficher tout
J'ai pas d'avis sur jul car je n'ecoute pas mais selon les professionnels de la musique, que je cotoie parfois, ce n'est pas un artiste qui tire la "qualité de nos chansons" vers le haut. Un peu à l'image d'une niki minaj qui raccroche en pensant faire le buzz mais qui en fait ne remue personne...

a écrit : J'ai pas d'avis sur jul car je n'ecoute pas mais selon les professionnels de la musique, que je cotoie parfois, ce n'est pas un artiste qui tire la "qualité de nos chansons" vers le haut. Un peu à l'image d'une niki minaj qui raccroche en pensant faire le buzz mais qui en fait ne remue personne... Bon Dieu que vous êtes relou -_-"

J'ai déjà répondu à ça en disant que, moi aussi ayant été au sein de l'industrie musicale, je peux vous dire le contraire. Et j'ai déjà demandé en quoi est-ce un problème et une raison de se moquer, le fait qu'il ne "tire pas la qualité vers le haut"... Lisez un peu et cessez d'opposer des arguments de mauvaise foi.

Pour Nicki Minaj, +30k tweets dans l'heure qui suit son annonce c'est personne ? (et encore une fois ne le reprochez pas de parler quantitatif, se poser la question de combien de personnes ça touche c'est rien d'autre que du quantitatif)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La question a été soulevée une première fois en 1978, où la Cour de Strasbourg a déclaré qu'il n'y avait pas eu de torture mais des traitements "inhumains et dégradants".

En 2014 le gouvernement irlandais à demandé à la Cour Européenne des Droits de l'Homme une révision de cette d
écision en apportant plus d'éléments au dossier, et qui n'avaient pas été présentés lors du premier jugement. Le tribunal a rejeté cette demande de révision ...

Je me demande bien où se trouve, officiellement et légalement, la frontière entre torture et traitements inhumains ...
Afficher tout
Peu importe, les traitements inhumains ou dégradants sont tout autant interdits que la torture, et on le même poids. D'ailleurs les articles de lois et de traités internationaux qui interdisent la torture sont souvent écrits du genre "la torture et les traitements inhumains ou dégradants sont interdits". La différence de niveau que tu sembles vouloir donner n'est pas juridique.

Posté le

android

(1)

Répondre

Drole de question tout de même.
Si on ne peut pas qualifié ça de torture, de quoi peut le qualifier?!
Traitement inhumain c'est très vague, ça veut tout et rien dire à la fois...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ne serait-ce pas tout simplement une question de terminologie ?

J'allais d'abord répondre que la limite était peut-être l'atteinte physique mais la privation de nourriture (et j'imagine celle du sommeil) en sont sûrement aussi.
souvent le moral est une notion importante en torture.
En effet, la pression psychologique commenles traumatismes post torture sont récurents

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bon Dieu que vous êtes relou -_-"

J'ai déjà répondu à ça en disant que, moi aussi ayant été au sein de l'industrie musicale, je peux vous dire le contraire. Et j'ai déjà demandé en quoi est-ce un problème et une raison de se moquer, le fait qu'il ne "tire pas la qualité vers l
e haut"... Lisez un peu et cessez d'opposer des arguments de mauvaise foi.

Pour Nicki Minaj, +30k tweets dans l'heure qui suit son annonce c'est personne ? (et encore une fois ne le reprochez pas de parler quantitatif, se poser la question de combien de personnes ça touche c'est rien d'autre que du quantitatif)
Afficher tout
Super le débat, je réponds 1 fois de facon objective et pan : "t'es relou",
Je lis meme pas la suite tant on sent déjà que vous vous étranglez avec votre mauvaise foi.
lamentable

a écrit : Super le débat, je réponds 1 fois de facon objective et pan : "t'es relou",
Je lis meme pas la suite tant on sent déjà que vous vous étranglez avec votre mauvaise foi.
lamentable
Le débat ? Je contredis un argument que tu viens re-poser (en plus en le citant !) sans rien apporter de nouveau. Super la compréhension du débat. Mais bon si je t'ai heurté et fait passer l'envie de continuer juste avec une telle phrase c'est que ça aurait eu peu de chances d'être intéressant de "débattre" avec toi.

Et puis, t'es pas un auditeur. Quelle était la pertinence de ta remarque de toutes façons ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le débat ? Je contredis un argument que tu viens re-poser (en plus en le citant !) sans rien apporter de nouveau. Super la compréhension du débat. Mais bon si je t'ai heurté et fait passer l'envie de continuer juste avec une telle phrase c'est que ça aurait eu peu de chances d'être intéressant de "débattre" avec toi.

Et puis, t'es pas un auditeur. Quelle était la pertinence de ta remarque de toutes façons ?
Afficher tout
c'est justement car je ne suis pas auditeur que mon avis aurait pu etre interessant (objetif car je n'aime pas ni ne déteste)

Et justement il n'y a pas eu de débat car réagir comme tu le fais ne donne pas envie de discuter avec toi
De toutes facons en réagissant la 1ere fois je savais comment ca allait se terminer, c'était du Gabben tout craché ...

a écrit : c'est justement car je ne suis pas auditeur que mon avis aurait pu etre interessant (objetif car je n'aime pas ni ne déteste)

Et justement il n'y a pas eu de débat car réagir comme tu le fais ne donne pas envie de discuter avec toi
De toutes facons en réagissant la 1ere fois je sava
is comment ca allait se terminer, c'était du Gabben tout craché ... Afficher tout
Et je suis heureux de savoir que j'ai une patte reconnaissable !

Sinon tu réponds enfin ou tu restes arrêté sur la forme ? Quelle pertinence à répéter un argument que j'ai déjà contredit, sans le renforcer avec de nouveaux éléments ?

Posté le

android

(0)

Répondre

Les professionnels de la musique ?? Mais qu'est ce qu'un pro de la musique ? Un chanteur qui peux couvrir 4 5 octaves ? Un guitariste faisait du Shred ? Un pianiste jouant avec 2 mains ce que tu ne jouerai même pas si tu avais 8 bras ? Ou juste une personne qui vend des disques et plait à la masse ! Faire des comparaisons d'artiste est débile, j'ai vu des petits concerts de Metal (et oui !) bien plus fédérateur que certains artistes remplissant des salles de 10.000 personnes ! Je ne vois pas l’intérêt de critiquer Jul plus qu'un autre, de toutes manières ce qui passe à la radio ou à la télé, je n'aime pas la plupart du temps, donc je pourrais aussi bien tout mettre dans le même panier ! Mais la "musique" (et encore y a débat sur qu'est ce que la musique?) c'est une émotion, ça ne se mesure pas ! si une personne ressent autant d'émotions sur "je m'appelle l'ovni" que sur la 9th de Beethoven et bien tant mieux, la musique a joué son rôle ! Donc plutôt que de faire des débats stériles de savoir qui ou qui est meilleur, écouter votre musique avec votre cerveaux, votre cœur et vos c... et foutez la paix à ceux qui n'écoute pas la même chose que vous !! 9/10 trouve le Métal "pourri" , et bien tant mieux, je m'en fou royalement. Je crois que la vrai torture ici c'est vos commentaires !! Osef JUL !

a écrit : Donc il y a vraiment des gens qui ont besoin de réfléchir pour savoir si priver quelqu'un de sommeil ou de nourriture, entre autres, est effectivement de la torture ?! Boaf, privé de bouffe anglaise en même temps :)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Peu importe, les traitements inhumains ou dégradants sont tout autant interdits que la torture, et on le même poids. D'ailleurs les articles de lois et de traités internationaux qui interdisent la torture sont souvent écrits du genre "la torture et les traitements inhumains ou dégradants sont interdits". La différence de niveau que tu sembles vouloir donner n'est pas juridique. Afficher tout Et pourtant si, il y a une différence juridique. Même si la torture et les traitements inhumains et dégradants sont condamnés dans le même article (article 3 des statuts de la CEDH je crois me souvenir) cela ne veut pas dire qu'il n'y a forcément qu'une seule et unique infraction. Sinon la commission ne serait pas donnée la peine de dire qu'il n'y avait pas eu de torture puis de requalifier en "traitements inhumains et degradants".
Contrairement à un texte législatif comme le Code Pénal où chaque infraction est définie très précisément et individuellement dans des articles séparés, ici il y a un petit nombre d'articles qui se bornent à définir des interdits généraux et regroupent donc les infractions par catégories. L'explication est simple: Le Code Pénal sert directement à la Justice à déterminer la sanction à appliquer. Il faut donc définir précisément chaque infraction et la peine encourue. A contrario, la CEDH devait uniquement dire si telle ou telle infraction a été commise. Il incombe ensuite aux autorités compétentes sur la base de cette avis, de se prononcer sur d'éventuels sanctions, dédommagement, etc.